forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



BORNAGE et fumeuse de chipolatas

copropriétaire engalère
Pimonaute incurable
Inscription : 10-10-2019
Messages : 3 246

BORNAGE et fumeuse de chipolatas

Bonjour, et questions:
-à quoi sert un bornage?
-qui réalise un bornage?
-est ce légiféré?
--comment est ce possible que 4 experts différents ont 4 lectures différentes sur les plans et bornage d'une maison contigue????
-Hier, descente de vue des lieux avec la fumeuse de chipolata qui ne comprend rien dit t elle, et un expert judiciaire qui a donné une nouvelle lecture des plans, à la vue de ce qu'il a vu ne peut se prononcer......

merci

Hors ligne

copropriétaire engalère
Pimonaute incurable
Inscription : 10-10-2019
Messages : 3 246

Re : BORNAGE et fumeuse de chipolatas

GT a écrit :

Si vous réagissez à mon intervention, il convient d'écrire non pas "à vos cas" mais à votre cas".

Il est vrai que vous vous singularisez - par rapport à moi et à d'autres - en matière de vocabulaire , d'orthographe et de syntaxe. Vous avez fait vos preuves depuis que vous participez à ce forum. J'ignore les écoles que vous avez fréquentées

Grmff , vous le qualifiez de manonpathe. Ailleurs, vous m'avez qualifié de mondial. La juge de paix est qualifiée de fumeuse de chipolatas.
Quelle est la pathologie dont vous souffrez ? L'irrespect et l'impolitesse sont vos marques de fabrique.

En d'autres termes plus simple, vous zappez mes questions sur ma publication initiale car elles vous dépassent tout comme grmmf qui tout à coup comprend à l'envers, se contredit, tourne autour du pot, tente une amorce et s'emmèle les doigts dans sa propre carence , pour votre information, je suis polie et respectueuse avec ceux qui le méritent, si ça vous convient pas, venez pas spolier inutilement mes publications.

Hors ligne

GT
Pimonaute non modérable
Inscription : 11-10-2014
Messages : 11 976

Re : BORNAGE et fumeuse de chipolatas

copropriétaire engalère a écrit :
GT a écrit :

Si vous réagissez à mon intervention, il convient d'écrire non pas "à vos cas" mais à votre cas".

Il est vrai que vous vous singularisez - par rapport à moi et à d'autres - en matière de vocabulaire , d'orthographe et de syntaxe. Vous avez fait vos preuves depuis que vous participez à ce forum. J'ignore les écoles que vous avez fréquentées

Grmff , vous le qualifiez de manonpathe. Ailleurs, vous m'avez qualifié de mondial. La juge de paix est qualifiée de fumeuse de chipolatas.
Quelle est la pathologie dont vous souffrez ? L'irrespect et l'impolitesse sont vos marques de fabrique.

En d'autres termes plus simple, vous zappez mes questions sur ma publication initiale car elles vous dépassent tout comme grmmf qui tout à coup comprend à l'envers, se contredit, tourne autour du pot, tente une amorce et s'emmèle les doigts dans sa propre carence , pour votre information, je suis polie et respectueuse avec ceux qui le méritent, si ça vous convient pas, venez pas spolier inutilement mes publications.

Il est exact que je n'ai pas donné suite à vos questions.

Volontairement . Dès lors lors que la situation n'était  , à mon sens, pas clairement expliquée, je me suis abstenu.

Vous avez écrit :

"Bonjour, et questions:
-à quoi sert un bornage?
-qui réalise un bornage?
-est ce légiféré?
--comment est ce possible que 4 experts différents ont 4 lectures différentes sur les plans et bornage d'une maison contigue????
-Hier, descente de vue des lieux avec la fumeuse de chipolata qui ne comprend rien dit t elle, et un expert judiciaire qui a donné une nouvelle lecture des plans, à la vue de ce qu'il a vu ne peut se prononcer......"

Et aussi :
"Je ne me souviens pas si je l'ai racontée ici...c'est assez abracadabrant.
-rez de chaussée, appartement normal, au dessus de ce rez de chaussée, une terrasse normale
-la façade appartient au rez de chaussée.
- pour les descentes d'eaux pluviales, la terrasse peut se brancher sur la descente d'eaux pluviales du rez de chaussée sans autorisation ?
--------infiltration, dégats des eaux, à qui incombe la faute? sachant que j'ai installé une nouvelle descente d'eau pluviale juste après les grandes inondations - tempête.........
-que dit les experts assurances? "dégats des eaux du à la terrasse du haut" (point punt)
-que disent les autres experts? "on sait pas à qui appartient la descente pluviale litigeuse, Mme doit  se renseigner auprès de l'architècte et du géomètre qui a effectué le bornage" , ok, fait! mais aucun ne lit pareil à l'autre......

au bout d'un an de procès, hier , la juge de paix, fumeuse à mort de chipolata, "je comprend rien, prenez un avocat"! paf! et puis?"

D'autres ont choisi de vous répondre. Cela n' a pas été mon choix.

Je me réjouis de ne pas avoir répondu à une pimonaute incapable de présenter le contexte de manière compréhensible (qui sont ces experts ? qui sont les autres experts, c'est quoi un appartement "normal", c'est quoi une terrasse "normale"...)

Apparemment, la juge ne vous comprend pas non plus.

Et, quand bien même, le contexte aurait été présenté de manière compréhensible, il n'est pas certain que j'aie voulu vous répondre eu égard à vos amabilités ou que j'aie eu les connaissances suffisantes pour le faire.

En ligne

Aime ce post :
copropriétaire engalère
Pimonaute incurable
Inscription : 10-10-2019
Messages : 3 246

Re : BORNAGE et fumeuse de chipolatas

GT a écrit :
copropriétaire engalère a écrit :
GT a écrit :

Si vous réagissez à mon intervention, il convient d'écrire non pas "à vos cas" mais à votre cas".

Il est vrai que vous vous singularisez - par rapport à moi et à d'autres - en matière de vocabulaire , d'orthographe et de syntaxe. Vous avez fait vos preuves depuis que vous participez à ce forum. J'ignore les écoles que vous avez fréquentées

Grmff , vous le qualifiez de manonpathe. Ailleurs, vous m'avez qualifié de mondial. La juge de paix est qualifiée de fumeuse de chipolatas.
Quelle est la pathologie dont vous souffrez ? L'irrespect et l'impolitesse sont vos marques de fabrique.

En d'autres termes plus simple, vous zappez mes questions sur ma publication initiale car elles vous dépassent tout comme grmmf qui tout à coup comprend à l'envers, se contredit, tourne autour du pot, tente une amorce et s'emmèle les doigts dans sa propre carence , pour votre information, je suis polie et respectueuse avec ceux qui le méritent, si ça vous convient pas, venez pas spolier inutilement mes publications.

Il est exact que je n'ai pas donné suite à vos questions.

Volontairement . Dès lors lors que la situation n'était  , à mon sens, pas clairement expliquée, je me suis abstenu.

Vous avez écrit :

"Bonjour, et questions:
-à quoi sert un bornage?
-qui réalise un bornage?
-est ce légiféré?
--comment est ce possible que 4 experts différents ont 4 lectures différentes sur les plans et bornage d'une maison contigue????
-Hier, descente de vue des lieux avec la fumeuse de chipolata qui ne comprend rien dit t elle, et un expert judiciaire qui a donné une nouvelle lecture des plans, à la vue de ce qu'il a vu ne peut se prononcer......"

Et aussi :
"Je ne me souviens pas si je l'ai racontée ici...c'est assez abracadabrant.
-rez de chaussée, appartement normal, au dessus de ce rez de chaussée, une terrasse normale
-la façade appartient au rez de chaussée.
- pour les descentes d'eaux pluviales, la terrasse peut se brancher sur la descente d'eaux pluviales du rez de chaussée sans autorisation ?
--------infiltration, dégats des eaux, à qui incombe la faute? sachant que j'ai installé une nouvelle descente d'eau pluviale juste après les grandes inondations - tempête.........
-que dit les experts assurances? "dégats des eaux du à la terrasse du haut" (point punt)
-que disent les autres experts? "on sait pas à qui appartient la descente pluviale litigeuse, Mme doit  se renseigner auprès de l'architècte et du géomètre qui a effectué le bornage" , ok, fait! mais aucun ne lit pareil à l'autre......

au bout d'un an de procès, hier , la juge de paix, fumeuse à mort de chipolata, "je comprend rien, prenez un avocat"! paf! et puis?"

D'autres ont choisi de vous répondre. Cela n' a pas été mon choix.

Je me réjouis de ne pas avoir répondu à une pimonaute incapable de présenter le contexte de manière compréhensible (qui sont ces experts ? qui sont les autres experts, c'est quoi un appartement "normal", c'est quoi une terrasse "normale"...)

Apparemment, la juge ne vous comprend pas non plus.

Et, quand bien même, le contexte aurait été présenté de manière compréhensible, il n'est pas certain que j'aie voulu vous répondre eu égard à vos amabilités ou que j'aie eu les connaissances suffisantes pour le faire.

Mon oeil! vous ignorez tout du bornage, vous n'avez jamais assisté à une descente de vue des lieux d'un juge de paix, bref, vous vous attrapez à des branches cassées qui ne vous mène qu'à ............tomber plouf dans votre propension à ne pas savoir lire et comprendre ce que vous lisez, vous excellez uniquement dans vos copié collé! paf!

Hors ligne

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 17 146
Site Web

Re : BORNAGE et fumeuse de chipolatas

Je ferme ce sujet savonnette

Hors ligne

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres