forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



Frais de remise en état avant entrée

flybelgium
Pimonaute
Inscription : 21-02-2017
Messages : 23

Frais de remise en état avant entrée

Bonjour,

Comment se partagent les frais de remise en état d'un logement avant entrée ?
J'ai un état des lieux hyper mauvais fait par un expert avant entrée, tout est sale, peintures abimées ou souillées partout.
Pas un seul mur est clean, même pas aux toilettes.
L'ancien locataire est parti comme un voleur en enlevant même les ampoules et tout ce qu'il pouvait récupérer...hallucinant.

Le propriétaire à l'air ouvert pour la remise en état, ma question est de l'ordre qui paie quoi et combien.

- Si je remets en peinture moi même, j'aimerai aussi compter de la main d'œuvre (pas au prix d'un peintre bien évidemment).
Un peintre pourrait venir aussi, mais j'imagine que ça sera pas le même prix pour le propriétaire...
- Pour le nettoyage du logement, a qui la charge ? Une société de nettoyage ? (tout le monde n'est pas expert en la matière ni même avoir le temps de le faire).

Au vu des frais, un homme de métier que je connais est venu chiffrer, on arrive a plus ou moins 1600€ de frais minimum.

Merci de vos eclaircissements,

Cordialement.

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 20 716
Site Web

Re : Frais de remise en état avant entrée

rexou a écrit :
grmff a écrit :

Proposer au locataire de payer la moitié d'un peintre pro? Je n'ai pas de locataire qui accepterait.
Beaucoup de mes biens ont été repeints par les locataires eux-meme. Soit par préférence d'une autre couleur, soit parce qu'ils l'avaient souillés, soit parce que ce n'était pas assez net à leur goût.

De nombreux locataires m'ont demandé une remise en peinture. Avant signature du bail, evidemment.

Et quand un bien n'a plus été rafraîchi depuis 30 ans, tout est à minima repeint avant la remise des clefs au suivant! C'est une évidence évidente dans ma manière de faire. Et c'est présenté comme cela lors des visites.

En clair, les choses se discutent avant de signer. Après, c'est trop tard.

Et oui, trouver positif de donner deux bacs de bière pour une peinture de commu, c'est une vision orientée côté propriétaire. J'assume. Il paraît quand même que les locataires étaient très contents de cette solution. Un tiers des communautaires avaient été repeint en moins de 5 ans, alors que moins de 5% avaient vu une couche de peinture pendant les 30 années précédentes...

Pour le proprio, c'était un moindre coût, pour le locataire, un chouette commu, avec une chouette activité entre compteurs, et un chouette environnement qu'on a envie de soigner et respecter. Bref, que du positif. Je reconnais que la méthode ne s'applique pas à un appartement de luxe de 200m2 loué à un pensionné...

Tout dépend bien sur du prix et de la situation du bien loué. Laisser un locataire repeindre un studio à 350 euros mensuels à Charleroi est une chose. C'est pas pareil dans le cas d'un bien d'un standing plus élevé. Et un accord avant ma signature du bail permet aux parties d'éviter les soucis ultérieurs.

Si le locataire est un Polonais / Roumain / Bulgare / Portugais ou autre travaillant dans le bâtiment, pourquoi pas ? L'idée des bacs de bière est excellente. Pas applicable dans un immeuble de standing, mais parfait pour un bien à petits loyers.

Je n'applique pas le concept "bacs de bière" dans mes biens. C'est un mode de fonctionnement voté en AG avec des communautaires étudiants dont j'ai eu vent il y a quelques années.

Les locataires qui repeignent mes biens ont droit à la peinture point barre.

En ligne

Aime ce post :

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres