forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



Etat des lieux non contradictoire.

Picpic
Pimonaute
Inscription : 07-08-2018
Messages : 12

Etat des lieux non contradictoire.

Bonjour,

J'ai vraiment besoin de conseil,
je suis perdu, face à l'étendue du problème.

je viens de quitter un logement et mon bailleur semble chercher à m'escroquer.

j'ai loué un appartement au rez de chaussée dans une grande maison avec un seul compteur.
Au dessus de moi, le propriétaire occupait le reste de l'immeuble.
aucun index n'avait été relevé à l'entrée et le propriétaire m'avait dit qu'il s'agissait de payer pour les charges, un forfait par mois, tout compris.
quelque temps après notre arrivée, on a appris par hasard que le propriétaire louait des chambres chez lui.
cela ne nous posait aucun problème, puisque tout était compris.

sauf qu'en fin de bail...trois ans plus tard.
coup de théatre.
le propriétaire nous explique qu'en fait, ce n'était pas un forfait et que nous devons payer un réajustement des charges qu'il a "oublié" de nous réajuster chaque année.
et effectivement quand on lit le bail, tout peut être interprété dans ce sens.
mais ça n'est pas non plus d'une clarté exemplaire, puisque dans l'état des lieux, le propriétaire stipule à l'expert qu'il ne faut pas relever l'index et qu'on paie un pourcentage sur l'immeuble...ce qui serait étrange s'il était question d'ajuster les charges par la suite.

bref, il s'agit de payer en pourcentage. 50 % de l'eau et 33 % pour l'énergie de l'immeuble.
il avait l'intention de nous demander un pourcentage arrêté sur l'immeuble et il s'est permis de louer des chambres.
le comble c'est qu'on a vue une dizaine de personne différentes...et lui à présent dit qu'il n'y a eux qu'une seule personne !
la seule dont il a parlé dans nos échange de mails...comme par hasard

bref, face à tout cela, je commence à faire mes petits calcules et je m'aperçois que depuis le début, notre ordre permanent avait une erreur et versait au propriétaire, 100 € de trop.
la première réaction du propriétaire fut de mentir en inventant une histoire d'augmentation de loyer à la fin de la première année dans l'appartement et d'un document qu'il nous aurait envoyé et que nous aurions perdu.
hors, après vérification, cette erreur est bien là depuis le premier loyer, le loyer n'a jamais bougé d'un yota...
lorsque je lui fit remarqué il reconnu l'erreur.
mais son mensonge était tout de même bien ficelé et étonnant.

malgré celà, comme nous déménagions à l'étranger et que nous suivions le camion de déménagement, nous avons passé un deal avec lui au sujet de la garantie locative.
pour nous, il s'agissait de faire faire le ménage après notre départ pour avoir un état des lieux le plus favorable possible et le bailleur s'était engagé à le faire faire et reporter les frais sur la garantie locative.
nous lui avions aussi fait confiance (par confort surtout), pour ne pas devoir revenir débloquer nous même la garantie et payer un billet d'avion inutilement.
et on lui a laissé accès à la garantie, on a pré remplis les documents, c'était à lui de les compléter le plus justement possible suivant le résultat de l'état des lieux.
bref, on était super ! il avait la possibilité de prendre toute la garantie comme un voleur, mais on lui faisait confiance (oui, je sais avec le recul, on était couillon)

et là commence d'autres problèmes...
il ne fait pas faire le ménage et commence à nous envoyer des photos en nous traitant de dégoutant et il laisse l'état des lieux se faire dans la saleté du déménagement.
lors du déménagement, on a eu un problème de surcharge et impossible de prendre le canapé...le bailleur nous avait alors conseillé de le laisser dans la rue, que quelqu'un le prendrait surement.
et il nous a dénoncé ensuite pour dépôt clandestin et nous mettre lui même une amende qu'il a porté dans la garantie locative..
le plus con, c'est que nous avions oublier de stopper l'ordre permanent et un loyer de trop à été versé !
Wééé !
nous étions à l'étranger et lui avons demandé de tout d'abord nous rendre le loyer avant de continuer nos négociations...(car il y avait encore son calcul des charges qu'on attendait)
il disait qu'il allait rembourser...mais ne le faisait pas.
nous avions besoin de cet argent, le déménagement nous ruinait et on devait payer une garantie dans le nouveau pays (on a un nourrisson avec nous).
on arrêtait pas de lui dire de nous rembourser très vite, 20 jours plus tard rien...
le fait de ne pas nous rendre le loyer augmentait la pression sur nos négociations de manière inacceptable.
et il nous présente un état des lieux évidement abusif avec des prix gonflés et une demande à propos des charges, ou il a arbitrairement changer les pourcentages qu'on voit dans le bail.
apparemment, on devait 33 % pour l'énergie et tout à coup, abritrairement il avait passé ce chiffre à 40%...au prétexte que j'étais tout le temps chez moi et que je consommais plus. c'est légale ça ?
il nous demande aussi de payer une augmentation sur indexation de loyer rétroactivement sur 12 mois. c'est légale ça ?

évidemment, là, tout à éclater et j'ai menacé (enfin) de porter ça devant un juge...
et le lendemain matin, je reçois un coup de téléphone de ma banquière qui me dit qu'elle a mon bailleur devant elle qui veut prendre l'intégralité de la garantie !
heureusement j'ai pu le bloquer !
il est donc reparti la queue entre les jambes...
après celà, il s'est fait conseiller par un avocat et il dit qu'il pensait qu'il avait le droit de tout prendre, qu'on lui avait dit qu'il pouvait.
hors, on voit dans nos échanges de mails qu'on négocie.
et ce n'est pas fini...
puisqu'on entre en guerre.
et quelques temps plus tard, on reçoit dans notre boite mail, un avenant de l'état des lieux.
le propriétaire à fait revenir l'expert et ils ont rajouté pour 1000 € de dégat, sans à aucun moment chercher à nous contacter !
depuis le départ, l'expert nous ignore, il ne répond à aucun de nos mails !
et en voyant son nom, je suis allé chercher sur internet et je me suis rendu compte en voyant sa photo.
qu'il était là, le jour de notre déménagement.
qu'il ne s'est même pas présenté à nous, qu'il nous a tout simplement ignoré et à discuter un quart d'heure avec le bailleur devant la maison.
à ce moment là, on se demandait qui était cet homme.

est ce que ce type d'état des lieux est légale ?
on à rien pu dire, jamais on a pu intervenir, rien !
ce gars nous à totalement ignoré tout en nous demandant de payer la moitié de ses prestations.
le premier état des lieux, on y avait consenti tacitement et ne pouvions être présent puisque nous étions à l'étranger.
en fait, cet état des lieux s'est passé sans nous: de A à Z.

Bref...
on va devant un juge de paix et on est désespéré parce qu'on ne sait pas par quel bout commencer.
et on a pas du tout les moyens de se payer un avocat !

navré pour le pavé indigeste à lire.

si vous avez des conseils, je suis preneur !

Signé,
un bisounours,

Hors ligne

Picpic
Pimonaute
Inscription : 07-08-2018
Messages : 12

Re : Etat des lieux non contradictoire.

oui, sauf qu'il nous doit dans les faits : 4300 € de notre erreur + 1200 € d'un loyer trop perçu.
ça fait 5500 €.

à coté de cela, il y a les charges floues et il peut, si finalement un juge trouve que ce n'est pas forfaitaire,
nous demander légalement(avec les pourcentages correctes) 2000 € pour les charges tout au plus.
et même s'il prenait toute la garantie...
c'est lui qui nous doit au final 3200 € au minimum.

Hors ligne

panchito
Pimonaute non modérable
Inscription : 19-06-2012
Messages : 9 463

Re : Etat des lieux non contradictoire.

Picpic a écrit :

refaire tout repeindre à neuf 400 €.

Les peintures à votre entrée étaient neuves?

Si oui, des peintures ne s'amortissent qu'en 9 ans. Donc si vous partez après 3 ans et qu'il y a des dégâts aux peintures, oui, un expert va vous facturer une remise à neuf moins la vétusté calculée sur 3 ans.

Vous avez des tableaux, disponibles sur Internet pour calculer l'indemnité compensatoire par m².

Maintenant un bel appartement à 1000€/mois ne peut jamais être intégralement à neuf pour 400€.

Un peintre professionnel vous facturera entre 2500€ et 3500€ HTVA.

Il est vraiment incroyable que vous n'ayez pas été présent à l'expertise de sortie avec les formulaires de déblocage de votre garantie pour les faire signer par les parties, en présence de l'expert AVANT de rendre les clés.

Je pense que suite à cette négligence, vous allez droit devant un procès, avec des avocats qui vont vous coûter un minimum de 150€/heure HTVA.

Donc je vous répète mon conseil, laissez le vous attaquer!

Pour récupérer vos 2000€ vous allez en dépenser combien?

Et vous allez gérer tout cela epuis l'Espagne en plus de votre travail là-bas? Le changement de vie professionnelle va déjà vous épuiser, et en plus un procès?

Mais c'est vous qui voyez....

Les juges peuvent aussi vous reprocher vos énormes légèretés commises déjà avant la signature du bail.

Vous n'êtes pas du tout un bisounours, vous êtes totalement insouciant ....

Comme circonstance atténuante, c'était peut-être votre toute première location? Tout premier bail? Vous ne connaissiez pas les lois belges à ce sujet?

Hors ligne

Picpic
Pimonaute
Inscription : 07-08-2018
Messages : 12

Re : Etat des lieux non contradictoire.

@panchito.

il semblerait que vous n'ayez pas tout lu.
le bailleur nous doit bien plus que ça...il y a eux un loyer de trop versé, et une erreur en sa faveur de 4300€.
il nous doit concrètement 5500 €.
et je n'ai même pas encore compté les 2000 € de garantie là dedans.

l'état des lieux est encore un autre point.
nous étions bon ami et comme de bons amis, nous avions parlé devant un verre chez nous dans les caisses, un peu avant le déménagement.
et on avait tout organisé pour que ce soit le plus facile pour nous avec le bailleur.
comme de bons amis le feraient.
nous, on suivait le camion pour pouvoir aménager là bas et on devait amener la voiture avec le petit à l'arrière.
à la base on comptait rester pour l'état des lieux, dans une petit chambre quelque part...
on voulait faire tous dans les règles.
mais il nous a mis en confiance.
Au final le bailleur, qui était un proche, je le rappelle, nous a dit qu'on pouvait suivre le camion et qu'il s'occuperait de faire faire le ménage à notre départ.
il avait visité l'appartement avec nous et nous avait dit que c'était nickel, qu'il n'y aurai aucun souci.
et pour la garantie, on s'est aussi arrangé pour faire au plus simple et on lui a laissé la garantie pré-remplie, comme ça, ça nous évitait de devoir prendre une chambre d’hôtel en attendant l'état des lieux.

quant à l'expert, le bailleur nous a menti, il nous avait dit qu'il était là aussi pour nous défendre et qu'on payait d'ailleurs la moitié...et on a la preuve qu'il  nous écrit ça par mail.
et il s'est avéré, on l'a compris au final, qu'en fait cet expert n'était qu'à son unique service.
toute la stratégie du bailleur à été de nous faire croire que cet expert était là pour nous aussi.
et lorsque nous nous plaignions auprès du bailleur, il n'arrêtait pas de nous dire de contacter l'expert...
et l'expert, lui, étrangement, ne répondait à rien, il nous ignorait.

le comportement de l'expert est aussi très douteux...parce qu'il aurait pu nous répondre à minima quelque chose.
par exemple, je suis au service du bailleur.
mais ce silence avait tout d'agressivité passive.

au final, on ressort de là en se disant que c'est un abus de confiance
et que cet expert était un ami à lui.

mais je remarque que je suis au mauvais endroit pour parler de tout ça.

Hors ligne

panchito
Pimonaute non modérable
Inscription : 19-06-2012
Messages : 9 463

Re : Etat des lieux non contradictoire.

Non vous n'êtes pas au mauvais endroit mais vous ne faites que répéter la même chose: le bailleur a dit ceci, le bailleur a dit cela. etc, etc...sans écouter ce qu'on vous dit.

Vous devriez savoir qu'en affaires:

1/ Seuls les écrits comptent
2/ Quand on est lié par un bail, la relation entre un bailleur et un locataire est une relation contractuelle où chaque partie a des droits et des obligations. Même si votre bailleur est hyper sympathique et vous a invité à dîner quelques fois, ce n'est pas pour cela que vous pouvez penser que c'est votre ami. C'est une relation d'affaire. D'ailleurs lui avez-vous rendu la pareille?
3/ A partir du moment où il y a un écrit entre vous et votre bailleur concernant le choix de l'expert à frais partagés (votre bail ou un ordre de mission), vous ne pouvez-vous plus revenir sur le choix de votre expert

Vous n'arrêtez pas de lancer des montants en l'air! A vous entendre votre bailleur vous devrait des milliers d'euro subitement après que vous lui ayez rendu les clés alors que vous nous dites que vous et lui avez filé le parfait amour pendant toute la durée du bail!
Vous n'êtes pas crédible! Certainement pas devant un Juge....
La première chose que votre avocat va vous demander ce sont des preuves écrites, des documents, des décomptes, des preuves de virement. La Justice de Paix ne se base que sur des écrits, des documents irréfutables,... Or votre bail ne l'est déjà pas puisqu'il s'agit d'un bête formulaire standard où ni vous, ni votre bailleur ne vous êtes donnés la peine de biffer les mentions inutiles. Vous avez juste signé un "template" téléchargé d'Internet.

A l'heure qu'il est, les peintures ont très certainement été refaites, et l'appartement est certainement reloué. Que voulez-vous encore prouver? RIEN.

Et en plus de votre nouvelle vie professionnelle en Espagne, dans une langue qui n'est peut-être pas votre langue maternelle, vous allez devoir, depuis là-bas, engager un avocat en Belgique, lui expliquer votre problème par téléphone, et scanner les rares documents écrits (valables) que vous auriez encore en votre possession, pour les lui envoyer par mail?

C'était avant de vous expatrier que vous deviez avoir débloqué votre garantie quitte à devoir passer quelques jours à l'hôtel. Où chez votre ami en Belgique où vous êtes toujours faussement domicilié....

Savez-vous qu'à part le 1er conseil, un avocat vous facture toujours la moindre seconde qu'il passe sur votre dossier? Vu les pages et les pages que vous avez écrites sur PIM pour expliquer votre problème, si vous faites la même chose avec votre avocat, vous en aurez déjà pour des centaines d'euro tellement il va devoir perdre son temps à lire autant de plaintes rabâchées plusieurs fois.

Vous ne savez pas prendre congé chez votre nouvel employeur en Espagne et revenir en Belgique en convoquant votre bailleur à votre agence? Même si Ry**r est en grève ces jours ci, l'aller-retour ne vous coûte qu'une dizaine d'euro.  Une réelle amitié ne disparaît pas du jour au lendemain.

Mais je pense que ce que vous avez pris pour de l'amitié, n'était qu'un relation contractuelle, où on invite sa relation d'affaires à venir partager un repas de temps en temps...

Hors ligne

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 14 458
Site Web

Re : Etat des lieux non contradictoire.

Malgré sa tendance à sermonner, l'intervention de panchito n'est pas dénuée de fondement;


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
PIM.be srl

---------------------------------
Bien écouter, c'est presque répondre (Marivaux)

Hors ligne

Aime ce post :
D1791
Pimonaute intarissable
Inscription : 05-07-2013
Messages : 816

Re : Etat des lieux non contradictoire.

Picpic,

Il ne faut pas prendre pour argent comptant tout ce que raconte (agressivement) Panchito...

De ce que je comprends, il y a matière à agir.
Synthétisez, factualisez les éléments que vous avez et suivez le conseil qui vous a été donné de prendre un avocat.

Peu importe que vous ayez été trop bisounours/naïf/trop en confiance/insouciant, ce qui est fait est fait.
La situation s'est dégradée, agissez par écrit, garder les preuves des échanges et restez synthétique dans vos échanges.

Ce qui a été dit s'est envolé.

* Non le bailleur ne peut pas réclamer plus de 3 mois d'arriéré d'indexation (et pour autant que l'indexation ait été prévue au bail).
* Oui le loyer payé en trop n'est pas dû au bailleur (et ne pourrait être conservé par lui qu'au cas où dans un décompte final vous lui devriez encore de l'argent).
* Non, les 100€ payés en trop par vous ne sont pas dus au bailleur (et ne pourraient être conservés par lui qu'au cas où dans un décompte final vous lui devriez encore de l'argent).
* Si rien n'a été biffé dans le bail pour savoir si les charges étaient forfaitaires ou réelles, qu'aucun index de compteur ne figure dans l'état des lieux d'entrée, qu'aucune actualisation de charge n'a eu lieu au cours de votre occupation, vous avez des arguments pour qu'un avocat défende votre position comme quoi les charges étaient forfaitaires.
* Si ni dans le bail, ni dans un ordre de mission vous n'avez mandaté un expert, aucun expert n'a travaillé pour vous (attention toutefois à la portée de ce que vous auriez pu signer sans réellement vous en rendre compte).

Ceci étant dit, vous n'avez pas été présent pour la réalisation de l'état des lieux de sortie, quelqu'en soit la raison et même si vous avez été abusé, vous êtes en tord.  Le bailleur est en droit de réaliser un état des lieux par différents moyens (témoin par exemple).

Préparez toutes les preuves dont vous disposez (copie des extraits de compte, du bail, de vos échanges de mails pertinents).
Prendre un avocat ne signifie pas nécessairement aller en justice.  Il pourra, au vu des éléments de preuve factuels que vous lui fournirez vous donnez un avis sur vos chances de récupérer quelque chose.  Il pourra également rédiger un courrier argumenté au bailleur, en allant à l'essentiel, sans digressions inutiles.  Parfois ça suffit à faire réagir les gens.

Une fois ces étapes franchies, il sera toujours bien lieu d'aller en justice si c'est encore utile.

En attendant, la garantie semble rester bloquée auprès de la banque.  Demandez un écrit à la banque vous confirmant qu'ils ne vont plus la débloquer prochainement sans un accord futur (daté) de votre part ou un jugement.  Ce serait dommage que cette somme tombe dans les mains du bailleur au cas où il n'y aurait au final pas droit.

Ceci étant votre insouciance risque tout de même de vous coûter quelques plumes, vous n'avez vraiment pas fait les choses comme elles auraient dû l'être dans un monde idéal, mais c'est trop tard, c'est fait.

Bonne chance.

Dernière modification par D1791 (09-08-2018 14:52:26)


Modeste propriétaire bailleur de maisons unifamiliales en province de Luxembourg

Hors ligne

panchito
Pimonaute non modérable
Inscription : 19-06-2012
Messages : 9 463

Re : Etat des lieux non contradictoire.

D1791 a écrit :

Oui le loyer payé en trop n'est pas dû au bailleur (et ne pourrait être conservé par lui qu'au cas où dans un décompte final vous lui devriez encore de l'argent).

Comme vous y allez!

On ne sait même pas quand PicPic a rendu les clés exactement? Etait-ce bien le dernier jour du mois? Ou quelques jours plus tard?

Dans ce cas, il est usuel de considérer que chaque mois entamé est dû, puisque le logement ne peut plus être reloué pour le 1er du mois en cours!

Peut-être que PicPic ne sait pas cela non plus?

Donc PicPic, quel jour exactement avez-vous rendu les clés? Le 31?

Hors ligne

D1791
Pimonaute intarissable
Inscription : 05-07-2013
Messages : 816

Re : Etat des lieux non contradictoire.

Mais il y a plein de choses que nous ne savons pas, Panchito.
Mais on peut aussi, avant d'agresser les gens, leur faire crédit de leur bonne foi, ne pas monter sur ses grands chevaux en rappelant de façon tout à fait inutile que "personne n'est sensé ignorer la loi".

Et tant qu'à délirer, se demander si picpic ne serait pas membre de Daesh et si l'appartement n'est pas aujourd'hui sous scellé de la police donc inlouable, si la caution n'est pas bloquée sur base d'une commission rogatoire internationale et si le prétendu appel de la banque n'était pas une tentative de James Bond de localiser le portable de picpic.  C'est vrai, nous ne savons rien.

Mais moi, quand on me demande de l'aide, j'essaye de ne pas agresser les personnes, de lire ce que les personnes écrivent, de leur poser des questions pertinentes et non de pure curiosité, et surtout de ne pas les juger !
Quand bien même certaines parties de vos interventions sont pertinentes, vous les noyez dans un tel flot d'agressivité que parfois je cherche vainement où est l'aide que vous apportez.


Modeste propriétaire bailleur de maisons unifamiliales en province de Luxembourg

Hors ligne

Aiment ce post :
panchito
Pimonaute non modérable
Inscription : 19-06-2012
Messages : 9 463

Re : Etat des lieux non contradictoire.

Je donne un inestimable conseil à PicPic qui par insouciance s'est déjà mis  lui-même dans un fameux pétrin. Donc avant d'attaquer son bailleur en justice pour ne pas lui avoir remboursé un mois de loyer, soit 1000€, que PicPic aurait payé en trop, j'aimerais savoir pourquoi le bailleur, qui ne me semble pas être un marchand de sommeil, garde cet argent. 

Sinon PicPic risque encore un autre retour de manivelle encore pire que celui qu'il a déjà connu jusqu'ici.

Mon conseil est d'être prudent et de bien connaître les lois, avant de déclarer la guerre à son bailleur.

On n'a qu'un seul son de cloche ici.

Ce serait intéressant d'avoir l'avis du bailleur. Peut-être que PIM pourrait envisager une plateforme où nous servirions de conseillers entre les parties. On n'éviterait de très nombreux procès qui somme toute ne profitent qu'aux avocats....

Hors ligne

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 14 458
Site Web

Re : Etat des lieux non contradictoire.

panchito a écrit :

Ce serait intéressant d'avoir l'avis du bailleur. Peut-être que PIM pourrait envisager une plateforme où nous servirions de conseillers entre les parties. On n'éviterait de très nombreux procès qui somme toute ne profitent qu'aux avocats....

Pas besoin de créer un outil supplémentaire: si le bailleur concerné veut intervenir dans ce fil, il est déjà le bienvenu.
Quant à croire que notre forum pourra ainsi résoudre le conflit, cela me paraît présomptueux...


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
PIM.be srl

---------------------------------
Bien écouter, c'est presque répondre (Marivaux)

Hors ligne

Aime ce post :
Himura
Pimonaute incurable
Lieu : Liège
Inscription : 05-06-2013
Messages : 3 839

Re : Etat des lieux non contradictoire.

panchito a écrit :

une plateforme où nous servirions de conseillers entre les parties. On n'éviterait de très nombreux procès qui somme toute ne profitent qu'aux avocats....

Cela donne une idée de la superbe image que vous vous faites de vous.  roll

Hors ligne

panchito
Pimonaute non modérable
Inscription : 19-06-2012
Messages : 9 463

Re : Etat des lieux non contradictoire.

En effet, je sers souvent de médiateur et tout le monde est très content!

Hors ligne

Picpic
Pimonaute
Inscription : 07-08-2018
Messages : 12

Re : Etat des lieux non contradictoire.

nous étions vraiment bons amis, on dinait chez eux et eux chez nous et nous avions même été en vacance ensemble.
le jour précédent le déménagement, nous buvions un mousseux ensemble dans les caisses de l'appartement pour fêter notre nouvelle vie.
on a vraiment fait les choses au mieux, comme des amis le feraient.
on est pas "naïf", c'était vraiment une relation de confiance.
et on est presque dans un abus de confiance.

il ne s'agit pas seulement d'une affaitre d'un loyer en trop perçu de 1200 € comme le dis panchito le tendre conciliateur.
il s'agit aussi de 100 € par mois perçu en trop pendant 43 mois, ce qui fait au total sur ce point de 4300 € que le bailleur nous doit.
la garantie bloquée, c'est 2000 €.
ça fait quand même un total de 7500 € en jeu là.
Panchito petit coeur de beurre, ne semble pas avoir tout lu.
le bailleur nous avait dit qu'il envoyait une requête pour le juge...et trois semaines plus tard, on l'attend toujours, il a tout intérêt à ce que ça traine.

toujours est il, qu'après avoir poser la question à d'autres, il semblerait qu'il s'agisse bien d'un état des lieux non contradictoire.

nous avons aussi de grosse suspicion quant au fait que l'expert et le bailleur se connaissait personnellement.
et sachez aussi qu'au premier état des lieux, ni nous, ni le bailleur n'étions présent.
qu'il n'y avait normalement rien à craindre de cela, puisque apparemment nous pouvions contester...
sauf que lorsqu'on à chercher à prendre contacte avec l'expert, silence radio !
l'expert nous a ignoré de A à Z et nous étions sensé le payer 50/50.
c'est fort de café quand même !
et quand je vous dis ignoré, c'est ignoré ! nada, aucune prise de contacte, aucune réponse à rien, néant.

et ils ont ensuite, un mois plus tard fait un avenant en catimini, sans chercher à nous contacter.
Comment panchito, vouliez vous qu'on soit présent à quelque chose dont nous ignorions tout ?

c'est légal ça ? faire un avenant à notre insu et rajouter pour 1000 € de dégats ?
ils ont tout fait en douce, on a juste reçu un nouveau pv un mois plus tard, avec la nouvelle addition, en nous expliquant qu'un avenant venait d'être fait !

ils pourraient s'amuser à ça autant qu'ils veulent dans notre dos, qu'est ce qui les en empêchent ?
c'est normal ça ?

Hors ligne

panchito
Pimonaute non modérable
Inscription : 19-06-2012
Messages : 9 463

Re : Etat des lieux non contradictoire.

Vous ne semblez absolument pas vouloir négocier avec votre ex-bailleur, donc aucune médiation n'est possible...

Si vous ne savez pas attendre que votre ex-bailleur lance un procès contre vous, prenez les devants et engagez un avocat!

Rassemblez tous vos documents, extraits de compte, échanges de courriers, décomptes de charges etc... et assigner votre bailleur en justice.

Ce n'est pas en répétant la même chose des dizaines de fois sur ces forums que vos problèmes vont se résoudre tout seul...

Hors ligne

Picpic
Pimonaute
Inscription : 07-08-2018
Messages : 12

Re : Etat des lieux non contradictoire.

"vous ne semblez absolument pas"
c'est votre interprétation et je remarque qu'à nouveau, "vous semblez" contre nous.

on a négocié pendant plus d'un mois...
et vous n'avez pas tout lu, c'est certain.
je suis étonné que vous n'ayez fait aucune remarque au sujet du bailleur.

que dites vous de demander 12 mois d'indexation de loyer rétroactivement à la sortie ?
de ne pas rembourser le loyer trop perçu ?
qu'au moment ou nous avions découvert l'erreur de 100 € par mois, il invente une histoire d'augmentation de loyer qu'on aurait oublié (on a les preuves par mail de son mensonge et c'était bien ficelé).

que dites vous d'un propriétaire qui ne fait pas relever l'index à l'entrée expressément  ?

que dites vous d'un propriétaire qui fait louer un appartement dans son immeuble avec apparement des charges partagées et qui commence à louer des chambres dans sa partie en catimini ? nous avons appris par hasard qu'il s'était mis à louer des chambres...

vous trouvez normal qu'il nous demande au final de payer 50 % de l'eau de son auberge espagnole ?
tout ça, vous y êtes resté indifférent, vous n'avez porté votre attention que sur "mes fautes"....

négocier avec quelqu'un qui ne veut pas vous rendre votre argent, vous faites comment vous dites moi ?

sachez que c'est nous qui perdont de l'argent, pas le bailleur...et que celui qui à tout interêt à négocier et que ça se passe bien, c'est nous.

mais tendre panchito,

il est assez évident que depuis le départ vous êtes dans un biais de perception et avez pris partis pour le bailleur inconsciemment.

je trouve des réponses infiniment plus favorable sur d'autre forum, il n'y a qu'avec vous personnellement que je trouve de telles réponses et autant d’interprétations qui me mettent toutes à défaut.

en toute cordialité, sachez le.

Hors ligne

panchito
Pimonaute non modérable
Inscription : 19-06-2012
Messages : 9 463

Re : Etat des lieux non contradictoire.

Mais on n'a qu'un son de cloche!

Tout cela est tellement bizarre: jamais il ne me viendrait à l'idée de partir en vacances avec l'un de mes locataires.

L'idéal serait que votre bailleur vienne exprimer son point de vue sur ce forum.

D'autres forums vous défendent mieux? Ah? Et quels sont les résultats probants que vous en avez tirés?

Au point où vous en êtes, à part prendre un avocat, je ne pense pas qu'un forum puisse vous aider à débloquer votre garantie.

Vous êtes ici sur le site d'une agence immobilière de prestige à Uccle.

PAs sur le site de Monsieur José Garcia....(Syndicat des locataires)

Hors ligne

Himura
Pimonaute incurable
Lieu : Liège
Inscription : 05-06-2013
Messages : 3 839

Re : Etat des lieux non contradictoire.

Picpic a écrit :

je trouve des réponses infiniment plus favorable sur d'autre forum

Même si je ne pense pas que c'était  le sens de vos propos, faites très attention à ce qu'on vous dire sur internet. Vous risquez de vous confortez dans une idée
C'est affligeant de voir certaines discussions sur des réseaux sociaux, où les gens interviennent parfois avec peu de réflexion, peu d'expérience, et sans connaissance relative utile.

Je ne dirais pas que PIM.be est ce qu'il y a de mieux - bien que j'y crois  smile - car je ne prétends pas connaitre tout ce qui existe sur internet.
Mais ici, vous recevrez des pistes de réflexions utiles et généralement fondées sur de vraies expériences. (même s'il faut pour cela souvent se chiquer des remarques désobligeantes et un peu agressives).

Hors ligne

Aime ce post :
PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 14 458
Site Web

Re : Etat des lieux non contradictoire.

@picpic: vous faites référence à d’autres forums : merci, pour mon édification personnelle, de nous en communiquer les adresses.
@panchito: si M. Garcia (syndicat des locataires) veut intervenir ici, il peut le faire aussi.


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
PIM.be srl

---------------------------------
Bien écouter, c'est presque répondre (Marivaux)

Hors ligne

Picpic
Pimonaute
Inscription : 07-08-2018
Messages : 12

Re : Etat des lieux non contradictoire.

Oui, tout ça est très complexe.
et au final, je réalise qu'il me faut un bon avocat.
je vous remercie tous pour votre temps.

tous les conseils furent instructifs, autant positif que négatif.
je comprends bien chaque positions.

merci encore.

Hors ligne

rexou
Pimonaute non modérable
Lieu : bruxelles
Inscription : 21-03-2010
Messages : 8 681

Re : Etat des lieux non contradictoire.

Picpic a écrit :

Oui, tout ça est très complexe.
et au final, je réalise qu'il me faut un bon avocat.
je vous remercie tous pour votre temps.

tous les conseils furent instructifs, autant positif que négatif.
je comprends bien chaque positions.

merci encore.

Excellente conclusion !

Il vous faut un avocat. Ce que vous énoncez est en fin de compte très nébuleux et ce n'est que sur base de documents écrits qu'un avocat démêlera les éléments qui peuvent jouer en votre faveur.

Partir en vacances avec ses bailleurs et payer pendant plusieurs années un loyer majoré de 100 euros mensuels sans réagir, c'est... étonnant !

Votre bailleur semble ignorer les prescriptions légales en matière notamment d'indexation des loyers. Mais dans l'ensemble, votre histoire est tellement atypique qu'il est impossible de vous guider ici sur la seule base de votre énoncé, qui n'est forcément pas objectif. Faire examiner les documents et courriers échangés par un avocat me semble donc la meilleure solution possible.


rexou

Hors ligne

Aiment ce post :

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres