forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



Recommandations de la BNB

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 13 468
Site Web

Recommandations de la BNB

Suite à l’augmentation continue du taux d’endettement hypothécaire des ménages belges, la Banque nationale de Belgique (BNB) encourage les banques à davantage de prudence dans l’octroi des prêts hypothécaires pour un montant qui s’élève à 90% de la valeur du bien. De cette décision découle une sévérité plus accrue de marges de tolérance, afin de limiter à 35% le nombre de « primo-acquéreurs » à 90% de la valeur du bien et à maximum 5% d’entre eux pour les prêts à 100%.
En ce qui concerne les biens destinés à l’investissement locatif, les banques recommandent de ne pas excéder le seuil de 80% de la valeur du bien.


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
Propriétés Immobilières

--------------------
Ce n'est pas parce que l'erreur se propage qu'elle devient vérité. (Ghandi)

Hors ligne

libra
Pimonaute intarissable
Inscription : 05-02-2011
Messages : 1 876

Re : Recommandations de la BNB

PIM a écrit :

En ce qui concerne les biens destinés à l’investissement locatif, les banques recommandent de ne pas excéder le seuil de 80% de la valeur du bien.

J'ai également appris qu'Argenta prend 75% du loyer pour déterminer la capacité de remboursement. Y aurait-il d'autres banques qui ont ce critère.

Dernière modification par libra (28-02-2020 21:55:31)

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 18 924
Site Web

Re : Recommandations de la BNB

J'ai déjà eu des banques (Argenta aussi? ING? Ippa? Axa?) qui me signalaient prendre 80% du loyer. Mais c'était il y a (très très) longtemps et ne s'applique plus à mon cas, ayant été capable de démontrer mes pertes réelles depuis des années. Ceci étant dit, il est parfois difficile de savoir les critères réels des évaluateurs...

A noter aussi que j'ai entendu une banque proposer de réévaluer un bien sur lequel il y avait un prêt en cours, afin de prendre une nouvelle hypothèque (voire plutôt mandat...) sur ce premier bien réévalué (à la hausse, évidemment) et passer sous la barre des 80% en question. Il y a une certaine logique, mais cette même logique (groupée avec des crédits dont les intérêts n'étaient pas plafonné et tout un tas d'autres cochonnerie de banquier) a conduit à la crise immobilière étasunienne, et par rebon à la grosse crise financière de 2007-2008.

En ligne

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres