[h1_forum_fluxbb] 2017-03-22T11:29:16+00:00

forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



Un syndic professionnel accusé d'avoir détourné plus de 750.000 euros

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 11 647
Site Web

Un syndic professionnel accusé d'avoir détourné plus de 750.000 euros

Dans La Libre, cet article, sous le titre précité

"Du côté de l'Institut professionnel des agents immobiliers, on confirme que les chambres disciplinaires ont ouvert un dossier concernant le syndic S.M., mais qu'on est tenu au secret et qu'on ne peut communiquer sur une affaire.
Un syndic professionnel, actif principalement dans la Région bruxelloise, est accusé d'avoir détourné plus de 750.000 euros au détriment d'une dizaine de co-propriétés, regroupant près de 250 appartements, dénonce le Syndicat National des Propriétaires et Copropriétaires (SNP).

S.M. est syndic d'immeubles depuis une vingtaine d'années et est accusé de plusieurs détournements: non payement des fournisseurs, transfert des provisions payées par les copropriétaires sur son compte bancaire personnel, etc, ce qui amène aujourd'hui de nombreux copropriétaires à se retrouver face à des factures "astronomiques" à payer en n'ayant plus aucune provision, dénonce Olivier Hamal, vice-président national du SNP.

"Nous n'avons été informés de la situation qu'en septembre dernier mais visiblement les problèmes et plaintes remontent à 2-3 ans et une série de procédures en justice ont été entreprises. Or, personne n'a jugé bon de nous en informer! ", dénonce M. Hamal.

Par ailleurs, dans un jugement rendu le 18 mars 2010 par le juge de paix d'Anderlecht dans le cadre d'une plainte contre S.M., le juge a demandé que le jugement soit notifié au Procureur du Roi de Bruxelles, explique le vice-président national du SNP.

"La question est maintenant de savoir ce que le parquet de Bruxelles en a fait, si des initiatives ont été prises à l'encontre de ce syndic. Nous avons écrit le 24 octobre dernier au Procureur du Roi de Bruxelles pour être informé de la suite donnée à ce dossier mais n'avons encore eu aucune réponse. Si d'ici la semaine prochaine nous sommes toujours sans réponse, nous écrirons au Procureur Général."

Le SNP dénonce également l'action, ou plutôt le manque d'action, de l'Institut professionnel des agents immobiliers (IPI), S.M. étant un syndic professionnel agréé par l'IPI. "Nous avons écrit à l'IPI fin septembre et avons appris qu'il y avait plusieurs plaintes à l'encontre de ce syndic et qu'il avait été radié le 7 octobre dernier, bien qu'il puisse encore faire appel. Or, l'IPI n'en a informé personne! "

"L'IPI et le parquet auraient dû réagir beaucoup plus vite pour prendre les mesures nécessaires et informer les gens", insiste M. Hamal, qui espère que ce syndic n'a entre-temps pas fait d'autres victimes. "C'est pourquoi, dans le cadre de la réforme de l'IPI, nous demandons la création d'un fonds de garantie pour couvrir les copropriétés en cas de malversations mais aussi la mise en place d'un mécanisme de communication officiel au niveau de l'IPI pour informer le public de ces faits."

Du côté de l'Institut professionnel des agents immobiliers, on confirme que les chambres disciplinaires ont ouvert un dossier concernant le syndic S.M., mais qu'on est tenu au secret et qu'on ne peut communiquer sur une affaire. "Je peux juste vous dire que le dossier a été traité mais qu'un recours est encore possible", a indiqué la porte-parole de l'IPI, Anne Löwenthal.

"Nous n'avons pas le droit actuellement d'informer le public mais nous avons demandé à pouvoir le faire dans le cadre de la réorganisation de l'IPI", ajoute-t-elle."

(fin de citation)


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
Propriétés Immobilières

--------------------
L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

Hors ligne

luc
Pimonaute incurable
Lieu : Evere, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-08-2004
Messages : 4 945
Site Web

Re : Un syndic professionnel accusé d'avoir détourné plus de 750.000 euros

Francis a écrit :

(...)
Il est temps de modifier les procédures de contrôle et de les sortir du corporatisme, pas pour les donner à un organisme paritaire avec les propriétaires mais bien à la justice en lui donnant les moyens bien sur.

1. Mais la police ne veut plus enquêter sur la fraude ... . Ce qui reviens à donner une carte blanche aux mandataires des ACP avec des mauvaises intentions ... .

2. En plus la justice ne peut intervenir dans le sens que vous indiquez, que si les règles de fonctionnement des copropriétés deviennent de l'ordre public. Vous êtes partisan de cela? Certains sur ce forum certainement pas. D'où la proposition d'un organisme paritaire ... .


Cordialement,

Luc

Hors ligne

Francis
Pimonaute incurable
Lieu : Bruxelles
Inscription : 29-05-2004
Messages : 3 435

Re : Un syndic professionnel accusé d'avoir détourné plus de 750.000 euros

@ Luc, pour la police d'accord, mais se n'est pas non plus son rôle, du moins primordial, d'enquêter dans ce type de conflit.

Mais la justice a déja des moyens d'agir, et ce que j'ai écrit, c'est qu'il faut donner à la justice les moyens pour agir... rapidement.... et sans laisser aux avocats (à certains avocats ! ) la possibilité de ralentir la procédure.

Comme l'a dit l'ex juge Christian Panier, il est temps de modifier notre code qui découle du code Napoléon avec des tas de modifications et de rustines.

Un organisme paritaire n'aboutira jamais à rien car on y retrouvera le conflit syndic copropriétaire sans aucun arbitre, au dessus de la mêlée, pour rechercher la bonne solution.

Laissons la justice agir, mais donnons lui les moyens.  Il est trop facile de critiquer cette justice, mais il ne faut pas oublier que les magistrats ne font qu'appliquer les lois votées par les politiciens que NOUS élisons et avec les moyens que ces mêmes politiciens leurs donnent.


Francis

Il n´y a que deux définitions concernant l´infini:
l´univers et la bêtise humaine...
Albert Einstein...

Hors ligne

Saxo
Pimonaute intarissable
Inscription : 16-08-2005
Messages : 673

Re : Un syndic professionnel accusé d'avoir détourné plus de 750.000 euros

Francis a écrit :

Comme l'a dit l'ex juge Christian Panier, il est temps de modifier notre code qui découle du code Napoléon avec des tas de modifications et de rustines.

Laissons la justice agir, mais donnons lui les moyens.


Je propose un tribunal de la copropriété par arrondissement.

Il s'agirait d'un tribunal spécialisé, rapide, composé de 3 juges hyper-formés.

Et avant ça, le ministre de la Justice publie dare-dare son arrêté royal sur la comptabilité.

Car l'argent, c'est le nerf de la guerre.

Qui adhère à cette proposition ?

Hors ligne

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 11 647
Site Web

Re : Un syndic professionnel accusé d'avoir détourné plus de 750.000 euros

PIM a écrit :

luc a écrit : VictimeMaerevoetStef a écrit : (...) Pour être précis le syndic en question "est toujours repris dans les agréés effectifs...." mais on lui a retiré l'agrément pour toutes les activités. Seul son nom et adresse s'y trouve mais agrée pour aucune activité (http://www.ipi.be/NH_3.php?lingua=FR)

C'est en fait assez systématique.
Donc si vous trouvez un agent immobilier dans la liste avec des cases vides:
soyez attentif et contactez l'IPI. Il y a probablement un problème ... .

Comme quoi, j'en apprends tous les jours !
J'ignorais complètement cette histoire de "case vide = sans agrément".
Dans le genre opaque, difficile de faire mieux.

Sans mettre en doute ce que vous affirmez à ce sujet, je vais tout de même envoyer un petit email à l'Ipi pour avoir confirmation.
(délai de réponse ?...)


ps: "un agent immobilier avec une case vide" c'est un pléonasme, non ?
(ok, je sors)


J'ai reçu (rapidement) la réponse de l'IPI à cette question:

"Absolument pas : lorsqu’une personne est radiée de l’IPI (après expiration du délai de recours), son nom est retiré du site.

S’il n’est rien indiqué dans les activités exercées, c’est parce que l’intéressé ne nous a pas déclaré quelles activités il exerce (cette partie étant simplement informative, il n’y a pas d’obligation de le signaler à l’IPI)."


