Au hasard de nos offres
  • Maison 1 950 000 € IXELLES
  • Appartement 390 000 € ST-GILLES
  • Villa 2 800 000 € UCCLE
  • Maison 529 000 € UCCLE
  • Appartement 420 000 € UCCLE
  • Maison 1 290 000 € ST-GILLES
  • Villa 2 980 000 € WATERLOO
  • Maison Sorry : trop tard ! IXELLES
  • Villa 1 290 000 € RHODE ST GENESE
  • Villa 675 000 € RHODE ST GENESE
  • Voir toutes les offres »

    Pim's newsetter

    Informations régulières gratuites : abonnez-vous !
    INSCRIPTION
    close-link
    pulvinar justo odio eget quis venenatis

    forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



    Conseil de copropriété

    arthemis
    Pimonaute
    Lieu : Belgique
    Inscription : 20-07-2011
    Messages : 29

    Conseil de copropriété

    Bonjour,

    ma question est la suivante: Est-il possible de ne pas reconduire la mandat du président et  de ses assesseurs parce qu'ils sont présent depuis trop longtemps sur le "trône" et qu'ils nous cachent des infos importantes?
    Ne pas reconduire leur mandats mais sans la majorité absolue ni même au niveau des quotités car ils ont tout le monde dans leur poche qui leur donnent des procurations pour ne pas assister à l'AG.
    En effet, ils ne risquent rien puisque les copros ne comprennent rienautruche.gif à la gestion d'une copropriété ni même aux comptes.
    Que faire pour stoper cette mafia demon.gifsyndic/conseil de copropriété??????

    Hors ligne

    luc
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Evere, Bruxelles, Belgique
    Inscription : 09-08-2004
    Messages : 5 038
    Site Web

    Re : Conseil de copropriété

    rexou a écrit :

    Si le syndic ne répond pas à vos courriers, faites porter les points qui vous semblent importants à l'ordre du jour de la prochaine AG. Envoyez pour ça un courrier recommandé, et éventuellement cosigné par un ou plusieurs autres CP.

    La loi de 2010 est pour cela "un peu" plus explicite, mais sanctionne l'IPI effectivement quand un syndic ne l'exécute pas? Si non, l'IPI oblige le CP à entamer la procédure judiciaire.

    rexou a écrit :

    Pour les travaux réalisés sans avis de l'AG... quel genre de travaux ? De petits travaux ou des travaux urgents, c'est normal. Sans facture ? Et comptabilisés comment ? Que dit le vérificateur des comptes ?

    Ce n'est pas normal pour les petits travaux ou il n'y a pas un contrat au nom de l'ACP avec le fournisseur ET validé annuellement par l'AG.

    En plus dans l'autre cas, l'urgence doit être justifiée à chaque fois par un document, signé par le syndic. L'orginal doit se trouver dans la comptabilité ET être envoyé au CP, ou au moins au CdC, immédiatement (= avant le début des travaux urgents).

    J'ai déja vu dans différentes comptabilités d'ACP d'avant 2010 des papiers brouillons avec un texte manuscrit sans signature qui sert comme pièce justificative (sans aucune annexe). Et quand on va voir l'extrait de compte bancaire on constate que c'est un paiement en cash sans mention de ce lui qui reçoit l'argent.

    Ce qui n'est possible que quand le compte banciaire n'appartient pas à l'ACP, mais à la firme du syndic (et/ou ses préposés). Le cas est beaucoup plus fréquent qu'on croit pour les ACP d'avant 1995 ou des syndics d'avant 1995.


    Cordialement,

    Luc

    Hors ligne

    Panchito-9340
    Pimonaute
    Inscription : 24-01-2008
    Messages : 1

    Re : Conseil de copropriété

    Les problèmes de langues qui sont évoqués, recouvrent quoi exactement?

    Vous êtes le seul francophone immergé dans une copropriété néerlandophone avec un syndic néerlandophone?

