forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



Demande de renseignements qui ressemble à un contrôle aléatoire

gloup
Pimonaute assidu
Inscription : 13-02-2014
Messages : 83

Demande de renseignements qui ressemble à un contrôle aléatoire

Bonjour à tous, 
J'aimerais aider une amie qui n'a pas internet  et je suis étonnée de ce qui lui arrive...
Voilà :
Elle a hérité d'une maison avec 3 appartements, elle les met en location avec des baux standards d'habitation affecté à la résidence principale du preneur, et non meublés.
Tous les baux sont enregistrés, elle paie un précompte immobilier, elle ne déclare donc pas ses loyers puisque ce n'est pas une obligation dans son cas.

Mais voilà qu'elle a reçu une demande de renseignements du service des finances,  qui fait penser à un contrôle assez pointu, mais on se demande bien pourquoi...
( superficies louées,  répartition des pièces, préciser si affectations à des fins professionnelles, si loué à une société, si c'est meublés, ou sous-loué, etc, et  noms et adresses des locataires, loyer perçus par locataire et par année,  et il est demandé de joindre copie des baux.

Ma question est donc celle-ci :
- un propriétaire qui loue un appartement avec un bail pour résidence principale,  non meublé et sans activité professionnelle, doit il donner tellement d'information sur ses biens et sur ses locataires ?
- est-ce-que ce genre de contrôle arrive à tout le monde ?

Merci déjà pour vos avis et conseils !

Hors ligne

max11
Pimonaute intarissable
Lieu : Bruxelles
Inscription : 28-02-2012
Messages : 916

Re : Demande de renseignements qui ressemble à un contrôle aléatoire

PIM a écrit :
Ministre Finances a écrit :

La loi du 6 décembre 1996 relative au travail à domicile (publiée au Moniteur belge du 24 décembre 1996) qui insère dans la loi du 3 juillet 1978 relative aux contrats de travail, un titre nouveau intitulé "Le contrat d'occupation de travailleur à domicile" prévoit notamment le remboursement, par l'employeur, des frais inhérents au travail à domicile. Par conséquent, le montant total du loyer et des avantages locatifs sans pouvoir être inférieur au revenu cadastral majoré de 40% sera imposable dans le chef du propriétaire, dès lors que le bail n'a pas été soumis à la formalité de l'enregistrement et que l'une des conditions susvisées est réalisée.

Une explication à propos de cette nuance "bail non enregistré" ?

Seul le bail enregistré permet de scinder la location entre la partie privée et la partie professionnelle.
Il peut donc être prudent d'indiquer dans le bail enregistré  que le locataire affectera un bureau à l'usage professionnel, soit 3m²  (? taille du bureau et la chaise) sur une superficie globale de 100 m² = 3% du loyer = pro = case 109 & 110 pour 3% du loyer annuel.

En ligne

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 12 559
Site Web

Re : Demande de renseignements qui ressemble à un contrôle aléatoire

max11 a écrit :
PIM a écrit :
Ministre Finances a écrit :

La loi du 6 décembre 1996 relative au travail à domicile (publiée au Moniteur belge du 24 décembre 1996) qui insère dans la loi du 3 juillet 1978 relative aux contrats de travail, un titre nouveau intitulé "Le contrat d'occupation de travailleur à domicile" prévoit notamment le remboursement, par l'employeur, des frais inhérents au travail à domicile. Par conséquent, le montant total du loyer et des avantages locatifs sans pouvoir être inférieur au revenu cadastral majoré de 40% sera imposable dans le chef du propriétaire, dès lors que le bail n'a pas été soumis à la formalité de l'enregistrement et que l'une des conditions susvisées est réalisée.

Une explication à propos de cette nuance "bail non enregistré" ?

Seul le bail enregistré permet de scinder la location entre la partie privée et la partie professionnelle.
Il peut donc être prudent d'indiquer dans le bail enregistré  que le locataire affectera un bureau à l'usage professionnel, soit 3m²  (? taille du bureau et la chaise) sur une superficie globale de 100 m² = 3% du loyer = pro = case 109 & 110 pour 3% du loyer annuel.

Originale suggestion...

Et si le bail enregistré prévoit 0 %, cela ne suffirait donc pas ?


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
Propriétés Immobilières

--------------------
L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

Hors ligne

max11
Pimonaute intarissable
Lieu : Bruxelles
Inscription : 28-02-2012
Messages : 916

Re : Demande de renseignements qui ressemble à un contrôle aléatoire

PIM a écrit :
max11 a écrit :
PIM a écrit :
Ministre Finances a écrit :

La loi du 6 décembre 1996 relative au travail à domicile (publiée au Moniteur belge du 24 décembre 1996) qui insère dans la loi du 3 juillet 1978 relative aux contrats de travail, un titre nouveau intitulé "Le contrat d'occupation de travailleur à domicile" prévoit notamment le remboursement, par l'employeur, des frais inhérents au travail à domicile. Par conséquent, le montant total du loyer et des avantages locatifs sans pouvoir être inférieur au revenu cadastral majoré de 40% sera imposable dans le chef du propriétaire, dès lors que le bail n'a pas été soumis à la formalité de l'enregistrement et que l'une des conditions susvisées est réalisée.

Une explication à propos de cette nuance "bail non enregistré" ?

Seul le bail enregistré permet de scinder la location entre la partie privée et la partie professionnelle.
Il peut donc être prudent d'indiquer dans le bail enregistré  que le locataire affectera un bureau à l'usage professionnel, soit 3m²  (? taille du bureau et la chaise) sur une superficie globale de 100 m² = 3% du loyer = pro = case 109 & 110 pour 3% du loyer annuel.

Originale suggestion...

Et si le bail enregistré prévoit 0 %, cela ne suffirait donc pas ?

Non. Le fisc n'est pas tenu par ce qui est noté dans le bail. Il va donc estimer que 0% n'est pas assez et va "proposer" autre chose. Et ce ne sera pas 3m²... A vous de trouver des arguments pour réduire les 10 ou 15 % qu'il va avancer.
Alors que s'il veut contester les 3m² ce sera à lui à avancer des arguments pour contester.

En ligne

Aime ce post :

PIM

gloup
Pimonaute assidu
Inscription : 13-02-2014
Messages : 83

Re : Demande de renseignements qui ressemble à un contrôle aléatoire

GT a écrit :
gloup a écrit :

... qu'un locataire a déclaré des revenus professionnels dans son appartement ...

Je suppose que vous avez voulu écrire des charges professionnelles dans sa déclaration de sorte qu'il ressort que le bien pris en location a été utilisé à des fins professionnelles.

En effet, lisez "charges" plutôt que "revenus".

Hors ligne

rexou
Pimonaute non modérable
Lieu : bruxelles
Inscription : 21-03-2010
Messages : 7 295

Re : Demande de renseignements qui ressemble à un contrôle aléatoire

PIM a écrit :

Et si la personne concernée prenait contact avec le service qui lui a adressé cette demande, pour essayer d'en savoir plus sur les motivations ?

Je parcours ce sujet avec retard... Situation inhabituelle en effet.

Un locataire qui déclare des charges professionnelles ? Possible, mais alors pourquoi demander des infos sur l'ensemble des biens ? Dans ce genre de circonstances, le fisc envoie (j'ai déjà eu le cas) un avis de redressement, avec possibilité de le contester avec motivation dans un délai (15 jours ou un mois il me semble) donné.

Perso, je n'ai jamais connu ni entendu parler d'une enquête de ce genre. Une réévaluation du RC est possible aussi.

Mais en effet, contacter (par tel, ou visite sur place) le service concerné et tenter d'en savoir plus me semble une excellente idée. Je commencerais pas cela.


rexou

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 17 151
Site Web

Re : Demande de renseignements qui ressemble à un contrôle aléatoire

J'ai eu une telle demande.
Le document à remplir n'avait aucun sens. J'ai demandé un rendez vous pour le remplir. Je passe les réponses à la con à cette demande, mais la tête du fonctionnaire qui m'a reçu vallait de l'or. Aucune idée de ce que c'est devenu ou deviendra, parce que c'est récent.


Grmf!
----------------
Nonobstant la baisse de confiance induite, je suggère fortement d’essayer les principales voies emblématiques, en prenant toutes les précautions qui s'imposent. (Pipotron)

En ligne

gloup
Pimonaute assidu
Inscription : 13-02-2014
Messages : 83

Re : Demande de renseignements qui ressemble à un contrôle aléatoire

rexou a écrit :
PIM a écrit :

Et si la personne concernée prenait contact avec le service qui lui a adressé cette demande, pour essayer d'en savoir plus sur les motivations ?

Je parcours ce sujet avec retard... Situation inhabituelle en effet.

Un locataire qui déclare des charges professionnelles ? Possible, mais alors pourquoi demander des infos sur l'ensemble des biens ? Dans ce genre de circonstances, le fisc envoie (j'ai déjà eu le cas) un avis de redressement, avec possibilité de le contester avec motivation dans un délai (15 jours ou un mois il me semble) donné.

Perso, je n'ai jamais connu ni entendu parler d'une enquête de ce genre. Une réévaluation du RC est possible aussi.

Mais en effet, contacter (par tel, ou visite sur place) le service concerné et tenter d'en savoir plus me semble une excellente idée. Je commencerais pas cela.

Hier, je pensais qu'un locataire avait peut-être affecté une partie de son appartement à des fins professionnelles et ne voyait pas l'intérêt de prendre contact avec ce service pour connaitre l'origine de cette demande, mais c'était sans penser qu'il aurait été en effet très évident pour le fisc d'envoyer un simple avis de redressement.
Merci pour ces remarques, je vais y donner suite...

Hors ligne

Aiment ce post :
gloup
Pimonaute assidu
Inscription : 13-02-2014
Messages : 83

Re : Demande de renseignements qui ressemble à un contrôle aléatoire

grmff a écrit :

J'ai eu une telle demande.
Le document à remplir n'avait aucun sens. J'ai demandé un rendez vous pour le remplir. Je passe les réponses à la con à cette demande, mais la tête du fonctionnaire qui m'a reçu vallait de l'or. Aucune idée de ce que c'est devenu ou deviendra, parce que c'est récent.

Ah ! Nous sommes donc 2 ! Ça me rassure un peu...

Hors ligne

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 12 559
Site Web

Re : Demande de renseignements qui ressemble à un contrôle aléatoire

gloup a écrit :
rexou a écrit :
PIM a écrit :

Et si la personne concernée prenait contact avec le service qui lui a adressé cette demande, pour essayer d'en savoir plus sur les motivations ?

Je parcours ce sujet avec retard... Situation inhabituelle en effet.

Un locataire qui déclare des charges professionnelles ? Possible, mais alors pourquoi demander des infos sur l'ensemble des biens ? Dans ce genre de circonstances, le fisc envoie (j'ai déjà eu le cas) un avis de redressement, avec possibilité de le contester avec motivation dans un délai (15 jours ou un mois il me semble) donné.

Perso, je n'ai jamais connu ni entendu parler d'une enquête de ce genre. Une réévaluation du RC est possible aussi.

Mais en effet, contacter (par tel, ou visite sur place) le service concerné et tenter d'en savoir plus me semble une excellente idée. Je commencerais pas cela.

Hier, je pensais qu'un locataire avait peut-être affecté une partie de son appartement à des fins professionnelles et ne voyait pas l'intérêt de prendre contact avec ce service pour connaitre l'origine de cette demande, mais c'était sans penser qu'il aurait été en effet très évident pour le fisc d'envoyer un simple avis de redressement.
Merci pour ces remarques, je vais y donner suite...

N'oubliez pas de venir nous raconter la suite.


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
Propriétés Immobilières

--------------------
L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

Hors ligne

Aiment ce post :
GT
Pimonaute incurable
Inscription : 11-10-2014
Messages : 4 834

Re : Demande de renseignements qui ressemble à un contrôle aléatoire

gloup a écrit :

Hier, je pensais qu'un locataire avait peut-être affecté une partie de son appartement à des fins professionnelles et ne voyait pas l'intérêt de prendre contact avec ce service pour connaitre l'origine de cette demande, mais c'était sans penser qu'il aurait été en effet très évident pour le fisc d'envoyer un simple avis de redressement.
Merci pour ces remarques, je vais y donner suite...

Une demande de renseignement n'est pas un avis de rectification ou d'imposition d'office.

Avec la demande de renseignements, l'administration manifeste sa volonté de vérifier la situation fiscale du contribuable. L'art.316 est contenu ds  le titre VI, CHAPITRE III : Investigations et contrôle Section première : Obligations du contribuable du code des impôts sur les revenus.

Je ne crois pas que ce serait une bonne idée de contester ce le principe du droit de vérification à l'administration.

Succède éventuellement à celle-ci, la phase de taxation soit par la procédure de la rectification de la déclaration (art. 346, Code des impôts) qui se fondera entre autres sur les éléments communiqués ds la réponse à la demande de renseignements soit par la procédure  de la taxation d'office (art.351, Code des impôts).

Rien n'oblige l'administration à procéder immédiatement à la phase de la rectification.

Dernière modification par GT (06-03-2019 15:14:53)

En ligne

GT
Pimonaute incurable
Inscription : 11-10-2014
Messages : 4 834

Re : Demande de renseignements qui ressemble à un contrôle aléatoire

Pour info

Comme particulier, vous risquez davantage d'être contrôlé si  (...) vous n’avez pas déclaré correctement les revenus provenant de la location d’un bien immeuble dont vous êtes propriétaire en Belgique et qui est affecté par votre locataire à des fins professionnelles

https://www.securex.eu/lex-go.nsf/vwNew … H_OByhKj3g

Dernière modification par GT (06-03-2019 15:23:08)

En ligne

Aime ce post :
rexou
Pimonaute non modérable
Lieu : bruxelles
Inscription : 21-03-2010
Messages : 7 295

Re : Demande de renseignements qui ressemble à un contrôle aléatoire

GT a écrit :

Une demande de renseignement n'est pas un avis de rectification ou d'imposition d'office.

Avec la demande de renseignements, l'administration manifeste sa volonté de vérifier la situation fiscale du contribuable. L'art.316 est contenu ds  le titre VI, CHAPITRE III : Investigations et contrôle Section première : Obligations du contribuable du code des impôts sur les revenus.

Je ne crois pas que ce serait une bonne idée de contester ce droit de vérification à l'administration.

Succède éventuellement à celle-ci, la phase de taxation soit par la procédure de la rectification de la déclaration (art. 346, Code des impôts) qui se fondera entre autres sur les éléments communiqués ds la réponse à la demande de renseignements soit par la procédure  de la taxation d'office (art.351, Code des impôts).

Rien n'oblige l'administration à procéder immédiatement à la phase de la rectification.

Il n'est pas encore question de contester quoi que ce soit, il existe seulement une demande d'informations. Par contre, il est intéressant de savoir ce qui motive cette demande particulière qui est pour le moins inhabituelle. Normal donc que le contribuable s'informe avant de répondre aux questions. D'autant plus que si les baux sont enregistrés, il est aisé d'argumenter que les renseignements demandés sont déjà connus du fisc... dès lors, pourquoi toutes ces questions ?


rexou

Hors ligne

gloup
Pimonaute assidu
Inscription : 13-02-2014
Messages : 83

Re : Demande de renseignements qui ressemble à un contrôle aléatoire

GT a écrit :

(...)
Je ne crois pas que ce serait une bonne idée de contester ce le principe du droit de vérification à l'administration.
(...)

rexou a écrit :

Il n'est pas encore question de contester quoi que ce soit, il existe seulement une demande d'informations. Par contre, il est intéressant de savoir ce qui motive cette demande particulière qui est pour le moins inhabituelle. Normal donc que le contribuable s'informe avant de répondre aux questions. D'autant plus que si les baux sont enregistrés, il est aisé d'argumenter que les renseignements demandés sont déjà connus du fisc... dès lors, pourquoi toutes ces questions ?


En effet, mon intention n'était pas de contester, mais bien de comprendre pourquoi une telle demande.
J'ai obtenu réponses à mes 2 questions posées au début de ce post, ce site est bien pratique et encore merci !

Dernière modification par gloup (06-03-2019 17:09:57)

Hors ligne

panchito
Pimonaute non modérable
Inscription : 19-06-2012
Messages : 7 213

Re : Demande de renseignements qui ressemble à un contrôle aléatoire

Gloup a écrit :

Hier, je pensais qu'un locataire avait peut-être affecté une partie de son appartement à des fins professionnelles

Il suffit que le locataire soit employé et qu'il reçoive des "frais propres propres à l'employeur" soit une indemnité forfaitaire nette par mois sensée couvrir les dépenses (entre autres) d'eau, de chauffage, d'électricité, s'il fait du home working ou ramène tout simplement du travail à la maison...

Dernière modification par panchito (06-03-2019 17:49:33)

Hors ligne

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 12 559
Site Web

Re : Demande de renseignements qui ressemble à un contrôle aléatoire

panchito a écrit :
Gloup a écrit :

Hier, je pensais qu'un locataire avait peut-être affecté une partie de son appartement à des fins professionnelles

Il suffit que le locataire soit employé et qu'il reçoive des "frais propres propres à l'employeur" soit une indemnité forfaitaire nette par mois sensée couvrir les dépenses (entre autres) d'eau, de chauffage, d'électricité, s'il fait du home working ou ramène tout simplement du travail à la maison...

Panchito: pourquoi répéter ? Avez-vous lu les réponses antérieures dans ce fil ?


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
Propriétés Immobilières

--------------------
L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

Hors ligne

Aiment ce post :

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres