forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



Indivision forcée suite à un décès - mauvaises relations entre les héritiers

Vincent4050
Pimonaute assidu
Lieu : LIEGE
Inscription : 06-04-2014
Messages : 64

Indivision forcée suite à un décès - mauvaises relations entre les héritiers

Bonjour,

Mon beau-père qui ne va plus très bien a deux enfants : une fille (ma compagne) et un garçon.
De longue date les relations entre les enfants sont mauvaises. Ainsi que les relations entre le père et le fils.

Le fils est toujours domicilié dans la maison mais n'y habite jamais pour des raisons financières, celui-ci étant sur la mutuelle et en concubinage avec une personne également sans emploi.

Le risque est que le fils ne "rapplique" dans la maison au décès.

Nous craignons de tomber en indivision forcée et nous nous interrogeons quant au moyens de sortir le plus rapidement de cette indivision. Nous cherchons aussi un moyen d'empêcher l'occupation des lieux. Et si cela s'avère impossible, quelles sont les solutions qui se présentent à nous??
La vente publique étant une éventualité que nous n'avons pas envie d'envisager même s'il est fort possible qu'elle soit in fine la seule solution.

Merci pour votre précieuse aide en espérant que les échanges pourront aider des personnes dans le même cas.

Cordialement,


VINCENT

Hors ligne

D1791
Pimonaute intarissable
Inscription : 06-07-2013
Messages : 919

Re : Indivision forcée suite à un décès - mauvaises relations entre les héritiers

GT a écrit :

La personne dont le décès est envisagé est le beau-père.

Et après on s'étonne que certains font un lien entre immobilier et mafia... devil  devil  devil  devil


Modeste propriétaire bailleur de maisons unifamiliales en province de Luxembourg

Hors ligne

rexou
Pimonaute non modérable
Lieu : bruxelles
Inscription : 21-03-2010
Messages : 9 284

Re : Indivision forcée suite à un décès - mauvaises relations entre les héritiers

D1791 a écrit :
GT a écrit :

La personne dont le décès est envisagé est le beau-père.

Et après on s'étonne que certains font un lien entre immobilier et mafia... devil  devil  devil  devil

J'ai dû rater une marche, mais je ne vois pas du tout quel est le rapport... immobilier et mafia ???

Hors ligne

D1791
Pimonaute intarissable
Inscription : 06-07-2013
Messages : 919

Re : Indivision forcée suite à un décès - mauvaises relations entre les héritiers

rexou a écrit :
D1791 a écrit :
GT a écrit :

La personne dont le décès est envisagé est le beau-père.

Et après on s'étonne que certains font un lien entre immobilier et mafia... devil  devil  devil  devil

J'ai dû rater une marche, mais je ne vois pas du tout quel est le rapport... immobilier et mafia ???

C'était une tentative de sarcasme, entre d'une part le fait que nous sommes sur un forum immobilier et d'autre part le fait d'envisager la mort de quelqu'un, pas dans le sens dans lequel GT l'a écrit bien sûr, mais dans le sens de programmer l'assassinat du beau-père, ce qui dans l'imagination commune est associé à la mafia.
Avec en référence la "mafia des marchands de sommeil", le blanchiment d'argent qui peut se faire via l'immobilier (aussi caractéristique des mafias)...
Manifestement je n'ai pas suffisamment préparé ma phrase.
Heureusement, grâce au smyleys, la tentative d'humour était annoncée.


Modeste propriétaire bailleur de maisons unifamiliales en province de Luxembourg

Hors ligne

Aime ce post :
rexou
Pimonaute non modérable
Lieu : bruxelles
Inscription : 21-03-2010
Messages : 9 284

Re : Indivision forcée suite à un décès - mauvaises relations entre les héritiers

D1791 a écrit :

C'était une tentative de sarcasme, entre d'une part le fait que nous sommes sur un forum immobilier et d'autre part le fait d'envisager la mort de quelqu'un, pas dans le sens dans lequel GT l'a écrit bien sûr, mais dans le sens de programmer l'assassinat du beau-père, ce qui dans l'imagination commune est associé à la mafia.
Avec en référence la "mafia des marchands de sommeil", le blanchiment d'argent qui peut se faire via l'immobilier (aussi caractéristique des mafias)...
Manifestement je n'ai pas suffisamment préparé ma phrase.
Heureusement, grâce au smyleys, la tentative d'humour était annoncée.

Je suis persuadé que GT n'assassinera personne sauf si vous pouvez citer l'article du code civil ou pénal qui l'y autorise... devil devil devil

Hors ligne

GT
Pimonaute non modérable
Inscription : 12-10-2014
Messages : 10 603

Re : Indivision forcée suite à un décès - mauvaises relations entre les héritiers

rexou a écrit :
D1791 a écrit :

C'était une tentative de sarcasme, entre d'une part le fait que nous sommes sur un forum immobilier et d'autre part le fait d'envisager la mort de quelqu'un, pas dans le sens dans lequel GT l'a écrit bien sûr, mais dans le sens de programmer l'assassinat du beau-père, ce qui dans l'imagination commune est associé à la mafia.
Avec en référence la "mafia des marchands de sommeil", le blanchiment d'argent qui peut se faire via l'immobilier (aussi caractéristique des mafias)...
Manifestement je n'ai pas suffisamment préparé ma phrase.
Heureusement, grâce au smyleys, la tentative d'humour était annoncée.

Je suis persuadé que GT n'assassinera personne sauf si vous pouvez citer l'article du code civil ou pénal qui l'y autorise... devil devil devil

Je ne poserais pas certains actes ( p.e. la délation) même si une loi devait m'y autoriser.

Hors ligne

Aime ce post :

PIM

rexou
Pimonaute non modérable
Lieu : bruxelles
Inscription : 21-03-2010
Messages : 9 284

Re : Indivision forcée suite à un décès - mauvaises relations entre les héritiers

GT a écrit :

Je ne poserais pas certains actes ( p.e. la délation) même si une loi devait m'y autoriser.

Je partage votre position GT. Assassinez qui vous voudrez je ne dirai rien ! devil devil devil

Hors ligne

Vincent4050
Pimonaute assidu
Lieu : LIEGE
Inscription : 06-04-2014
Messages : 64

Re : Indivision forcée suite à un décès - mauvaises relations entre les héritiers

Je reviens vers vous tout en vous remerciant déjà pour vos nombreux messages.
Nous pensons à signer au frère un document dans lequel il s’engage à libérer l’immeuble (tant au niveau de la domiciliation que de l’occupation) dans un délai fixé d’un commun accord entre les 3 parties.
Ce délai commencerait bien entendu à courir dès le décès du père.

Qu’en pensez-vous ??
Quelles sont les conditions de forme ??

Merci pour vos réponses.


VINCENT

Hors ligne

libra
Pimonaute incurable
Inscription : 05-02-2011
Messages : 2 714

Re : Indivision forcée suite à un décès - mauvaises relations entre les héritiers

Vincent4050 a écrit :

Je reviens vers vous tout en vous remerciant déjà pour vos nombreux messages.
Nous pensons à signer au frère un document dans lequel il s’engage à libérer l’immeuble (tant au niveau de la domiciliation que de l’occupation) dans un délai fixé d’un commun accord entre les 3 parties.
Ce délai commencerait bien entendu à courir dès le décès du père.

Qu’en pensez-vous ??
Quelles sont les conditions de forme ??

Merci pour vos réponses.

C'est du bricolage d'amateur de 4è division communale.

Planifiez dès à présent une succession avec votre notaire.

Hors ligne

Aime ce post :

PIM

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres