[h1_forum_fluxbb] 2017-03-22T11:29:16+00:00

forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



Refus de prise en charge des réparations chauffe-eau

Tishinwa
Pimonaute
Inscription : 14-02-2018
Messages : 17

Refus de prise en charge des réparations chauffe-eau

Bonjour,

J'ai un petit litige avec mon bailleur concernant la réparation de mon chauffe-eau.

J'ai emménagé il y a 2 ans et demi dans un appartement équipé d'un chauffe eau sanitaire. J'ai effectué le premier entretien du chauffe-eau après 2 ans. Erreur de ma part je l'admets, je m'étais basé sur la législation pour l'entretien des chaudières qui stipule un entretien obligatoire tout les deux ans, par contre pour un chauffe eau un entretien annuel est obligatoire.

Quoiqu'il en soit, le chauffe-eau a été entretenu l'été dernier et fonctionnait très bien jusqu'au mois dernier. J'ai appelé un chauffagiste pour venir le réparer et ce dernier m'a stipulé que l'entretien de la chaudière avait été correctement effectué, il s'agit juste d'une pièce défectueuse due à l'âge de l'appareil (13 ans).

J'ai prévenu le propriétaire de mon intention d'effectuer les travaux. Il m'a demandé de faire plusieurs demande de devis, mais je n'avais ni le temps ni le luxe d'attendre autant de temps sans eau chaude... De plus, connaissant le métier, le premier devis fait par le chauffagiste me semblait tout à fait raisonnable, pour ne pas dire pas cher.

Après réparation il a accepté de prendre en charge le prix de la pièce de rechange, mais refuse de payer les réparations en justifiant que j'avais omis de faire le premier entretien annuel du chauffe eau et que c'est la raison pour laquelle celui-ci est tombé en panne.
Cet argument ne tient pas la route selon mon chauffagiste qui juge que la pièce défectueuse n'a rien à voir avec l'entretien. De plus je trouve ça étrange qu'il accepte de prendre en charge partiellement les travaux, si effectivement je suis en tord selon lui, il devrait refuser de payer l’entièreté des travaux...

Normalement, les réparations pour cause d'usure normale sont à charge du propriétaire.
Que puis-je faire? Justice de paix?

Dernière modification par Tishinwa (14-02-2018 19:04:56)

Hors ligne

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 11 640
Site Web

Re : Refus de prise en charge des réparations chauffe-eau

Commencez par une procédure gratuite de conciliation chez le Juge de Paix.

Et s'il s'agit d'un bien en région bruxelloise, il y a, depuis le 01/01/2018, une liste de référence pour la répartition bailleur/preneur


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
Propriétés Immobilières

--------------------
L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

Hors ligne

Tishinwa
Pimonaute
Inscription : 14-02-2018
Messages : 17

Re : Refus de prise en charge des réparations chauffe-eau

Merci pour l'information.

Le problème c'est qu'étant donné que je m'étais trompé sur la périodicité des entretiens, annuel au lieu de biennale, celui-ci utilise ça comme un argument pour refuser de payer les réparations. Alors que le chauffagiste m'a assuré que la panne ne venait pas d'un manque d'entretien.

Pour rappel, le chauffe eau fonctionnait très bien durant 6 mois avant la panne.

Hors ligne

rexou
Pimonaute non modérable
Lieu : bruxelles
Inscription : 21-03-2010
Messages : 6 749

Re : Refus de prise en charge des réparations chauffe-eau

Trois remarques :

1. Il est un peu (auto-modération) stupide de faire appel à un juge pour ce genre de vétille. Dégrader des relations avec le bailleur pour si peu de choses n'est pas un bon calcul.
2. Vous avez commis deux erreurs : ne pas faire d'entretien durant 2 ans (peu importe ce que dit "votre" chauffagiste, c'est une erreur de votre part) et ensuite, vous avez "choisi" un chauffagiste (peu importent vos raisons) sans avoir l'accord de votre bailleur, qui vous demandait plusieurs devis.
3. Votre bailleur accepte de payer la pièce, mais pas la main d'oeuvre. Je  ne le vois pas comme une reconnaissance de responsabilité, mais comme un geste de bonne volonté de sa part.

Notez enfin que le prix de la main d'oeuvre (que vous dites "pas cher") n'est sans doute pas supérieur au prix de l'entretien que vous avez zappé. Cela devrait vous consoler.


rexou

Hors ligne

Aime ce post :
rexou
Pimonaute non modérable
Lieu : bruxelles
Inscription : 21-03-2010
Messages : 6 749

Re : Refus de prise en charge des réparations chauffe-eau

PIM a écrit :

Commencez par une procédure gratuite de conciliation chez le Juge de Paix.

Et s'il s'agit d'un bien en région bruxelloise, il y a, depuis le 01/01/2018, une liste de référence pour la répartition bailleur/preneur

La procédure est gratuite, oui. Du temps perdu en déplacements, pour vous et pour votre bailleur. Pensez-vous que le bailleur appréciera ? Vu vos manquements et vu la vétusté de l'appareil, il risque fort de vous conseiller de répartir la facture 50/50. Soit une différence insignifiante avec la solution actuelle. Ou vous êtes un puriste et vous souhaitez demander l'avis d'un expert indépendant, nommé par le juge... et qui coûtera 5 fois le prix de la réparation ?

Un mauvais accord vaut toujours mieux qu'un bon jugement.


rexou

Hors ligne

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 11 640
Site Web

Re : Refus de prise en charge des réparations chauffe-eau

Quels sont les chiffres concernés ?


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
Propriétés Immobilières

--------------------
L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

Hors ligne

Tishinwa
Pimonaute
Inscription : 14-02-2018
Messages : 17

Re : Refus de prise en charge des réparations chauffe-eau

Bonjour,

1. La question du juge de paix est juste par principe... Ça n'est pas une question d'argent, je refuse simplement de payer quelque chose pour laquelle je ne suis pas fautif. La panne ne relevant pas d'un mauvais entretien

2. Accepter de demander plusieurs devis. Vous avez conscience du temps que cela prend??? J'ai passé une semaine sans eau chaude en hiver, je n'avais pas le luxe d'attendre 1 ou 2 semaines en plus pour recevoir plusieurs chauffagiste afin qu'ils me fournissent différents devis.

3. Geste de bonne volonté? J'ai justement accepté d'effectuer un second entretien/détartrage en guise de bonne volonté à la demande de mon propriétaire alors que rien ne m'y obligeait. Je pense donc avoir fait preuve de bonne volonté également.

Pour revenir au problème, je cherche si légalement je suis dans mon droit ou pas.

Hors ligne

Tishinwa
Pimonaute
Inscription : 14-02-2018
Messages : 17

Re : Refus de prise en charge des réparations chauffe-eau

Les sommes sont dérisoires... Nous parlons d'une facture de 100€.

Mais vu l'historique que j'ai avec mon bailleur, je ne veux pas lui donner un sou à moins d'être réellement en tord.

(Celui-ci ayant essayé d'indexer arbitrairement mon loyer et tenté de refaire un contrat de bail revu à la hausse lorsque ma compagne à emménagée chez moi)

Dernière modification par Tishinwa (14-02-2018 21:21:31)

Hors ligne

rexou
Pimonaute non modérable
Lieu : bruxelles
Inscription : 21-03-2010
Messages : 6 749

Re : Refus de prise en charge des réparations chauffe-eau

PIM a écrit :

Quels sont les chiffres concernés ?

Uniquement la main d'oeuvre (qualifiée de "pas chère") cela ne peut pas dépasser la centaine d'euros grand maximum. Soit mois que la valeur de l'entretien qui a été sauté.

Mais aussi, le bailleur avait demandé plusieurs devis et c'est à lui, et à lui seul de décider in fine à qui il fait appel. Le locataire a choisi un technicien. A lui donc aussi de le payer.

Je vois à l'instant la réponse de Tishinwa : Le juge de paix par principe ? Et dans la foulée, vous vous plaignez du temps que cela demande de faire plusieurs devis...
En parlant de principes, je suppose donc que vous avez envoyé un recommandé à votre bailleur pour l'avertir de la panne, et le mettre en demeure de faire le nécessaire sous 8 jours ? Et c'est seulement passé ce délai que vous avez décidé de faire appel au technicien de votre choix ?
Si la réponse est négative, vous n'êtes pas légalement dans votre droit.
Courir chez un juge ne vous apportera rien, si ce n'est la dégradation de vos rapports avec votre bailleur.
Ah oui... encore du temps perdu !


rexou

Hors ligne

rexou
Pimonaute non modérable
Lieu : bruxelles
Inscription : 21-03-2010
Messages : 6 749

Re : Refus de prise en charge des réparations chauffe-eau

Tishinwa a écrit :

Les sommes sont dérisoires... Nous parlons d'une facture de 100€.

Ces 100 euros incluent aussi la pièce que votre bailleur propose de payer, si je comprends bien. Quel prix pour la pièce et quel prix pour la main d'oeuvre ?

Vous reconnaissez ne pas avoir effectué d'entretien durant deux ans.
Vous admettez ne pas avoir donné suite à la demande de votre bailleur de présenter plusieurs devis, et avoir contracté de votre propre initiative un technicien de votre choix. Décision que vous justifiez par une volonté de ne pas perdre de temps.

Et vous êtes maintenant prêt à perdre du temps (et à en faire perdre à votre bailleur) pour ces peccadilles ?


rexou

Hors ligne

Tishinwa
Pimonaute
Inscription : 14-02-2018
Messages : 17

Re : Refus de prise en charge des réparations chauffe-eau

J'ai effectué un second entretien à la demande de mon bailleur, 6 mois après le premier entretien car après son passage chez moi pour lui expliquer le problème avec le chauffe-eau, il a jugé que c'était un problème d'entretien et non de pièce défectueuse (le bailleur n'étant pas chauffagiste).

Afin de faire preuve de bonne volonté et d'excuser mon manquement de la première année, j'ai donc effectué deux entretiens au cours de la même année.

Sur le moment, je ne pouvais effectivement pas attendre plus longtemps étant donné que j'avais déjà passé plus d'une semaine sans eau chaude, en plein hiver. Sa requête sous entendait que je devais encore prolonger cette attente. Je n'ai pas jugé important d'envoyer une mise en demeure à l'époque car j'ignorais que cette affaire prendrait de telles proportions.

Aujourd'hui, le problème n'est pas le temps, mais bien de savoir si je suis dans mon droit ou pas.

Dernière modification par Tishinwa (14-02-2018 20:20:30)

Hors ligne

rexou
Pimonaute non modérable
Lieu : bruxelles
Inscription : 21-03-2010
Messages : 6 749

Re : Refus de prise en charge des réparations chauffe-eau

Tishinwa a écrit :

J'ai effectué un second entretien à la demande de mon bailleur, 6 mois après le premier entretien car après son passage chez moi pour lui expliquer le problème avec le chauffe-eau, il a jugé que c'était un problème d'entretien et non de pièce défectueuse (le bailleur n'étant pas chauffagiste).

Afin de faire preuve de bonne volonté et d'excuser mon manquement de la première année, j'ai donc effectué deux entretiens au cours de la même année.

Sur le moment, je ne pouvais effectivement pas attendre plus longtemps étant donné que j'avais déjà passé plus d'une semaine sans eau chaude, en plein hiver. Sa requête sous entendait que je devais encore prolonger cette attente. Je n'ai pas jugé important d'envoyer une mise en demeure à l'époque car j'ignorais que cette affaire prendrait de telles proportions.

Aujourd'hui, le problème n'est pas le temps, mais bien de savoir si je suis dans mon droit ou pas.

Vous n'avez pas jugé important de lui envoyer une mise en demeure. Erreur.
Vous avez sauté un entretien. Erreur.  Deux entretiens consécutifs ne réparent pas l'erreur commise.
Vous avez décidé de votre propre initiative de faire appel à un technicien de votre choix. Erreur.

Vous ignoriez quoi ? Cette affaire prend les proportions que vous voulez bien lui donner... C'est pourtant simple : vous payez la main d'oeuvre et votre bailleur paie la pièce défectueuse.

Je vous ai déjà répondu : pour moi, vous n'êtes clairement pas dans votre droit.


rexou

Hors ligne

Tishinwa
Pimonaute
Inscription : 14-02-2018
Messages : 17

Re : Refus de prise en charge des réparations chauffe-eau

Je ne suis pas là pour parler de mes erreurs, mais de mes droits.
Pour résumer...

D'après le chauffagiste, il s'agit d'une panne due à une pièce usée. D'après la loi, les réparations pour cause d'usure normale sont à charge du propriétaire.
Le prix de la réparation étant correcte et la réparation ayant été bien effectuée dans les règles de l'art...
Le propriétaire est-il dans son droit de ne payer l'entièreté des réparations? Quel motif valable peut-il bien invoqué d'un point de vue légal?

Hors ligne

panchito
Pimonaute non modérable
Inscription : 20-06-2012
Messages : 6 277

Re : Refus de prise en charge des réparations chauffe-eau

La loi dit que c'est celui qui commande qui paie.

Vous avez commandé, vous paye,z!

On parle d'une somme de 100€, donc le déplacement est déjà facturé 50€ dans la plupart des cas.
Vous auriez du payer le déplacement si vous aviez fait les entretiens conformément à votre bail.

Vous n'avez pas respecté vos engagements contractuels, maintenant il faut assumer...

Hors ligne

Aime ce post :
Himura
Pimonaute incurable
Lieu : Liège
Inscription : 06-06-2013
Messages : 2 524

Re : Refus de prise en charge des réparations chauffe-eau

Tishinwa a écrit :

Je ne suis pas là pour parler de mes erreurs, mais de mes droits.
Pour résumer...

D'après le chauffagiste, il s'agit d'une panne due à une pièce usée. D'après la loi, les réparations pour cause d'usure normale sont à charge du propriétaire.
Le prix de la réparation étant correcte et la réparation ayant été bien effectuée dans les règles de l'art...
Le propriétaire est-il dans son droit de ne payer l'entièreté des réparations? Quel motif valable peut-il bien invoqué d'un point de vue légal?


Comme le disait Rexou : dès l'instant où vous avez choisi de faire réaliser les travaux par un entrepreneur que vous avez choisi , sans l'accord du propriétaire, vous en assumez le coût.

Cet article vous intéressera, à ce sujet :
http://www.investr.be/fr/nouvelles/notr … rweekly_fr


Sur le fond, je vous comprends.
Perso, si j'ai un locataire qui a un problème de chauffage / eau chaude en hiver, je ne chipote pas trop, car l'important est de régler cela. Je me mets à sa place...
Cependant, ça doit se discuter au préalable entre nous ! Si mon locataire agit de son propre chef, à la hâte, et qu'il m'inspire un doute, il est clair que dans ce cas, il se débrouille aussi seul.

PS : Discuter de vos droits uniquement, c'est une vision qui ne fonctionne jamais. Les droits vont toujours avec les devoirs...

En ligne

Aime ce post :
Tishinwa
Pimonaute
Inscription : 14-02-2018
Messages : 17

Re : Refus de prise en charge des réparations chauffe-eau

Après lui avoir soumis le devis de mon chauffagiste, et après plusieurs échange de mail, le propriétaire avait accepté de prendre en charge les frais de la pièce, mais pas de la réparation... Cela ne me semblait pas légal, mais sur le moment, je ne pouvais pas attendre de débattre pendant des semaines sur ce point (peut-être aurais-je dû). Le propriétaire prenait 3-4 jours à répondre à mes emails et mais coup de fil, je le soupçonnais de faire la sourde oreille et jouer avec ma patience, je rappelle que j'étais sans eau chaude à ce moment là depuis une semaine... Le prix de la réparation, comprenant déplacement, main d'oeuvre et pièce de rechange était de 100€, connaissant les prix des chauffagistes, j'aurai difficilement trouvé moins cher donc je ne penses pas que le problème soit le prix ou la compétence du chauffagiste qui était en cause.

Voici ça réponse " En résumé je suis prêt à couvrir les frais de pièce défectueuse uniquement à condition que vous avez bien effectuez vos entretiens annuelles par un technicien agrée. "

Dernière modification par Tishinwa (15-02-2018 00:26:42)

Hors ligne

rexou
Pimonaute non modérable
Lieu : bruxelles
Inscription : 21-03-2010
Messages : 6 749

Re : Refus de prise en charge des réparations chauffe-eau

Tishinwa a écrit :

Après lui avoir soumis le devis de mon chauffagiste, et après plusieurs échange de mail, le propriétaire avait accepté de prendre en charge les frais de la pièce, mais pas de la réparation... Cela ne me semblait pas légal, mais sur le moment, je ne pouvais pas attendre de débattre pendant des semaines sur ce point (peut-être aurais-je dû). Le propriétaire prenait 3-4 jours à répondre à mes emails et mais coup de fil, je le soupçonnais de faire la sourde oreille et jouer avec ma patience, je rappelle que j'étais sans eau chaude à ce moment là depuis une semaine... Le prix de la réparation, comprenant déplacement, main d'oeuvre et pièce de rechange était de 100€, connaissant les prix des chauffagistes, j'aurai difficilement trouvé moins cher donc je ne penses pas que le problème soit le prix ou la compétence du chauffagiste qui était en cause.

Voici ça réponse " En résumé je suis prêt à couvrir les frais de pièce défectueuse uniquement à condition que vous avez bien effectuez vos entretiens annuelles par un technicien agrée. "

Pour résumer, vous avez omis de faire l'entretien annuel obligatoire. Vous avez fait appel de votre propre initiative à un technicien. Vous avez le droit (et même l'obligation!) de payer ce technicien.

Vous êtes sans eau chaude... votre proprio, le juge, et tout le monde (voyez sur ce forum) établira une relation entre vos manquements et ce désagrément. Votre bailleur n'est pas responsable. Vous qui avez des principes, vous devriez aussi suivre les règles si vous voulez conserver vos droits. Faire vos entretiens, avertir votre bailleur de la panne (par recommandé ou par mail, mais par écrit) et s'il vous demande de lui présenter plusieurs devis, vous pouvez refuser et lui dire que c'est son boulot. Cela ira certes moins vite, mais vous avez des principes n'est-ce pas ? Vous ne pouvez de toute manière pas choisir un technicien et prétendre ne pas avoir à payer la facture. Qui commande paie. C'est un principe de base.

Vous ne voulez pas admettre vos erreurs ? C'est une erreur, cela vous expose à les répéter. 

Tishinwa a écrit :

Je ne suis pas là pour parler de mes erreurs, mais de mes droits.
Pour résumer...

D'après le chauffagiste, il s'agit d'une panne due à une pièce usée. D'après la loi, les réparations pour cause d'usure normale sont à charge du propriétaire.
Le prix de la réparation étant correcte et la réparation ayant été bien effectuée dans les règles de l'art...
Le propriétaire est-il dans son droit de ne payer l'entièreté des réparations? Quel motif valable peut-il bien invoqué d'un point de vue légal?

D'après le chauffagiste... que vous avez choisi !
D'après la loi... usure normale... Le défaut d'entretien a entrainé une usure anormale. Ou "peut avoir".

Oui, le propriétaire est en droit de ne pas payer la totalité... il est même en droit de ne rien payer du tout !
Quant au motif valable qu'il peut invoquer (ne soyez pas timide, vous pouvez utiliser le pluriel) d'un point de vue légal... On vous le dit : vos erreurs ! Ne pas en parler ne les effacera pas.

Vous avez légalement l'obligation de payer les travaux que vous avez commandés.
Et si vous voulez aller en justice "par principe" pour que votre bailleur vous rembourse... bonne chance !


rexou

Hors ligne

Tishinwa
Pimonaute
Inscription : 14-02-2018
Messages : 17

Re : Refus de prise en charge des réparations chauffe-eau

En acceptant totalement que je suis en tord concernant le manque d'entretien de la première année, si je comprends bien, la seule disposition légale aurait été de mettre mon propriétaire en demeure et le cas échéant, de passer devant le juge de paix... Ce qui revient à dire de vivre sans eau chaude, en plein hiver, pendant 3 semaines ou plus... J'imagine que je dois me faire une raison à ça malgré mon sentiment d'injustice.

Au passage, merci à PIM et Himura pour vos réponses constructives. Je vous remercie également pour vos contributions Panchito et Rexou, je suis nouveau sur ce forum et je ne sais pas trop comment cela se passe ici, mais j'ai trouvé votre condescendance fortement désagréable... Je n'ai pas vraiment compris pourquoi une telle animosité et telle hostilité dans vos messages respectif, était-ce vraiment nécessaire?

Hors ligne

rexou
Pimonaute non modérable
Lieu : bruxelles
Inscription : 21-03-2010
Messages : 6 749

Re : Refus de prise en charge des réparations chauffe-eau

Tishinwa a écrit :

En acceptant totalement que je suis en tord concernant le manque d'entretien de la première année, si je comprends bien, la seule disposition légale aurait été de mettre mon propriétaire en demeure et le cas échéant, de passer devant le juge de paix... Ce qui revient à dire de vivre sans eau chaude, en plein hiver, pendant 3 semaines ou plus... J'imagine que je dois me faire une raison à ça malgré mon sentiment d'injustice.

Au passage, merci à PIM et Himura pour vos réponses constructives. Je vous remercie également pour vos contributions Panchito et Rexou, je suis nouveau sur ce forum et je ne sais pas trop comment cela se passe ici, mais j'ai trouvé votre condescendance fortement désagréable... Je n'ai pas vraiment compris pourquoi une telle animosité et telle hostilité dans vos messages respectif, était-ce vraiment nécessaire?

En ce qui me concerne, je ne suis ni condescendant ni hostile. Vous posez une question. Vous recevez une réponse. Vu qu'elle ne vous convient pas, vous posez la question sous une autre forme. Vous vous posez en victime,  alors que vous ne pouvez rien reprocher à votre proprio. Sa réaction est normale, mais vous refusez de l'accepter. Vous avez un sentiment d'injustice ? Ce qui serait juste selon vous, c'est de vous accorder tous les droits, mais aucun devoir. Désolé, je ne partage pas. Je suis tout au plus hostile à votre raisonnement, mais j'essaie d'être constructif... en vous évitant de répéter vos erreurs.

Si vous préférez, je peux aussi vous dire que le proprio est un méchant, et que vous pouvez aller voir le juge. Vous pouvez demander qu'il nomme un expert. Vous pouvez consulter un avocat... Pour le principe. Pour vous faire plaisir. Mais ce plaisir aura un prix... et je crains que vous ne soyez déçu par le résultat.

Mon conseil c'est : ne faites pas l'autruche, ne jouez pas à Calimero. Pour moins de 100 euros (que vous auriez dû payer pour votre premier entretien, en principe) vous vous enrichissez d'une expérience qui vous servira à l'avenir. Mais vous faites comme vous le sentez... vous êtes totalement libre !


rexou

Hors ligne

Tishinwa
Pimonaute
Inscription : 14-02-2018
Messages : 17

Re : Refus de prise en charge des réparations chauffe-eau

rexou a écrit :

En ce qui me concerne, je ne suis ni condescendant ni hostile. Vous posez une question. Vous recevez une réponse. Vu qu'elle ne vous convient pas, vous posez la question sous une autre forme. Vous vous posez en victime,  alors que vous ne pouvez rien reprocher à votre proprio. Sa réaction est normale, mais vous refusez de l'accepter. Vous avez un sentiment d'injustice ? Ce qui serait juste selon vous, c'est de vous accorder tous les droits, mais aucun devoir. Désolé, je ne partage pas. Je suis tout au plus hostile à votre raisonnement, mais j'essaie d'être constructif... en vous évitant de répéter vos erreurs.

Si vous préférez, je peux aussi vous dire que le proprio est un méchant, et que vous pouvez aller voir le juge. Vous pouvez demander qu'il nomme un expert. Vous pouvez consulter un avocat... Pour le principe. Pour vous faire plaisir. Mais ce plaisir aura un prix... et je crains que vous ne soyez déçu par le résultat.

Mon conseil c'est : ne faites pas l'autruche, ne jouez pas à Calimero. Pour moins de 100 euros (que vous auriez dû payer pour votre premier entretien, en principe) vous vous enrichissez d'une expérience qui vous servira à l'avenir. Mais vous faites comme vous le sentez... vous êtes totalement libre !

Je ne fais que partagé mon ressenti par rapport au ton de vos messages que j'ai trouvé désagréable, je n'ai pas trouvé le même ton chez les autres intervenants, mais ce n'est que mon ressenti personnel après tout. J'ai reposé la question différemment et rajouter des détails pour avoir un point de vue nouveaux, différents et dans l'attente de recevoir des arguments tangibles et objectifs (ex : article, texte de loi, etc etc)

Alors effectivement j'ai commis certaines erreurs, mais celles-ci ne sont pas la cause du désagrément et ce dernier utilise cela comme une excuse, selon moi. Si une autre pièce est défectueuse demain, qu'est-ce qui l’empêchera d'utiliser la même excuse pour ne pas intervenir pour les frais? Quoiqu'il en soit, je tacherai de retenir une bonne leçon de cette mauvaise expérience.

Dernière modification par Tishinwa (15-02-2018 02:18:06)

Hors ligne

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres



derniers-tweets-small Derniers tweets

Comment l'immobilier s'adapte à l'économie de partage trends.levif.be/economie/immo…

Hier De PIM's Twitter

Au hasard de nos offres
  • Villa 3 200 000 € UCCLE
  • Maison 2 100 000 € IXELLES
  • Appartement À partir de 365 000 € BRUXELLES
  • Villa 2 980 000 € WATERLOO
  • Appartement 735 000 € UCCLE
  • Maison 1 300 000 € IXELLES
  • Maison 1 600 000 € IXELLES
  • Penthouse 890 000 € UCCLE
  • Villa 2 700 000 € UCCLE
  • Villa 1 290 000 € RHODE ST GENESE
  • Voir toutes les offres »

    neque. leo elit. Sed ut Aliquam