forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



voo

Dacq
Pimonaute assidu
Inscription : 22-07-2017
Messages : 75

voo

Bonjour,

il y a eu une panne Electricité dans notre immeuble.
panne touchant le circuit d'éclairage des communs, couloirs, escaliers, paliers, local poubelles.

durant cette panne, des occupants m'ont dit ne plus être connecté à internet. Cela ne touchait que les abonnés à VOO.

après enquête,
j'ai constaté que VOO a installé une armoire technique au 1er étage de l'immeuble et que cette armoire est alimentée sur le réseau d'éclairage de ce même étage.
plus précisément, le raccordement est réalisé en amont sur la minuterie d'éclairage de ce couloir.
Ce raccordement est également une source supplémentaire de pannes potentielles.
Je ne croit pas que l'on peut raccorder des appareils quelconque sur le circuit d'éclairage.
En effet la panne de courant ce jour là était due à un disjoncteur du circuit éclairage du tableau général du sous-sol.

Questions:
dois-je informer le syndic de ce raccordement?
puis-je obtenir que VOO réalise un raccordement propre, avec compteur de passage?
est-il normal que les occupants payent le courant consommé par VOO?

bonnes journée / vacances
-/-

Hors ligne

Aime ce post :
GT
Pimonaute non modérable
Inscription : 11-10-2014
Messages : 9 083

Re : voo

luc a écrit :
GT a écrit :
Dacq a écrit :

@Luc
(...).
comment un câblo opérateur ose-t-il connecter son appareil sur notre éclairage sans permission, avis ou autorisation?
même si la note n'est pas élevée, c'est une source de panne ou d'incendie.
-/-

Vous n'interpelleriez pas personnellement ce cablo opérateur ?

Interdiction du syndic de parler avec un fournisseur  (si non, plainte chez un juge d'instruction).
Le syndic a refusé de mettre le point "électricité", proposé par moi, sur l'OJ de l'AGO du 31.01.2018
Le problème sera discuté avant le 15/3 avec "qui de droit" (droit déontologique, administratif, civil et/ou pénal).
Je me concentre d'abord sur l'AGO 2018 et son contexte.


Le cablo opérateur est-il un fournisseur de  l'association des copropriétaires ou de copropriétaires dans un immeuble ?

Hors ligne

luc
Pimonaute non modérable
Lieu : Evere, Bruxelles, Belgique
Inscription : 09-08-2004
Messages : 5 629
Site Web

Re : voo

GT a écrit :
luc a écrit :
GT a écrit :
Dacq a écrit :

@Luc
(...).
comment un câblo opérateur ose-t-il connecter son appareil sur notre éclairage sans permission, avis ou autorisation?
même si la note n'est pas élevée, c'est une source de panne ou d'incendie.
-/-

Vous n'interpelleriez pas personnellement ce cablo opérateur ?

Interdiction du syndic de parler avec un fournisseur  (si non, plainte chez un juge d'instruction).
Le syndic a refusé de mettre le point "électricité", proposé par moi, sur l'OJ de l'AGO du 31.01.2018
Le problème sera discuté avant le 15/3 avec "qui de droit" (droit déontologique, administratif, civil et/ou pénal).
Je me concentre d'abord sur l'AGO 2018 et son contexte.


Le cablo opérateur est-il un fournisseur de  l'association des copropriétaires ou de copropriétaires dans un immeuble ?

Le syndic refuse depuis 2013 de présenter le rapport annuel d'évaluation de ces fournisseurs, mais change de banque, etc. ..., comme une autorisation/validation de l'AG n'est pas nécessaire ... .  Pour l'AGO 2018 de ce mois son rapport d'évaluation n'est pas présenté à l'AG.

Vous avez raison de suggérer que le rapport d'évaluation est la clé de la solution.

Le cablo opérateur est en fait, mais pas juridiquement, l’héritier du câblage existant (on a enlevé les deux antennes TV sur le toit sans une décision vraiment valable de l'AG). Il utilise le câblage existant, sans autorisation explicite de l'AG mais autorisation du syndic de ce moment (qui est encore copropriétaire).

J'ai trouvé ce problème "cablo-opérateur" en analysant l'installation existence pour proposer de placer des compteurs à fin d'imputer des frais imputables par entréé (six) au lieu d'imputer tout à charge de tous. la non-existence ou non-accessibilité du schéma électrique, bien que légalement obligatoire, bloque tout.

Ma synthèse actuellement: essayer d'arriver statutairement à
- ou bien un cahier des charges
- ou bien un rapport annuel d'évaluation précis.


Cordialement,

Luc

Hors ligne

Dacq
Pimonaute assidu
Inscription : 22-07-2017
Messages : 75

Re : voo

vous m’interpellez là,
si j'ai bien compris, le cablo opérateur historique, CODITEL, aurait simplement connecté son cable sur notre installation d' antenne collective? c'est rigolo!

@luc,
le syndic a bien été interrogé par écrit sur ma découverte, il m'a répondu qu'il questionnerait VOO.
comme soeur Anne...
-/-

Hors ligne

MarcoBrux
Pimonaute intarissable
Inscription : 08-06-2017
Messages : 508

Re : voo

ninfel a écrit :

...à 7ct du Kwh  MAXIMUM...

vous avez le prix de l’électricité sans prendre en compte le prix de la distribution, taxes et autres..
le vrai prix est entre 17 et 20 ct du Kwh!!ça reste négligeable mais c'est tout de même presque le triple:)

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 20 699
Site Web

Re : voo

Le prix du kWh est plutôt de 30 cent...

Mais cela ne change rien au principe. Cela reste du vol.

(Et qu'une boite soit étanche ne l'exonère pas d'incendie...)

Hors ligne

Dacq
Pimonaute assidu
Inscription : 22-07-2017
Messages : 75

Re : voo

@ninifel
"Il n'y a aucun risque d'incendie car le boitier amplificateur est IP67"

le risque d'incendie réside aussi sur ce branchement sauvage de l’amplificateur sur le circuit d'éclairage.
installation qui n'a pas été réceptionnée!

-/-

Hors ligne

Aime ce post :

luc

Yves Van Ermen
Pimonaute bavard
Lieu : Belgique
Inscription : 11-03-2011
Messages : 311
Site Web

Re : voo

Dacq a écrit :

@ninifel
"Il n'y a aucun risque d'incendie car le boitier amplificateur est IP67"

le risque d'incendie réside aussi sur ce branchement sauvage de l’amplificateur sur le circuit d'éclairage.
installation qui n'a pas été réceptionnée!

-/-

La protection IP67 n'a rien à voir avec l'incendie!! C'est l'indice d'étanchéité à la poussière et à l'eau du boîtier.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Indice_de_protection

Dernière modification par Yves Van Ermen (18-01-2018 12:33:30)


Yves Van Ermen
Agent immobilier IPI: 500.953
Président Federia Syndic
Expert judiciaire en copropriété (membre ABEX)

Hors ligne

Aime ce post :

luc

luc
Pimonaute non modérable
Lieu : Evere, Bruxelles, Belgique
Inscription : 09-08-2004
Messages : 5 629
Site Web

Re : voo

ninifel a écrit :

L'emplacement de l'alimentation électrique du boitier amplificateur du signal est indiqué par une flèche rouge sur la photo communiquée par Luc. (...)

Le câblé en noir à gauche est en fait l'ombre du câble en gris à droite, qui va plus loin en bas vers un prie  de 220v.
La consommation n'est pas plus important problème, mais plutôt la sécurité de réseau d'électricité. L’ensemble n'est pas agréé.

C'est probablement la cause qu'on n'a pas encore la homologation globale des ascenseurs. Modernisation: oui, mais la plaquette du SECT n'est pas présent dans les ascenseur = ascenseur pas en règle. Il n'est pas en règle si électricité des communs n'est pas homologué, Ce qui n'est pas le cas (immeuble où le RGIE est d’application pour les parties communes puisqu'on a du personnel - 2 concierges et un homme de peine).

Le couperet de la conformité de l'électricité de l'immeuble est commencé à tomber dés 31.12.2015, mais le syndic ne dit rien. Les immeubles qui ont pris la solution la plus facile risquent d'en payer le prix maintenant.

On a eu 25 ans. Si on savait 25 ans à l'avance qu'on devait faire des travaux de disons 100.000 EUR pour les communs des 250 appartements, alors on aurait payé chaque année 16 EUR par appartement par an. Maintenant on risque de devoir payer 400 EUR cette année par appartement, parce-que on admis d'avoir des syndics biologé par les montants des factures, sauf un syndic. Celui là a été éjecté par la majorité des procurations, parce qu'il ne se conformait pas à la cogérance de fait.

