Au hasard de nos offres
  • Maison 1 950 000 € IXELLES
  • Maison 1 600 000 € IXELLES
  • Villa 1 550 000 € UCCLE
  • Penthouse 890 000 € UCCLE
  • Villa 3 200 000 € UCCLE
  • Villa 675 000 € RHODE ST GENESE
  • Villa 2 800 000 € UCCLE
  • Villa 770 000 € WATERLOO
  • Appartement 420 000 € UCCLE
  • Villa 1 990 000 € RHODE ST GENESE
  • Voir toutes les offres »

    Pim's newsetter

    Informations régulières gratuites : abonnez-vous !
    INSCRIPTION
    close-link
    lectus Aliquam Praesent elit. efficitur. mi, massa commodo elit. dictum libero

    forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



    Justice de Paix, mode d'emploi

    grmff
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Sibulaga, Onatawani
    Inscription : 25-05-2004
    Messages : 16 374
    Site Web

    Justice de Paix, mode d'emploi

    Ayant un peu de temps, je me suis replongé dans mes anciens dossiers "Justice de paix" en attente. De vieux dossiers jamais réellement clôturés, mais pas vraiment urgents parce que le locataire n'est plus dans les lieux.

    J'ai donc fait le tour de mes dossiers avec l'huissier et avec de greffe de justice de paix.

    Voici, en vrac, ce que j'ai appris aujourd'hui, au greffe de justice de paix:
    Un jugement contradictoire, ou la personne était présente, ne se périme pas. Vous pouvez le signifier pendant 30 ans.
    Un jugement par défaut se périme au bout d'un an. Il doit donc être signifié dans l'année.
    Un jugement périmé peut être "remis à neuf" tant qu'il n'est pas omis du rôle. On appelle cela la levée de péremption, basé sur l'art CJ 806.

    A Charleroi, les affaires qui sont au rôle depuis plus de 3 ans sans mouvement sont omises du rôle. On peut les remettre au rôle moyennant le payement des droits de mise au rôle et une requête sur base de l'art CJ730.

    Un jugement contradictoire avec "renvoi au rôle pour le surplus" peut être rappelé (si pas omis...) sur base de l'art CJ 747.
    Un jugement par défaut avec "renvoi au rôle pour le surplus" peut être rappelé (si pas omis) sur base de l'art CJ 803.

    Les adresses des parties (et des partis...) peuvent avoir changé, et vous n'êtes pas tenu de les connaître. C'est aux parties de faire connaître au greffe leurs nouvelles adresses. A mon avis, personne ne le fait. Si vous avez une adresse plus récente, vous pouvez la communiquer au greffe lors du dépôt de votre requête. Ils convoqueront aux deux adresses je pense.

    Ce que j'ai appris chez mon huissier:
    Dans environ 50% des explusions, les gens sont chez eux et ne s'imagine pas voir débarquer l'huissier. Cela ne correspond pas à mes statistiques: 0% chez moi...
    Un jugement peut s'exécuter "facilement" en France. Mon huissier n'a aucune expérience avec l'Angleterre, mais cela ne va pas tarder. Il se renseigne aussi pour un pays plus "exotique"...
    Un huissier ne peut signifier et exécuter que dans son canton. Hors de son canton, il passera par un autre huissier, et préfèrera que vous passiez directement, cela lui évite de faire boite aux lettres pour pas grand chose.
    Un huissier a besoin du jugement original. On appelle cela l'expédition.
    Il est possible d'obtenir une copie de l'expédition. On dit souvent qu'on ne peut pas, mais on peut. C'est compliqué parce qu'il faut demander au tribunal une ordonnance de délivrance d'une seconde expédition, il faut apporter cette ordonnance à l'huissier qui convoque les parties et greffe, et obtient une copie de l'expédition. Bref, c'est compliqué, et on préfère éviter.
    Si un débiteur commence à exécuter un jugement, il est réputé acquiescer au jugement. Plus besoin de signifier, que le jugement soit par défaut ou contradictoire. En clair, au premier payement partiel des retards, on peut se passer de signifier. Cela fait des économies pour le locataire...
    Si vous avez 3 jugements intermédiaires, vous devrez signifier les 3 jugements, et cela coûtera 3x...

    Voilà ce qui ressort, à ce stade-ci, de mes 28 dossiers "en attente". Et si je vous raconte tout cela, c'est que cela me permet de ne pas perdre cette info précieuse. Merci Pim! big_smile


    Grmf!
    ----------------
    N'envie pas les autres. Tu ne sais pas ce que l'avenir leur réserve...

    Hors ligne

    Aiment ce post :
    grmff
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Sibulaga, Onatawani
    Inscription : 25-05-2004
    Messages : 16 374
    Site Web

    Re : Justice de Paix, mode d'emploi

    Sebastien a écrit :

    Bonjour,

    Je viens de passer (pour la première fois) en conciliation en justice de paix.
    Le juge a décidé de résilier le bail de mon locataire le 31 janvier. Le locataire était d'accord. Tout cela a été acté.

    Il est indiqué que je peux faire appel à un huissier si le locataire n'a pas quitté les lieux.

    Si tel est le cas, je montre la copie de la décision à l'huissier pour faire appel à lui?

    Merci

    Conciliation vaut jugement. Elle est donc exécutable, comme dit Mr Pim.

    Pour faire exécuter un jugement, il faut demander l'expédition, à fournir à l'huissier pour qu'il exécute. L'huissier peut aussi la demander au greffe lui-même, mais on perd facilement 2 semaines. Pareil je présume pour les conciliations, puisqu'elle valent jugement. Mais j'avoue ne jamais avoir fait exécuter une conciliation.


    Grmf!
    ----------------
    N'envie pas les autres. Tu ne sais pas ce que l'avenir leur réserve...

    Hors ligne

    Sebastien
    Pimonaute assidu
    Lieu : Belgique
    Inscription : 08-08-2005
    Messages : 83

    Re : Justice de Paix, mode d'emploi

    Merci pour les réponses.
    En espérant ne pas en arriver à l'expulsion.

    Hors ligne

    libra
    Pimonaute intarissable
    Inscription : 05-02-2011
    Messages : 1 297

    Re : Justice de Paix, mode d'emploi

    Les procédures sont parfois bizarres.

    Je fais une requête sur base de l'article 748 bis du code judiciaire afin de réaménager un calendrier de conclusions. Requête faite le 25 janvier 2016. Ce jour je reçois un courrier de la Justice de paix me donnant un délai de quinze jour pour formuler mes observations quant à ma requête.

    Hors ligne

    ninifel
    Pimonaute intarissable
    Inscription : 18-07-2007
    Messages : 1 496

    Re : Justice de Paix, mode d'emploi

    Libra a écrit :

    Je fais une requête sur base de l'article 748 bis du code judiciaire afin de réaménager un calendrier de conclusions. Requête faite le 25 janvier 2016. Ce jour je reçois un courrier de la Justice de paix me donnant un délai de quinze jour pour formuler mes observations quant à ma requête

    C'est la procédure normale :
    - le greffe notifie AUX PARTIES la demande adressée au Juge
    - les parties peuvent dans les 15 jours de cet envoi du pli judiciaire , adresser leurs observations au Juge

    La plaidorie est fixée quand ?


    « L’esprit s’enrichit de ce qu’il reçoit, le cœur de ce qu’il donne. »

    Hors ligne

    libra
    Pimonaute intarissable
    Inscription : 05-02-2011
    Messages : 1 297

    Re : Justice de Paix, mode d'emploi

    ninifel a écrit :

    La plaidorie est fixée quand ?

    1er mars dans le 1er calendrier.

    Hors ligne

    ninifel
    Pimonaute intarissable
    Inscription : 18-07-2007
    Messages : 1 496

    Re : Justice de Paix, mode d'emploi

    @libra
    j'imagine que l'adversaire n'est pas d'accord pour vous permettre de conclure car vous lui en avez parlé ?il va faire des observations pour  contester votre demande 748 § 2.   le Juge rendra une ordonnance disant s'il accepte ou rejette la demande.

    j'ai déja eu le cas, le Juge a refusé, alors on a plaidé en l'état.

    L'affaire a été prise en délibéré puis on a eu une ordonnance de réouverture de débats avec des questions précises et un calendrier à 2 tours de conclusions  pour répondre aux demandes formulées par le Tribunal lui-même.


    « L’esprit s’enrichit de ce qu’il reçoit, le cœur de ce qu’il donne. »

    Hors ligne

    libra
    Pimonaute intarissable
    Inscription : 05-02-2011
    Messages : 1 297

    Re : Justice de Paix, mode d'emploi

    ninifel a écrit :

    @libra
    j'imagine que l'adversaire n'est pas d'accord pour vous permettre de conclure car vous lui en avez parlé ?il va faire des observations pour  contester votre demande 748 § 2.   le Juge rendra une ordonnance disant s'il accepte ou rejette la demande.

    j'ai déja eu le cas, le Juge a refusé, alors on a plaidé en l'état.

    L'affaire a été prise en délibéré puis on a eu une ordonnance de réouverture de débats avec des questions précises et un calendrier à 2 tours de conclusions  pour répondre aux demandes formulées par le Tribunal lui-même.

    Il y a déjà un calendrier de conclusions. J'ai déposé mes dernières conclusions. Or depuis lors, j'ai mis la main sur une nouvelle pièce qui soutient ma thèse. La partie adverse n'ayant pas réagi à ma demande d'ajouter cette pièce à mon inventaire, j'ai demandé un nouveau calendrier de conclusion.

    Pour le reste, l'affaire étant en cours, je n'en dis pas plus sur une place publique bien connue. :) .

    Dernière modification par libra (09-02-2016 13:51:40)

    Hors ligne

    GT
    Pimonaute incurable
    Inscription : 11-10-2014
    Messages : 3 794

    Re : Justice de Paix, mode d'emploi

    Libra cite l'article 748bis, Code judiciaire tandis que Ninifel fait mention ensuite de l'article 748, § 2 (C. judiciaire).

    Ci-dessous, je reprends intégralement la version actuelle de ceux-ci :

      Art. 748bis.<Inséré par L 2007-04-26/71, art. 12; En vigueur : 22-06-2007> [1 Sauf dans les cas où des conclusions peuvent être prises en-dehors des délais visés à l'article 747, les dernières conclusions d'une partie prennent la forme de conclusions de synthèse.]1 Pour l'application de l'article 780, alinéa 1er, 3°, les conclusions de synthèse remplacent toutes les conclusions antérieures et, le cas échéant, l'acte introductif d'instance de la partie qui dépose les conclusions de synthèse.
      ----------
      (1)<L 2015-10-19/01, art. 13, 141; En vigueur : 01-11-2015>

    Art. 748.
    § 2. Si, durant le délai précédant la date fixée pour les plaidoiries, une pièce ou un fait nouveau et pertinent justifiant de nouvelles conclusions est découvert par une partie qui a conclu, celle-ci peut, au plus tard trente jours avant l'audience fixée pour les plaidoiries, demander à bénéficier d'un nouveau délai pour conclure.
      La demande est adressée au juge par une requête contenant l'indication précise de la pièce ou du fait nouveau ainsi que son incidence sur l'instruction du litige. Elle est signée par l'avocat de la partie ou, à son défaut, par celle-ci et déposée au greffe, en autant d'exemplaires qu'il y a de parties en cause. (Le greffier la notifie par pli simple aux parties et, le cas échéant, à leur avocat et par pli judiciaire à la partie défaillante.) <L 2007-04-26/71, art. 11, 088; En vigueur : 22-06-2007>
      Les parties peuvent, dans les quinze jours (de cet envoi) du pli judiciaire et dans les mêmes conditions, adresser leurs observations au juge. <L 2007-04-26/71, art. 11, 088; En vigueur : 22-06-2007>
      Dans les huit jours qui suivent l'expiration du délai prévu à l'alinéa précédent, le juge statue sur pièces par une ordonnance.
      S'il fait droit à la demande, il détermine les délais pour conclure (, si des conclusions de synthèse doivent être prises) et modifie, si nécessaire, la date de l'audience de plaidoirie. Les ordonnances ne sont susceptibles d'aucun recours. <L 2007-04-26/71, art. 11, 088; En vigueur : 22-06-2007>
      Les conclusions (remises au greffe ou envoyées à l'autre partie) après l'expiration des délais prévus à l'alinéa précédent sont d'office écartées des débats. Au jour fixé, la partie la plus diligente peut requérir un jugement contradictoire. <L 2007-04-26/71, art. 11, 088; En vigueur : 22-06-2007>

    Hors ligne

    libra
    Pimonaute intarissable
    Inscription : 05-02-2011
    Messages : 1 297

    Re : Justice de Paix, mode d'emploi

    Ce matin, je suis passé en Justice de Paix du 1er Canton de Schaerbeek où il y a un nouveau juge titulaire. Le jugement sera rendu le 27 mars.

    J'ai l'impression que c'est systématique avec ce juge et il s'en tient à la date annoncée. Y-aurait-il un délai de quatre semaines pour prononcer un jugement?

    Hors ligne

    hellooo
    Pimonaute assidu
    Inscription : 26-02-2017
    Messages : 113

    Re : Justice de Paix, mode d'emploi

    Dans le dossier de procédure du greffe de la justice, au niveau du plumitif et/ou des procès-verbaux d'audience,  je voudrais savoir quelle est la règle de formalisme qui encadre ces documents. Plus précisemment  un PV signé uniquement par un greffier est-ce valable ?Si  Je pose cette question c'est parce que la fausseté de ce qui a été acté par le greffier que je découvre pose un sérieux souci. Je comprends mieux pourquoi les justices de paix qui arrangent les bidons ainsi refusent l'accès en consultation aux dossiers tenus par le greffe nonostant 725 CJ.

    Dernière modification par hellooo (08-04-2017 10:24:38)

    Hors ligne

    hellooo
    Pimonaute assidu
    Inscription : 26-02-2017
    Messages : 113

    Re : Justice de Paix, mode d'emploi

    2008-11-26_piece_JPXL_46_Page_1.jpg

    Hors ligne

    libra
    Pimonaute intarissable
    Inscription : 05-02-2011
    Messages : 1 297

    Re : Justice de Paix, mode d'emploi

    Il me semble qu'un jugement est prononcé par un juge de paix.

    Hors ligne

    Pied de page des forums

    Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

    Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
    Règlement du forum | Liste des membres



    derniers-tweets-small Derniers tweets

    Retweeted Muriel MICHEL (@mumitim): La réforme des régimes matrimoniaux entre en vigueur le 1er septembre, en même temps que le nouveau droit successoral. Qu'est-ce que ça change pour vous? lecho.be/r/t/1/id/10034… via @monargentbe

    Hier De PIM's Twitter

    Au hasard de nos offres
  • Appartement 735 000 € UCCLE
  • Villa 2 980 000 € WATERLOO
  • Maison 549 000 € UCCLE
  • Maison 4 600 000 € BRUXELLES
  • Villa 2 800 000 € UCCLE
  • Appartement 435 000 € ST-GILLES
  • Appartement 875 000 € FOREST
  • Villa Sous option BEERSEL
  • Appartement À partir de 365 000 € BRUXELLES
  • Maison 1 200 000 € UCCLE
  • Voir toutes les offres »

    commodo in commodo Phasellus dictum eleifend ut quis ipsum mattis ultricies ut