Décès du locataire et AIS (Page 1) / Locations et baux / Pim.be
[h1_forum_fluxbb] 2017-03-22T11:29:16+00:00

forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



Décès du locataire et AIS

Erico
Pimonaute non modérable
Inscription : 04-10-2006
Messages : 5 476

Décès du locataire et AIS

J'ai lu ça dans le journal La Province ( région de Mons )

L’agence immobilière sociale « Des Rivières » est dans une situation délicate. En janvier dernier, un locataire est décédé d’une mort naturelle chez lui. Les héritiers refusent l’héritage, l’AIS a donc entamé une procédure au tribunal de première instance pour vider le logement et régler les affaires du défunt. Mais la procédure est au point mort depuis mars. En attendant, la facture qui règle le loyer au propriétaire s’allonge...


Donc depuis janvier cette AIS paye le loyer au propriétaire.....dingue non ?

Je n'ai jamais eu le cas, mais ne peuvent ils vider le bien, tout stocker correctement et y loger d'autres personnes ?



http://www.laprovince.be/1701040/articl … proprietai

Dernière modification par Erico (23-10-2016 09:33:20)


--------------------------------------------------------------------
N'aie pas peur d'avancer...crains seulement de t'arrèter.....

Hors ligne

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 11 485
Site Web

Re : Décès du locataire et AIS

Cette situation résulte des obligations souscrites par les AIS (agences immobilières sociales) (brochure d'information)


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
Propriétés Immobilières

--------------------
L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

Hors ligne

Erico
Pimonaute non modérable
Inscription : 04-10-2006
Messages : 5 476

Re : Décès du locataire et AIS

oui je comprends qu'elle doive continuer à payer le loyer même si le bien est vide, si c'est prévu dans le contrat

et j'ai entendu aussi des cas de CPAS qui prennent des logements en location pour y loger des réfugiés et si le bien est vide 2/3 mois, ils continuent à payer le loyer, parce que c'est prévu dans la convention avec le proprio

mais qu'en est il exactement de la loi ? pourquoi ne peut on pas, en cas de décès de l'unique occupant, vider le bien et y reloger quelqu'un d'autre ?

Dernière modification par Erico (23-10-2016 10:08:17)


--------------------------------------------------------------------
N'aie pas peur d'avancer...crains seulement de t'arrèter.....

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 26-05-2004
Messages : 15 999
Site Web

Re : Décès du locataire et AIS

J'ai eu le cas. Réglé en 2 mois.


Grmf!
----------------
Le bonheur n'est pas une destination. C'est une façon de voyager. (Lao Tseu)
Et un peu de chocolat... (Grmf!)

Hors ligne

Erico
Pimonaute non modérable
Inscription : 04-10-2006
Messages : 5 476

Re : Décès du locataire et AIS

grmff a écrit :

J'ai eu le cas. Réglé en 2 mois.

vous vous savez régler ça en 2 mois et une AIS en 10 mois elle n'y arrive pas !!! en même temps suis pas vraiment étonné


--------------------------------------------------------------------
N'aie pas peur d'avancer...crains seulement de t'arrèter.....

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 26-05-2004
Messages : 15 999
Site Web

Re : Décès du locataire et AIS

Moi non plus. L'Ais, c'est pas son pognon...


Grmf!
----------------
Le bonheur n'est pas une destination. C'est une façon de voyager. (Lao Tseu)
Et un peu de chocolat... (Grmf!)

Hors ligne

Aime ce post :
panchito
Pimonaute non modérable
Inscription : 20-06-2012
Messages : 6 040

Re : Décès du locataire et AIS

D'un autre côté une AIS ne paie qu'un loyer très faible (la moitié ou le tiers du loyer auquel un bailleur privé pourrait s'attendre?)

Hors ligne

Aime ce post :
Erico
Pimonaute non modérable
Inscription : 04-10-2006
Messages : 5 476

Re : Décès du locataire et AIS

panchito a écrit :

D'un autre côté une AIS ne paie qu'un loyer très faible (la moitié ou le tiers du loyer auquel un bailleur privé pourrait s'attendre?)

oui peut être, mais un CPAS non, il paye un loyer normal


--------------------------------------------------------------------
N'aie pas peur d'avancer...crains seulement de t'arrèter.....

Hors ligne

jacq
Pimonaute intarissable
Lieu : La Hulpe brabant wallon Belgiq
Inscription : 22-10-2005
Messages : 765

Re : Décès du locataire et AIS

Donc a éviter ce genre de contrat avec les AIS et le CPAS.
Et dans le cas d'un bail normale, si il n'y a pas d'héritier que faut il faire pour récupérer son bien rapidement ?


jacq

Hors ligne

GT
Pimonaute incurable
Inscription : 12-10-2014
Messages : 3 310

Re : Décès du locataire et AIS

En réponse à leurs interrogations, j'imagine que les personnes intéressées n'auront pas manquer de lire dans l'édition papier du journal les explications de l'avocate de l'agence immobilière.

"Notre article en intégralité ainsi que l'avis de l'avocate de l'AIS sont à lire dans la Province de ce samedi".

En cas de décès de leur locataire certains bailleurs s'inscrivent dans le respect de la loi, d'autres sont moins sourcilleux (eu égard à la situation mais à leurs risques et périls).

Quelles sont les dispositions légales ?

L'article suivant apporte des éléments de réponse

http://www.rtl.be/info/vous/temoignages … 21550.aspx

En voici  quelques extraits.
"Le décès d'un locataire ne met pas fin au bail, explique Bénédicte Delcourt, directrice du syndicat national des propriétaires. Le contrat passe alors sur la tête des héritiers, qui, s'ils acceptent la succession, doivent se comporter comme s'ils étaient les locataires du lieux". Mais, ici, en l'absence d'héritier, le cas de figure est différent. "Dans ce cas-là, le bailleur est démuni, estime Bénédicte Delcourt. La loi n'est pas du tout adaptée à ce genre de cas. Le bailleur a besoin de récupérer ses clés, éventuellement la garantie locative, mais pour cela, il doit entamer toute une série de démarches pour faire nommer un administrateur".
"En réalité, son avocat est en train de finaliser les démarches pour faire nommer un administrateur provisoire par le tribunal de première instance. En clair, désigner un avocat qui va gérer les biens du locataire décédé, vider l'appartement et rendre les clés à Corinne. Et il y a une procédure à respecter. "Il faut déposer une requête et le magistrat va désigner la personne qui aura pour mission de prendre les mesures conservatoires", explique Yves Demanet, avocat ayant déjà été administrateur plusieurs fois. L'administrateur doit par exemple s'occuper de l'animal domestique, couper le gaz, mettre de l'eau aux plantes, clore un contrat d'électricité… Première bonne nouvelle pour Corinne: un administrateur de biens est nommé pour son dossier. Nous sommes au mois de juin, son locataire est décédé depuis trois mois." (...)
"Mais l'administrateur a surtout une mission d'investigation: "Il doit rechercher le testament et tous les indices qui lui permettent de déterminer l'actif (donc les comptes en banque, le contenu des coffres-forts, etc.) et le passif, c'est-à-dire toutes les créances, poursuit Maître Demanet. Il doit essayer de tout établir. Ça peut être très compliqué car il peut y avoir la mission de la recherche des héritiers".
Et il semble que le locataire de Corinne puisse avoir de la famille quelque part. "Il se pourrait qu'il ait un frère dont personne n'a les coordonnées, pense Corinne. Il vivrait en Thaïlande". Voilà qui peut compliquer le dossier. "Il y a des généalogistes auxquels on fait appel sous l'accord du juge de paix, raconte Yves Demanet. Ou bien, ces recherches sont dans sa mission et alors, l'administrateur va parfois très loin. J'ai récemment travaillé sur une succession pour laquelle il y avait 49 héritiers dont deux sont en Australie et en Argentine."
"Car après l'intervention de l'administrateur, qui lui a permis de récupérer ses clés, commence celle du curateur. C'est cette personne qui la dédommagera s'il reste de l'argent. "Quand j'ai accompli mes devoirs, je saisis le tribunal et je fais désigner un curateur à succession vacante", poursuit Yves Demanet. Et là, commence un nouveau délai.(...) Le curateur va prendre des dispositions vis à vis de l'état pour clôturer la succession. Le propriétaire peut d'ailleurs réintroduire sa créance à ce moment-là".

"Pour l'association de défense des propriétaires, il faut trouver le moyen d'alléger les démarches administratives et d'aller plus vite. "C'est une situation qu'on dénonce, affirme Bénédicte Delcourt, directrice du syndicat national des propriétaires. Ça met les bailleurs en détresse, ça bloque leur bien pendant un nombre de mois incalculables et imprévisibles. Nous souhaitons que la procédure soit plus rapide et facile. Immédiatement après le décès, s'il n'y a pas d'héritier, nous voulons qu'il y ait automatiquement désignation d'un administrateur provisoire, car ici c'est le propriétaire qui doit faire ça. Cela simplifierait les choses qu'il statue tout de suite sur l'avenir du bien, la garantie locative, etc. C'est un préalable évident et indispensable".

En ligne

Aime ce post :

PIM

Erico
Pimonaute non modérable
Inscription : 04-10-2006
Messages : 5 476

Re : Décès du locataire et AIS

jacq a écrit :

Donc a éviter ce genre de contrat avec les AIS et le CPAS.
Et dans le cas d'un bail normale, si il n'y a pas d'héritier que faut il faire pour récupérer son bien rapidement ?

Avec un CPAS c'est bien dans le sens où le loyer qu'ils paient est un loyer normal, comme le paierait tout autre locataire.
Aussi, pendant la durée de la convention si le bien est vide ils continuent à payer
Le problème réside surtout dans le genre de gens que le CPAS y loge parfois et aussi dans le fait que les employés du CPAS, souvent fonctionnaires, de chez fonctionnaires, ne surveillent pas beaucoup ce que font les gens et comment ils occupent le bien.
Donc peut se poser un problème à la fin de la convention de bail.
Certains CPAS remettent , si nécessaire, en ordre sans problèmes et sans discuter, d'autres se font vachement tirer l'oreille et ça peut aller jusqu'au procès.

De plus on peut signer aujourd'hui avec un président de CPAS, qui ne sera plus le même dans quelques années quand la convention se terminera ça peut compliquer les choses, en fonction des points de vue de l'un et de l'autre

Dernière modification par Erico (25-10-2016 10:24:58)


--------------------------------------------------------------------
N'aie pas peur d'avancer...crains seulement de t'arrèter.....

Hors ligne

Himura
Pimonaute incurable
Lieu : Liège
Inscription : 06-06-2013
Messages : 2 395

Re : Décès du locataire et AIS

Erico a écrit :

Certains CPAS remettent , si nécessaire, en ordre sans problèmes et sans discuter, d'autres se font vachement tirer l'oreille et ça peut aller jusqu'au procès.

A ce sujet, j'ai discuté avec une personne qui louait entre autre à pas mal de personnes émargeant au CPAS et possédant 4 immeubles.
Son expérience était nette : petite bourgade = peu de soucis, et le CPAS assume clairement le côté financier. Grandes villes : il dit clairement qu'il n'aura plus jamais de contacts avec les CPAS, qui ne font rien pour aider, sont d'une lenteur absolument excessive (des mois d'attente...) et n'assure aucun service. Ceux-ci sont certainement débordés par les demandes, ... mais c'est assez logique de ne pas vouloir en faire les frais.

En ligne

Erico
Pimonaute non modérable
Inscription : 04-10-2006
Messages : 5 476

Re : Décès du locataire et AIS

Himura a écrit :
Erico a écrit :

Certains CPAS remettent , si nécessaire, en ordre sans problèmes et sans discuter, d'autres se font vachement tirer l'oreille et ça peut aller jusqu'au procès.

A ce sujet, j'ai discuté avec une personne qui louait entre autre à pas mal de personnes émargeant au CPAS et possédant 4 immeubles.
Son expérience était nette : petite bourgade = peu de soucis, et le CPAS assume clairement le côté financier. Grandes villes : il dit clairement qu'il n'aura plus jamais de contacts avec les CPAS, qui ne font rien pour aider, sont d'une lenteur absolument excessive (des mois d'attente...) et n'assure aucun service. Ceux-ci sont certainement débordés par les demandes, ... mais c'est assez logique de ne pas vouloir en faire les frais.

un CPAS n'est pas l'autre bien sûr, mais ça reste quand même de sacrés fonctionnaires !  wink
mais normalement oui , au niveau paiement de loyers, ça ils assurent...


--------------------------------------------------------------------
N'aie pas peur d'avancer...crains seulement de t'arrèter.....

Hors ligne

Francis
Pimonaute incurable
Lieu : Bruxelles
Inscription : 29-05-2004
Messages : 3 432

Re : Décès du locataire et AIS

De mon expérience de bailleur mais aussi d'expert immobilier, 1 CPAS n'est pas l'autre, et même au sein du même CPAS il y a d'énormes différences de sérieux entre les assistants sociaux .

Pour les loyers payés par les AIS, ce n'est nullement le quart ou la moitié du loyer normal.  Il faut généralement compter une diminution de 10 à 20% par rapport au loyer du marché.
Evidemment, il faut comparer ce qui est comparable.  Le loyer payé par une AIS pour un appartement 2 chambres à St Josse sera certainement moindre que la moitié du loyer d'un appartement semblable mais dans un beau quartier d'Uccle.
Ne pas oublier non plus que l'AIS paye le loyer même lorsque le bien n'est pas occupé mais aussi procure une diminution de PI.

Pour le cas présent, je suis étonné que l'AIS n'ait pas vidé l'appartement du locataire dcd pour y placer un autre occupant.  Mais ici aussi, une AIS n'est pas l'autre.  Dans une AIS dont je suis l'expert habituel, le directeur a changé 5 fois en une dizaine d'années.  Et il y a eu de très bons mais aussi une très mauvaise !


Francis

Il n´y a que deux définitions concernant l´infini:
l´univers et la bêtise humaine...
Albert Einstein...

Hors ligne

Aime ce post :
Erico
Pimonaute non modérable
Inscription : 04-10-2006
Messages : 5 476

Re : Décès du locataire et AIS

Encore lu un article ce matin , une commune de la région de Mons, 3 logements destinés aux réfugiés loués par le CPAS à des privés....ces 3 logements sont vides depuis 8 mois !!!
Et le CPAS continue de payer les loyers !!!


--------------------------------------------------------------------
N'aie pas peur d'avancer...crains seulement de t'arrèter.....

Hors ligne

Francis
Pimonaute incurable
Lieu : Bruxelles
Inscription : 29-05-2004
Messages : 3 432

Re : Décès du locataire et AIS

Les procédures d'attribution de logement par les CPAS sont souvent compliquées et lentes, mais ce n'est pas grave, c'est le contribuable qui paye ! et ce n'est pas très porteur politiquement, donc les politiques s'en foutent !


Francis

Il n´y a que deux définitions concernant l´infini:
l´univers et la bêtise humaine...
Albert Einstein...

Hors ligne

GT
Pimonaute incurable
Inscription : 12-10-2014
Messages : 3 310

Re : Décès du locataire et AIS

Des faits relatés

http://www.dhnet.be/regions/mons-centre … 8a9d58ef77

Une explication à trouver dans la lecture du texte en lien

http://www.matele.be/accueil-des-refugi … ents-vides

Et pour en savoir davantage

http://www.uvcw.be/actualites/2,129,1,0,6397.htm

Dernière modification par GT (28-10-2016 14:10:53)

En ligne

Erico
Pimonaute non modérable
Inscription : 04-10-2006
Messages : 5 476

Re : Décès du locataire et AIS

Francis a écrit :

Les procédures d'attribution de logement par les CPAS sont souvent compliquées et lentes, mais ce n'est pas grave, c'est le contribuable qui paye ! et ce n'est pas très porteur politiquement, donc les politiques s'en foutent !


Mais bon sang que pour une raison ou l'autre ce CPAS n'y loge pas de réfugiés ok, mais alors qu'on y loge d'autres gens .....tous les jours on lit que des familles sont sans logement pour x ou x raison


--------------------------------------------------------------------
N'aie pas peur d'avancer...crains seulement de t'arrèter.....

Hors ligne

libra
Pimonaute intarissable
Inscription : 05-02-2011
Messages : 1 156

Re : Décès du locataire et AIS

Francis a écrit :

Pour les loyers payés par les AIS, ce n'est nullement le quart ou la moitié du loyer normal.  Il faut généralement compter une diminution de 10 à 20% par rapport au loyer du marché.

Il y a une dizaine d'années j'ai été approché par une AIS pour prendre en location un immeuble dont tous les appartements étaient loués. Le loyer proposé par l'AIS correspondait à la moitié des loyers que je percevais.

Hors ligne

Francis
Pimonaute incurable
Lieu : Bruxelles
Inscription : 29-05-2004
Messages : 3 432

Re : Décès du locataire et AIS

Libra, je livre simplement ce que j'ai relevé dans 2 communes de la région Bruxelles Capitale dans lesquelles je suis fort actif, professionnellement .
Notez que je n'estime paS que l'AIS soit la formule miracle, mais, dans certains cas précis, l'ais peut être une bonne solution.


Francis

Il n´y a que deux définitions concernant l´infini:
l´univers et la bêtise humaine...
Albert Einstein...

Hors ligne

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres



derniers-tweets-small Derniers tweets

Retweeted Muriel MICHEL (@mumitim): La réforme des régimes matrimoniaux entre en vigueur le 1er septembre, en même temps que le nouveau droit successoral. Qu'est-ce que ça change pour vous? lecho.be/r/t/1/id/10034… via @monargentbe

Hier De PIM's Twitter

Au hasard de nos offres
  • Appartement 735 000 € UCCLE
  • Villa 2 980 000 € WATERLOO
  • Maison 549 000 € UCCLE
  • Maison 4 600 000 € BRUXELLES
  • Villa 2 800 000 € UCCLE
  • Appartement 435 000 € ST-GILLES
  • Appartement 875 000 € FOREST
  • Villa Sous option BEERSEL
  • Appartement À partir de 365 000 € BRUXELLES
  • Maison 1 200 000 € UCCLE
  • Voir toutes les offres »

    commodo in commodo Phasellus dictum eleifend ut quis ipsum mattis ultricies ut