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
Propriétés Immobilières

--------------------
L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

Hors ligne

luc
Pimonaute incurable
Lieu : Evere, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-08-2004
Messages : 4 945
Site Web

Re : Un syndic professionnel accusé d'avoir détourné plus de 750.000 euros

PIM a écrit :

(...)
J'ai reçu (rapidement) la réponse de l'IPI à cette question:

"Absolument pas : lorsqu’une personne est radiée de l’IPI (après expiration du délai de recours), son nom est retiré du site.

S’il n’est rien indiqué dans les activités exercées, c’est parce que l’intéressé ne nous a pas déclaré quelles activités il exerce (cette partie étant simplement informative, il n’y a pas d’obligation de le signaler à l’IPI)."

Merci pour cette information.

A quoi sert une information quand ce qu'on communique est peut-être incomplète et du niveau "informative"?

Je crois que la mention sur ceette liste officielle de la firme immobilière de l'AI est aussi "informative" et n'engage pas.

En tout cas beaucoup de firmes mentionnés sur ce "tableau" très officiel ne sont pas mentionnés au BCE, bien qu'il devraient l'être, même s'ils n'ont pas la qualité de personne morale.


Cordialement,

Luc

Hors ligne

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 11 647
Site Web

Re : Un syndic professionnel accusé d'avoir détourné plus de 750.000 euros

Selon un email qui nous été adressé directement ce jour par M. Olivier Hamal, avec pièces justificatives annexées, je cite:

"Rappelons tout d’abord qu’au cours de ces dernières années ce sont pas moins en l’état d’une dizaine de copropriétés représentant plusieurs centaines de logements qui ont été lésées par le sieur MAEREVOET pour au moins 750.000 E et nous vous renvoyons à nos précédents mails et autres contacts.

Ensuite le Syndicat National des Propriétaires et des Copropriétaires ne peut que s’étonner à nouveau de l’absence de réactions et toujours à l’heure actuelle du Parquet du Procureur du Roi de Bruxelles dans ce dossier et rappelant qu’il était au courant des problèmes depuis la notification lui faite en mars 2010, d’un jugement rendu par Juge de Paix du Canton de ANDERLECHT en date du 18 mars 2010.

Mais tout aussi  grave  sur base du courrier que l’IPI nous adresse ce 2 novembre 2011 et que nous venons de recevoir, la première plainte auprès de l’IPI remonte à mai 2009 et vous apprécierez la rapidité avec laquelle elle a été suivie et traitée par l’IPI !!!!!!!

C’est ubuesque, si pas le comble de l’écoeurement  et il faut craindre que ce ne soit que courant juin 2011 quand d’autres plaintes sont arrivées à l’IPI que le dossier a été ressorti etc….

A lire ce courrier de l’IPI, comme le sieur MAEREVOET ne répondait pas à ses courriers………., l’IPI ne bougeait pas……. et en attendant le sieur MAEREVOET a continué à se servir……. !!!

Vous noterez au passage que le sieur Francis MAERTENS désigné par l’Assesseur juridique comme rapporteur est un agent immobilier certainement peu enclin à mener une enquête vis-à-vis « d’un collègue ».

Dans un tel contexte, le Syndicat National des Propriétaires et des Copropriétaires ne peut que demander d’une part la suspension et d’autre part le remplacement des Assesseurs juridiques effectifs et suppléants (avocats nommés par le Ministre ayant la tutelle de l’IPI et jouant le rôle de procureur et de juge d’instruction au niveau des plaintes disciplinaires) tant francophones que neerlandophones de l’IPI qui ont montré leur incompétence à gérer utilement les dossiers disciplinaires dont ils ont été saisis. Nous avons d’autres cas moins graves fort heureusement qui démontrent ce laxisme ambiant à l’IPI.

Enfin, le Syndicat National des Propriétaires et des Copropriétaires ne peut qu’être interpellé par les déclarations du we end de la Ministre LARUELLE. Elle aurait précisé à la RTBF : « « La ministre Sabine LARUELLE précise qu'elle n'a pas encore été interpellée officiellement à ce sujet mais elle se dit ouverte à toute proposition de réforme du système ».

C’est tout à fait faux depuis 2009 nous lui avons écrit à de nombreuses reprises pour fustiger les problèmes rencontrés au niveau de l’IPI et lui demander de prendre les choses en mains et devant son manque manifeste d’enthousiasme à agir-réagir, nous avons aussi interpellé ses Présidents successifs, Messieurs REYNDERS et MICHEL. Nous joignons au présent mail les nombreux courriers adressés à Madame LARUELLE mais aussi à ses Présidents.

Il est pas non plus inutiles de mentionner qu’en raison de son pouvoir de tutelle sur l’IPI, elle peut se saisir d’initiative du dossier

Mais il est vrai que Madame LARUELLE n’aime pas le Syndicat National des Propriétaires et des Copropriétaires depuis que début 2008 il avait découvert qu’elle avait désigné comme Assesseur juridique suppléant à l’IPI un sieur B.G, avocat de GEMBLOUX qui a du démissionné du Barreau de NAMUR pour indélicatesses et que selon ses dires il fallait recaser et lui laisser sa chance et que c’était scandaleux de s’en prendre à lui……..Comme nous menacions de saisir les médias, elle l’a fait démissionné….quelques jours plus tard. Vous apprécierez : nommer un ex avocat qui quitte le barreau dans un tel contexte pour s’occuper du suivi disciplinaire des agents immobiliers.
En conclusion reprenons un témoignage sur un site net du we sur ce dossier « Dans quel pays vivons nous pour être obligé de dénoncer ces faits au syndicat des propriétaires après avoir dénoncé à la justice, pour avoir des résultat???Et le jugement du 18/3/10, il a été notifié quand??? »

(fin de citation)

Va y avoir de l'ambiance, notamment à la rue du Luxembourg (siège de l'Ipi)...

Rappelons tout de même que, même si cela n'apparaît évidemment pas de manière évidente pour tous, la structure de l'Ipi, sous son allure monolithique, comporte, en réalité, des branches totalement indépendantes l'une de l'autre : les chambres exécutives et d'appel (qui ont les compétences notamment disciplinaires) sont totalement indépendantes de la partie "Bureau" et "Conseil National" (pour faire une comparaison à la grosse louche: les chambres = le pouvoir judiciaire. Le Bureau = l'exécutif. Le Conseil National = le pouvoir législatif).

Et lorsque cela ne va pas dans le "judiciaire Ipi", c'est l'image de tout l'institut qui en prend pour son grade.

Je ne dis pas cela pour excuser cette pénible affaire, mais pour tout de même y mettre la nuance qui convient.

ps: il n'est pas assuré en RC ce fraîchement radié ?


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
Propriétés Immobilières

--------------------
L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 26-05-2004
Messages : 16 219
Site Web

Re : Un syndic professionnel accusé d'avoir détourné plus de 750.000 euros

ps: il n'est pas assuré en RC ce fraîchement radié ?

Assuré pour une fraude pareille? On ne peut pas assurer sa responsabilité quand on fait une arnaque pareille...

En fait, ce n'est pas l'assurance du syndic qui devrait jouer.... Ce sont les corpopriétés qui devraient être assurées contre les escrocs.

On parie que les sociétés d'assurances vont lancer un produit?

Et on parie que politiques, IPI et tribunaux ne feront rien?

Franchement, parfois, je suis dégouté.

Si j'étais préjudicié en temps que proprio, je me retournerais sans hésiter contre l'IPI et l'Etat belge pour leurs manquements à ne pas avoir pu me protéger.

Et à mon avis, il se trouvera bien un proprio plus pernicieux pour faire pire, et attaquer directement les personnes en association de malfaiteurs...


Grmf!
----------------
N'envie pas les autres. Tu ne sais pas ce que l'avenir leur réserve...

Hors ligne

Saxo
Pimonaute intarissable
Inscription : 16-08-2005
Messages : 673

Re : Un syndic professionnel accusé d'avoir détourné plus de 750.000 euros

TV Brussel a lancé le reportage (vidéo):

http://www.tvbrussel.be/video/4/syndicu … 50000-euro 


Du côté de l'IPI, le gars n'est pas encore radié : eevetje wachten ...


En revanche, O. Hamal, comme à son habitude, est très percutant.

[edit Pim: rendu lien actif]

Hors ligne

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 11 647
Site Web

Re : Un syndic professionnel accusé d'avoir détourné plus de 750.000 euros

saxo a écrit :

Du côté de l'IPI, le gars n'est pas encore radié : eevetje wachten ..


Mais si, il est radié. Mais, il a encore quelques jours pour - éventuellement - interjeter appel de cette décision.
Et son nom reste mentionné dans la liste accessible online des "agréés" jusqu'à l'expiration du dit délai de recours.

Je ne dis pas que c'est bien. J'explique.


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
Propriétés Immobilières

--------------------
L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

Hors ligne

Saxo
Pimonaute intarissable
Inscription : 16-08-2005
Messages : 673

Re : Un syndic professionnel accusé d'avoir détourné plus de 750.000 euros

C'est du lymphatisme caractérisé :

comme l'explique O. Hamal sur la vidéo :
http://www.tvbrussel.be/video/4/syndicus-verduistert-750000-euro


la première plainte à l'IPI remonte à mai 2009


Et le Parquet de Bruxelles avait été saisi !


Pendant que les centaines de victimes trinquent, le gars habite une grosse villa près de Leuven.

Hors ligne

luc
Pimonaute incurable
Lieu : Evere, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-08-2004
Messages : 4 945
Site Web

Re : Un syndic professionnel accusé d'avoir détourné plus de 750.000 euros

PIM a écrit :

(...)
Mais si, il est radié. Mais, il a encore quelques jours pour - éventuellement - interjeter appel de cette décision.
Et son nom reste mentionné dans la liste accessible online des "agréés" jusqu'à l'expiration du dit délai de recours.

Je ne dis pas que c'est bien. J'explique.

J'étais présent "en personne" à la Chambre Exécutive lorsque le cas a été débâté en séance publique le 21/10. Si je me souviens bien, je crois qu'on va communiquer la décision (la radiation est effectivement proposé) le vendredi 18/11 pour les deux plaintes qui ont été traités.

C'est donc une semaine de 11 jours. Puis il a encore le temps de faire appel ... .

Mais il est possible, que lors la séance de cette même Chambre le 4/10, sur base du communiqué Belga publié ce jour, qu'ils ont décidé à accélérer les choses.


Cordialement,

Luc

Hors ligne

luc
Pimonaute incurable
Lieu : Evere, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-08-2004
Messages : 4 945
Site Web

Re : Un syndic professionnel accusé d'avoir détourné plus de 750.000 euros

PIM a écrit :

Selon un email qui nous été adressé directement ce jour par M. Olivier Hamal, avec pièces justificatives annexées, je cite:
(...)
Dans un tel contexte, le Syndicat National des Propriétaires et des Copropriétaires ne peut que demander d’une part la suspension et d’autre part le remplacement des Assesseurs juridiques effectifs et suppléants (avocats nommés par le Ministre ayant la tutelle de l’IPI et jouant le rôle de procureur et de juge d’instruction au niveau des plaintes disciplinaires) tant francophones que neerlandophones de l’IPI qui ont montré leur incompétence à gérer utilement les dossiers disciplinaires dont ils ont été saisis. Nous avons d’autres cas moins graves fort heureusement qui démontrent ce laxisme ambiant à l’IPI.
(...)
Mais il est vrai que Madame LARUELLE n’aime pas le Syndicat National des Propriétaires et des Copropriétaires depuis que début 2008 il avait découvert qu’elle avait désigné comme Assesseur juridique suppléant à l’IPI un sieur B.G, avocat de GEMBLOUX qui a du démissionné du Barreau de NAMUR pour indélicatesses et que selon ses dires il fallait recaser et lui laisser sa chance et que c’était scandaleux de s’en prendre à lui……..Comme nous menacions de saisir les médias, elle l’a fait démissionné….quelques jours plus tard. Vous apprécierez : nommer un ex avocat qui quitte le barreau dans un tel contexte pour s’occuper du suivi disciplinaire des agents immobiliers.
En conclusion reprenons un témoignage sur un site net du we sur ce dossier « Dans quel pays vivons nous pour être obligé de dénoncer ces faits au syndicat des propriétaires après avoir dénoncé à la justice, pour avoir des résultat???Et le jugement du 18/3/10, il a été notifié quand??? »
(fin de citation)
(...)

Je sais, ayant vu les lettres, qu'une plainte pour utilisation d'un compte bancaire inapproprié par un syndic, traité par ce assesseur B. G., a été classé  sans suite, en ignorant l'attestation officielle de la banque.

Un autre assesseur V. a classé sans suite une plainte pour un syndic, dont l'avocat travaillait (et travaille encore comme associé ) dans le cabinet d'avocats de ce même assesseur.
   
Je trouve donc tout à fait logique que le SNP propose la suspension immédiate en vue d'une enquête, à mener par la justice (ils sont nommés par le Roi), des assesseurs de cette organisation publique de surveillance des agents immobiliers (et de fait accessoirement des syndics professionnels).


Cordialement,

Luc

Hors ligne

Francis
Pimonaute incurable
Lieu : Bruxelles
Inscription : 29-05-2004
Messages : 3 435

Re : Un syndic professionnel accusé d'avoir détourné plus de 750.000 euros

Comme quoi, mon souhait de voir ces litiges confiés à la JUSTICE n'est pas si con ! ! !

en donnant évidemment des moyens à cette justice.


Francis

Il n´y a que deux définitions concernant l´infini:
l´univers et la bêtise humaine...
Albert Einstein...

Hors ligne

rexou
Pimonaute non modérable
Lieu : bruxelles
Inscription : 21-03-2010
Messages : 6 760

Re : Un syndic professionnel accusé d'avoir détourné plus de 750.000 euros

Le SOIR consacre aujoud'hui un article à ce monsieur...


rexou

Hors ligne

ABSA
Pimonaute bavard
Inscription : 27-03-2006
Messages : 288
Site Web

Re : Un syndic professionnel accusé d'avoir détourné plus de 750.000 euros

Bonjour à vous,

Voilà beaucoup de réactions souvent justifiées.
Je vous propose aussi quelques réflexions et/ou information sur le sujet.

- L'ABSA est satisfaite évidemment de la condamnation d'un tel personnage. Dans le dossier Anderlechtois de 350.000 €, c'est un de nos membres qui a suivit ce dossier au nom de l'ACP.
- SM est radié par l'IPI, ce qui est aussi une bonne chose mais effectivement le délai par rapport à la première plainte est trop long. Les choses doivent changer et je pense que c'est la volonté de l'IPI. Pour mettre les choses en perspectives, l'IPI a traité, en 2010, 1060 dossiers disciplinaires.Ils est nécessaire d'avoir plus d'assesseurs juridiques et de présidents de chambres (qui ne sont pas des agents immobiliers). Notons qu'il avait été demandé une augmentation des cotisations de l'IPI, ce qui a été refusé par le Ministre de tutelle.
- SM est toujours sur le site de l'IPI. Actuellement, il peut toujours faire appel de sa condamnation. Il n'apparaîtra plus dès que sa condamnation sera définitive.
- L'IPI n'a pas communiqué sur la radiation. Elle ne peut légalement pas le faire. C'est uniquement en assistant au séance publique, comme la fait Luc, que le plaignant ou un tiers peut être informé. L'IPI dans sa proposition de modification législative en ce qui concerne la modification de sa structure propose de pouvoir plus communiquer.
- SM est encore actif dans d'autres copropriétés. Sans doute et l'IPI n'a pas de moyen de contrôle actuellement. L'inscription du syndic dans les données des ACP résoudra ce problème...mais le Ministre de la Justice a déclaré que cet AR doit être pris par un gouvernement de plein exercice.

Un tel scandale dégoûte les copropriétaires et les syndic pro qui font hônnètement leur travail! Cela me motive encore plus à continuer à travailler pour améliorer le système.

Bien à vous,


Pour l'équipe de l'ABSA
Association Belge des Syndics et Administrateurs de biens A.S.B.L.

Hors ligne

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 11 647
Site Web

Re : Un syndic professionnel accusé d'avoir détourné plus de 750.000 euros

Merci à Absa de nous communiquer ici son point de vue, également.

Pour alimenter le débat:
- "L'IPI n'a pas communiqué sur la radiation. Elle ne peut légalement pas le faire." : quel est le risque pris par l'Ipi si elle communique malgré tout à ce sujet ?
Le silence lui est beaucoup plus dommageable.

- votre avis sur la question de l'assurance RC : ce genre de malversation est couvert ou non ?

- remarque plus générale: le fait que ce lascar soit agréé IPI est une circonstance aggravante. Mais je me dois de relever que ce genre de situation pourrait tout aussi bien se produire avec un syndic non agréé (puisqu'il y en a beaucoup qui peuvent l'être, sans agréation).

Il y a une problématique beaucoup plus large sur les syndics.

Il est singulier de relever qu'il est aujourd'hui impossible d'avoir une liste complète des ACP existantes et de leurs syndics.


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
Propriétés Immobilières

--------------------
L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

Hors ligne

SNPC
Pimonaute intarissable
Inscription : 08-04-2004
Messages : 848
Site Web

Re : Un syndic professionnel accusé d'avoir détourné plus de 750.000 euros

PIM a écrit :

- votre avis sur la question de l'assurance RC : ce genre de malversation est couvert ou non ?


Il est en tout cas exclu, selon moi, que l'assurance prenne en charge les conséquences de ce type de comportement. Il se pourrait (mais je suis quasiment sûre qu'il faudrait une loi spéciale) que l'assurance puisse couvrir le dommage puis récupérer les sommes versées à charge de l'assuré.

PIM a écrit :

remarque plus générale: le fait que ce lascar soit agréé IPI est une circonstance aggravante. Mais je me dois de relever que ce genre de situation pourrait tout aussi bien se produire avec un syndic non agréé (puisqu'il y en a beaucoup qui peuvent l'être, sans agréation).

Tout à fait d'accord! Du reste le SNP insiste depuis longtemps pour que des mesures soient prises pour assurer le respect de la déontologie et les compétences professionnelles des syndics - copropriétaires ainsi que des syndics qui ont une autre profession (architectes, avocats) et qui dès lors ne relèvent pas de l'IPI.


Syndicat National des Propriétaires et Copropriétaires

Hors ligne

Saxo
Pimonaute intarissable
Inscription : 16-08-2005
Messages : 673

Re : Un syndic professionnel accusé d'avoir détourné plus de 750.000 euros

Le Soir d'aujourd'hui  décrit en page 16 les "trucs" utilisés.

Ces "trucs" n'étaient pas décelables, de prime abord.

Hors ligne

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 11 647
Site Web

Re : Un syndic professionnel accusé d'avoir détourné plus de 750.000 euros

Message avec mon chapeau "modérateur":

- je supprime de ce fil certains messages que je tiens comme déplacés

- je ne supprime pas le message d'Absa (8/11 12h05), car, même s'il agite Luc, ce message respecte le règlement du forum.

- pour ceux que cela intéresse, je précise d'initiative que le membre Luc considère que les propos tenus ici par le membre Absa sont "inappropriés pour ceux qui connaissent la réalité" car, selon Luc, tout ce qui est arrivé avec le "lascar radié" ne serait pas arrivé "si l'intervenant avait fait correctement son travail au sein des organisations auxquelles il appartient".
Je laisse, bien entendu, à Luc la responsabilité de cette interprétation qui est vivement contestée par l'intervenant visé.

Et pour reprendre l'une des expressions favorites de Luc: il faut jouer le ballon et pas l'homme.


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
Propriétés Immobilières

--------------------
L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

Hors ligne

Saxo
Pimonaute intarissable
Inscription : 16-08-2005
Messages : 673

Re : Un syndic professionnel accusé d'avoir détourné plus de 750.000 euros

Quelqu'un pourrait-il faire oeuvre utile en recopiant (par exemple) l'article du Soir qui expose les "trucs" utilisés par ce syndic escroc.

Amasser tant d'argent (750.000 euros) est tout simplement inouï.

C'est le prix d'une belle villa (n'est-ce pas ?).

Ceux qui savaient (et l'IPI savait apparemment dès.... 2009) ont laissé faire avec flegme.

Hors ligne

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres



derniers-tweets-small Derniers tweets

Nouveaux baux à Bxl et en RW: tableau comparatif des différences pim.be/blog/nouveaux-…

Il y a 2 jours De PIM's Twitter

Au hasard de nos offres
  • Villa 695 000 € RHODE ST GENESE
  • Villa Sorry : trop tard ! RHODE ST GENESE
  • Villa 1 550 000 € UCCLE
  • Maison Sorry : trop tard ! IXELLES
  • Appartement À partir de 365 000 € BRUXELLES
  • Villa 2 980 000 € WATERLOO
  • Villa 2 800 000 € UCCLE
  • Villa 2 700 000 € UCCLE
  • Maison 529 000 € UCCLE
  • Villa 1 990 000 € RHODE ST GENESE
  • Voir toutes les offres »

    Aliquam vulputate, mi, eleifend id, commodo pulvinar Phasellus ut