Au hasard de nos offres
  • Villa 2 650 000 € UCCLE
  • Maison Sorry : trop tard ! IXELLES
  • Appartement 595 000 € BRUXELLES 5
  • Appartement 420 000 € UCCLE
  • Maison 800 000 € WOLUWE-SAINT-PIERRE
  • Maison 1 300 000 € IXELLES
  • Maison Sorry : trop tard ! UCCLE
  • Villa 3 200 000 € UCCLE
  • Villa 770 000 € WATERLOO
  • Villa 1 990 000 € RHODE ST GENESE
  • Voir toutes les offres »

    Pim's newsetter

    Informations régulières gratuites : abonnez-vous !
    INSCRIPTION
    close-link
    vulputate, facilisis Curabitur sed venenatis, felis odio velit,

    forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



    Accélération du marché immobilier?

    grmff
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Sibulaga, Onatawani
    Inscription : 25-05-2004
    Messages : 16 454
    Site Web

    Accélération du marché immobilier?

    En faisant des recherches sur le marché immobilier sur deux zones qui m'intéressent, à deux extrêmes de la gamme des biens immobiliers, je constate une raréfaction des biens mis en vente et en location.

    Plusieurs personnes m'indiquent aussi que les biens restent moins longtemps sur le marché et se vendent excessivement vite, ce qui m'indique une tendance largement haussière à moyen terme.

    Sur le marché de Charleroi notamment, on a vu disparaître des annonces les biens d'investissement les plus pourris et pas en ordre. La fange du marché s'est assaini depuis plusieurs années, et on n'en trouve plus tant que cela proposés à la vente. Maintenant, les biens d'investissement "normaux" qui étaient en concurrence de prix avec les biens pourris s'émancipent de cette concurrence qui tirait les prix vers le bas de manière totalement injustifiée. Ils semblent ne pas encore larguer les amarres, mais se vende plus vite. Comme si de nombreux investisseurs arrivaient sur le marché.

    Sur l'autre marché que je suis de loin en loin (et que je ne citerai pas), j'ai aussi constaté une raréfaction du nombre de bien mis en vente, passant de 129 biens à 77 biens en 2 ans. Avec une évolution similaire pour la mise en location

    En lisant les indicateurs disponibles genre Trevi et autres littérature publiée par les notaires, on ne retrouve aucun indicateur de ce genre. Il me semble pourtant que c'est un indicateur majeur de l'état du marché: la vitesse de la vente.

    Et vous, quelle est votre analyse? Fin d'un cycle de stagnation? Arrivée de nouveaux investisseurs se détournant de la bourse? Saturation des marchés plus hauts et plus classiques qui n'offrent plus qu'un rendement de 2% dont se satisfont ceux qui achètent un appartement cash tous les deux ans (par exemple devil )


    Grmf!
    ----------------
    Dans une maison à trois briques, on est souvent à découvert.

    Hors ligne

    Aime ce post :
    PIM
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
    Inscription : 10-03-2004
    Messages : 11 913
    Site Web

    Re : Accélération du marché immobilier?

    Le critère de vitesse de la vente est difficile à quantifier valablement.
    Peu importe le type de marché, si le bien est annoncé à son "bon prix" , il se vend rapidement.
    Si le prix est surfait, il traîne...

    Par ailleurs, certains biens ne suscitent quasiment pas le moindre intérêt, car il n'y a pas (plus/pas encore) de demande dans le créneau concerné.


    Erik DECKERS
    Pim's webmaster (notamment...)
    Propriétés Immobilières

    --------------------
    L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

    Hors ligne

    panchito
    Pimonaute non modérable
    Inscription : 19-06-2012
    Messages : 6 656

    Re : Accélération du marché immobilier?

    Je connais de nombreux investisseurs qui tout comme moi, écrèment le trop plein de leur portefeuille boursier en sécurisant leurs plantureuses plus-values pour les placer dans l’immobilier. Une majorité pense que les bourses ont atteint un plus haut car depuis 2009, les marchés n'ont jamais cessé de croître. Et qu'il est temps de mettre de côté une partie de la plus-value dans un segment beaucoup moins rentable mais plus sur: l'immobilier! Avec les ennuis qui vont évidemment avec...

    Cette semaine il y avait un article dans l'Echo, que j'ai publié sur ces forums et qui disait que dans l'immobilier neuf, 1 bien sur 2 est actuellement acheté en vue de le louer. Du jamais vu!!

    Mais je fais pareil aussi!!

    Dernière modification par panchito (30-09-2017 18:42:38)

    Hors ligne

    Himura
    Pimonaute incurable
    Lieu : Liège
    Inscription : 05-06-2013
    Messages : 2 737

    Re : Accélération du marché immobilier?

    Je ne tiens pas ces indicateurs à l'oeil comme vous, manifestement.
    Je me limite donc à mon impression, et sur Liège uniquement.
    Depuis 3,4 ans, il me semble y avoir moins de biens "corrects" mis en vente. Ils sont presque tous entachés de lourds problèmes (techniques via des rénovation totales, urbanistique avec très peu de chance de régularisation, en infraction, ...)   OU   sont devenus vraiment chers, avec un ratio de 5 à 7%, là où on jouait entre 7 et 9% aux alentours de 2012 ou 2013 encore.

    Je crois que les agences immobilières ont bien entendu que beaucoup de nouveaux investisseurs rentraient dans la danse. Du coup, les prix des immeubles de rapport 'normaux' sont clairement plus élevés à présent.

    Et à noter qu'un architecte m'indiquait récemment se spécialisé dans les rénovations totales d'immeuble de rapport (genre son client achète un lieu, rase l'ancien immeuble, et refait tout...). Avec l'info étonnante de "ces clients ne regardent pas leur rendement. C'est plus une sorte de compte en banque qu'autre chose". Des budgets importants, des contraintes quasi inexistantes... De quoi relancer ce segment violemment.

    Concernant la remarque et l'article de panchito... J'ai tendance à en conclure que, dans 5 à 10 ans, il y aura pas mal de biens remis en vente, car de riches cadres dynamiques ont actuellement l'idée d'investir dans la brique, avec comme simple objectif la diversification de leurs avoirs et placements, et la bonne tenue historique de l'immobilier.
    Quand ils se retrouveront confrontés aux multiples problèmes à gérer, et l'un ou l'autre couacs avec des locataires, j'imagine assez bien un arbitrage de ce patrimoine récent vers d'autres actifs...

    Hors ligne

    panchito
    Pimonaute non modérable
    Inscription : 19-06-2012
    Messages : 6 656

    Re : Accélération du marché immobilier?

    Himura a écrit :

    Quand ils se retrouveront confrontés aux multiples problèmes à gérer, et l'un ou l'autre couacs avec des locataires, j'imagine assez bien un arbitrage de ce patrimoine récent vers d'autres actifs...

    Probablement, ils retourneront alors vers la bourse qui aura sûrement crashé entre-temps et ils pourront racheter leurs anciennes vedettes beaucoup moins cher...avec en plus la plus-value sur l'immobilier qu'ils revendront.

    Hors ligne

    panchito
    Pimonaute non modérable
    Inscription : 19-06-2012
    Messages : 6 656

    Re : Accélération du marché immobilier?

    Et beaucoup se jettent aussi sur l'immobilier (avec service de location) pour éviter la taxe sur les comptes-titres...

    Hors ligne

    libra
    Pimonaute intarissable
    Inscription : 05-02-2011
    Messages : 1 323

    Re : Accélération du marché immobilier?

    Cela fait cinq ans que je suis l'évolution du marché des appartements 2 chambres, construction années 60 à 1040, 1150, 1160. Je constate depuis un an, une hausse de l'ordre de 5 à 10 %. J'ai également l'impression que les biens mis en vente partent plus rapidement. Cependant, le nombre de bien en vente ne varie guère. Il y aurait donc aussi bien une augmentation de l'offre que celle de la demande.

    Hors ligne

    Pied de page des forums

    Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

    Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
    Règlement du forum | Liste des membres