forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



Renon en combien d'exemplaires ?

Ardna
Pimonaute assidu
Inscription : 06-06-2021
Messages : 33

Renon en combien d'exemplaires ?

Bonjour,

Je reviens vers vous pour une question simple. En Wallonie, dans le cadre d'un contrat de bail de un an prorogé une seule fois avec délai de préavis de trois mois respecté.
J'ai envoyé un renon par courrier recommandé avec accusé de réception à un couple de locataires (les deux sont preneurs) pour leur signaler qu'à l'échéance du bail, je ne souhaitais pas renouveler celui-ci. J'ai donc envoyé un seul renon à leurs deux noms "Monsieur et Madame...'". Je débute, et ce n'est qu'après l'envoi de celui-ci que quelqu'un me signale que j'aurais du envoyer deux renons séparés au nom de chacun. A savoir que ma relation avec eux est tendue et qu'ils cherchent à tout contester.

Ma question est: je fais quoi ? Je renvoie à nouveau le même renon à chacun (soit 2 exemplaires) quitte à les rendre fous ou c'est bon ?

Merci de m'éclairer.

Dernière modification par Ardna (11-02-2022 19:57:42)

Hors ligne

libra
Pimonaute incurable
Inscription : 05-02-2011
Messages : 2 714

Re : Renon en combien d'exemplaires ?

Ardna a écrit :

Bonjour,

Je reviens vers vous pour une question simple. En Wallonie, dans le cadre d'un contrat de bail de un an prorogé une seule fois avec délai de préavis de trois mois respecté.
J'ai envoyé un renon par courrier recommandé avec accusé de réception à un couple de locataires (les deux sont preneurs) pour leur signaler qu'à l'échéance du bail, je ne souhaitais pas renouveler celui-ci. J'ai donc envoyé un seul renon à leurs deux noms "Monsieur et Madame...'". Je débute, et ce n'est qu'après l'envoi de celui-ci que quelqu'un me signale que j'aurais du envoyer deux renons séparés au nom de chacun. A savoir que ma relation avec eux est tendue et qu'ils cherchent à tout contester.

Ma question est: je fais quoi ? Je renvoie à nouveau le même renon en deux exemplaires  à chacun quitte à les rendre fous ou c'est bon ?

Merci de m'éclairer.

Rendez vos locataires fous plutôt que vous même.

Un renon à chacun, deux au total c'est suffisant. Pas besoin d'un 'même renon en deux exemplaires à chacun'.

Pouvez-vous encore respecter les délais?

Dernière modification par libra (11-02-2022 19:46:38)

Hors ligne

Aime ce post :
Ardna
Pimonaute assidu
Inscription : 06-06-2021
Messages : 33

Re : Renon en combien d'exemplaires ?

libra a écrit :
Ardna a écrit :

Bonjour,

Je reviens vers vous pour une question simple. En Wallonie, dans le cadre d'un contrat de bail de un an prorogé une seule fois avec délai de préavis de trois mois respecté.
J'ai envoyé un renon par courrier recommandé avec accusé de réception à un couple de locataires (les deux sont preneurs) pour leur signaler qu'à l'échéance du bail, je ne souhaitais pas renouveler celui-ci. J'ai donc envoyé un seul renon à leurs deux noms "Monsieur et Madame...'". Je débute, et ce n'est qu'après l'envoi de celui-ci que quelqu'un me signale que j'aurais du envoyer deux renons séparés au nom de chacun. A savoir que ma relation avec eux est tendue et qu'ils cherchent à tout contester.

Ma question est: je fais quoi ? Je renvoie à nouveau le même renon en deux exemplaires  à chacun quitte à les rendre fous ou c'est bon ?

Merci de m'éclairer.

Rendez vos locataires fous plutôt que vous même.

Un renon à chacun, deux au total c'est suffisant. Pas besoin d'un 'même renon en deux exemplaires à chacun'.

Pouvez-vous encore respecter les délais?

Oui absolument, je m'en suis rendue compte assez vite donc je reste dans les délais. Le bail se termine le 31 mai de cette année.
Je vais donc renvoyer deux renons. Un à chacun. Eux qui avaient déjà râlé à la réception du premier, ça leur en fera trois au total du coup, mais vu leur intention de contester, c'est sans doute plus prudent...

Dernière modification par Ardna (11-02-2022 19:53:10)

Hors ligne

libra
Pimonaute incurable
Inscription : 05-02-2011
Messages : 2 714

Re : Renon en combien d'exemplaires ?

Ardna a écrit :

Eux qui avaient déjà râlé à la réception du premier, ça leur en fera trois au total du coup, mais vu leur intention de contester, c'est sans doute plus prudent...

Rajoutez en deux à la mi-avril en faisant une requête en validation du renon.

Dans votre courrier invitez les à accepter votre renon. Par exemple écrivez;


Pour la bonne forme, je vous remercie de bien vouloir accuser bonne réception de la présente en me confirmant l’acceptation du présent congé.

À défaut, je me verrai contraint de solliciter la validation du congé devant le juge de paix compétent, ce qui ne manquera pas d’occasionner des frais lesquels seront in fine à votre charge.

Hors ligne

Aime ce post :
Ardna
Pimonaute assidu
Inscription : 06-06-2021
Messages : 33

Re : Renon en combien d'exemplaires ?

libra a écrit :
Ardna a écrit :

Eux qui avaient déjà râlé à la réception du premier, ça leur en fera trois au total du coup, mais vu leur intention de contester, c'est sans doute plus prudent...

Rajoutez en deux à la mi-avril en faisant une requête en validation du renon.

Dans votre courrier invitez les à accepter votre renon. Par exemple écrivez;


Pour la bonne forme, je vous remercie de bien vouloir accuser bonne réception de la présente en me confirmant l’acceptation du présent congé.

À défaut, je me verrai contraint de solliciter la validation du congé devant le juge de paix compétent, ce qui ne manquera pas d’occasionner des frais lesquels seront in fine à votre charge.

Merci pour ces conseils. Si les renons sont envoyés par courrier recommandé, l'accusé de réception ne serait-il pas suffisant juridiquement parlant? Parce que si je suis dans mes droits et que j'ai l'accusé de réception des renons, en quoi j'aurais besoin de leur acceptation ?

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 26-05-2004
Messages : 22 081

Re : Renon en combien d'exemplaires ?

Les conseils sont ceux que j'aurais donnê aussi.

Légalement, aucun besoin de leur accord ou consentement. Psychologiquement, c'est le début de l'acceptation du départ...


Grmf!
----------------
La vie c'est comme une boîte de chocolat. Il faut pas laisser les autres te la bouffer.
Si tu as aimé ma contribution, paie-moi un manon!  big_smile

En ligne

libra
Pimonaute incurable
Inscription : 05-02-2011
Messages : 2 714

Re : Renon en combien d'exemplaires ?

Ardna a écrit :

Parce que si je suis dans mes droits et que j'ai l'accusé de réception des renons, en quoi j'aurais besoin de leur acceptation ?

Votre renon même en bonne et due forme ne garanti pas que vos locataires quitteront les lieux.

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 26-05-2004
Messages : 22 081

Re : Renon en combien d'exemplaires ?

libra a écrit :
Ardna a écrit :

Parce que si je suis dans mes droits et que j'ai l'accusé de réception des renons, en quoi j'aurais besoin de leur acceptation ?

Votre renon même en bonne et due forme ne garanti pas que vos locataires quitteront les lieux.

L'acceptation non plus. Mais c'est un pas de plus, qu'ils auront consciemment franchi, et qui marquera plus qu'un simple courrier, même recommandé. L'acceptation est donc plus "psychologique" qu'autre chose. Et si vous devez insister pour l'obtenir, c'est d'autant plus vrai: si vous l'obtenez, c'est qu'ils ont fait un pas mental de plus de leur futur déménagement.


Grmf!
----------------
La vie c'est comme une boîte de chocolat. Il faut pas laisser les autres te la bouffer.
Si tu as aimé ma contribution, paie-moi un manon!  big_smile

En ligne

Aime ce post :
Ardna
Pimonaute assidu
Inscription : 06-06-2021
Messages : 33

Re : Renon en combien d'exemplaires ?

En fait ils veulent partir, mais avec leurs propres conditions, c'est-à-dire quand ils veulent via un départ anticipé, dès qu'ils auront trouvé un autre logement c'est-à-dire sans respecter les trois mois de préavis et évidemment sans payer le mois d'indemnité. Evidemment tout ça est prévu dans le bail, mais ils vont chercher n'importe quel prétexte pour faire à leur sauce. Ils prétendent vouloir trouver un accord "à l'amiable" qui va uniquement à leur avantage. A ce genre de locataires, je n'ai pas envie de faire de cadeau et je reste sur mes positions. D'où mon envie d'être en ordre dans mes démarches, pour ne pas qu'on puisse me reprocher quoi que ce soit. Leur acceptation, je ne l'aurai jamais.

Dernière modification par Ardna (13-02-2022 15:21:42)

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 26-05-2004
Messages : 22 081

Re : Renon en combien d'exemplaires ?

Ardna a écrit :

En fait ils veulent partir, mais avec leurs propres conditions, c'est-à-dire quand ils veulent via un départ anticipé, dès qu'ils auront trouvé un autre logement c'est-à-dire sans respecter les trois mois de préavis et évidemment sans payer le mois d'indemnité. Evidemment tout ça est prévu dans le bail, mais ils vont chercher n'importe quel prétexte pour faire à leur sauce. Ils prétendent vouloir trouver un accord "à l'amiable" qui va uniquement à leur avantage. A ce genre de locataires, je n'ai pas envie de faire de cadeau et je reste sur mes positions. D'où mon envie d'être en ordre dans mes démarches, pour ne pas qu'on puisse me reprocher quoi que ce soit. Leur acceptation, je ne l'aurai jamais.

C'est le cas de tous les locataires. Certains se rendent compte que ce n'est pas possible, certains essaient et espèrent, et d'autres pensent que c'est leur droit et se torche du bail et des règles légales.

Ma manière de faire est systématiquement la même tant que cela ne passe pas par la justice:
- Le préavis est la période dont bénéficie le propriétaire pour trouver un nouveau locataire.
- Une fois que le bien est reloué, le préavis se termine.
- Un locataire qui sabote les visites prolonge d'autant sa responsabilité sur le loyer.
- Je ne réclame pas les indemnités ave les locataires qui ne me cassent pas les pieds. (sauf si je vais ne justice de paix donc)

Et comme vous si j'ai bien compris, je donne le préavis aux casse-pieds même s'ils paient.


Grmf!
----------------
La vie c'est comme une boîte de chocolat. Il faut pas laisser les autres te la bouffer.
Si tu as aimé ma contribution, paie-moi un manon!  big_smile

En ligne

Aime ce post :
GT
Pimonaute non modérable
Inscription : 12-10-2014
Messages : 10 626

Re : Renon en combien d'exemplaires ?

Ardna a écrit :

En fait ils veulent partir, mais avec leurs propres conditions, c'est-à-dire quand ils veulent via un départ anticipé, dès qu'ils auront trouvé un autre logement c'est-à-dire sans respecter les trois mois de préavis et évidemment sans payer le mois d'indemnité. Evidemment tout ça est prévu dans le bail, mais ils vont chercher n'importe quel prétexte pour faire à leur sauce. Ils prétendent vouloir trouver un accord "à l'amiable" qui va uniquement à leur avantage. A ce genre de locataires, je n'ai pas envie de faire de cadeau et je reste sur mes positions. D'où mon envie d'être en ordre dans mes démarches, pour ne pas qu'on puisse me reprocher quoi que ce soit. Leur acceptation, je ne l'aurai jamais.


"Je reviens vers vous pour une question simple. En Wallonie, dans le cadre d'un contrat de bail de un an prorogé une seule fois avec délai de préavis de trois mois respecté.
J'ai envoyé un renon par courrier recommandé avec accusé de réception à un couple de locataires (les deux sont preneurs) pour leur signaler qu'à l'échéance du bail, je ne souhaitais pas renouveler celui-ci."

"Le bail se termine le 31 mai de cette année."

Apparemment, il s'agirait d'un bail d'un an ayant débuté le 1 juin 2020 et renouvelé en 2021 dans le délai utile et par un écrit ( à vérifier) pour la même durée.

La situation doit être examinée en fonctions des dispositions de l'article 55, § 6 du décret du 15 mars 2018 relatif au bail d’habitation.

"Par dérogation aux paragraphes 1er à 5, un bail peut être conclu, pour une durée inférieure ou égale à trois ans.
Il ne peut être prorogé que deux fois, et seulement par écrit et sous les mêmes conditions, sans préjudice de l’indexation du loyer au moment du renouvellement. La durée totale de location ne peut toutefois excéder trois ans. L’écrit peut consister en un avenant, un nouveau bail ou une clause contractuelle du bail initial prorogeant le bail.
Il prend fin moyennant un congé notifié par l’une ou l’autre des parties au moins trois mois avant l’expiration de la durée convenue. Lorsque le bail a été conclu pour une durée inférieure ou égale à trois mois, le congé est réputé notifié par la signature du bail ou sa prorogation.
Il peut être mis fin au bail par le preneur à tout moment, moyennant un congé de trois mois. Dans ce cas, le bailleur a droit à une indemnité équivalente à un mois de loyer.
Le bailleur ne peut mettre fin anticipativement au bail qu’après la première année de location, et aux conditions prévues au paragraphe 2, moyennant un préavis de trois mois et une indemnité équivalente à un mois de loyer.
À défaut d’un congé notifié dans les délais ou si le preneur continue à occuper les lieux sans opposition du bailleur, et même dans l’hypothèse où un nouveau contrat est conclu entre les mêmes parties, le bail est réputé avoir été conclu pour une période de neuf ans à compter de la date à laquelle le bail initial est entré en vigueur. Il est dès lors régi par les paragraphes 1er à 5 du présent article. Dans ce cas, le loyer et les autres conditions demeurent inchangés par rapport à ceux convenus dans le bail initial, sans préjudice de l’application des articles 57 et 58"

Apparemment, ni le bailleur ni les preneurs ne mettent fin anticipativement au bail prorogé.
Il est inutile de s'interroger sur une indemnité due par le bailleur ou les preneurs.

Le congé notifié 3 mois avant l'expiration de la durée convenue (1 an + 1 an) n'est pas  un congé anticipé.

Dernière modification par GT (13-02-2022 18:37:25)

Hors ligne

Ardna
Pimonaute assidu
Inscription : 06-06-2021
Messages : 33

Re : Renon en combien d'exemplaires ?

Pour répondre à GT:


"Apparemment, il s'agirait d'un bail d'un an ayant débuté le 1 juin 2020 et renouvelé en 2021 dans le délai utile et par un écrit ( à vérifier) pour la même durée."

Tout à fait pour les dates. Et oui, le bail a été prorogé par écrit et cet écrit a été enregistré dans les délais. Donc pas de problème de ce côté là.


"Apparemment, ni le bailleur ni les preneurs ne mettent fin anticipativement au bail prorogé.
Il est inutile de s'interroger sur une indemnité due par le bailleur ou les preneurs.
Le congé notifié 3 mois avant l'expiration de la durée convenue (1 an + 1 an) n'est pas  un congé anticipé."

La question n'est pas là. Les preneurs voulaient mettre fin anticipativement au bail, quand ça leur chante et sans payer le fameux mois d'indemnité. Ce que j'ai refusé et donc été menacée de juge de paix par la même occasion. J'ai préféré mettre fin au bail moi-même à son expiration via renon (1 seul exemplaire adressé à leurs deux noms). Et comme ils contestent le renon même si ils veulent partir (ben oui forcément, ils veulent partir mais uniquement à leur mode et en faisant leur propre loi sans respecter les conditions du bail), je me renseignais si il était préférable de renvoyer un renon à chacun d'eux (1 + 1) afin d'être en ordre juridiquement parlant. Mais libra et grmff ont répondu à ma question.

Dernière modification par Ardna (13-02-2022 20:54:01)

Hors ligne

GT
Pimonaute non modérable
Inscription : 12-10-2014
Messages : 10 626

Re : Renon en combien d'exemplaires ?

Ardna a écrit :

Pour répondre à GT:


La question n'est pas là. Les preneurs voulaient mettre fin anticipativement au bail, quand ça leur chante et sans payer le fameux mois d'indemnité. Ce que j'ai refusé et donc été menacée de juge de paix par la même occasion. J'ai préféré mettre fin au bail moi-même à son expiration via renon (1 seul exemplaire adressé à leurs deux noms). Et comme ils contestent le renon même si ils veulent partir (ben oui forcément, ils veulent partir mais uniquement à leur mode et en faisant leur propre loi sans respecter les conditions du bail), je me renseignais si il était préférable de renvoyer un renon à chacun d'eux (1 + 1) afin d'être en ordre juridiquement parlant. Mais libra et grmff ont répondu à ma question.


Voici ce que vous écriviez aujoud'hui à 14:18:41

"En fait ils veulent partir, mais avec leurs propres conditions, c'est-à-dire quand ils veulent via un départ anticipé, dès qu'ils auront trouvé un autre logement c'est-à-dire sans respecter les trois mois de préavis et évidemment sans payer le mois d'indemnité. Evidemment tout ça est prévu dans le bail, mais ils vont chercher n'importe quel prétexte pour faire à leur sauce. Ils prétendent vouloir trouver un accord "à l'amiable" qui va uniquement à leur avantage. A ce genre de locataires, je n'ai pas envie de faire de cadeau et je reste sur mes positions. D'où mon envie d'être en ordre dans mes démarches, pour ne pas qu'on puisse me reprocher quoi que ce soit. Leur acceptation, je ne l'aurai jamais."

sans préciser que le congé que vous donniez faisait  suite à une volonté (une simple volonté des locataires n'est pas un préavis donné) de mettre fin au bail de manière anticipée.

Et quand bien même, ils vous auraient donné un congé reçu ce mois de février, le bail de 1 an prorogé pour 1 an prendrait fin le 31 mai 2022 (congé de 3 mois). Il ne s'agirait pas d'une résolution anticipée du bail.  Libre aux preneurs de quitter les lieux sans attendre cette date. Dès lors qu'il n'y aurait pas de résolution anticipée aucune indemnité n'est prévue par le texte légal. S'ils quittent avant le terme du congé ( = départ anticipé à ne pas confondre avec résiliation anticipée du bail), les loyers sont en principe dus.

En ce qui concerne le congé que vous avez adressé à Monsieur ET Madame et que l'accusé de réception ( je suppose qu'un propriétaire prudent adresse un recommandé avec accusé de réception) ait été signé par les 2 personnes, il peut être soutenu que le congé est valable même si les destinataires forment un couple marié ou sont des cohabitants légaux.

Pour le surplus, le congé est un acte unilatéral réceptice. Une recherche sur google permettra d'identifier cette notion.




.

Dernière modification par GT (13-02-2022 22:07:11)

Hors ligne

panchito
Pimonaute non modérable
Inscription : 20-06-2012
Messages : 9 826

Re : Renon en combien d'exemplaires ?

J'ai souvent le cas avec des expats qui sont rappelés au pays au pied levé et qui ne savent dès lors pas prester leur préavis.
Ce n'est pas un soucis, et est prévu par la loi : ils suffit qu'ils paient le loyer et la provision pour charges jusqu'à la fin de leur bail.
Donc si le bail prend fin le 31 mai, ils doivent de toutes façons payer le loyer et la provision pour charges jusqu'à fin mai.

Mais ils sont effectivement libres de partir quand ils veulent et de réaliser l'état des lieux de sortie bien avant le 31 mai.

Hors ligne

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres