forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



Flandre: Domiciliation après 2 ans. Quid des droits d'enregistrement?

GT
Pimonaute non modérable
Inscription : 11-10-2014
Messages : 11 753

Re : Flandre: Domiciliation après 2 ans. Quid des droits d'enregistrement?

aurore1050 a écrit :

Bon, notaire contacté et il me confirme  le délai de 3 ans à dater de la signature de notre acte d’acquisition!

Je suis soulagée, merci à vous pour votre aide précieuse ! Vous m'évitez des nuits de stress et d'insomnie big_smile


Avec grand plaisir.
Je vous avais posé une question relative à l'identification d'une disposition du Codex. Vous y avez répondu. J'ai examiné votre réponse.
De cette discussion, je sors conforté concernant ma pratique générale de demander des renseignements complémentaires . Cela évite d'avancer dans un dossier sans disposer d'éléments qui pourraient s'avérer utiles voire indispensables.

Hors ligne

Aime ce post :

PIM

aurore1050
Pimonaute
Inscription : 12-02-2021
Messages : 19

Re : Flandre: Domiciliation après 2 ans. Quid des droits d'enregistrement?

Bon, notaire contacté et il me confirme  le délai de 3 ans à dater de la signature de notre acte d’acquisition!

Je suis soulagée, merci à vous pour votre aide précieuse ! Vous m'évitez des nuits de stress et d'insomnie big_smile

Hors ligne

Aime ce post :

PIM

aurore1050
Pimonaute
Inscription : 12-02-2021
Messages : 19

Re : Flandre: Domiciliation après 2 ans. Quid des droits d'enregistrement?

Je vais rappeler le notaire pour demander au sujet de cette prolongation.
J'espère que les trois ans s'appliquent bien dans notre cas, mais ça a l'air le cas!

Hors ligne

GT
Pimonaute non modérable
Inscription : 11-10-2014
Messages : 11 753

Re : Flandre: Domiciliation après 2 ans. Quid des droits d'enregistrement?

aurore1050 a écrit :

J'ai cité ce passage qui est dans notre contrat de vente

"L'acquéreur demande l'application du taux réduit de l'article 2.9.4.2.11 du Vlaamse Codex Fiscaliteit et déclare que les conditions sont remplies [...]
Afin de maintenir le taux réduit, il s'engage à établir son domicile à l'adresse de l'immeuble présentement acquis dans un délais de deux ans prenant cours à la date du présent acte"

Si ce n'est pas ça, je ne connais pas le nom de la disposition légale.


J'ai lu.
"Nous avons acheté un bien situé en Flandre en janvier 2021. J'ai pu bénéficier des droits d'enregistrement réduits.
Mais sous la condition de se domicilier sous les deux ans."

L'article 2 du décret du 26 juin 2020 portant modification du Code flamand de la Fiscalité du 13 décembre 2013, en ce qui concerne le droit de vente pour la prolongation du délai de domiciliation lors de l'achat d'une habitation et pour l'extension du tarif lors de l'achat d'une habitation dans le cas d'une rénovation énergétique majeure ( voit mon intervention du 4/8/2022 à 20:52:33) est entré en vigueur le 01/06/2020.

Le délai de domiciliation dont il est question à l'art.2.9.4.2.11, § 2, 2°est passé de 2 à 3 ans

Ne convient-il pas que le notaire soit interrogé ?

Hors ligne

Aime ce post :

PIM

GT
Pimonaute non modérable
Inscription : 11-10-2014
Messages : 11 753

Re : Flandre: Domiciliation après 2 ans. Quid des droits d'enregistrement?

PIM a écrit :

Il ne faudrait tout de même pas qu’il y ait une double peine: 6 % au lieu de 3 % et 2 ans au lieu de 3 ans actuellement…



J'ai passé en revue l'historique de l'art.2.9.4.2.11

18 MAI 2018. - Décret portant modification du Code flamand de la Fiscalité du 13 décembre 2013, en ce qui concerne la réforme du droit de vente et la simplification dans l'impôt d'enregistrement
Art. 5. Dans le même décret, modifié en dernier lieu par les décrets du 22 décembre 2017, il est inséré un article 2.9.4.2.11, rédigé comme suit :
  " Art. 2.9.4.2.11. § 1er Par dérogation à l'article 2.9.4.1.1, le droit de vente s'élève à 7 % pour les contrats d'acquisition pure, aux termes desquels une ou plusieurs personnes physiques acquièrent ensemble et simultanément la totalité en pleine propriété d'un immeuble affecté ou destiné à l'habitation en vue d'y établir leur résidence principale.
  § 2. Pour pouvoir appliquer le tarif réduit, visé au paragraphe 1er, toutes les conditions suivantes doivent être remplies :
  1° l'acquéreur n'est, à la date de l'acte d'acquisition authentique, pas le plein propriétaire à 100 % d'une autre habitation ou d'un autre terrain à bâtir. Si l'acquisition est effectuée par plusieurs personnes, elles ne sont à la date mentionnée pas conjointement pleins propriétaires à 100 % d'une autre habitation ou d'un autre terrain à bâtir ;
  2° l'acquéreur s'engage à enregistrer son inscription dans le registre de la population ou dans le registre des étrangers à l'adresse de l'habitation acquise DANS LES DEUX ANNÉES suivant la date de l'acte d'acquisition authentique ;
  3° l'obligation visée à l'article 3.12.3.0.1, § 1er, a été respectée.
  L'acquéreur qui n'a pas respecté la condition, visée à l'alinéa premier, 2°, est tenu de payer des droits complémentaires au prorata de sa part légale dans l'acquisition.
  § 3. Par dérogation au paragraphe 2, 1°, il n'est pas tenu compte de l'habitation ou du terrain à bâtir si :
  1° l'acquéreur s'engage à aliéner ce bien immobilier pour sa totalité et à titre onéreux au plus tard endéans un an après la signature de l'acte authentique et démontre qu'il existe un lien causal entre cette aliénation et l'acquisition contre le tarif réduit, visé au paragraphe 1er et si l'acquéreur satisfait à l'obligation visée à l'article 3.12.3.0.1, § 3, alinéa premier ;
  2° le bien immobilier est exproprié, de force ou non, au plus tard un an après la date de la signature de l'acte authentique d'acquisition et que l'acquéreur satisfait à l'obligation visée à l'article 3.12.3.0.1, § 3, alinéa deux.
  § 4. Dans le cas d'un transfert qui est soumis à une condition suspensive, la date du respect de la condition est substituée à la date de l'acte authentique pour l'application du présent article. ".

21 DECEMBRE 2018. - Décret contenant diverses mesures fiscales
  Art. 18. A l'article 2.9.4.2.11 du même décret, inséré par le décret du 18 mai 2018, les modifications suivantes sont apportées :
  1° au paragraphe 2, alinéa premier, 1°, les mots " Si l'acquisition est effectuée par plusieurs personnes " sont remplacés par les mots " S'il y a plusieurs acquéreurs " ;
  2° au paragraphe 2, l'alinéa deux est remplacé par ce qui suit :
  " L'acheteur qui n'a pas respecté la condition, visée à l'alinéa premier, 2°, est tenu de payer des droits complémentaires. " ;
  3° le paragraphe 3 est complété par un alinéa deux, rédigé comme suit :
  " L'acheteur qui n'a pas respecté les conditions, visées à l'alinéa premier, 1° ou 2°, est tenu de payer des droits complémentaires. " ;
  4° au paragraphe 4, les mots " qui n'est pas encore remplie à la date de l'acte authentique, " sont insérés entre les mots " à une condition suspensive " et le membre de phrase " la date du respect ".
  5° il est ajouté un paragraphe 5, rédigé comme suit :
  " § 5. Le tarif visé au paragraphe 1er ne peut être appliqué si, pour le transfert du bâtiment ou de parties du bâtiment, l'exemption visée à l'article 2.9.6.0.1, alinéa premier, 4°, a été accordée.

20 DECEMBRE 2019. - Décret-programme du budget 2020

  Art. 32. Dans l'article 2.9.4.2.11, § 1er, du même décret, inséré par le décret du 18 mai 2018 et modifié par le décret du 21 décembre 2018, le membre de phrase " 7 % " est remplacé par le membre de phrase " 6 % ".

26 JUIN 2020. - Décret portant modification du Code flamand de la Fiscalité du 13 décembre 2013, en ce qui concerne le droit de vente pour LA PROLONGATION DU DÉLAI DE DOMICILIATION lors de l'achat d'une habitation et pour l'extension du tarif lors de l'achat d'une habitation dans le cas d'une rénovation énergétique majeure
Art. 2. Dans l'article 2.9.4.2.11, § 2, alinéa 1er, 2°, du Code flamand de la Fiscalité du 13 décembre 2013, inséré par le décret du 18 mai 2018, LE MOT " DEUX " EST REMPLACÉ PAR LE MOT " TROIS ".

2 AVRIL 2021. - Décret portant diverses modifications techniques du Code flamand de la Fiscalité du 13 décembre 2013 et dispositions connexes
  Art. 37. A l'article 2.9.4.2.11, § 3, alinéa 1er, du même décret, inséré par le décret du 18 mai 2018, les modifications suivantes sont apportées :
  1° dans le point 1°, le membre de phrase " l'article 3.12.3.0.1, § 3, alinéa premier " est remplacé par le membre de phrase " l'article 3.12.3.0.1, § 3, alinéa 5 " ;
  2° dans le point 2°, le membre de phrase " l'article 3.12.3.0.1, § 3, alinéa deux " est remplacé par le membre de phrase " l'article 3.12.3.0.1, § 3, alinéa 6 ".

23 DECEMBRE 2021. - Décret-programme accompagnant le budget 2022
  Art. 74. A l'article 2.9.4.2.11 du même décret, inséré par le décret du 18 mai 2018 et modifié en dernier lieu par le décret du 2 avril 2021, les modifications suivantes sont apportées :
  1° au paragraphe 1, alinéa premier, le membre de phrase " 6 % " est remplacé par le membre de phrase " 3 % " ;
  2° le paragraphe 1 est complété par un alinéa deux, énoncé comme suit :
  " Par dérogation à l'alinéa premier, le tarif est de 6 % pour les contrats d'acquisition pure dont l'acte authentique est passé au plus tard le 31 décembre 2023, si l'acquéreur opte pour la réduction, visée à l'article 2.9.5.0.1, ou le dégrèvement, visé à l'article 3.6.0.0.6, § 3. " ;
  3° au paragraphe 3, alinéa premier, 1°, les mots " un an " sont remplacés par les mots " deux ans " ;
  4° il est ajouté un paragraphe 6 énoncé comme suit :
  " § 6. Le tarif visé au paragraphe 1, alinéa premier, n'est pas cumulable avec la réduction, visée à l'article 2.9.5.0.1, ou le dégrèvement, visé à l'article 3.6.0.0.6, § 3.

Hors ligne

Aime ce post :

PIM

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 17 046
Site Web

Re : Flandre: Domiciliation après 2 ans. Quid des droits d'enregistrement?

Il ne faudrait tout de même pas qu’il y ait une double peine: 6 % au lieu de 3 % et 2 ans au lieu de 3 ans actuellement…

Hors ligne

GT
Pimonaute non modérable
Inscription : 11-10-2014
Messages : 11 753

Re : Flandre: Domiciliation après 2 ans. Quid des droits d'enregistrement?

Dans sa version actuelle ( contrats d'acquisition pure conclus à partir du 1er janvier 2022,  voir art. 74 du décret du 23.12.2021 (M.B., 29.12.2021)), l'art. 2.9.4.2.11. prévoit :

"§ 1er Par dérogation à l'article 2.9.4.1.1, le droit de vente s'élève à 3 % pour les contrats d'acquisition pure, aux termes desquels une ou plusieurs personnes physiques acquièrent ensemble et simultanément la totalité en pleine propriété d'un immeuble affecté ou destiné à l'habitation en vue d'y établir leur résidence principale
(...)
§ 2. Pour pouvoir appliquer le tarif réduit, visé au paragraphe 1er, toutes les conditions suivantes doivent être remplies :
(...)
2° l'acquéreur s'engage à enregistrer son inscription dans le registre de la population ou dans le registre des étrangers à l'adresse de l'habitation acquise dans les trois années suivant la date de l'acte d'acquisition authentique ;

Dernière modification par GT (03-08-2022 16:14:47)

Hors ligne

Aime ce post :

PIM

GT
Pimonaute non modérable
Inscription : 11-10-2014
Messages : 11 753

Re : Flandre: Domiciliation après 2 ans. Quid des droits d'enregistrement?

aurore1050 a écrit :
GT a écrit :
PIM a écrit :
aurore1050 a écrit :
GT a écrit :

Sur base de quelle disposition du Code flamand de la fiscalité ?

C'est dans le cadre d'une maison unifamiliale avec les droits d'enregistrement a 3%

Sauf erreur de ma,part, le taux de 3 % n’est entré en vigueur que le premier janvier 2022 …

J'avais demandé à Aurore1050 d'identifier la disposition légale dans la législation flamande.
En vain.

J'ai cité ce passage qui est dans notre contrat de vente

"L'acquéreur demande l'application du taux réduit de l'article 2.9.4.2.11 du Vlaamse Codex Fiscaliteit et déclare que les conditions sont remplies [...]
Afin de maintenir le taux réduit, il s'engage à établir son domicile à l'adresse de l'immeuble présentement acquis dans un délais de deux ans prenant cours à la date du présent acte"

Si ce n'est pas ça, je ne connais pas le nom de la disposition légale.

Votre message de 9:24 cry m'avait échappé. D'où ma remarque. Sorry

Hors ligne

aurore1050
Pimonaute
Inscription : 12-02-2021
Messages : 19

Re : Flandre: Domiciliation après 2 ans. Quid des droits d'enregistrement?

GT a écrit :
PIM a écrit :
aurore1050 a écrit :
GT a écrit :
aurore1050 a écrit :

Bonjour à tous, 

Nous avons acheté un bien situé en Flandre en janvier 2021. J'ai pu bénéficier des droits d'enregistrement réduits.

Sur base de quelle disposition du Code flamand de la fiscalité ?

C'est dans le cadre d'une maison unifamiliale avec les droits d'enregistrement a 3%

Sauf erreur de ma,part, le taux de 3 % n’est entré en vigueur que le premier janvier 2022 …

J'avais demandé à Aurore1050 d'identifier la disposition légale dans la législation flamande.
En vain.

J'ai cité ce passage qui est dans notre contrat de vente

"L'acquéreur demande l'application du taux réduit de l'article 2.9.4.2.11 du Vlaamse Codex Fiscaliteit et déclare que les conditions sont remplies [...]
Afin de maintenir le taux réduit, il s'engage à établir son domicile à l'adresse de l'immeuble présentement acquis dans un délais de deux ans prenant cours à la date du présent acte"

Si ce n'est pas ça, je ne connais pas le nom de la disposition légale.

Hors ligne

aurore1050
Pimonaute
Inscription : 12-02-2021
Messages : 19

Re : Flandre: Domiciliation après 2 ans. Quid des droits d'enregistrement?

PIM a écrit :
aurore1050 a écrit :
GT a écrit :
aurore1050 a écrit :

Bonjour à tous, 

Nous avons acheté un bien situé en Flandre en janvier 2021. J'ai pu bénéficier des droits d'enregistrement réduits.

Sur base de quelle disposition du Code flamand de la fiscalité ?

C'est dans le cadre d'une maison unifamiliale avec les droits d'enregistrement a 3%

Sauf erreur de ma,part, le taux de 3 % n’est entré en vigueur que le premier janvier 2022 …

Vous avez raison, j'ai vérifié le contrat, c'est 6 % au lieu de 10%

Hors ligne

D1791
Pimonaute intarissable
Inscription : 05-07-2013
Messages : 985

Re : Flandre: Domiciliation après 2 ans. Quid des droits d'enregistrement?

J'imagine que Aurore1050 a cru répondre ici :

aurore1050 a écrit :
GT a écrit :

Vous n'identifiez pas la disposition légale, l'article du Code flamand de la fiscalité. Il figure probablement dans votre acte d'achat.

Alors je vois ce passage :
"L'acquéreur demande l'application du taux réduit de l'article 2.9.4.2.11 du Vlaamse Codex Fiscaliteit et déclare que les conditions sont remplies [...]
Afin de maintenir le taux réduit, il s'engage à établir son domicile à l'adresse de l'immeuble présentement acquis dans un délais de deux ans prenant cours à la date du présent acte"

Hors ligne

Aime ce post :
GT
Pimonaute non modérable
Inscription : 11-10-2014
Messages : 11 753

Re : Flandre: Domiciliation après 2 ans. Quid des droits d'enregistrement?

PIM a écrit :
aurore1050 a écrit :
GT a écrit :
aurore1050 a écrit :

Bonjour à tous, 

Nous avons acheté un bien situé en Flandre en janvier 2021. J'ai pu bénéficier des droits d'enregistrement réduits.

Sur base de quelle disposition du Code flamand de la fiscalité ?

C'est dans le cadre d'une maison unifamiliale avec les droits d'enregistrement a 3%

Sauf erreur de ma,part, le taux de 3 % n’est entré en vigueur que le premier janvier 2022 …

J'avais demandé à Aurore1050 d'identifier la disposition légale dans la législation flamande.
En vain.

Dernière modification par GT (03-08-2022 12:58:33)

Hors ligne

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 17 046
Site Web

Re : Flandre: Domiciliation après 2 ans. Quid des droits d'enregistrement?

aurore1050 a écrit :
GT a écrit :
aurore1050 a écrit :

Bonjour à tous, 

Nous avons acheté un bien situé en Flandre en janvier 2021. J'ai pu bénéficier des droits d'enregistrement réduits.

Sur base de quelle disposition du Code flamand de la fiscalité ?

C'est dans le cadre d'une maison unifamiliale avec les droits d'enregistrement a 3%

Sauf erreur de ma,part, le taux de 3 % n’est entré en vigueur que le premier janvier 2022 …

Hors ligne

aurore1050
Pimonaute
Inscription : 12-02-2021
Messages : 19

Re : Flandre: Domiciliation après 2 ans. Quid des droits d'enregistrement?

GT a écrit :
aurore1050 a écrit :

Je pense qu'on va essayer de prendre contact avec l'agent de quartier alors en novembre lorsque les travaux auront bien avancés




•    Qui est inscrit dans les registres de la population ?

Dans les registres de la population sont inscrits au lieu où ils ont établi leur résidence principale, qu’ils y soient présents ou qu’ils y soient temporairement absents, les Belges et les étrangers admis ou autorisés à séjourner dans le Royaume pour une période de plus de 3 mois ou à s’établir dans le Royaume à l’exception des étrangers inscrits au registre d’attente.
Les étrangers admis ou autorisés à séjourner plus de trois mois dans le Royaume sont inscrits au registre des étrangers. Les étrangers admis ou autorisés à s'établir dans le Royaume par le Ministre compétent en matière d'accès au territoire, de séjour, d'établissement ou d'éloignement des étrangers ou son délégué sont inscrits au registre de la population sensu stricto.

https://www.ibz.rrn.fgov.be/fr/faq/popu … de%20civil.

Consulterez-vous le règlement  dont il est question ci-dessus ?


Je connais les principes pour se domicilier, c'est pour ça que je m'inquiète de la situation. Nous ne serons probablement pas en mesure de vivre dans la maison.

Hors ligne

GT
Pimonaute non modérable
Inscription : 11-10-2014
Messages : 11 753

Re : Flandre: Domiciliation après 2 ans. Quid des droits d'enregistrement?

aurore1050 a écrit :

Je pense qu'on va essayer de prendre contact avec l'agent de quartier alors en novembre lorsque les travaux auront bien avancés




•    Qui est inscrit dans les registres de la population ?

Dans les registres de la population sont inscrits au lieu où ils ont établi leur résidence principale, qu’ils y soient présents ou qu’ils y soient temporairement absents, les Belges et les étrangers admis ou autorisés à séjourner dans le Royaume pour une période de plus de 3 mois ou à s’établir dans le Royaume à l’exception des étrangers inscrits au registre d’attente.
Les étrangers admis ou autorisés à séjourner plus de trois mois dans le Royaume sont inscrits au registre des étrangers. Les étrangers admis ou autorisés à s'établir dans le Royaume par le Ministre compétent en matière d'accès au territoire, de séjour, d'établissement ou d'éloignement des étrangers ou son délégué sont inscrits au registre de la population sensu stricto.

•    Comment détermine-t-on la résidence principale d'une personne ?

Conformément à l'article 1er de la loi du 19 juillet 1991 relative aux registres de la population, aux cartes d'identité, aux cartes d'étranger et aux documents de séjour, toute personne doit être inscrite dans les registres de la commune où elle a établi sa résidence principale.
La détermination de celle-ci se fonde sur une situation de fait, c'est-à-dire que l'on constate que la personne séjourne effectivement dans la commune durant la plus grande partie de l'année. Cette constatation s'effectue sur base d'éléments tels que le lieu que rejoint la personne après le travail, le séjour habituel du conjoint ou des autres membres du ménage, les consommations de gaz, d'électricité, les frais de téléphone, etc.
La seule intention manifestée par une personne de fixer sa résidence principale à un endroit donné ou la présentation d’un titre de propriété ou d’un contrat de location ou de tout autre titre d’occupation ne sont pas suffisants pour justifier l'inscription à titre de résidence principale. En effet, une enquête, dont les modalités doivent être fixées par règlement communal en vertu de l'article 5 de la loi du 19 juillet 1991 et l'article 10 de l'arrêté royal du 16 juillet 1992 relatif aux registres de la population et au registre des étrangers, est réalisée par les autorités communales pour vérifier la réalité de la résidence.

•    Quand et à qui faut-il déclarer son changement de résidence principale ?

Quand on change de commune, la déclaration de changement d'adresse doit se faire auprès de l'administration communale du lieu où l'on vient se fixer. Dans le cas d'un transfert de résidence principale dans la même commune, la déclaration du changement d’adresse doit se faire auprès de l'administration communale de la commune où l'on est inscrit. Cette déclaration doit avoir lieu dans les huit jours ouvrables de l'installation effective dans le nouveau logement.
Le fonctionnaire communal qui traite la déclaration de changement d’adresse, que ce soit suite à une déclaration au guichet ou à une déclaration écrite, vérifie dans le Registre national (TI003 ou TI005/019) si une enquête visant à déterminer la résidence principale est encore en cours dans une autre commune. Le cas échéant, il y a lieu de prendre contact dans les plus brefs délais avec l’autre commune afin de pouvoir échanger toutes les informations utiles.
Dans le cas contraire, le fonctionnaire communal enregistre les (nouvelles) informations relatives à l’adresse dans le Registre national (TI005/019).
Lors du transfert de résidence principale dans un autre pays, la déclaration se fait dans la commune belge où la personne est inscrite et peut avoir lieu au plus tard la veille du départ.
La seule intention manifestée par une personne de fixer sa résidence principale à un endroit donné ou la présentation d’un titre de propriété ou d’un contrat de location ou de tout autre titre d’occupation ne sont pas suffisants pour justifier l'inscription à titre de résidence principale. En effet, une enquête, dont les modalités doivent être fixées par règlement communal en vertu de l'article 5 de la loi du 19 juillet 1991 et l’article 10 de l’arrêté royal du 16 juillet 1992 relatif aux registres de la population et au registre des étrangers, est réalisée par les autorités communales pour vérifier la réalité de la résidence.

•    Qui effectue l’enquête de résidence et qui en fixe les modalités ?

En vertu de l'article 7, § 5 de l'arrêté royal du 16 juillet 1992 relatif aux registres de la population et au registre des étrangers, toute déclaration de changement de résidence donne lieu à une enquête de l'autorité communale destinée à vérifier la réalité de la résidence. Une telle enquête est également requise en cas de transfert de la résidence principale dans la même commune. Cette enquête doit être effectuée, en principe, dans les 15 jours suivant la déclaration de changement de résidence.
C'est au conseil communal qu'il revient, en vertu de l'article 5 de la loi du 19 juillet 1991 relative aux registres de la population, aux cartes d'identité, aux cartes d’étranger et aux documents de séjour et l’article 10 de l’arrêté royal du 16 juillet 1992 relatif aux registres de la population et au registre des étrangers, de fixer par règlement les modalités selon lesquelles l'enquête de résidence est effectuée. Ledit règlement communal peut également déterminer le modèle du rapport à utiliser à cet effet.
Comme stipulé à l’article 5, §2 de loi du 19 juillet 1991 relative aux registres de la population, aux cartes d'identité, aux cartes des étrangers et aux documents de séjour, ce règlement sera soumis pour approbation au Ministre qui a l’Intérieur dans ses attributions ou à son délégué. Le Roi fixe les modalités relatives à cette approbation préalable.
Le Roi fixe également un modèle de règlement auquel peuvent se référer les communes.
A défaut de fixation par le conseil communal d’un tel règlement dans les 6 mois suivant la publication au Moniteur belge du modèle de règlement précité, ou en cas de non-approbation par le ministre ayant l'Intérieur dans ses attributions du règlement fixé par le conseil communal, le modèle de règlement sera d'office d'application jusqu'à ce que le règlement rédigé ou adapté par le conseil communal soit approuvé.
Le citoyen doit pouvoir consulter ce règlement, par exemple via le site Internet de la commune.
Si l’enquête réalisée par l’agent de quartier ne permet pas de constater la réalité de la résidence principale effective avec suffisamment de certitude, la commune peut demander aux sociétés des eaux et/ou aux fournisseurs d’énergie de lui fournir un aperçu de la consommation en eau et/ou en énergie à l’adresse en question.
Ces sociétés et fournisseurs doivent communiquer gratuitement les informations demandées. Seules les informations relatives à la consommation réelle sont communiquées.

https://www.ibz.rrn.fgov.be/fr/faq/popu … de%20civil.

Consulterez-vous le règlement  dont il est question ci-dessus ?

Dernière modification par GT (03-08-2022 09:31:46)

Hors ligne

Aime ce post :

PIM

aurore1050
Pimonaute
Inscription : 12-02-2021
Messages : 19

Re : Flandre: Domiciliation après 2 ans. Quid des droits d'enregistrement?

grmff a écrit :
aurore1050 a écrit :
PIM a écrit :
aurore1050 a écrit :

Bonjour à tous, 

Nous avons acheté un bien situé en Flandre en janvier 2021. J'ai pu bénéficier des droits d'enregistrement réduits.
Mais sous la condition de se domicilier sous les deux ans.

Entre un premier refus de permis, des entrepreneurs débordés etc, les travaux ne commenceront qu'en septembre et sont prévus jusqu'en février. 

Il y a une mince chance que l'on puisse déménager en décembre si les travaux avancent bien, peu importe que la rénovation soit terminée. 
Plus vraisemblablement, ça sera au moins en février 2023, soit plus de deux ans après la signature de l'acte de vente chez le notaire. 

Savez vous s'il est possible d'expliquer la situation pour bénéficier d'un délai additionnel? Si non d'autres personnes se sont déjà retrouvées dans ce cas? 
Je suis très stressée de cette situation et je n'ai aucune idée si l'on a une petite marge de manœuvre ou pas.

D'avance merci!

En avez-vous parlé à votre notaire ?

Je viens de le contacter
Il n'y a pas tellement d'options envisageable. Il ne me conseille pas d'écrire à l'administration pour essayer de justifier notre cas.t mais plutôt d'essayer de discuter avec l'agent de quartier pour se faire domicilier même si je n'y habite pas encore

Je me domicilierais sur place aussi.
Et si c'est vraiment inhabitable et que l'agent de quartier refuse...), j'acheterais une caravane d'occasion et je m'y installerais réellement...


Héhé ça serait une idée la caravane, mais on ne saurait même pas la faire passer dans le jardin, c'est une maison mitoyenne big_smile

Je pense qu'on va essayer de prendre contact avec l'agent de quartier alors en novembre lorsque les travaux auront bien avancés

Hors ligne

aurore1050
Pimonaute
Inscription : 12-02-2021
Messages : 19

Re : Flandre: Domiciliation après 2 ans. Quid des droits d'enregistrement?

GT a écrit :
aurore1050 a écrit :
GT a écrit :
aurore1050 a écrit :

Bonjour à tous, 

Nous avons acheté un bien situé en Flandre en janvier 2021. J'ai pu bénéficier des droits d'enregistrement réduits.

Sur base de quelle disposition du Code flamand de la fiscalité ?

C'est dans le cadre d'une maison unifamiliale avec les droits d'enregistrement a 3%

Vous n'identifiez pas la disposition légale, l'article du Code flamand de la fiscalité. Il figure probablement dans votre acte d'achat.

Alors je vois ce passage :
"L'acquéreur demande l'application du taux réduit de l'article 2.9.4.2.11 du Vlaamse Codex Fiscaliteit et déclare que les conditions sont remplies [...]
Afin de maintenir le taux réduit, il s'engage à établir son domicile à l'adresse de l'immeuble présentement acquis dans un délais de deux ans prenant cours à la date du présent acte"

Hors ligne

Aime ce post :

PIM

GT
Pimonaute non modérable
Inscription : 11-10-2014
Messages : 11 753

Re : Flandre: Domiciliation après 2 ans. Quid des droits d'enregistrement?

grmff a écrit :
aurore1050 a écrit :
PIM a écrit :
aurore1050 a écrit :

Bonjour à tous, 

Nous avons acheté un bien situé en Flandre en janvier 2021. J'ai pu bénéficier des droits d'enregistrement réduits.
Mais sous la condition de se domicilier sous les deux ans.

Entre un premier refus de permis, des entrepreneurs débordés etc, les travaux ne commenceront qu'en septembre et sont prévus jusqu'en février. 

Il y a une mince chance que l'on puisse déménager en décembre si les travaux avancent bien, peu importe que la rénovation soit terminée. 
Plus vraisemblablement, ça sera au moins en février 2023, soit plus de deux ans après la signature de l'acte de vente chez le notaire. 

Savez vous s'il est possible d'expliquer la situation pour bénéficier d'un délai additionnel? Si non d'autres personnes se sont déjà retrouvées dans ce cas? 
Je suis très stressée de cette situation et je n'ai aucune idée si l'on a une petite marge de manœuvre ou pas.

D'avance merci!

En avez-vous parlé à votre notaire ?

Je viens de le contacter
Il n'y a pas tellement d'options envisageable. Il ne me conseille pas d'écrire à l'administration pour essayer de justifier notre cas.t mais plutôt d'essayer de discuter avec l'agent de quartier pour se faire domicilier même si je n'y habite pas encore

Je me domicilierais sur place aussi.
Et si c'est vraiment inhabitable et que l'agent de quartier refuse...), j'acheterais une caravane d'occasion et je m'y installerais réellement...


Une domiciliation ds une caravane ?
C'est prévu ? Conditions ?

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 23 282

Re : Flandre: Domiciliation après 2 ans. Quid des droits d'enregistrement?

aurore1050 a écrit :
PIM a écrit :
aurore1050 a écrit :

Bonjour à tous, 

Nous avons acheté un bien situé en Flandre en janvier 2021. J'ai pu bénéficier des droits d'enregistrement réduits.
Mais sous la condition de se domicilier sous les deux ans.

Entre un premier refus de permis, des entrepreneurs débordés etc, les travaux ne commenceront qu'en septembre et sont prévus jusqu'en février. 

Il y a une mince chance que l'on puisse déménager en décembre si les travaux avancent bien, peu importe que la rénovation soit terminée. 
Plus vraisemblablement, ça sera au moins en février 2023, soit plus de deux ans après la signature de l'acte de vente chez le notaire. 

Savez vous s'il est possible d'expliquer la situation pour bénéficier d'un délai additionnel? Si non d'autres personnes se sont déjà retrouvées dans ce cas? 
Je suis très stressée de cette situation et je n'ai aucune idée si l'on a une petite marge de manœuvre ou pas.

D'avance merci!

En avez-vous parlé à votre notaire ?

Je viens de le contacter
Il n'y a pas tellement d'options envisageable. Il ne me conseille pas d'écrire à l'administration pour essayer de justifier notre cas.t mais plutôt d'essayer de discuter avec l'agent de quartier pour se faire domicilier même si je n'y habite pas encore

Je me domicilierais sur place aussi.
Et si c'est vraiment inhabitable et que l'agent de quartier refuse...), j'acheterais une caravane d'occasion et je m'y installerais réellement...

En ligne

GT
Pimonaute non modérable
Inscription : 11-10-2014
Messages : 11 753

Re : Flandre: Domiciliation après 2 ans. Quid des droits d'enregistrement?

aurore1050 a écrit :
GT a écrit :
aurore1050 a écrit :

Bonjour à tous, 

Nous avons acheté un bien situé en Flandre en janvier 2021. J'ai pu bénéficier des droits d'enregistrement réduits.

Sur base de quelle disposition du Code flamand de la fiscalité ?

C'est dans le cadre d'une maison unifamiliale avec les droits d'enregistrement a 3%

Vous n'identifiez pas la disposition légale, l'article du Code flamand de la fiscalité. Il figure probablement dans votre acte d'achat.

Hors ligne

aurore1050
Pimonaute
Inscription : 12-02-2021
Messages : 19

Flandre: Domiciliation après 2 ans. Quid des droits d'enregistrement?

Bonjour à tous, 

Nous avons acheté un bien situé en Flandre en janvier 2021. J'ai pu bénéficier des droits d'enregistrement réduits.
Mais sous la condition de se domicilier sous les deux ans.

Entre un premier refus de permis, des entrepreneurs débordés etc, les travaux ne commenceront qu'en septembre et sont prévus jusqu'en février. 

Il y a une mince chance que l'on puisse déménager en décembre si les travaux avancent bien, peu importe que la rénovation soit terminée. 
Plus vraisemblablement, ça sera au moins en février 2023, soit plus de deux ans après la signature de l'acte de vente chez le notaire. 

Savez vous s'il est possible d'expliquer la situation pour bénéficier d'un délai additionnel? Si non d'autres personnes se sont déjà retrouvées dans ce cas? 
Je suis très stressée de cette situation et je n'ai aucune idée si l'on a une petite marge de manœuvre ou pas.

D'avance merci!

Hors ligne

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres