Au hasard de nos offres
  • Maison 1 950 000 € IXELLES
  • Appartement 390 000 € ST-GILLES
  • Villa 2 800 000 € UCCLE
  • Maison 529 000 € UCCLE
  • Appartement 420 000 € UCCLE
  • Maison 1 290 000 € ST-GILLES
  • Villa 2 980 000 € WATERLOO
  • Maison Sorry : trop tard ! IXELLES
  • Villa 1 290 000 € RHODE ST GENESE
  • Villa 675 000 € RHODE ST GENESE
  • Voir toutes les offres »

    Pim's newsetter

    Informations régulières gratuites : abonnez-vous !
    INSCRIPTION
    close-link
    pulvinar justo odio eget quis venenatis

    forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



    Certification de qualité pour les syndics

    PIM
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
    Inscription : 10-03-2004
    Messages : 11 859
    Site Web

    Certification de qualité pour les syndics

    Vous n'êtes pas sans savoir que la gestion d'immeubles à appartements par des syndics professionnels laisse souvent à désirer, ce qui occasionne des préjudices sérieux aux copropriétaires. Ce problème qui est identifié depuis longtemps a pris de l'ampleur depuis l'entrée en vigueur de la loi du 30 juin 1994 sur la copropriété et le phénomène n'a été que partiellement enrayé par la création de l'Institut Professionnel Immobilier (I.P.I), dont la gestion a été jusqu'à présent pour le moins sujette à critiques (mais cela va changer, avec le résultat tout frais des élections à l'IPI).

    D'où l'initiative prise par le Syndicat National des Propriétaires, ensemble avec la Fédération Nationale des Administrateurs de Biens et la Koninklijk Algemeen Eigenaars Verbond de Gand, de créer une certification de qualité pour les syndics. Cette certification vient d'entrer en vigueur et le site Internet  www.kc-cq-syndic.be est d'ores et déjà accessible.


    Erik DECKERS
    Pim's webmaster (notamment...)
    Propriétés Immobilières

    --------------------
    L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

    Hors ligne

    PIM
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
    Inscription : 10-03-2004
    Messages : 11 859
    Site Web

    Re : Certification de qualité pour les syndics

    Dans sa dernière livraison "IPIscoop", destinée aux agents immobiliers, on peut lire ceci à ce sujet (ce qui permet d'avoir le point de vue de la direction actuelle de l'Institut):

    "Mi-novembre, une Charte instaurant un certificat de qualité pour les syndics a été approuvée. La Charte contient des règles de bonne conduite pour la gestion administrative, financière et technique du syndic.

    Le Syndicat National des Propriétaires (SNP), le Koninklijk Algemeen Eigenaarsverbond (KAEV) de Gand et la fédération nationale des administrateurs de Biens (NFVB) sont à la base du projet. Le nouveau système doit combler les lacunes existantes malgré le corps de réglementation légal et de doctrinal existant déjà pour les syndics. 

    Un syndic qui s’engage à respecter la Charte peut introduire une demande d’agréation auprès du secrétariat de la Commission créée à cette fin, constituée de représentants de toutes les parties concernées.

    Le syndic concerné pourra, après une évaluation positive de sa demande, se voir attribuer le certificat garantissant son respect de la Charte et sera repris en cette qualité sur le site web de la Commission.

    L’obtention du certificat et son maintien ne sont pas gratuits : la demande d’agréation coûte 120,00 EURO et le maintien du certificat implique une cotisation annuelle de 130,00 EURO.

    Un syndic ‘agréé’ est censé faire un effort continu pour le maintien du certificat: une plainte devant la Commission peut éventuellement mener à la perte du certificat s’il s’avère que le syndic ne respecte pas la Charte. Les infractions recevables à être jugées par la Commission sont limitées à celles contre la loi sur la copropriété, aux statuts de l’immeuble géré, aux conditions d’agréation et à la Charte même. Il va de soi que la Commission n’est pas compétente pour statuer sur des plaintes disciplinaires, celles-ci relevant de la compétence des Chambres de l’IPI. 

    Arriverons-nous à une sorte de Guide Michelin pour les syndics? Il va de soi que l’IPI n’octroie pas les certificats en question et ne peut en tenir compte dans la gestion des dossiers. L’IPI n’instaure pas une classification de syndics de première ou de deuxième catégorie, chaque syndic devant respecter identiquement la déontologie. Le certificat créé a plus une finalité de marketing pour le syndic, qui est libre de formaliser son professionnalisme par ledit certificat. Les retombées de la possession de ce label seront perceptibles auprès des consommateurs/copropriétaires qui en fin de compte sont les parties signataires des contrats avec le syndic et qui sont juges de ses compétences professionnelles."


    Erik DECKERS
    Pim's webmaster (notamment...)
    Propriétés Immobilières

    --------------------
    L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

    Hors ligne

    immorp
    Pimonaute intarissable
    Lieu : Bruxelles
    Inscription : 12-12-2004
    Messages : 789
    Site Web

    Re : Certification de qualité pour les syndics

    Je confirme ma position sur ce sujet : Demander aux agents immobilier une contribution financière pour être inscrit au « Guide Michelin des syndics » me semble absurde.
    Que l’IPI le veuille ou non, ce genre de pratique risque en effet d’instaurer une classification des syndics qui ne dépendra pas de leurs qualités réelles, mais de leur volonté de participer ou non à une opération de marketing…
    Personnellement, je déplore que l’IPI se fasse l’écho de cette initiative dans son bulletin, , ce qui risque d’instaurer la confusion.


    www.immorp.com

    Hors ligne

    Francis
    Pimonaute incurable
    Lieu : Bruxelles
    Inscription : 28-05-2004
    Messages : 3 478

    Re : Certification de qualité pour les syndics

    Pour désamorcer un peu la bombe des prises de positions trop extrèmes, je vous livre quelques réflexions.
    Une copropriété n'est pas l'autre et ce qui fonctionne très bien dans un immeuble ne fonctionne pas du tout dans un autre. Et cela sans que l'on puisse toujours en trouver la cause.
    Il suffit parfois d'un propriétaire sur 50 pour créer un mauvais climat et une suspicion sans motif légitime.
    Il suffit parfois que le syndic refuse légitimement quelque chose pour qu'un ou plusieurs propriétaires commencent à s'en plaindre.
    Certains conseils de gérance fonctionnent très correctement, controlant mais aussi aidant le syndic alors que d'autres cherchent des poux dans la tête du syndic ou essayent d'obtenir un quelconque avantage.
    La loi, la pluspart des actes de base et règlements  de copropriété ne précisent pas les pouvoirs et devoirs du conseil de gérance et les assemblées n'y changent rien.
    Dans certaines copropriétés, les appels de fond sont versés dans les 2 semaines par tous et dans d'autres il faut 2 ans.
    Lors de certaines AG, même avec des avis opposés, les débats se déroullent correctement dans le respect alors que dans d'autres...
    Je me souviens d'une AG où je représentai un client pour la première fois et au début de laquelle le président et un copropriétaire ont servi un dialogue digne de Bosseman et Copenolle, normal on se trouvaient près du marché au poisson. Ce n'était malheureusement pas un sketch mais bien un échange de nom d'oiseau bien vert...

    Je crois qu'une copropriété c'est un peu comme un couple, le bonheur tient parfois peu de chose.

    C'était simplement ma pensée du soir, sans aucune prétention.


    Francis

    Il n´y a que deux définitions concernant l´infini:
    l´univers et la bêtise humaine...
    Albert Einstein...

    Hors ligne

    PIM
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
    Inscription : 10-03-2004
    Messages : 11 859
    Site Web

    Re : Certification de qualité pour les syndics

    Francis a écrit :

    Pour désamorcer un peu la bombe des prises de positions trop extrèmes, je vous livre quelques réflexions.
    Une copropriété n'est pas l'autre et ce qui fonctionne très bien dans un immeuble ne fonctionne pas du tout dans un autre. Et cela sans que l'on puisse toujours en trouver la cause.
    Il suffit parfois d'un propriétaire sur 50 pour créer un mauvais climat et une suspicion sans motif légitime.
    Il suffit parfois que le syndic refuse légitimement quelque chose pour qu'un ou plusieurs propriétaires commencent à s'en plaindre.
    Certains conseils de gérance fonctionnent très correctement, controlant mais aussi aidant le syndic alors que d'autres cherchent des poux dans la tête du syndic ou essayent d'obtenir un quelconque avantage.
    La loi, la pluspart des actes de base et règlements  de copropriété ne précisent pas les pouvoirs et devoirs du conseil de gérance et les assemblées n'y changent rien.
    Dans certaines copropriétés, les appels de fond sont versés dans les 2 semaines par tous et dans d'autres il faut 2 ans.
    Lors de certaines AG, même avec des avis opposés, les débats se déroullent correctement dans le respect alors que dans d'autres...
    Je me souviens d'une AG où je représentai un client pour la première fois et au début de laquelle le président et un copropriétaire ont servi un dialogue digne de Bosseman et Copenolle, normal on se trouvaient près du marché au poisson. Ce n'était malheureusement pas un sketch mais bien un échange de nom d'oiseau bien vert...

    Je crois qu'une copropriété c'est un peu comme un couple, le bonheur tient parfois peu de chose.

    C'était simplement ma pensée du soir, sans aucune prétention.

    Je lui donnerais bien le statut de modérateur à notre Franciske  kiss


    Erik DECKERS
    Pim's webmaster (notamment...)
    Propriétés Immobilières

    --------------------
    L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

    Hors ligne

    luc
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Evere, Bruxelles, Belgique
    Inscription : 09-08-2004
    Messages : 5 038
    Site Web

    Re : Certification de qualité pour les syndics

    Ayant été locataire, copropriétaire, syndic bénévole,  ... dans différentes copropriétés je ne peux qu'affirmer qu'en 99% des cas chaque copropriété a le syndic, le commissaire aux comptes et/ou le conseil de gérance qu'il mérite.

    Presque tous les problèmes sont dues au fait que des CP croient pouvoir obtenir tout pour rien. Ou qu'un autre paiera pour eux.

    Mais aussi parceque les membres du conseil de gérance, ... croient que bénévole equivaut irresponsable pour les conséquences de ses actes.

    Il est un fait que l'information que j'ai donné sur le chartre peut paraître pour certains extrème. Mais je me suis entre autre basé sur des expériences similaires à l'etranger.  Et une expérience personelle assez varié tant dans ma profession que comme volontaire. Je confirme ma position. On verra le résultat dans le futur. Tant mieux si cette initiative aura finalement une valeur ajoutée pour tous les parties concernées.

    Comme toute l'information utile que je peux personellement donner pour aider d'autres à faire un choix a été donné, je m'abstiendrai de répondre dans le cadre de ce sujet sur ce forum. Cela veut aussi dire que je m'abstiendrai de poster la comparaison entre la situation dans mon ACP et le chartre discuté.


    Cordialement,

    Luc

    Hors ligne

    grmff
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Sibulaga, Onatawani
    Inscription : 25-05-2004
    Messages : 16 366
    Site Web

    Re : Certification de qualité pour les syndics

    Après une assemblée générale qui s'est terminée fort tard et des discussions interminables (mais instructives) au bar local, j'ouvre mon PC le temps de manger juste avant d'aller dormir... En temps que syndic, on a des journées pas possibles...

    J'ai beaucoup aimé le mot philosophique de Francis et le sincère applaudissement de Mr Ed... Raaa, il est des baumes au coeur qui valent d'essuyer toutes les insultes.....

    Bonne nuit à tous, certifié ou non, et courage à Francis: plus que 4 message, et tu recevras l'insigne honneur rare et durement mérité de recevoir le grade envié de membre super-assidu.

    Modérateur, c'est à partir du'moment où on dépasse Mr Pim? Ou Mr Deckers?

    Allez, bonne nuit à tous, je me vais dormireuh...


    Grmf!
    ----------------
    N'envie pas les autres. Tu ne sais pas ce que l'avenir leur réserve...

    Hors ligne

    Francis
    Pimonaute incurable
    Lieu : Bruxelles
    Inscription : 28-05-2004
    Messages : 3 478

    Re : Certification de qualité pour les syndics

    Merci à Pim et à Grmff.
    Mon n° de compte est le xxx-xxxxxxx-xx, il est entendu que je n'enverai pas de reçus.
    Bon WE à tous, pour moi , les marchés de Noel d'Alsace, dur dur la vie.


    Francis

    Il n´y a que deux définitions concernant l´infini:
    l´univers et la bêtise humaine...
    Albert Einstein...

    Hors ligne

    Francis
    Pimonaute incurable
    Lieu : Bruxelles
    Inscription : 28-05-2004
    Messages : 3 478

    Re : Certification de qualité pour les syndics

    Encore un post de plus pour faire avancer mon schmilblic.

    Dans le CRI de décembre ( reçu ce matin: journal du SNP pour ceux qui ne connaissent pas) un éditorial très intéressant d'Olivier Hamal concernant le 10ème anniversaire de la loi sur la copropriété.
    Très interessant, peut^^etre SNP peut-il le mettre sur ce forum.
    Personellement, je suis d'accord à 85% après une lecture rapide.
    L'article suivant concernant la certification des syndics communique le détail de la charte: à boire et à manger ! de quoi alimenter ici de nombreux débats.

    La discution c'est comme agiter une eau boueuse, parfois on ne distingue plus rien. On laisse reposer une nuit et l'eau est devenue claire.

    Hum, la dessus, comme on dit à bxl, je vais me reposer.

    salutations cordiales à tous.


    Francis

    Il n´y a que deux définitions concernant l´infini:
    l´univers et la bêtise humaine...
    Albert Einstein...

    Hors ligne

    Zitoun-5136
    Pimonaute
    Inscription : 22-12-2004
    Messages : 1

    Re : Certification de qualité pour les syndics

    Certification de qualité ?

    Le label de l'IPI ne serait-il plus suffisant aujourd'hui pour rassurer le consommateur sur la compétence et l'intégrité de ses agents syndics ?

    A la lecture ce forum, je constate ne pas être le seul à le dire.

    Et pourtant, je me rappelle la campagne menée à grands frais dans tous les médias par l'IPI dans les années 1998 pour rassurer le consommateur !!

    Bref, je m'interroge.

    Pourquoi le SNP, la FNAB et le KAEVG, initiateurs de cette charte, n'ont-ils pas fait pression sur l'IPI pour un plus grand respect des règles déontologiques en vigueur et l'impostition de règles comptables par exemple, ainsi que sur le gouvernenement afin de l'inciter à pallier les nombreuses carences de la nouvelles loi sur la copropriété beaucoup trop floue ?


    Cordialement

    Zitoun

    Hors ligne

    Zitoun-5136
    Pimonaute
    Inscription : 22-12-2004
    Messages : 1

    Re : Certification de qualité pour les syndics

    Le 11/12/2004 à 14h59

    PIM publiait le message suivant:

    e-mail de Madame Laloux, directrice su SNP

    Suite à un problème technique, SNP n'est pas parvenu à se connecter sur notre forum.
    Par email privé, Mme Laloux, directrice du SNP, me demande de publier ce qui suit.

    "J'ai lu avec attention les commentaires concernant la certification pour les syndics et voudrais réagir brièvement, dans un premier temps.
    Ce genre d'initiative doit se mesurer à l'expérience et les définitions actuelles concernant la certification devront sans doute être affinées.
    Je ne pense pas que la certification soit exclue pour les syndics professionnels autres que les agents immobiliers (à vérifier et préciser, voire ajuster) Le but du SNP n'est pas de créer un monopole au profit des agents immobiliers. En outre, pour répondre à une autre remarque, la certification des syndics non professionnels semble illusoire dans la mesure où ceux-ci ne peuvent gérer que les immeubles dans lesquels ils sont copropriétaires. Mais j'acte qu'il y aura lieu de diffuser l'information à ce sujet. Nul ne songe à nier que la fonction de syndic est un sacerdoce . Ce n'est pas une raison pour qu'elle ne soit pas remplie convenablement et le but de la certification est justement de contribuer écarter les brebis galeuses, pour le plus grand bien de tous ceux qui font ce boulot convenablement. Il me semble que l'initiative à laquelle le SNP a collaboré va donc dans le sens des remarques de Grmff! C'est en tout cas l'objectif poursuivi."

    **************
    Madame,

    Si je reconnais que la fonction de syndic est un métier nécessitant de grandes compétences dans des matières aussi diverses que la comptabilité, la gestion, le droit, la technique…, je reconnais également que ce métier est ingrat, qu’il nécessite du doigté ou de la psychologie et est fort prenant. De là à affirmer qu’il s’agit d’un sacerdoce, je ne partage pas votre vue !!!

    Selon les définitions du Petit Robert, sacerdoce signifie : qui exige beaucoup de dévouement, c’est-à-dire le sacrifice de sa vie ou de ses intérêts à une personne ou à une cause.
    N’oublions quand même pas que nous sommes ici dans le domaine des affaires !!!

    Que le travail d’un enseignant ou d’un infirmier soit un sacerdoce, tout à fait d’accord, mais pas le travail d’un syndic.

    Quant à affirmer que votre certification va contribuer à écarter les brebis galeuses pour le plus grand bien de tous ceux qui font ce boulot convenablement, j’aurais préféré que vous disiez, pour le plus grand bien de tous les copropriétaires.

    Les syndics ont les moyens de se protéger, il me semble que ce n’est pas à un syndicat défendant les (co)propriétaires d’assainir la profession des syndics, l’IPI en est chargé.

    Par contre, ce sont les copropriétaires qui sont démunis face à la toute-puissance des syndics et celle-ci s’en trouvera renforcée par votre certification.

    Ce sont les copropriétaires (les ACP), et eux seuls, qui peuvent attribuer une certification et pas un syndicat sur base d’une simple demande de certification.

    J’ai relu votre charte et ses conditions d’octroi. Sauf erreur, il s’agit d’un engagement sur l’honneur.

    A ce propos, puisque nous sommes bien dans le monde des affaires, je citerai Octave Mirbeau dans « Les affaires sont les affaires »

    « …d’Honneur, d’Honneur
    Au diable l’honneur
    Où il y a de l’argent…il n’y a pas d’honneur. Il y a une affaire…et ça se traite ».

    Le SNP est favorable à la création d’une liste des mauvais locataires. Pourquoi ne créerait-il pas une liste des mauvais syndics puisque vous dites être très au courant des problèmes rencontrés suite aux nombreux témoignages reçus ?

    La certification pourrait résulter d’une enquête auprès de toutes les ACP : Votre syndic répond-t-il aux points suivants :… ?
    Suivrait l’énumération des obligations légales, déontologiques et statutaires du syndic ainsi que celles prévues par votre charte
    Les syndics qui n’obtiendraient pas le maximum de « oui » se verraient refuser la certification.


    Cordialement

    Zitoun

    Hors ligne

    immorp
    Pimonaute intarissable
    Lieu : Bruxelles
    Inscription : 12-12-2004
    Messages : 789
    Site Web

    Re : Certification de qualité pour les syndics

    LOI DU 30 JUIN 1994
    Art. 577-8. § 6. L'assemblée générale peut toujours révoquer le syndic. Elle peut de même, si elle le juge opportun, lui adjoindre un syndic provisoire pour une durée ou à des fins déterminées.
    N’est-ce pas là la meilleure garantie dont disposent les copropriétaires ??? (?)


    www.immorp.com

    Hors ligne

    Zitoun-5136
    Pimonaute
    Inscription : 22-12-2004
    Messages : 1

    Re : Certification de qualité pour les syndics

    immorp a écrit :

    LOI DU 30 JUIN 1994
    Art. 577-8. § 6. L'assemblée générale peut toujours révoquer le syndic. Elle peut de même, si elle le juge opportun, lui adjoindre un syndic provisoire pour une durée ou à des fins déterminées.
    N’est-ce pas là la meilleure garantie dont disposent les copropriétaires ???

    YAQUA, YAQUA

    Entre la date de ma requête et la désignation du syndic provisoire, il s'est écoulé exactement 366 jours.

    Ne trouvez-vous pas que cette garantie est toute relative ?


    Cordialement

    Zitoun

    Hors ligne

    ben
    Pimonaute
    Inscription : 31-12-2004
    Messages : 26

    Re : Certification de qualité pour les syndics

    Tout à fait d’accord avec vous, Zitoun.

    1) Un "guide  Michelin des syndics” -  ici, pour y figurer, les syndics achetent leurs etoiles. Au contraire, il faut gouter aux plats ! Qui d’autre que le consommateur est habilite a le faire ?

    2) On a le syndic qu’on merite. Le Macdo. c'est pas mal, si on aime ca.

    Mais attention : il y a des coproprietaires qui s’arretent au tarif de base. Ce service minimum n’a pas l’air cher alors ils sont d’accord, sans penser que le syndic se rattrape sur la quantite (beaucoup d’immeubles dont il delegue la gestion aux conseils de gerance ou bien brille par son indisponibilite), sur les prestations particulieres, peut–etre sur les commissions.

    3) Plutot que de se fatiguer a recueillir de l’argent aupres de syndics desireux de faire de la pub, il me semble aussi qu'il faut se concentrer - d'abord - sur les brebis vraiment galeuses, même au risque que leur troupeau depasse en nombre les pro. etoiles.

    Hors ligne

    immorp
    Pimonaute intarissable
    Lieu : Bruxelles
    Inscription : 12-12-2004
    Messages : 789
    Site Web

    Re : Certification de qualité pour les syndics

    Zitoun a écrit :

    YAQUA, YAQUA

    Entre la date de ma requête et la désignation du syndic provisoire, il s'est écoulé exactement 366 jours.

    Ne trouvez-vous pas que cette garantie est toute relative ?

    D’accord, mais s’il y a eu requête devant la Justice de Paix, c’est qu’il n’y avait pas de majorité pour révoquer le syndic ???


    www.immorp.com

    Hors ligne

    Zitoun-5136
    Pimonaute
    Inscription : 22-12-2004
    Messages : 1

    Re : Certification de qualité pour les syndics

    immorp a écrit :

    Zitoun a écrit :
    YAQUA, YAQUA

    Entre la date de ma requête et la désignation du syndic provisoire, il s'est écoulé exactement 366 jours.

    Ne trouvez-vous pas que cette garantie est toute relative ?

    D’accord, mais s’il y a eu requête devant la Justice de Paix, c’est qu’il n’y avait pas de majorité pour révoquer le syndic ???

    C'est l'évidence même ! Mais ce qu'il faut c'est donner plus de moyens aux minorités pour contrer l'abus de pouvoir.

    Montesquieu disait:

    "C'est une expérience éternelle que tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser: Il va jusqu'à ce qu'il trouve des limites".
    "Pour qu'on ne puisse abuser du pouvoir, il faut que , par la disposition des choses, le pouvoir arrête le pouvoir".

    Je ne pense pas que la certification donnera plus de moyens aux minorités, mais ce qui est certain c'est qu'elle augmentera le pouvoir du syndic qui sera reconnu par le syndicat des (co)propriétaires.


    Cordialement

    Zitoun

    Hors ligne

    luc
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Evere, Bruxelles, Belgique
    Inscription : 09-08-2004
    Messages : 5 038
    Site Web

    Re : Certification de qualité pour les syndics

    immorp a écrit :

    LOI DU 30 JUIN 1994
    Art. 577-8. § 6. L'assemblée générale peut toujours révoquer le syndic. Elle peut de même, si elle le juge opportun, lui adjoindre un syndic provisoire pour une durée ou à des fins déterminées.
    N’est-ce pas là la meilleure garantie dont disposent les copropriétaires ???

    Garantie théorique oui, mais en pratique il y a aussi les lois de la psychologie de masse.

    Je suis en train d'écrire une lettre ouverte à a peu près 450 personnes, formant une groupe très hétérogène qui sont, dues les hasards de la vie, seul ou avec plusieurs copropriétaire d'un ou plusieurs lots dans un complexe de 250 appartements avec 6 entrées différentes. Avec chacun leurs désirs, leurs dégouts, leurs rèves et leurs réalités.  De ce groupe environs 100 personnes, dont seulement une soixantaine ont le droit de vote, se réunissent annuellement pour décider sans s'en rendre compte du sort le sort de ce complexe à cour, moyen et longue terme.

    Ces mêmes personnes qui vont âprement chercher à dépenser un Euro de moins à l'achat de par exemple un paquet de cannettes.

    Un groupe qui peut effectivement mieux se représenter la valeur d'un Euro que celui de 33 millions d'Euro (la valeur assurée de notre complexe).

    Mais aussi un groupe qui parfois, au moment crucial, sait se dépasser et sait faire le bon choix. C'est ainsi que la démocratie fonctionne. Il faut en accepter les deux cotés de la médaille.

    J'ai en 2001 fait confiance au Juge qu'il rejeterait dans l'intérêt de la copropriété ma demande d'annuler un PV irrégulier d'une AG, pour que cette preuve continuait à exister.

    Maintenant, 4 années plus tard, je fais confiance sans aucune hésitation à ce groupe de copropriétaires. Je sais qu'ils feront cette année, au moment opportun, le choix qu'il faut pour maintenir en état notre copropriété comme prévue par la loi, mais surtout par le bon sens d'un bon père de famille.

    Peut importe qui le syndic est, il faut d'abord que l'assemblée générale des copropriétraires puisse disposer d'un conseil de gérance qui connait sa place. Comme une commission parlementaire sait qu'elle ne peut pas décider en lieu et place ni du gouvernement (le syndic) ni du parlement (l'AG).

    Une certification du syndic n'aidera pas à résoudre ce problème fondamental, dans le sein de l'ACP où le syndic doit rester neutre, comme son statut le prévoit. Mais par contre cette certification du syndic rendra ce problème encore plus difficile à résoudre.

    Par contre  des initiatives, comme celui du CNIC avec la journée du copropriétaire consacré au conseil de gérance, contribuent à éclaircir lentement la situation et d'informer les copropriétaires de leur droits réelles. Cette journée ne résoudra certainement pas tout, mais il sera un pas concret vers une solution pratique.

    Maintenant je replonge dans l'écriture de ma lettre ouverte. Pas évident d'expliquer sur une feuille A4 recto/verso en deux langues la situation et de convaincre une majorité décisive pour sortir de la routine de plus que 25 ans. Pourquoi changer ce qui fonctionne à la merveille avec un minium de charges selon les organes en place ?

    Et espérons que le syndic aura finalement compris et me donnera (frais réels à ma charge) lundi les étiquettes d'adresses des 322 copropriétaires que je lui ait déja demandé verbalement trois fois depuis quinze jours. L'espoir fait vivre ...  Sinon c'est de nouveau le cercle infernal d'un recommandé, une mise en demeure et une citation devant le Juge.


    Cordialement,

    Luc

    Hors ligne

    grmff
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Sibulaga, Onatawani
    Inscription : 25-05-2004
    Messages : 16 366
    Site Web

    Re : Certification de qualité pour les syndics

    Et le syndic va vous donner les adresses privées de chaque propriétaire? N'y a-t-il pas là contre-indication par rapport au respect de la vie privée?

    Pour info, j'ai reçu de la par de la commission de surveillance du respect de la vie privée une lettre confirmant qu'il était interdit au syndic de divulguer les adresses des copropriétaires...


    Grmf!
    ----------------
    N'envie pas les autres. Tu ne sais pas ce que l'avenir leur réserve...

    Hors ligne

    immorp
    Pimonaute intarissable
    Lieu : Bruxelles
    Inscription : 12-12-2004
    Messages : 789
    Site Web

    Re : Certification de qualité pour les syndics

    Grmff a écrit :

    Et le syndic va vous donner les adresses privées de chaque propriétaire? N'y a-t-il pas là contre-indication par rapport au respect de la vie privée?

    Pour info, j'ai reçu de la par de la commission de surveillance du respect de la vie privée une lettre confirmant qu'il était interdit au syndic de divulguer les adresses des copropriétaires...

    Le cadastre est pourtant ouvert à la consultation du public ???


    www.immorp.com

    Hors ligne

    Francis
    Pimonaute incurable
    Lieu : Bruxelles
    Inscription : 28-05-2004
    Messages : 3 478

    Re : Certification de qualité pour les syndics

    oui, et on paie combien par adresse !!!

    Et tout le monde sait qu'en Belgique le cadastre est un outil fiscal.

    Je ne comprends pas très bien la copropriété de Luc.
    250 appartements
    450 personnes ( copropriétaires ?)
    60 personnes en réunion ( AG ?) qui votent …
    Je suppose qu’il y a un paquet de procuration.
    Si j ‘essaie de rassembler toutes les informations distillées par Luc sur ce site, et sur d’autres, cette copropriété doit être un sacré foutoir


    A part cela , voilà ma réflexion du jour.

    Tout le monde sait, et certainement les intervenants professionnels de ce forum, qu’il y a de sérieux problèmes dans certaines copropriétés de par le fait de certains syndics. Il ne faut toutefois pas mettre tous les syndics dans le même sac car ils sont nombreux à faire leur travail sérieusement. Cela ne veut pas dire qu’il faut accepter les mauvaises gestions, il convient d’examiner avec attention ce qui entraîne cette mauvaise gestion et y remédier. Si le syndic est incapable ou malhonnête, il faut tout mettre en œuvre pour l’écarter et là, l’IPI devrai être plus rigoureux et les exclurent

    A coté de ces copropriétés à problèmes, il y a des tas de copropriétés qui vivent des jours heureux..  Mais dans ces copropriétés, les cp n’interviennent pas dans les forums.  Pour vivre heureux, vivons cachés.

    Arrêtons de tirer à boulets rouges contre les syndics, en général,


    Francis

    Il n´y a que deux définitions concernant l´infini:
    l´univers et la bêtise humaine...
    Albert Einstein...

    Hors ligne

    grmff
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Sibulaga, Onatawani
    Inscription : 25-05-2004
    Messages : 16 366
    Site Web

    Re : Certification de qualité pour les syndics

    Cher Francis,

    Merci de prendre la défense des syndics professionnels. Je n'ai néanmoins pas l'impression qu'on me tire dessus à boulet rouge... J'ai même un certain sentiment que mes remarques sont généralement acceptées.

    Perso, je suis bien d'accord que les syndics malhonnêtes doivent être virés. Mais Delapalisse en aurait dit autant. Le tout est de savoir ce que "syndic malhonnête" veut dire...

    Pour certains,
    - quand un syndic ne marche pas à la baguette de l'intervenant, c'est un syndic malhonnête.

    -quand un syndic marche à la baguette de qu'elqu'un d'autre, c'est un syndic "aux ordres"

    - quand un conseil de gérance est d'accord avec le syndic, c'est la preuve que le syndic est un dictateur avec un parlement-conseil de gérance croupion

    - quand un syndic refuse l'application stricte de l'acte de base malgré un modus vivendi, accepté, logique et vieux depuis 20 ans, c'est un syndic incapable.

    - quand un syndic présente ses comptes d'un manière qui ne lui convient pas, il doit être dénoncé à l'IPI

    - quand un syndic gagne sa vie, c'est un voleur

    - et bientôt quand un syndic n'adhère pas à une "Charte Etoilée des Bon Syndics" inapplicable dans bien des cas, c'est un branquignol.


    Bref, je terminerai en disant qu'il est difficile pour un syndic de mettre tout le monde d'accord, qu'il est difficile pour les nouveaux propriétaires d'accpeter les méthodes de travail des autres, qu'il est extrêmement difficile pour un propriétaire d'avoir raison le premier (en disant que le syndic vole dans la caisse)


    Grmf!
    ----------------
    N'envie pas les autres. Tu ne sais pas ce que l'avenir leur réserve...

    Hors ligne

    Pied de page des forums

    Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

    Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
    Règlement du forum | Liste des membres



    derniers-tweets-small Derniers tweets

    Retweeted Muriel MICHEL (@mumitim): La réforme des régimes matrimoniaux entre en vigueur le 1er septembre, en même temps que le nouveau droit successoral. Qu'est-ce que ça change pour vous? lecho.be/r/t/1/id/10034… via @monargentbe

    Hier De PIM's Twitter

    Au hasard de nos offres
  • Appartement 735 000 € UCCLE
  • Villa 2 980 000 € WATERLOO
  • Maison 549 000 € UCCLE
  • Maison 4 600 000 € BRUXELLES
  • Villa 2 800 000 € UCCLE
  • Appartement 435 000 € ST-GILLES
  • Appartement 875 000 € FOREST
  • Villa Sous option BEERSEL
  • Appartement À partir de 365 000 € BRUXELLES
  • Maison 1 200 000 € UCCLE
  • Voir toutes les offres »

    commodo in commodo Phasellus dictum eleifend ut quis ipsum mattis ultricies ut