    Hors ligne

    rexou
    Pimonaute non modérable
    Lieu : bruxelles
    Inscription : 21-03-2010
    Messages : 6 887

    Re : Conseil de copropriété

    Luc, un exemple de petits travaux urgents :

    - Barillet de porte d'entrée de l'immeuble bloqué. Démontage de la serrure par un CP qui la dépose chez un serrurier et fait faire un nouveau cylindre adapté aux clés existantes. Remontage par le CP quelques heures plus tard. Prix du cylindre : une centaine d'euros. Durée totale du dépannage : environ deux heures.

    Le temps de lire les documents et conditions que vous citez, le souci est réglé au mieux des intérêts de la copropriété.


    rexou

    Hors ligne

    luc
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Evere, Bruxelles, Belgique
    Inscription : 09-08-2004
    Messages : 5 038
    Site Web

    Re : Conseil de copropriété

    rexou a écrit :

    Luc, un exemple de petits travaux urgents :

    - Barillet de porte d'entrée de l'immeuble bloqué. Démontage de la serrure par un CP qui la dépose chez un serrurier et fait faire un nouveau cylindre adapté aux clés existantes. Remontage par le CP quelques heures plus tard. Prix du cylindre : une centaine d'euros. Durée totale du dépannage : environ deux heures.

    Le temps de lire les documents et conditions que vous citez, le souci est réglé au mieux des intérêts de la copropriété.

    J'ai déja du laissé faire des travaux similaires privatifs pour des montants semblables.

    En effet on s'amuse chez moi "d'améliorer" le fonctionnement de ma boîte aux lettres et/ou garagebox, de telle façon que je n'y ai plus accès, et ceci à chaque fois qu'un jugement tombe qui n'est aps dans la faveur de la firme du syndic et/ou de ses préposés.

    J'ai toujours au moins eu un document (facture) ET j'ai du avertir le syndic au préalable (téléphone et confirmation par email). Puisqu'il s'agissait de vandalisme, couvert par l'assurance ACP.

    L'intervention le plus rapide prenait quand même 4 heures (y compris constat par la police pour faire le document demandé par l'assurance de l'ACP).

    Si un CP doit faire tout cela, je ne vois pas pourquoi le syndics ne doit pas le faire lui-même. Sauf naturellement s'il est au-dessus des lois. Mais je ne crois pas que c'est le cas.

    Les dégâts causés par ce vandalisme sont dues par l'ACP à moi (et par la firme de l'ex-syndic à l'ACP), suite à la situation spécifique, mais certainement pas unique, de mon ACP.


    Cordialement,

    Luc

    Hors ligne

    grmff
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Sibulaga, Onatawani
    Inscription : 25-05-2004
    Messages : 16 366
    Site Web

    Re : Conseil de copropriété

    Luc, un exemple de petits travaux urgents :  - Barillet de porte d'entrée de l'immeuble bloqué. Démontage de la serrure par un CP qui la dépose chez un serrurier et fait faire un nouveau cylindre adapté aux clés existantes. Remontage par le CP quelques heures plus tard. Prix du cylindre : une centaine d'euros. Durée totale du dépannage : environ deux heures.  Le temps de lire les documents et conditions que vous citez, le souci est réglé au mieux des intérêts de la copropriété.

    Pour moi, ce ne sont pas des "petits travaux urgents" mais simplement de l'entretien. A décision seule du syndic.


    Grmf!
    ----------------
    N'envie pas les autres. Tu ne sais pas ce que l'avenir leur réserve...

    Hors ligne

    luc
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Evere, Bruxelles, Belgique
    Inscription : 09-08-2004
    Messages : 5 038
    Site Web

    Re : Conseil de copropriété

    grmff a écrit :

    Citation :Luc, un exemple de petits travaux urgents :  - Barillet de porte d'entrée de l'immeuble bloqué. Démontage de la serrure par un CP qui la dépose chez un serrurier et fait faire un nouveau cylindre adapté aux clés existantes. Remontage par le CP quelques heures plus tard. Prix du cylindre : une centaine d'euros. Durée totale du dépannage : environ deux heures.  Le temps de lire les documents et conditions que vous citez, le souci est réglé au mieux des intérêts de la copropriété.
    Pour moi, ce ne sont pas des "petits travaux urgents" mais simplement de l'entretien. A décision seule du syndic.

    Suivant ce raisonnement l'ex-syndic de mon ACP a commandé pour des dizaines de milliers d'EUR de travaux. Un expert financier judiciaire va faire un rapport.

    Je crois que ce qui suit est d'application. Le pouvoir du syndic de commander certains travaux est fortement limité par la loi (et la jurisprudence d'avant 2010):

    Art. 577-7.
    § 1.
    L'assemblée générale décide :
    1° à la majorité des trois quarts des voix :
    ...
    b) de tous travaux affectant les parties communes, à l'exception de ceux qui peuvent être décidés par le syndic;

    Art. 577-8 § 4. Quels que soient les pouvoirs qui lui sont conférés par le règlement de copropriété, le syndic est chargé :
    ....
    3° d'exécuter et de faire exécuter les décisions prises par l'assemblée générale;
    4° d'accomplir tous actes conservatoires et tous actes d'administration provisoire;
    ...
    13° de présenter, pour la mise en concurrence visée à l'article 577-7, § 1er, 1°, d) une pluralité de devis établis sur la base d'un cahier des charges préalablement élaboré;
    14° de soumettre à l'assemblée générale ordinaire un rapport d'évaluation des contrats de fournitures régulières;
    ...


    Cordialement,

    Luc

    Hors ligne

    grmff
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Sibulaga, Onatawani
    Inscription : 25-05-2004
    Messages : 16 366
    Site Web

    Re : Conseil de copropriété

    Vous le mentionnez vous-même:

    à l'exception de ceux qui peuvent être décidés par le syndic;

    A mon avis, des travaux tels qu'un remplacement de cylindre sont des travaux que le syndic DOIT accomplir sans délai.

    S'il n'agit pas, il laisse la copropriété en danger. A défaut de remplacer le cylindre, qu'il prenne la porte...


    Grmf!
    ----------------
    N'envie pas les autres. Tu ne sais pas ce que l'avenir leur réserve...

    Hors ligne

    rexou
    Pimonaute non modérable
    Lieu : bruxelles
    Inscription : 21-03-2010
    Messages : 6 887

    Re : Conseil de copropriété

    grmff a écrit :

    Vous le mentionnez vous-même:
    Citation :à l'exception de ceux qui peuvent être décidés par le syndic;

    A mon avis, des travaux tels qu'un remplacement de cylindre sont des travaux que le syndic DOIT accomplir sans délai.

    S'il n'agit pas, il laisse la copropriété en danger. A défaut de remplacer le cylindre, qu'il prenne la porte...

    D'accord avec le raisonnement de Grmff.  Et si syndic injoignable d'ans l'immédiat absolu, réaction directe du président du CDC... Travaux ou entretien... en tout cas, c'est URGENT. (Soit immeuble inaccessible, soit ouvert à tous les vents...)

    Luc, votre vandalisme est couvert par une assurance de l'ACP ? Sans franchise ???


    rexou

    Hors ligne

    Saxo
    Pimonaute intarissable
    Inscription : 15-08-2005
    Messages : 673

    Re : Conseil de copropriété

    rexou a écrit :

    Et si syndic injoignable d'ans l'immédiat absolu, réaction directe du président du CDC... Travaux ou entretien... en tout cas, c'est URGENT.


    Ce président du CDC piaffe d'impatience !

    Il a déjà décrété que le syndic est injoignable dans l'immédiat absolu,

    Ce président de CDC estime déjà qu'il est investi d'une obligation de réaction directe, peu importe qu'il s'agisse de travaux ou d'entretien...

    Bigre !

    Vachement militaire tout ça.

    Hors ligne

    luc
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Evere, Bruxelles, Belgique
    Inscription : 09-08-2004
    Messages : 5 038
    Site Web

    Re : Conseil de copropriété

    rexou a écrit :

    grmff a écrit : Vous le mentionnez vous-même:
    Citation :à l'exception de ceux qui peuvent être décidés par le syndic;

    A mon avis, des travaux tels qu'un remplacement de cylindre sont des travaux que le syndic DOIT accomplir sans délai.

    S'il n'agit pas, il laisse la copropriété en danger. A défaut de remplacer le cylindre, qu'il prenne la porte...

    D'accord avec le raisonnement de Grmff.  Et si syndic injoignable d'ans l'immédiat absolu, réaction directe du président du CDC... Travaux ou entretien... en tout cas, c'est URGENT. (Soit immeuble inaccessible, soit ouvert à tous les vents...)

    D'abord le CDC n'a pas à intervenir.

    Un travail d'entretien est planifié. Si un entretien n'est pas fait,  on a des pannes  ... qu'on répare sous la dénomination "d'entretien".

    Le comble est quand ce soi-disant entretien camoufle en fait avec une touche de peinture la panne réelle ou prend 5 jours de bloquage de l'entrée du parking souterrain sans communiquer le vrai problème, .... .

    Combien de travaux démarrent comme des travaux privatifs, mais deviennent d'un coup dans le décompte annuel des travaux communs?

    Alors le syndic dit tout bêtement: c'étaient des travaux d'entretien nécessaires.  Je ne devais rien communiquer. bien que cet "entretien" coûte des centaines d'EUR par CP.

    Dans le cas d'un bon entretien prévisionnel ET un règlement de copropriété à jour ces abus seront pour 99% évités.

    rexou a écrit :

    Luc, votre vandalisme est couvert par une assurance de l'ACP ? Sans franchise ???

    D'abord ce n'était pas mon vandalisme mais un vandalisme de fait organisé par l'ACP, donc leur vandalisme.

    L'ACP était complice de fait, vu la littérature diffusée aux frais de l'ACP par un préposé de son représentant.

    En plus un mandataire de l'ACP a admis d'avoir lu le courrier privé de mon épouse et de moi lors 2 des 5 cas de destruction de ma boîte aux lettres, sans prendre les mesures nécessaires. L'ACP est garant des actions de ses mandataires envers le CP individuel.


    Cordialement,

    Luc

    Hors ligne

    rexou
    Pimonaute non modérable
    Lieu : bruxelles
    Inscription : 21-03-2010
    Messages : 6 887

    Re : Conseil de copropriété

    @ Saxo :

    - Il n'est pas question de "décréter", mais de constater l'impossibilité de joindre le syndic dans l'immédiat absolu. Il n'est pas question non plus d'une "obligation" de réaction du CDC.

    - Il est question de résidents (locataires et CP) qui ne peuvent plus accéder à leur appartement, ne sachant plus ouvrir la porte de l'immeuble.

    Une réaction directe s'impose par la force des choses, tout simplement.

    Je pense à cette image d'un escalator qui tombe en panne alors que deux personnes l'utilisent. Vous pouvez vous asseoir sur une marche et contacter le service technique ou la croix rouge pour recevoir un sandwiche... et vous pouvez aussi simplement poser un pied sur la marche suivante et poursuivre votre route.


    rexou

    Hors ligne

    rexou
    Pimonaute non modérable
    Lieu : bruxelles
    Inscription : 21-03-2010
    Messages : 6 887

    Re : Conseil de copropriété

    @ Luc :
    - Le CDC ou le syndic... ou encore à défaut, n'importe quel CP peut intervenir dans l'urgence.  Un cylindre de serrure ne s'entretient pas. On ne planifie pas son remplacement. Il peut néanmoins se bloquer. Je ne vois pas du tout en quoi un règlement de copropriété à jour (ou pas) fait avancer le schmilblick.

    - "Votre" ou "leur" vandalisme... peu importe le possessif employé. Vous êtes victime de vandalisme. L'auteur est soit inconnu et j'imagine mal une assurance de l'ACP intervenir sans franchise, soit connu et dans ce cas, à vous de le poursuivre au pénal. Je doute qu'un courrier émanant d'un mandataire de l'ACP soit une réelle incitation à du vandalisme à votre égard. Ce mandataire de l'ACP qui a admis avoir lu votre courrier a ouvert une enveloppe fermée ? C'est un délit. Déposez plainte. Mais c'est hors du cadre du vandalisme et d'une éventuelle assurance...


    rexou

    Hors ligne

    Saxo
    Pimonaute intarissable
    Inscription : 15-08-2005
    Messages : 673

    Re : Conseil de copropriété

    arthemis a écrit :

    ....président et ses assesseurs ... sont présent depuis trop longtemps sur le "trône" et  nous cachent des infos importantes...
    ...Que faire pour stoper cette mafia syndic/conseil de copropriété??????


    Comme tant d'autres, vous êtes dans un système dysfonctionnel, à l'image du pays lui-même.

    Si vous tenez à rester dans votre appartement et que vous avez assez d'énergie, vous pourriez vérifier ses finances.

    Voici 2 pistes :

    1. Après avoir étudié les règles de base de la comptabilité (ce n'est en rien difficile), prenez votre courage à deux mains et demandez à vérifier la comptabilité du syndic (accompagnée d'un spécialiste, c'est encore mieux).

    Ce qu'il faut vérifier par exemple :
    - y a-t-il des factures en bonne et due forme pour les dépenses "bizarres" ?
    - les postes du bilan correspondent-ils aux soldes bancaires ?
    - toutes les entrées sont-elles enregistrées (loyers, indemnités d'assurance, intérêts bancaires, etc.).

    2. Vérifiez les devis de travaux en faisant vous-même venir des corps de métier.


    Avec ces données chiffrées et dépassionnées, vous serez bien mieux outillée pour convaincre vos voisins apathiques.

    N'oubliez pas que la loi désormais est censée vous protéger davantage et que tout système mafieux (pour reprendre vos termes) ne subsiste que par la crainte qu'il suscite.

    Lorsque les copropriétaires apathiques comprendront - enfin - qu'il y va de leur portefeuille et qu'ils subissent un lourd préjudice, ils réagiront peut-être.


    Alors, il faudra passer à l'étape ultime :

    Proposer une alternative.

    Et là, c'est encore une autre histoire !

    Hors ligne

    luc
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Evere, Bruxelles, Belgique
    Inscription : 09-08-2004
    Messages : 5 038
    Site Web

    Re : Conseil de copropriété

    rexou a écrit :

    @ Luc :
    - Le CDC ou le syndic... ou encore à défaut, n'importe quel CP peut intervenir dans l'urgence.  Un cylindre de serrure ne s'entretient pas. On ne planifie pas son remplacement. Il peut néanmoins se bloquer. Je ne vois pas du tout en quoi un règlement de copropriété à jour (ou pas) fait avancer le schmilblick.

    Parce que selon "leur" interprétations des statuts seul un membre du CdG avait la possibilité de faire intervenir quelqu'un dans l'urgence. On m'a refusé de me rembourser pour des frais analogues à ceux d'un membre du CdG fait dans le cas d'une panne d'électricité des ascenseurs le WE. 

    rexou a écrit :

    Ce mandataire de l'ACP qui a admis avoir lu votre courrier a ouvert une enveloppe fermée ? C'est un délit. Déposez plainte. Mais c'est hors du cadre du vandalisme et d'une éventuelle assurance...

    Sauf si ce vandalisme lui a permis d'avoir accès à mon courrier fermé, qui se trouvait dans ma boîte aux lettres au moment qu'on l'a détruite. Cet incident fait partie d'un dossier "un peu" plus grave qui est en route. Il passe une phase décisive le 08.09.2011. Tout mes dégâts qui ne sont pas en cours d'être réglés à ce moment, tomberont automatiquement dans ce dossier pénal, sans que je puisse encore faire quelque chose. La procédure pénale à été lancé par eux contre moi en 2003, avec le seul but de me faire taire.

    @rexou
    Je crois que vous vivez dans un monde utopique. Remettez vos pieds sur terre.

    @arthemis
    Lors d'un contrôle de la comptabilité il faut être attentif au fait que le débiteur de la facture (= celui qui doit payer la facture) doit être l'ACP et pas la firme du syndic. Aucune facture, sauf concernant son honoraire, peut être émis par la firme du syndic.

    Si non il est possible que la ristourne annuelle du fournisseur  très classique est remboursé à la firme du syndic et pas à l'ACP.


    Cordialement,

    Luc

    Hors ligne

    rexou
    Pimonaute non modérable
    Lieu : bruxelles
    Inscription : 21-03-2010
    Messages : 6 887

    Re : Conseil de copropriété

    luc a écrit :

    @rexou
    Je crois que vous vivez dans un monde utopique. Remettez vos pieds sur terre.

    @arthemis
    Lors d'un contrôle de la comptabilité il faut être attentif au fait que le débiteur de la facture (= celui qui doit payer la facture) doit être l'ACP et pas la firme du syndic. Aucune facture, sauf concernant son honoraire, peut être émis par la firme du syndic.

    Si non il est possible que la ristourne annuelle du fournisseur  très classique est remboursé à la firme du syndic et pas à l'ACP.

    Luc, je veux bien vous croire, mais en quoi donc n'ai-je pas les pieds sur terre ? Merci de m'expliquer... avec des mots simples, je ne suis pas très malin non plus :-)

    Vous faites état d'une ristourne accordée par un fournisseur... Que la facture soit payée par n'importe qui, vous n'empêcherez jamais le syndic de recevoir cette "ristourne" -ou commission- sous quelque forme que ce soit s'il y a accord entre le syndic et le fournisseur. C'est l'efficacité de votre contrôle qui me semble utopique...


    rexou

    Hors ligne

    Saxo
    Pimonaute intarissable
    Inscription : 15-08-2005
    Messages : 673

    Re : Conseil de copropriété

    rexou a écrit :

    Vous faites état d'une ristourne accordée par un fournisseur... Que la facture soit payée par n'importe qui, vous n'empêcherez jamais le syndic de recevoir cette "ristourne" -ou commission- sous quelque forme que ce soit s'il y a accord entre le syndic et le fournisseur. C'est l'efficacité de votre contrôle qui me semble utopique...

    Je crois que vous faites erreur.

    En réalité, il s'agit de faire des contrôles sérieux (professionnels) et de lutter contre la fraude.

    D'abord, la mise en concurrence doit être réelle. Le législateur l'a voulu.

    Ensuite, il faut arrêter des pratiques qui consistent à ce que le syndic commande au nom de sa société et re-facture à la Copropriété.

    Mais si vous-même, en tant que profane, vous avez même capitulé devant les combines ("sous quelque forme que ce soit") vous n'êtes pas d'une très grande utilité, que ce soit dans votre copropriété ou ailleurs.

    Hors ligne

    rexou
    Pimonaute non modérable
    Lieu : bruxelles
    Inscription : 21-03-2010
    Messages : 6 887

    Re : Conseil de copropriété

    Saxo... je fais erreur ?

    Le syndic X possède en propre un ou deux immeubles. Il fait appel à une société de nettoyage qui entretient une dizaine d'immeubles qu'il gère. Les factures sont correctes, mais le prestataire entretient gratuitement l'immeuble du syndic.

    Ou tout autre prestataire de services facture et ristourne une remise hors facture au syndic. Ou établit en fin d'année une note de crédit... Les formes et possibilités de fraude sont infinies.

    Et je suis réaliste : un contrôle, fût-il sérieux et professionnel ne pourra jamais enrayer la fraude si volonté de fraude il y a.


    rexou

    Hors ligne

    grmff
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Sibulaga, Onatawani
    Inscription : 25-05-2004
    Messages : 16 366
    Site Web

    Re : Conseil de copropriété

    Rexou,
    Je confirme. Ce genre de fraude est indécelable en contrôlant les comptes, et est régulier.

    Le tout est de savoir si la fraude est sur le dos de la copropriété, ou un service entre relations d'affaires... De savoir si c'est deux immeubles pour 10 immeubles, ou le bureau du syndic une heure par semaine.

    La limite de l'acceptable? Pas facile à mettre...


    Grmf!
    ----------------
    N'envie pas les autres. Tu ne sais pas ce que l'avenir leur réserve...

    Hors ligne

    Saxo
    Pimonaute intarissable
    Inscription : 15-08-2005
    Messages : 673

    Re : Conseil de copropriété

    1. La commission étant contenue dans la facture, il s'agit d'un détournement de fonds.


    2. Le seul moyen de contrecarrer ce détournement de fonds est le suivant :

    Interdire, par contrat, au syndic de percevoir toute commission, quelle qu'elle soit.

    Acter dans le PV de chaque AG annuelle que le syndic a solennement répondu ne pas avoir perçu aucune commission, quelle qu'elle soit.


    3. Si les politiciens de ce Royaume étaient réellement animés d'une volonté de mettre de l'ordre dans les détournements de fonds, ils auraient mis ça dans la loi.

    Mais non, préférant courber l'échine devant le lobby immobilier, ils viennent il y a quelques jours à peine d'entamer déjà le détricotage de la nouvelle loi en séance plénière de la Chambre. Même la référence à Internet les gêne !

    C'est dire comme travaille, ici.

    Hors ligne

    rexou
    Pimonaute non modérable
    Lieu : bruxelles
    Inscription : 21-03-2010
    Messages : 6 887

    Re : Conseil de copropriété

    1. Détournement de fonds et pas fraude... soit. Détournement frauduleux, ça ira ?

    2. Interdire par contrat au syndic de percevoir toute commission... et acter dans le PV qu'il a solennellement répondu... Ben oui, bien sur...

    3. Les politiciens de ce pays ont déjà pénalisé le détournement de fonds, non ? C'est dans la loi. Et après ?

    J'admets ne pas être "d'une grande utilité" et ne pas avoir la solution miracle, mais je reste pantois devant vos propositions. Et selon Luc, c'est moi qui suis un utopiste ?


    rexou

    Hors ligne

    Pied de page des forums

    Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

    Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
    Règlement du forum | Liste des membres



    derniers-tweets-small Derniers tweets

    Retweeted Muriel MICHEL (@mumitim): La réforme des régimes matrimoniaux entre en vigueur le 1er septembre, en même temps que le nouveau droit successoral. Qu'est-ce que ça change pour vous? lecho.be/r/t/1/id/10034… via @monargentbe

    Hier De PIM's Twitter

    Au hasard de nos offres
  • Appartement 735 000 € UCCLE
  • Villa 2 980 000 € WATERLOO
  • Maison 549 000 € UCCLE
  • Maison 4 600 000 € BRUXELLES
  • Villa 2 800 000 € UCCLE
  • Appartement 435 000 € ST-GILLES
  • Appartement 875 000 € FOREST
  • Villa Sous option BEERSEL
  • Appartement À partir de 365 000 € BRUXELLES
  • Maison 1 200 000 € UCCLE
  • Voir toutes les offres »

    commodo in commodo Phasellus dictum eleifend ut quis ipsum mattis ultricies ut