[h1_forum_fluxbb] 2017-03-22T11:29:16+00:00

forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



Pour ou contre une taxe sur les revenus locatifs belge ?

Panchito-9340
Pimonaute
Inscription : 24-01-2008
Messages : 1

Pour ou contre une taxe sur les revenus locatifs belge ?

Depuis combien de temps êtes-vous en Belgique?

Je pose cette question, car vous semblez ne pas savoir que l'investissement immobilier est déjà très lourdement taxé en Belgique, via:
- les droits d'enregistrement (12%)
- l'achat sous le régime de la TVA (21%)
- le précompte immobilier qui n'a de "precompte" que le nom et qui porte sur le revenu cadastral indexé (l'index utilisé étant l'indice des prix à la consommation et non l'indice santé qui sert à indexer les loyers)
- Si vous louez et que votre locataire n'utilise pas le bien pour sa profession (0%), vous devez déclarer son revenu cadastral en face du code 106 de votre déclaration d'impôts. Le fisc indexera ce montant (indice des prix à la consommation, puis le multipliera pas 1,4 avant de l'ajouter à tous vos autres revenus. Donc si vous êtes dans la tranche d'imposition la plus élevéé (en travaillant à plein temps par exemple), vous imaginez la catastrophe
- Si vous louez et que votre locataire utilise le bien pour sa profession c'est encore pire!! Vous serez taxé sur les loyers réels.

Quand enfin vous mourrez, vos héritiers en ligne directe devront payer jusqu'à 30% de la valeur estimée de vos bien.

Donc je pense que votre question n'est pas bien formulée car les biens immobiliers que vous n'utilisez pas comme résidence principale, sont déjà grevés de très lourdes taxes

Hors ligne

cochise
Pimonaute incurable
Inscription : 07-07-2006
Messages : 2 726

Re : Pour ou contre une taxe sur les revenus locatifs belge ?

POUR  lol (it's a joke)

Je rejoins l'avis ci-dessous. Taxer les loyers comme des revenus professionnels ne feraient qu'augmenter les loyers. Les proprios y regarderaient à deux fois avant d'effectuer des travaux dans leurs locations, ce qui entraineraient des problèmes de salubrités rapidement. A moins qu'on puisse déduire les travaux et l'achat des immeubles...

(Votre sondage n'a pas de sens : ce sont deux questions alors que normalement, on doit cocher des réponses...)


Coch'
********
Notre passé est abominable et notre présent est pire; heureusement, nous n'avons pas d'avenir.

Hors ligne

tajmahal
Pimonaute
Lieu : bruxelles
Inscription : 22-01-2012
Messages : 5

Re : Pour ou contre une taxe sur les revenus locatifs belge ?

Bonsoir Panchito,

Oui effectivement je suis du caire et pas depuis très longtemps en Belgique.
Donc je n'y connais rien sur les lois dans le domaine de l'immobilier en Belgique et c'est pourquoi j'ai choisi ce sujet pour mieux me cultiver dans le domaine il n'est jamais trop tard pour apprendre.

Je pense que effectivement vous avez raison ma question est peut-être mal formulée. lorsque je pensais à la taxation sur les REVENUS DES LOYERS je ne parlais pas des droits & frais de notaires pour une acquisition de bien ni du précompte immobilier & cadastre ni des taxes sur les loyers de commerces mais plutôt je pensais vraiment à une taxe supplémentaire quui serait valable uniquement sur les revenus des loyers puisque nous sommes paraît-il un des rares pays à ne pas être taxer sur les loyers et que ça ne serait tarder pour que ça arrive.

Et ma deuxième question c'est : Est-ce que ça vaudrait encore la peine d'investir dans l'immobilier malgré la crise dans la quelle on vit actuellement.

Natacha

Hors ligne

tajmahal
Pimonaute
Lieu : bruxelles
Inscription : 22-01-2012
Messages : 5

Re : Pour ou contre une taxe sur les revenus locatifs belge ?

Hello Cochise,

Merci pour ta réponse et je vais essayer d'arranger cette histoire de sondage qui n'a pas de sens je suis nouvelle sur le site donc pas assez d'expérience sur le forum.

Bonne soirée ;-)

Hors ligne

Panchito-9340
Pimonaute
Inscription : 24-01-2008
Messages : 1

Re : Pour ou contre une taxe sur les revenus locatifs belge ?

nous sommes paraît-il un des rares pays à ne pas être taxer sur les loyers et que ça ne serait tarder pour que ça arrive.

Mais vous n'avez donc pas lu ma réponse ou ne l'avez-vous pas comprise??

Les biens immobiliers (autres que ceux servant de résidence principale, donc mis en LOCATION) subissent déjà de très, très lourdes taxes en Belgique. Je n'ai jamais parlé de frais de notaire qui viennent évidemment en plus!!

Je n'ai parlé que de taxes sur l'immobilier!!

Je vous les redonne:

- les droits d'enregistrement (12%)
- l'achat sous le régime de la TVA (21%)
- le précompte immobilier qui n'a de "precompte" que le nom et qui porte sur le revenu cadastral indexé (l'index utilisé étant l'indice des prix à la consommation et non l'indice santé qui sert à indexer les loyers)
- Si vous louez et que votre locataire n'utilise pas le bien pour sa profession (0%), vous devez déclarer son revenu cadastral en face du code 106 de votre déclaration d'impôts. Le fisc indexera ce montant (indice des prix à la consommation, puis le multipliera pas 1,4 avant de l'ajouter à tous vos autres revenus. Donc si vous êtes dans la tranche d'imposition la plus élevéé (en travaillant à plein temps par exemple), vous imaginez la catastrophe
- Si vous louez et que votre locataire utilise le bien pour sa profession c'est encore pire!! Vous serez taxé sur les loyers réels.

Quand enfin vous mourrez, vos héritiers en ligne directe devront payer jusqu'à 30% de la valeur estimée de vos bien.

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 26-05-2004
Messages : 16 219
Site Web

Re : Pour ou contre une taxe sur les revenus locatifs belge ?

nous sommes paraît-il un des rares pays à ne pas être taxer sur les loyers et que ça ne serait tarder pour que ça arrive.

Les loyers sont déjà taxés. Pas sur leur valeur réelle, mais tout de même.

Taxer d'avantage aurait comme répercussion un choc sur le marché immobilier, mettrait de nombreuses personnes dans la mouise, serait inégal quant au rendement, et aurait comme résultat un désastre social.

Les loyers augmenteraient très rapidement en proportion, à charge des personnes les moins bien loties au niveau financier: les locataires.

En outre, si la taxation était établie sur les loyers réels (pour des biens loués par des personnes physiques à des personnes physiques!), il n'y aurait plus d'intérêt à mouer en personne physique. Cela laisserait la porte ouverte à de gros groupes financiers qui investiraient le marché, avec tous les coûts de maintenance qui suivraient. A charge des locataires, une fois de plus.

DONC, les loyers sont déjà assez taxés. Les taxer plus serait un drame social pour les petits propriétaires, mais aussi pour les locataires.


Grmf!
----------------
N'envie pas les autres. Tu ne sais pas ce que l'avenir leur réserve...

Hors ligne

Panchito-9340
Pimonaute
Inscription : 24-01-2008
Messages : 1

Re : Pour ou contre une taxe sur les revenus locatifs belge ?

Mais qui vous a mandaté pour faire une telle étude?? Une université? Quelle faculté? Quel professeur? Pour un mémoire ou une thèse de doctorat?? Tout le monde sait que les loyers sont déjà taxés !!

Il vous suffit de vous procurer les 3 derniers numéros du CRI (publication mensuelle du SNP = Syndicat National des Propriétaires) qui a publié une excellente étude hyper-détaillée qui compare la taxation de la propriété immobilière dans les pays européens.

Vous y lirez que la Belgique est déjà l'un des pays ayant une des taxations immobilières les plus élevées en Europe.

Qui vous a dit que les revenus locatifs n'étaient pas taxés en Belgique??

Hors ligne

Panchito-9340
Pimonaute
Inscription : 24-01-2008
Messages : 1

Re : Pour ou contre une taxe sur les revenus locatifs belge ?

Comme vous semblez vraiment débarquer sur la planète "Belgique" ainsi que votre avatar l'indique, laissez-moi vous illustrer un exemple pratique d'une taxe sur les loyers parmi toutes les taxes que j'ai citées et qui frappent déjà les investissements immobiliers en Belgique.

Exemple chiffré: je suis propriétaire d'un appartement 3 chambres à Woluwe-Saint-Pierre. Son Revenu Cadastral est de 1983€. Si j'en fais ma résidence principale, je ne dois pas le déclarer à l'IPP (Imposition des personnes physiques / formulaires de déclaration d'impôts annuels)

Par contre si je le loue via un contrat standard (Résidence principale - pas d'utilisation professionnelle), je dois déclarer le revenu cadastral au code (1-2)106 de ma déclaration d'impôt annnuelle.

Que fait le fisc? Il multiple le Revenu Cadastral par 1,4 (car le bien est loué) et ensuite l'indexe (sur base des prix à la consommation et non sur base du "gentil" index santé qui sert à indexer les loyers).

Le montant ainsi obtenu par le fisc est de  4.292,40 € qui sont ajoutés à mes autres revenus (je travaille à plein temps).

Ensuite le fisc taxe le montant total de mes revenus: travail - biens immobiliers donné en location et autres revenus mobiliers.

Vous comprenez maintenant comment les loyers sont taxés en Belgique?

Et ne parlons pas d'un locataire qui utilise le bien (même en partie seulement) pour sa profession. Dans ce cas-là ce n'est pas le revenu cadastral majoré et indexé qui est ajouté aux autres revenus mais bien les loyers réels.

Donc si vous travailllez à temps plein vous arrivez très vite dans une tranche d'imposition supérieure à 40%.

Si notre système est trop complexe, faites le vous d'abord expliquer par un expert fiscal.

Hors ligne

tajmahal
Pimonaute
Lieu : bruxelles
Inscription : 22-01-2012
Messages : 5

Re : Pour ou contre une taxe sur les revenus locatifs belge ?

Bonsoir Monsieur le Pro-expert en immobilier  smile Panchito

Oui je sais quelle drôle d' idée de vouloir faire un TFE avec la taxation sur les revenus locatifs immobilière en Belgique mais en réalité ce n'est pas pour l'unif ni pour la fac c'est plutôt pour le jury-centrale afin d'avoir mon l'équivalence du bac et pouvoir entamer mes études en tant qu'agent immobilier à l'Infac je dois présenter un travail de fin d'étude devant le Jury.

Donc voilà pourquoi je ne sais pas encore grand chose sur l'immobilier belge mais comme dit le provèrbe qui va doucement arrive sûrement ;-)

Sinon la question réel de mon TFE est la suivante : peut-on encore investir dans la brique belge malgré la crise actuelle ?

Ceux-ci dit je te remercie énormèment pour ton aide qui me sera bien utile pour avancer dans mon TFE grâce à toi j'ai compris exactement tous ce que tu m'as écris et j'irai aussi commander les 3 derniers CRI afin de lire ce que tu m'as conseillé parce que je ne savais pour par où aller.

Bref voilà je vais te laisser et n'hésite pas à me donner ton avis sur la seconde question : peut-on investir dans la brique belge malgré la crise actuelle ? C'est juste pour avoir un avis d'un pro-immobilier.

Encore MERCI et passe une excellente soirée.

Hors ligne

tajmahal
Pimonaute
Lieu : bruxelles
Inscription : 22-01-2012
Messages : 5

Re : Pour ou contre une taxe sur les revenus locatifs belge ?

Déjà un grand merci pour ta réponse.

Seulement j'ai encore une question bon ok je sais j'abuse, mais promis c'est ma dernière question du moins pour ce soir LOL. tongue

Non sérieux si t'étais riche, est-ce que tu investirais encore dans l'immobilier en belgique juste dans l'objectif de louer et non pour y habiter malgré la crise d'aujourd'hui ?

Au plaisir de te lire à nouveau.

Hors ligne

pimpob
Pimonaute assidu
Inscription : 18-12-2010
Messages : 88

Re : Pour ou contre une taxe sur les revenus locatifs belge ?

smile)

Riche ou pas riche, l'immobilier n'est pas actuellement un placement très rentable, ni exempt de soucis pour l'investisseur.

Le risque n'est jamais nul. En temps de crise, le risque augmente. Parce que les locataires risquent de perdre leur emploi, et de voir leur revenu baisser de manière significative. Et donc de ne plus payer leur loyer régulièrement voire plus du tout. La loi belge rend difficile l'expulsion des "mauvais" locataires, et donc les propriétaires doivent subir des impayés. Ce risque va augmenter, mais impossible de dire dans quelles proportions.

Avec la crise, tout augmente. Donc également le prix des travaux de réfection et de remise à neuf des appartements. Par contre, les loyers eux sont bloqués. Donc plus de charges (dépenses) pour les propriétaires, et rentrées égales. Avec la diminution du pouvoir d'achat, ça veut dire rentrées en baisse, d'où rentabilité moindre.

Donc in fine, non, ce n'est pas le bon moment d'investir dans la brique. Solution : attendre que les prix de l''immobilier baissent à cause d'une demande en forte baisse, et / ou que les gens ne puissent plus rembourser leur prêt (ça s'appelle être "charognard", profiter du malheur des autres) mais en finance, les scrupules ne sont pas d'application, ou peu.

Ou attendre que la situation s'éclaircisse, soit parce que le gros boum est derrière (ce n'est pas (encore ?) le cas) ou parce que des solutions de relance durable ont été trouvées, ce qui rassurera la population quant à l'emploi et à une diminution du chômage.

Ma réponse n'est pas très technique mais elle est, je l'espère, compréhensible, et peut vous aider à établir un guide conducteur pour votre travail.

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 26-05-2004
Messages : 16 219
Site Web

Re : Pour ou contre une taxe sur les revenus locatifs belge ?

Oui, l'immobilier reste un placement intéressant.
S'il me restais des sous à investir, je continuerais à acheter, avec effet levier tant que les banques me prêtent, pour louer.

Avec tous les soucis de gestion, de mise en location, de paperasse pour l'état, les communes et les régions. Avec les heures à passer en justice de paix. Les tonnes de réparations. Les réunions de copropriété. Les problèmes sociaux et personnels des locataires. Les retards de payement. Les traites de la banque qui tombent implacablement, alors que les loyers tombent quand ils veulent bien...

Mais, oui. Cela reste intéressant.


Grmf!
----------------
N'envie pas les autres. Tu ne sais pas ce que l'avenir leur réserve...

Hors ligne

pimpob
Pimonaute assidu
Inscription : 18-12-2010
Messages : 88

Re : Pour ou contre une taxe sur les revenus locatifs belge ?

Bonsoir. Je note que vous dites "cela reste intéressant". Ca veut donc dire que ce fut plus intéressant avant que maintenant, ou je me trompe ?

Si vous deviez démarrer à zéro, sans le background et l'expérience que vous avez derrière vous, achèteriez vous maintenant sans vous poser de questions, et investiriez-vous dans plusieurs appartements, de manière à pouvoir vivre de ce seul revenu locatif ?

En d'autres termes, est-ce que la période actuelle ne serait pas un frein à votre velléité d'investissement ?

Je pense que la question de TajMahal va plutôt dans ce sens : investir à présent dans l'immobilier en Belgique en vaut-il encore la peine, compte tenu des risques accrus, de la possible application d'une taxes foncière plus élevée quand il s'agit d'un bien loué, et de l'incertitude liée quant à l'exemption fiscale des prêts hypothécaires.

Hors ligne

tajmahal
Pimonaute
Lieu : bruxelles
Inscription : 22-01-2012
Messages : 5

Re : Pour ou contre une taxe sur les revenus locatifs belge ?

Re-bonsoir grmff,

Vraiment sympa pour ta réponse j'en prends note et te remercie encore.

Bien à toi.

Hors ligne

Panchito-9340
Pimonaute
Inscription : 24-01-2008
Messages : 1

Re : Pour ou contre une taxe sur les revenus locatifs belge ?

Cela dépend aussi d'un tas de paramètres.
Pour chaque bien il faut établir un business plan AVANT d'acheter.

En tout cas le "buy-to-let" d'appartements de standing dans les belles communes de Bruxelles n'est plus rentable pour ceux qui achèteraient maintenant...

L'appartement en dessous du mien possède 5 chambres et a été vendu en mai dernier pour 450.000€ hors frais.

Comment voulez-vous rentabiliser un tel investissement? A Woluwe-Saint-Pierre, vous ne pouvez plus faire 200m sans voir une affiche "Appartement à louer"...

Mais même si votre bien n'est pas loué, vous devez déclarer le RC dans votre code 106 car s'il n'est pas loué, le fisc considère cela comme une 2ème résidence...(avec d'autres taxes en plus)

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 26-05-2004
Messages : 16 219
Site Web

Re : Pour ou contre une taxe sur les revenus locatifs belge ?

Si vous deviez démarrer à zéro, sans le background et l'expérience que vous avez derrière vous, achèteriez vous maintenant sans vous poser de questions, et investiriez-vous dans plusieurs appartements, de manière à pouvoir vivre de ce seul revenu locatif ?

Si je n'y connaissais rien, si je n'avais pas mes connaissances actuelles, et si je ne me posais pas de question, je resterais sur le stéréotype classique que c'est impossible d'investir.

Quand je dis qu'il reste intéressant d'investir, ce n'est pas parce que cela l'était plus ou moins avant. C'est parce que c'est toujours intéressant.


Grmf!
----------------
N'envie pas les autres. Tu ne sais pas ce que l'avenir leur réserve...

Hors ligne

cheoux
Pimonaute assidu
Lieu : Bruxelles
Inscription : 27-02-2008
Messages : 48

Re : Pour ou contre une taxe sur les revenus locatifs belge ?

Intéressant vos discussion vu que je souhaite acheter un petit appart (à BXL)...

Quel est pour vous un return annuel acceptable?
Retur (%)= Somme des loyers à percevoir sur un an (moins frais de précompte, assurance,...) divisé par l'Investissement (prix d'achat + frais de notaire)?

Je suis actuellement sur un dossier ramenant du 3.9%, est-ce assez?
Rem: Pas de frais de remise en état à prévoir.
Je ne compte pas revendre et ne tiens donc pas compte d'une éventuelle prise de valeur de la brique (3-4%/an).

Merci.

Hors ligne

Thierrylen-6009
Pimonaute
Inscription : 27-01-2012
Messages : 1

Re : Pour ou contre une taxe sur les revenus locatifs belge ?

Panchito a écrit :

Depuis combien de temps êtes-vous en Belgique?

Je pose cette question, car vous semblez ne pas savoir que l'investissement immobilier est déjà très lourdement taxé en Belgique, via:
- les droits d'enregistrement (12%)
- l'achat sous le régime de la TVA (21%)
- le précompte immobilier qui n'a de "precompte" que le nom et qui porte sur le revenu cadastral indexé (l'index utilisé étant l'indice des prix à la consommation et non l'indice santé qui sert à indexer les loyers)
- Si vous louez et que votre locataire n'utilise pas le bien pour sa profession (0%), vous devez déclarer son revenu cadastral en face du code 106 de votre déclaration d'impôts. Le fisc indexera ce montant (indice des prix à la consommation, puis le multipliera pas 1,4 avant de l'ajouter à tous vos autres revenus. Donc si vous êtes dans la tranche d'imposition la plus élevéé (en travaillant à plein temps par exemple), vous imaginez la catastrophe
- Si vous louez et que votre locataire utilise le bien pour sa profession c'est encore pire!! Vous serez taxé sur les loyers réels.

Quand enfin vous mourrez, vos héritiers en ligne directe devront payer jusqu'à 30% de la valeur estimée de vos bien.

Donc je pense que votre question n'est pas bien formulée car les biens immobiliers que vous n'utilisez pas comme résidence principale, sont déjà grevés de très lourdes taxes

Petite mise au point. Avant tout je dois préciser que moi aussi je suis concerné (appartement loué à gérer).

En Belgique l'immobilier est taxé (de différentes façons) mais les revenus locatifs ne sont pas taxés.

1/ Les droits d'enregistrements sont un impôt qui porte sur l'ACQUISITION d'un bien immobilier, rien à voir avec la location. La TVA est due sur l'ACQUISITION des biens immobiliers neufs, là encore rien à voir avec les revenus locatifs. Ces impôts sont donc à prendre en compte dans votre investissement, ce qui bien sûr diminue le rendement de celui-ci. Il n'en reste pas moins qu'ils ne concernent pas les revenus que vous tirez de votre investissement.

2/ Le revenu cadastral concerne la POSSESSION d'un bien immeuble et non pas la location. Seule la majoration de 40% est spécifique à la location mais est totalement déconnectée des revenus locatifs. Vous vous plaignez de l'indexation alors que tout le monde admet que c'est plus avantageux pour beaucoup d'immeubles plus anciens qu'une nouvelle péréquation cadastrale. On peut faire un sondage: quel propriétaire veut une nouvelle péréquation cadastrale à la place de l'indexation du revenu cadastral? Je crois qu'il n'y aura pas beaucoup d'amateurs...

3/ Les droits de succession sont dûs sur tout bien hérité, rien à voir avec les revenus locatifs.

Conclusion: les revenus locatifs sont taxés uniquement lorsque vous louez le bien en vue d'une activité professionnelle. Cela dit les beaux commerciaux sont beaucoup plus lucratifs que les beaux ordinaires, les contraintes par contre sont plus nombreuses aussi.

Dans votre cas, vous avez certes un RC de 4292,4 € ajouté à vos revenus imposables, cela vous coûte donc un maximum de 2146,2 €/an d'impôt. Un appartement 3 chambres à Woluwé Saint Pierre se loue au gros minimum à 1.000 €/ mois et cela va jusque 3.000 € par mois (voire plus!). Si on prend une moyenne (2.000 €/mois) cela représente un revenu locatif annuel de 24.000 € soit un taux d'imposition de ... 8,9%, si 1000 €/mois on est à 17,9%. Certes il faudrait retirer du revenu locatif les frais liés à l'appartement (charges incombant au propriétaire et remise en état périodique du bien...), mais il faudrait de sacrées charges pour arriver à un taux d'imposition de 40-50% tel qu'il est appliqué sur les revenus professionnels!

Enfin, vous vous plaignez de la hausse des prix, je vous ferai remarquer que cette hausse des prix participe à la rentabilisation de l'investissement: vous achetez le bien, vous le louez pendant par exemple 15 ans et le revendez par exemple 30% plus cher, le rendement de votre investissement s'en trouve accru. Evidemment cela n'est plus le cas si vous achetez au sommet d'une bulle immobilière qui éclate: c'est un risque qui fait partie de TOUT investissement.

Ce n'est pas pour rien que grmff (que je salue au passage, c'est lui qui m'a renseigné ce site) affirme que l'investissement immobilier reste intéressant (ce que je crois aussi).

Attention, je ne plaide pas pour une imposition des revenus locatifs (même avec déduction des charges liées à l'investissement). En effet cela aurait des conséquences assez imprévisibles sur le marché locatif (hausse accrue des prix? Baisse de l'offre privée?...). De plus la gestion deviendrait beaucoup plus compliquée (preuves des charges, des revenus locatifs...). Enfin, souvent la propriété louée sert de revenu de complément à la pension très maigre. Sans compter les conséquences possibles ciblées par grmff en ce qui concerne la composition du marché (investisseurs uniquement pros).

Hors ligne

Panchito-9340
Pimonaute
Inscription : 24-01-2008
Messages : 1

Re : Pour ou contre une taxe sur les revenus locatifs belge ?

4/ Il est faux d'affirmer que le bien est taxé même s'il est inoccupé. Les dispositions fiscales sont claires, il ne faut le déclarer en code 106 qu'au prorata des mois où l'appartement est loué (j'ai eu le cas).

Pourriez-vous nous envoyer le lien qui confirme vos dires?

D'après le Guide Impôts, dès que vous avez, en plus de votres résidence principale, d'autres biens vous devez les déclarer au code 106: qu'ils soient loués ou non.
Si de plus ils sont loués et utilisés professionnellement par le locataire, il faut les déclarer à un autre code.

Un appartement 3 chambres à Woluwé Saint Pierre se loue au gros minimum à 1.000 €/ mois et cela va jusque 3.000 € par mois (voire plus!).

Vous avez déjà essayé de louer à de tels prix???

Au dessus de 1000€, vous êtes parti pour un chômage locatif d'au moins 18 mois!! Ma voisine demandait 1200€ + chg au Rond-Point-Mongomery pour un grand 2 chambres entièrement rénové. Il lui a fallu 2 ans pour arriver à le louer.

Dans ce même building nous venons de refaire la façade (350.000€ pour 14 appartements) et les 2 ascenceurs sont à remplacer.

Cela vous tente d'essayer??

Hors ligne

Thierrylen-6009
Pimonaute
Inscription : 27-01-2012
Messages : 1

Re : Pour ou contre une taxe sur les revenus locatifs belge ?

Panchito a écrit :

Citation :4/ Il est faux d'affirmer que le bien est taxé même s'il est inoccupé. Les dispositions fiscales sont claires, il ne faut le déclarer en code 106 qu'au prorata des mois où l'appartement est loué (j'ai eu le cas).

Pourriez-vous nous envoyer le lien qui confirme vos dires?

D'après le Guide Impôts, dès que vous avez, en plus de votres résidence principale, d'autres biens vous devez les déclarer au code 106: qu'ils soient loués ou non.
Si de plus ils sont loués et utilisés professionnellement par le locataire, il faut les déclarer à un autre code.

Citation : Un appartement 3 chambres à Woluwé Saint Pierre se loue au gros minimum à 1.000 €/ mois et cela va jusque 3.000 € par mois (voire plus!).

Vous avez déjà essayé de louer à de tels prix???

Au dessus de 1000€, vous êtes parti pour un chômage locatif d'au moins 18 mois!! Ma voisine demandait 1200€ + chg au Rond-Point-Mongomery pour un grand 2 chambres entièrement rénové. Il lui a fallu 2 ans pour arriver à le louer.

Dans ce même building nous venons de refaire la façade (350.000€ pour 14 appartements) et les 2 ascenceurs sont à remplacer.

Cela vous tente d'essayer??

Je viens de vérifier (et éditer mon message), en fait il faut déclarer le bien immobilier au prorata de l'habitation / à la non habitation: si vous habitez le bien 6 mois vous pouvez le déclarer à 50% en code 100 et 50% en code 106 (c'est ce qui m'était arrivé). Désolé pour l'imprécision.

Pour le prix, j'ai fait un petit tour sur im..web, c'est simple il n'y a qu'un appartement proposé à moins de 1000 €, tous les autres (120 annonces!) sont à des prix supérieurs. Alors quid?

Après je n'ai jamais dit que le rendement net était toujours exceptionnel, ça dépend de tellement de paramètres! Simplement, si bien pensé, l'investissement immobilier reste intéressant et on ne peut nier qu'alors la taxation est relativement faible au vu de la taxation des revenus professionnels. Evidemment, après il y a des soucis de gestion inhérents à ce type d'investissement.

Hors ligne

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres



derniers-tweets-small Derniers tweets

Nouveaux baux à Bxl et en RW: tableau comparatif des différences pim.be/blog/nouveaux-…

Il y a 2 jours De PIM's Twitter

Au hasard de nos offres
  • Villa Sorry : trop tard ! RHODE ST GENESE
  • Villa 2 700 000 € UCCLE
  • Villa 1 990 000 € RHODE ST GENESE
  • Appartement 390 000 € ST-GILLES
  • Maison 1 300 000 € IXELLES
  • Villa 695 000 € RHODE ST GENESE
  • Villa 2 800 000 € UCCLE
  • Villa 1 290 000 € RHODE ST GENESE
  • Maison 800 000 € WOLUWE-SAINT-PIERRE
  • Appartement 875 000 € FOREST
  • Voir toutes les offres »

    sem, Donec venenatis dapibus consectetur libero. ipsum