Edit: Oublié de signaler que l'IPI s'occupe activement de cetee firme de syndic avec ces 8 agents agréés (et 3 employés). Dernier "astuce": usage d'un N° IPI d'un agent décédé, qui est actuellement encore l'agent immobilier qui garantit notre comptabilité, qui sera finalement (après 5 ans) délibéré lors d'une AG fin de ce mois. Espérons

Dernière modification par luc (19-01-2018 17:08:41)


Cordialement,

Luc

Hors ligne

GT
Pimonaute non modérable
Inscription : 11-10-2014
Messages : 9 083

Re : voo

ninifel a écrit :

Et qu'on m'explique comment ce petit boitier bien posé par un électricien pourrait mettre le feu à l'immeuble.
(...)

ne me répondez pas ( je n'ai pas de question)

Pas de question, vraiment ?

Qu'on m'explique = Expliquez-moi  comment ce petit boitier posé par un électricien pourrait mettre le feu à l'immeuble

Il ne s'agit pas d'une question présentée sous une forme particulière (interrogation indirecte)?

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 20 699
Site Web

Re : voo

@luc: il me semble que les installations communes doivent être contrôlées tous les 5 ans, même si personne ne le sait et personne ne le fait.

Ceci dit, je m'étonne du montant mentionné pour une mise en conformité d'une installation commune. Qu'est-ce qui peut justifier un tel coût?

Hors ligne

luc
Pimonaute non modérable
Lieu : Evere, Bruxelles, Belgique
Inscription : 09-08-2004
Messages : 5 629
Site Web

Re : voo

grmff a écrit :

@luc: il me semble que les installations communes doivent être contrôlées tous les 5 ans, même si personne ne le sait et personne ne le fait.
Ceci dit, je m'étonne du montant mentionné pour une mise en conformité d'une installation commune. Qu'est-ce qui peut justifier un tel coût?

Le montant est estimé, mais probablement sous-estimé. On parle d'un immeuble de 1975 construit en 1976-1980 sur un terrain de 1,8 Ha et assuré pour 30 millions EUR avec 7 à 14 tableaux électriques, selon le SECT. J'espère de tout cœur que le coût est moins grave.

Le syndic vient de refuser de mettre mon point à l'OJ du 31/1 "désignation d'un bureau d'études", mais il propose un architecte anonyme, sans budget, ni mission, ni offre de contrat, ni déclaration de "mélange d'intérêts ou pas".

En fait peut-il changer comme cela un point? Je ne crois pas, mais il se peut que je me trompe.


Cordialement,

Luc

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 20 699
Site Web

Re : voo

La conformité d'une installation est constatée à un moment par un inspecteur agréé dans un rapport. Pas d'étiquette ou de plaquette.

Hors ligne

Aime ce post :

luc

blanchard
Pimonaute
Inscription : 17-01-2018
Messages : 2

Re : voo

c'est un peu compliqué à mon avis

Hors ligne

Dacq
Pimonaute assidu
Inscription : 22-07-2017
Messages : 75

Re : voo

@ninifel,
voici le dernier épisode,
nous venons de commencer un chantier sur la toiture.
j'interdit aux ouvriers de se brancher sur le circuit de notre ascenseur, argumentant qu'en cas de panne une personne pourrait s'y trouver bloquée.
malgré cela, les ouvriers se branchent tout de même sur l'ascenseur (il y a une prise de service)

seulement voilà qu'arrive la panne (provoquée par les machines du chantier évidement)
donc, l'éclairage des communs, les sonnettes et parlophones et ouvre porte HS
mais aussi, les occupants signalent à VOO que la tv et l'internet ne marchent plus
(les occupants ignorent que quand la lumière ne marche plus, VOO non plus!)
VOO s'est donc déplacé pour remettre son systeme en route.

cela pour dire que;
s'il n'y a pas de danger de feu ou si la conso est négligeable, le branchement sauvage de VOO est une nuisance pour les occupants abonnés et pour VOO!
car s'est en effet aberrant que VOO intervienne parce qu’il n'y a plus de lumière dans les communs, c'est rigolo!

en été, nous rénovons tout les communs, couloirs escaliers halls d'entrée et forcément il y aura un nouvel éclairage et donc des interruptions de courant durant ce chantier. c'est R i g o l o !
-/-

Hors ligne

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres