forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



Assurance "incendie" et tempête du 9 février

panchito
Pimonaute non modérable
Inscription : 19-06-2012
Messages : 8 595

Assurance "incendie" et tempête du 9 février

Voilà que dans la nuit du 9 au 10 février un sapin de plus de 30m appartenant à mon voisin et planté à quelques dizaine de centimètres de sa clôture, tombe de tout son long, à travers mon chêne, dans mon jardin, écrasant au passage quelques panneaux de ma clôture betafence, et les plantations (2 magnifiques rhododendrons de plus de 70 ans cassés au pied). Le jardin de ce voisin se prolongeant à l'arrière du mien et de celui de ma voisine de droite, le sapin couché, surplombe de +/- 50 cm le coin du jardin de ma voisine, sur ses très vieilles clôtures (fond de son jardin).

Nous déclarons tous les 3 ce sinistre le 10 février à nos assureurs respectifs.  3 experts sont donc nommés.
Heureusement, nous nous entendons bien ensemble et nous comparons ce que les 3 experts ont dit.
En fait chacun a un point de vue complètement différent, l'un prétend que, comme la majorité des dégâts sont chez moi, c'est à moi de fournir le devis total. Un autre dit, que mon assureur doit seulement payer les dégâts car en fait comme lorsque le ballon du voisin crée des dégâts, il faut renvoyer le ballon au voisin, donc je dois rebasculer le sapin chez le voisin (je pense qu'il pèse quelques tonnes...). le 3ème dit qu'un assureur doit prendre le débitage du sapin et l'autre l'évacuation des déchets.

Bref, mon jardiner vient chez moi et établi un devis pour:
- débiter le sapin pratiquement intégralement tombé chez moi
- évacuer toutes les branches et morceaux
- élaguer mon chêne dont plusieurs grosses branches cassées sont en équilibre instable et menacent de tomber à tout moment
- remplacer tous les éléments de ma clôture privative qui sont intégralement pliés
- Resemer du gazon
- Replanter 2 (petits...) rhododendrons.

Comme les experts n'étaient apparemment pas du même avis pour savoir quel assureur allait prendre en charges quoi, le jardinier, qui en perdait son latin a fait le même devis pour les 3 voisins.

Comme les experts ne se sont même pas déplacés, le voisin à qui appartenait le sapin m'a demandé la permission d'utiliser son drone pour survoler ma propriété et faire un film qu'il enverra à son assureur pour qu'il comprenne bien que 95% des dégâts se trouvent chez moi.
Comme le sapin s'est cassé pratiquement à 40 cm du sol, lui n'a pas de dégâts. Quand à ma voisine, elle a un impact sur une toute vieille clôture, mais elle n' a apparemment rien demandé pour cela.

Vendredi, soit 1 mois et demi plus tard, je reçois un courrier de mon expert me disant que comme nous avons envoyé tout les 3 le même devis, ils ont décidé ceci:
Ils nous accordent seulement le débitage du sapin et de son enlèvement soit 1850€ répartis de la manière suivante:
2/5 pour moi
2/5 pour ma voisine
1/5 pour mon voisin propriétaire du terrain

Après il faudra refaire un autre reportage photos et le leur envoyer pour qu'ils puissent estimer si le devis correspond bien aux dégâts...

J'ai eu mon expert au téléphone hier pendant 1/2h et il m'explique d'abord ils ont cru à une fraude (!!!)  et que maintenant nous devons signer le devis à 3 et le jardinier devra envoyer 3 factures suivant les répartitions en cinquièmes indiquées ci-dessus.
Heureusement on s'entend bien, heureusement on a le même jardinier tous les 3, et heureusement mon assureur est le même que celui du voisin à qui appartenait le sapin.

"Mon" expert m'explique que c'est une situation très compliquée...

Mais tout ceci est-il bien normal?
NB: ce n'est malheureusement pas un poisson d'avril...

Hors ligne

Himura
Pimonaute incurable
Lieu : Liège
Inscription : 05-06-2013
Messages : 3 427

Re : Assurance "incendie" et tempête du 9 février

Vous avez une défense en justice incluse dans votre assurance ?...

Personnellement, je n'en peux plus des ces "experts" d'assurance, qui n'ont pour seule mission que de minimiser l'intervention de l'assureur si indélicatement.

Hors ligne

Aime ce post :

PIM

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 13 461
Site Web

Re : Assurance "incendie" et tempête du 9 février

Assez inouï comme affaire.
Je rejoins Himura dans son opinion sur les "experts".


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
Propriétés Immobilières

--------------------
Ce n'est pas parce que l'erreur se propage qu'elle devient vérité. (Ghandi)

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 18 915
Site Web

Re : Assurance "incendie" et tempête du 9 février

Le plus absurde, c'est quand l'assurance s'amuse à renvoyer la balle à l'assureur du voisin. Enfin, c'est surtout absurde quand c'est la même assurance... qui peut aller jusqu'à se faire un procès à elle-même...

Dans votre cas, si le sapin de votre voisin a fait des dégats, c'est à votre voisin de prendre en charge ces dégats. Ou à son assurance...

C'est donc du n'importe quoi comme réaction de l'assurance: le déblaiement doit être pris en charge, mais les dégâts aussi.

Hors ligne

Aime ce post :

PIM

libra
Pimonaute intarissable
Inscription : 05-02-2011
Messages : 1 876

Re : Assurance "incendie" et tempête du 9 février

grmff a écrit :

Le plus absurde, c'est quand l'assurance s'amuse à renvoyer la balle à l'assureur du voisin. Enfin, c'est surtout absurde quand c'est la même assurance... qui peut aller jusqu'à se faire un procès à elle-même...

Il y a quelques années, au tribunal de 1ère instance, en appel donc, attendant mon tour, il y avait avant moi, une compagnie d'assurance contre elle même.

Hors ligne

Aime ce post :

PIM

Himura
Pimonaute incurable
Lieu : Liège
Inscription : 05-06-2013
Messages : 3 427

Re : Assurance "incendie" et tempête du 9 février

libra a écrit :
grmff a écrit :

Le plus absurde, c'est quand l'assurance s'amuse à renvoyer la balle à l'assureur du voisin. Enfin, c'est surtout absurde quand c'est la même assurance... qui peut aller jusqu'à se faire un procès à elle-même...

Il y a quelques années, au tribunal de 1ère instance, en appel donc, attendant mon tour, il y avait avant moi, une compagnie d'assurance contre elle même.

De l'intérêt de la protection juridique, qui est une décision de l'assuré, au frais de l'assurance qui ne peut refuser !

Hors ligne

Aime ce post :

PIM

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres