forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



Travaux terrasses

Dupuis
Pimonaute bavard
Inscription : 03-10-2016
Messages : 312

Travaux terrasses

Bonjour
J’ouvre une nouvelle discussion pour le même appartement dont je suis propriétaire ,appartement dans un immeuble où la façade et les terrasses sont en cours de rénovation .
Cet appartement se situe à la côte belge , et  90 % des appels sont des secondes résidences

Il y a des réunions de chantier auxquelles assistent le syndic et le CdC .
Nous n’avons aucune information concernant l’avancée des travaux ni les décisions prises lors de ces réunions hors j’ai appris qu’il y avait de gros problèmes et qu’il va falloir faire des changements quand au choix de matériaux et il est question de reporter une partie des travaux à plus tard parce que le prix va être plus élevé que prévu.
Le CdC n’a pas été mandaté pour prendre des décisions mais un des membres du CdC auquel je faisais la remarque m’a dit que cela faisait partie de leur fonction.
Je suis étonnée que des membres du CdC qui ne sont ni ingénieurs ni architectes ne soient pas assistés d’un spécialiste extérieur à l’entreprise qui fait les travaux et que nous ne soyons pas tenus au courant de ce qui se passe .
Nous avons un site internet .
Merci pour vos remarques éventuelles

Hors ligne

Aime ce post :
luc
Pimonaute non modérable
Lieu : Evere, Bruxelles, Belgique
Inscription : 09-08-2004
Messages : 5 629
Site Web

Re : Travaux terrasses

rexou a écrit :

Le but d'une copropriété est de vivre ensemble dans l'harmonie et que le gérant fasse son boulot dans le respect de l'intérêt de l'ensemble des copropriétaires.

Si on veut tout diriger seul et tout régenter, on achète une villa. Pas un appartement. Si chacun y va de son idée, plus ou moins réaliste et plus ou moins cohérente pour diriger le syndic, la gestion n'est plus possible. Si un cp lambda veut s'exprimer, il le fait en ag après avoir demandé de faire mettre un point précis à l'ordre du jour. Et personne ne gagne rien à avoir un perturbateur qui se contente de critiquer et ergoter sur une interprétation de la loi à appliquer par les autres.

J'ai aussi un bien à la côte. UN petit bien dans une acp de 147 lots. Je paie et je me tais. Et en ag, si besoin, je pose une question. Ou je m'adresse au syndic ou à un membre du cdc... pour avoir une info. Pas pour leur dicter leur conduite.

Vous ramenez tout à votre acp et à votre cas particulier... dont je ne peux débattre valablement, et qui ne s'applique pas nécessairement à tout.

La cohérence des actes posés et le pragmatisme priment à mon sens sur une interprétation -qui vous est propre et que je ne partage pas- des textes légaux.

Quand je lis la galère "affligeant car vous en tant que VOUS, n'avez pas réponses à vos questionnements..", je crois lire un ado qui affirme son ego. Le "moi"... Une acp est supposée se composer d'adultes raisonnables... Ce n'est pas toujours le cas.

Ce qu'il fallait démontrer.

D'abord j'apprecie fort votre approche dans les domaines pour lesquels vous êtes pour moi un expert.

Avec votre replique ci-devant franche vous m'évitez à devoir documenjter une descripion extensive de votre approche.

Quelques éléments de votre descriptif qui démontrent selon moi que vous partez du pied gauche::

rexou a écrit :

l'intérêt de l'ensemble des copropriétaires

en concordance avec la loi de 1924 (axé communauté), mais en discordance avec la loi depuis la loi de 1994 (axé copropriété).

rexou a écrit :

Vous ramenez tout à votre acp et à votre cas particulier

Exact. Je parle de ce que je sais, pas de ce que je n'ai pas vécue moi-même et le dit ouvertement. Je suis un practicien. Cela a effectivement des avantages et des dèsavantages.
J'essaie entre autres d'éviter de generaliser. C'est un des 37 trucs procéduriers déja appris aux avocats en Sicile, Athène, ... dans le temps des Grecs il a y je crois environs 25 siècles.

rexou a écrit :

La cohérence des actes posés et le pragmatisme priment à mon sens sur une interprétation -qui vous est propre et que je ne partage pas- des textes légaux.

No comment. Exemple concret ci-après.

rexou a écrit :

Quand je lis la galère "affligeant car vous en tant que VOUS, n'avez pas réponses à vos questionnements..", je crois lire un ado qui affirme son ego. Le "moi"... Une acp est supposée se composer d'adultes raisonnables... Ce n'est pas toujours le cas.

Vous avez une formation de psychologie ou analogue pour faire un profil psychologique d'un pimonaute? Vous avez une expérience dans ce contexte ?

Un exemple concret:

J'ai gagné une procédure d'appel contre deux permis d'environnement pour une chaufferie. J'ai gagné sur base de 17 interprétations de moi. 15 ont été accepté rapidement, 1 a donné lieu à une ordonnance régionale (attestation des pompiers doit être présent avant le début d'une enquête publique), 1 a donné lieu a une réglementation européenne (PE classe 1A pour 400 emplacements de voitures au lieu de 200 - notre ACP a +280 emplacements pour voitures).
Comme ils ont su annuler l'appel chez le Ministre, ils sont maintenant là avec leurs deux permis et doivent affronter le marais des faux en écritures et des incohérences techniues inévitable avec sur papier (y compris founiseur) pas de cascade et en pratique deux chaudières en cascade. Actuellement suite à leurs écrits la chaufferie ne fonctonne que sur la petite chaudière. La grande ne fonctionne pas (encore) depuis + 2 à 6 mois.

Le but du clan était comme vous le pragmatisme et le gain financier à court terme: pourquoi dépenser 30.000 à 60.000 EUR pour un permis classe 1A? Le clan s'est dit: adaptons la situation pour que deux permis 1B suffisent (= scinder sur papier l'ACP, mais pas physiquement - trruc inventé par un avocat procédurier "mauvais père de famille" qui intervenait sans autorisation du syndic provisoire ni de l'AG).

Le clan a forcé qu'un groupe de 18 copropriétaires s'est fait fort chez le Ministre Bruxellois. Ils ne l'ont pas dit la vérité. En plus ils ont "oublié" de faire valider leur proposition par l'AG = point explicite à l'OJ de l'AG suivante pour valider et constater que ces deux permis remplacent la partie commodo et incommodo et joindre les deux PE au PV. Petit problème: ces deux permis étaient au nom de deux ACP inexistants (truc impossible maintenant depuis le CDE (Art. III.15 BCE) et l'AR Syndic). C'est ceux qui se sont fait fort qui peuvent en principe être mis responsable tant financièrement que pénalement. La compta de 1999-2018 n'a pas encore été approuvé en définitif.

Maitenant on a déja +200.000 EUR de frais supplémentaires pour la chaufferie "en panne" suite au non-suivie des normes techniques classiques et la recherche intensif du bénéfice du syndic. Si on doit boire la calice au fond des fantaisies du clan, on pourra avoir en 2020/2021 des factures de +2 millions pour "régulariser" leurs faux (= divider l'ACP et la copropriété et son parc physiquement en deux).

Ah oui, selon vous le syndic peut attendre sous la coupe de pragmatisme de communiquer jusque l'AGO 2020 en mars 2020 que la chaufferie pourrait tomber en panne à 100% au premier grand gel (janvier ?) ? communiquer au CdC/CdCaC, composé par lui, suffit?
Ou doit-il communiquer à l'AG dès qu'il le sait et périodiquement tenir tous les CP au courant?
Par son site par exemple ....

Pour moi une procédure pénale est comme un abîme. On sait quand on tombe dedans, mais on ne ssit pas quand et comment on en ressort.


Cordialement,

Luc

Hors ligne

GT
Pimonaute non modérable
Inscription : 11-10-2014
Messages : 7 137

Re : Travaux terrasses

Les dispositions relatives aux missions légale et  décidées par l'assemblées générale sont actuellement reprises à l'art.577-8/1, c. Civil.
Le conseil affirme ce texte  qui est impératif comme toutes les dispositions des article 5773 à 577-14, C Civil affirme que le conseil a une mission légale ( il est chargé de veiller à la bonne exécution par le syndic de ses missions) et peut se voir confier des missions et délégations dans certaines circonstances et sous certaines conditions.
Par "veiller à la bonne exécution par le syndic de ses missions", il convient, à la lecture des travaux parlementaires qui ont précédé la loi de 2010, de comprendre le contrôler.
Cette mission de contrôle du syndic est reprise unanimement dans la doctrine dont j'ai pu prendre connaissance. Mais c'est avec intérêt que je lirais une opinion différente dans la doctrine.
Le conseil ne gère pas l'ACP, le conseil n'assiste pas le syndic.
Il s'agit de la volonté du législateur.
A tort ou à raison, c'est un autre débat. L'intérêt général a été défini par le législateur.

Ces modifications légales sont évidemment susceptibles de générer des frustrations dans certains conseils de copropriété constatant que leurs prérogatives dorénavant limitées. 

Par ailleurs, le syndic a avantage à faire participer le syndic conseil (edit pim)sous une forme ou une autre à ses décisions. Il a assimilé la politique du "parapluie" pour se couvrir. Le syndic et le conseil se protègeront ainsi mutuellement en cas de problème. Comment le rapport que le conseil doit produire lors de l'AG serait-il vraiment objectif sur la manière dont le syndic a réalisé ses missions s'il y a lui-même participé ? Et le conseil auquel le syndic a recours se sent flatté de l'intérêt dont il est l'objet de la part du syndic.

A propos de la relation entre le syndic et le conseil, l'expression "couple infernal" a déjà été utilisée".

Dernière modification par PIM (29-11-2019 09:29:23)

Hors ligne

Aiment ce post :
GT
Pimonaute non modérable
Inscription : 11-10-2014
Messages : 7 137

Re : Travaux terrasses

GT a écrit :

Par ailleurs, le syndic a avantage à faire participer le syndic conseil (edit pim)sous une forme ou une autre à ses décisions. .

Merci d'avoir relevé et corrigé mon inattention et ma précipitation.
Du contexte, il fallait évidemment lire "conseil" et non "syndic".

Hors ligne

luc
Pimonaute non modérable
Lieu : Evere, Bruxelles, Belgique
Inscription : 09-08-2004
Messages : 5 629
Site Web

Re : Travaux terrasses

GT a écrit :

Par ailleurs, le syndic a avantage à faire participer le conseil sous une forme ou une autre à ses décisions.

Cet en effet le poblème clé. Il y a une solution constructive déja disponible dans la loi. Il ne faut même pas adapter la déontologie de l'IPI et celui des avocats.

Mais au moins l'IPI devait faire une publicité par la voie de IPI News ou autre, pour éviter que seul les intitiés utlisent cet approche.

Plus tard dès que j'ai le temps physique a écrire une explication motivée dans une langue qui n'est pas ma langue maternelle..
.


Cordialement,

Luc

Hors ligne

Aime ce post :
rexou
Pimonaute non modérable
Lieu : bruxelles
Inscription : 21-03-2010
Messages : 8 306

Re : Travaux terrasses

GT a écrit :

Par ailleurs, le syndic a avantage à faire participer le conseil sous une forme ou une autre à ses décisions.

C'est évident. Cela contribue à gérer l'immeuble le mieux possible et l'équilibre est à trouver entre les relations interpersonnelles des différents interlocuteurs, leurs connaissances, leur disponibilité, et un tas de choses qui ne figurent dans aucun texte légal.

Dupuis a écrit :

J’en ai parlé lors de l’ A G mais je n’ai pas eu de réponse , le syndic a expliqué qu’il fallait remercier le CdC pour ses présences aux réunions et la majorité des copropriétaires a applaudit  .....décourageant !

Dans une acp, certains apportent leur contribution de manière active et constructive, la majorité observe passivement... et parfois, un trublion critique sans rien apporter de constructif... décourageant !

@ Luc : Je ne suis ni expert ni psy. J'émets seulement un ressenti personnel quand je dis ce que je pense des propos de la galère. Elle écrit en s'adressant à Dupuis : "affligeant car vous en tant que VOUS, n'avez pas réponses à vos questionnements.." Et je réponds  : " je crois lire un ado qui affirme son ego. Le "moi". "Ce n'est pas un profil psychologique, mais le constat d'un raisonnement puéril basé sur le "moi".


rexou

Hors ligne

Dupuis
Pimonaute bavard
Inscription : 03-10-2016
Messages : 312

Re : Travaux terrasses

rexou a écrit :
Dupuis a écrit :

Décidément avec vous il ne faut surtout jamais déranger le syndic .
Comme solution je préconiserais que les réunions de chantiers soient suivies par un spécialiste externe .
Selon la loi le CdC doit fournir un rapport annuel sur ce que le syndic fait en temps normal ( ce qu’il ne fait pas ) mais en cas de situation exceptionnelle où le coût va quand même tourner autours des 25.000 euros par logement on ne nous dit rien alors qu’il y a des imprévus qui vont augmenter considérablement le montant total .

Quand on n'est pas spécialement qualifié, on ne vient pas exposer ses idées brillantes. Si vous vouliez que ces réunions soient suivies par un expert externe, il fallait le demander en AG avant le début des travaux.

Le CDC agit et participe à l'intérêt général.

Il y a des imprévus... c'est fréquent sur un chantier. Vous n'avez pas la solution miracle. Vous ne proposez rien de positif, vous êtes seulement critique.

Si le syndic doit se plier aux caprices de tous les cp, son boulot devient impossible. Il peut écouter le conseil avisé d'un cp qui aurait des qualifications particulières et une remarque constructive. Est-ce votre cas ?

Nous sommes sur un forum et c’est fait pour discuter de choses et d’autres discussions autour de sujet postés par une personne qui veut avoir des avis , avis qui peuvent servir à d’autres .
Je vais sur d’autres forums sur lesquels l’amabilité est de rigueur ainsi que le respect de ceux qui participent.
Vous parlez comme ci vous aviez raison et l’autre a tort et vous le faites de manière très désagréable , je vous signale quand même que si pour une raison quelconque il doit y avoir procès c’est quand même le juge qui aura le dernier mot.

Hors ligne

Aiment ce post :
copropriétaire engalère
Pimonaute intarissable
Inscription : 10-10-2019
Messages : 1 141

Re : Travaux terrasses

Dupuis a écrit :

Je vais sur d’autres forums sur lesquels l’amabilité est de rigueur ainsi que le respect de ceux qui participent.
Vous parlez comme ci vous aviez raison et l’autre a tort et vous le faites de manière très désagréable , je vous signale quand même que si pour une raison quelconque il doit y avoir procès c’est quand même le juge qui aura le dernier mot.

je l'ai appris à mes dépends;
-ne pas faire confiance aux lèche botte du syndic /cdc
-pour les "bénévoles" , laissez moi vous dire qu'ils ont des petits à côtés substantiels.
-vous avez le droit d'être informé pas à pas de tout ce qui relève des communs de votre copropriété, si le syndic/cdp ne vous informe pas ou utilisent la langue de bois, méfiez vous !
-vous avez engagé un syndic, pas un ingénieur civil architecte pro de la sécurité et de l'éclairage........
-qu'il se contente de faire son boulot sans tirer la couverture du côté du cdc......c'est douteux.

faites venir les pompiers et police de proximité (la nuit) vous même, puis insistez que si vous n'avez pas toutes les infos vous allez demander la suspension des travaux parce que ceci ou cela.

le syndic n'est pas votre larbin, mais vous n'êtes pas une vache à lait non plus.


"Les sans foi ni loi sont souvent les premiers à se cacher derrière un pseudo humanisme."
Patrick Louis Richard

Hors ligne

Aime ce post :

luc

rexou
Pimonaute non modérable
Lieu : bruxelles
Inscription : 21-03-2010
Messages : 8 306

Re : Travaux terrasses

Dupuis a écrit :

Nous sommes sur un forum et c’est fait pour discuter de choses et d’autres discussions autour de sujet postés par une personne qui veut avoir des avis , avis qui peuvent servir à d’autres .
Je vais sur d’autres forums sur lesquels l’amabilité est de rigueur ainsi que le respect de ceux qui participent.
Vous parlez comme ci vous aviez raison et l’autre a tort et vous le faites de manière très désagréable , je vous signale quand même que si pour une raison quelconque il doit y avoir procès c’est quand même le juge qui aura le dernier mot.

Je vous exprime une opinion qui n'engage que moi. Vous êtes libre d'apprécier ou non. J'écris ce que je pense sans être grossier et j'essaie d'être constructif. Il importe peu de savoir dans ce cas qui a tord ou qui a raison. Un échange d'idées est positif et peut amener à une réflexion.

Bien sur qu'en cas de procès, le juge aura le dernier mot... Mais pourquoi un procès ? Qu'est ce qui justifierait un procès ???

Les actes et décisions d'un syndic ne trouveront jamais une approbation unanime auprès des cp. Il existera toujours l'une ou l'autre contestation. Plus ou moins fondée, plus ou moins sensée... Le but n'est pas d'avoir raison, mais de garder un esprit positif et constructif dans l'intérêt de tous.

Si vous envisagez d'entamer une procédure, faites-le et revenez nous dire ce qu'en aura pensé le juge.  devil
Vous avez de la chance, je ne suis pas juge... cela devrait vous rassurer.

Dernière modification par rexou (29-11-2019 17:10:41)


rexou

Hors ligne

GT
Pimonaute non modérable
Inscription : 11-10-2014
Messages : 7 137

Re : Travaux terrasses

rexou a écrit :
GT a écrit :

Par ailleurs, le syndic a avantage à faire participer le conseil sous une forme ou une autre à ses décisions.

C'est évident. Cela contribue à gérer l'immeuble le mieux possible et l'équilibre est à trouver entre les relations interpersonnelles des différents interlocuteurs, leurs connaissances, leur disponibilité, et un tas de choses qui ne figurent dans aucun texte légal.

Ce que j'ai voulu exprimer est que le syndic a un intérêt à mouiller le CDC ds la prise de décisions, à se faire couvrir par le CDC.

Pour le législateur, le CDC participe à l'intérêt général en contrôlant le syndic  et en rédigeant un rapport circonstancié adressé aux copropriétaires lors de l'AG, rapport évidemment objectif, sur la manière dont le syndic réalise ses missions.

Si le CDC participe à la prise de décisions, ce rapport sera-t-il vraiment objectif  ?

Hors ligne

Aime ce post :

luc

Dupuis
Pimonaute bavard
Inscription : 03-10-2016
Messages : 312

Re : Travaux terrasses

GT a écrit :

Ces modifications légales sont évidemment susceptibles de générer des frustrations dans certains conseils de copropriété constatant que leurs prérogatives dorénavant limitées. 

Par ailleurs, le syndic a avantage à faire participer le syndic conseil (edit pim)sous une forme ou une autre à ses décisions. Il a assimilé la politique du "parapluie" pour se couvrir. Le syndic et le conseil se protègeront ainsi mutuellement en cas de problème. Comment le rapport que le conseil doit produire lors de l'AG serait-il vraiment objectif sur la manière dont le syndic a réalisé ses missions s'il y a lui-même participé ? Et le conseil auquel le syndic a recours se sent flatté de l'intérêt dont il est l'objet de la part du syndic.

A propos de la relation entre le syndic et le conseil, l'expression "couple infernal" a déjà été utilisée".

Ce qui m’étonne toujours c’est que les copropriétaires ne sont pas au courant des loi.
Lors de l’A.G. qui a eu lieu fin octobre , le syndic mettant en avant le conseil de copropriété qui assiste aux réunions de chantier , la majorité des copropriétaires a applaudit, j’ai été la seule à demander à quel titre ils assistaient aux réunions de chantier ce qui a déplu à certains . Je n’ai eu aucune réponse , on est vite passé au point suivant.

Hors ligne

rexou
Pimonaute non modérable
Lieu : bruxelles
Inscription : 21-03-2010
Messages : 8 306

Re : Travaux terrasses

copropriétaire engalère a écrit :

faites venir les pompiers et police de proximité (la nuit) vous même, puis insistez que si vous n'avez pas toutes les infos vous allez demander la suspension des travaux parce que ceci ou cela.

C'est simplement de la folie furieuse.


rexou

Hors ligne

rexou
Pimonaute non modérable
Lieu : bruxelles
Inscription : 21-03-2010
Messages : 8 306

Re : Travaux terrasses

GT a écrit :

Ce que j'ai voulu exprimer est que le syndic a un intérêt à mouiller le CDC ds la prise de décisions, à se faire couvrir par le CDC.

Pour le législateur, le CDC participe à l'intérêt général en contrôlant le syndic  et en rédigeant un rapport circonstancié adressé aux copropriétaires lors de l'AG, rapport évidemment objectif, sur la manière dont le syndic réalise ses missions.

Si le CDC participe à la prise de décisions, ce rapport sera-t-il vraiment objectif  ?

Le bon syndic s'assure avant d'agir que ses décisions seront approuvées (ou admises comme nécessaires si vous préférez) par plusieurs personnes au sein de l'acp.
Se "faire couvrir" est un acte humain et relevant de la bonne gestion. Les cp sont quand même ses clients. Le cdc rédigera un rapport favorable si les travaux réalisés l'ont été avec une motivation sérieuse constatée par XX et YY.

De même , pour la rénovation de terrasses, il est logique que le cdc soit convié à assister aux réunions de chantier. Ce n'est pas obligatoire, mais c'est conseillé, dans le cadre d'une saine gestion.

Et quand un électron libre en fait la critique, il est normal qu'il ne soit pas écouté outre mesure.


rexou

Hors ligne

copropriétaire engalère
Pimonaute intarissable
Inscription : 10-10-2019
Messages : 1 141

Re : Travaux terrasses

rexou a écrit :
copropriétaire engalère a écrit :

faites venir les pompiers et police de proximité (la nuit) vous même, puis insistez que si vous n'avez pas toutes les infos vous allez demander la suspension des travaux parce que ceci ou cela.

C'est simplement de la folie furieuse.

on ne vous demande pas votre avis, trop imbu de carillons......à con sonnance variable!

ouvrez un temple à la gloire des syndic/cdc.......on verra si vous aurez autant d'adeptes de l'autre côté du banc!
bientôt vous me direz d'aller acheter une villa sans voisins! mais pas de chance, j'en ai une ! et mes voisins sont des cerfs et des chevaux! vu?
arrêtez de casser les bonbons , vous êtes sournois, insipide, creux , c'est tout! à partir de maintenant je vous ignore, vous n'existez plus!
vous retournez dans le néant dont vous n'auriez jamais du sortir! carillon va!


"Les sans foi ni loi sont souvent les premiers à se cacher derrière un pseudo humanisme."
Patrick Louis Richard

Hors ligne

GT
Pimonaute non modérable
Inscription : 11-10-2014
Messages : 7 137

Re : Travaux terrasses

rexou a écrit :

Le bon syndic s'assure avant d'agir que ses décisions seront approuvées (ou admises comme nécessaires si vous préférez) par plusieurs personnes au sein de l'acp.
Se "faire couvrir" est un acte humain et relevant de la bonne gestion. Les cp sont quand même ses clients. Le cdc rédigera un rapport favorable si les travaux réalisés l'ont été avec une motivation sérieuse constatée par XX et YY.

De même , pour la rénovation de terrasses, il est logique que le cdc soit convié à assister aux réunions de chantier. Ce n'est pas obligatoire, mais c'est conseillé, dans le cadre d'une saine gestion.

Et quand un électron libre en fait la critique, il est normal qu'il ne soit pas écouté outre mesure.


Le client du syndic c'est l'ACP et non les copropriétaires individuels qui élisent le syndic.

Quel est le rôle des membres du conseil lors de ces réunions de chantier ?

Si leur rôle se limite à être physiquement présents lors de celle-ci (que ce soit à la demande du syndic ou d'initiative) ,sans plus, cela ne me pose aucun souci dans la mesure , ils seront informés d'une situation , d'un problème qui sera présenté.

Ils en feront mention ds leur rapport incluant la position adoptée par le syndic. Le CDC contrôle la manière dont le syndic exécute ses missions. 

L'intérêt de l'ACP réunie en AG  n'est pas de prendre connaissance d' un rapport du conseil incomplet, tendancieux, biaisé parce que d'une façon ou d'une autre il aura collaboré avec le syndic ds des prises de décisions qui, en finale (en matière de construction cela se vérifie aussi des mois ou des années plus tard), se révèleront  malheureuses.

La responsabilité du conseil est engagée s'il a agi en dehors des ses compétences légales et que l'aCP subit un dommage.

Croyez-vous que ds ce cas l'assurance protection juridique en faveur du conseil interviendra?

Hors ligne

rexou
Pimonaute non modérable
Lieu : bruxelles
Inscription : 21-03-2010
Messages : 8 306

Re : Travaux terrasses

GT a écrit :

Le client du syndic c'est l'ACP et non les copropriétaires individuels qui élisent le syndic.

Quel est le rôle des membres du conseil lors de ces réunions de chantier ?

Si leur rôle se limite à être physiquement présents lors de celle-ci (que ce soit à la demande du syndic ou d'initiative) ,sans plus, cela ne me pose aucun souci dans la mesure , ils seront informés d'une situation , d'un problème qui sera présenté.

Ils en feront mention ds leur rapport incluant la position adoptée par le syndic. Le CDC contrôle la manière dont le syndic exécute ses missions. 

L'intérêt de l'ACP réunie en AG  n'est pas de prendre connaissance d' un rapport du conseil incomplet, tendancieux, biaisé parce que d'une façon ou d'une autre il aura collaboré avec le syndic ds des prises de décisions qui, en finale (en matière de construction cela se vérifie aussi des mois ou des années plus tard), se révèleront  malheureuses.

La responsabilité du conseil est engagée s'il a agi en dehors des ses compétences légales et que l'aCP subit un dommage.

Croyez-vous que ds ce cas l'assurance protection juridique en faveur du conseil interviendra?

D'accord GT... le client est l'acp... mais elle est constituée par les cp qui sont in fine les décideurs qui votent.

Le rôle des membres du cdc doit en effet en principe se limiter à une observation. Néanmoins, il ne peut être que constructif d'émettre une idée ou de donner une info dont le syndic ne dispose peut être pas. Je partage l'idée que le cdc ne décide pas et ce n'est pas son rôle.

Par contre, il est stupide de s'offusquer et de se plaindre au seul fait que le cdc assiste aux réunions.


rexou

Hors ligne

rexou
Pimonaute non modérable
Lieu : bruxelles
Inscription : 21-03-2010
Messages : 8 306

Re : Travaux terrasses

la galère a écrit :

bientôt vous me direz d'aller acheter une villa sans voisins! mais pas de chance, j'en ai une ! et mes voisins sont des cerfs et des chevaux! vu?

Pauvres bêtes !  yikes


rexou

Hors ligne

copropriétaire engalère
Pimonaute intarissable
Inscription : 10-10-2019
Messages : 1 141

Re : Travaux terrasses

GT a écrit :


Quel est le rôle des membres du conseil lors de ces réunions de chantier ?

Si leur rôle se limite à être physiquement présents lors de celle-ci (que ce soit à la demande du syndic ou d'initiative) ,sans plus, cela ne me pose aucun souci dans la mesure , ils seront informés d'une situation , d'un problème qui sera présenté.

Ils en feront mention ds leur rapport incluant la position adoptée par le syndic. Le CDC contrôle la manière dont le syndic exécute ses missions. 

L'intérêt de l'ACP réunie en AG  n'est pas de prendre connaissance d' un rapport du conseil incomplet, tendancieux, biaisé parce que d'une façon ou d'une autre il aura collaboré avec le syndic ds des prises de décisions qui, en finale (en matière de construction cela se vérifie aussi des mois ou des années plus tard), se révèleront  malheureuses.

La responsabilité du conseil est engagée s'il a agi en dehors des ses compétences légales et que l'aCP subit un dommage.

Croyez-vous que ds ce cas l'assurance protection juridique en faveur du conseil interviendra?

le rôle de la présence du cdc aux petites réunions qui ne seront pas communiqués au cp au fur et à mesure? il faut attendre l'AG et leurs fameux rapports oral pour la majorité, avec ça on est gras!
et surtout payer la facture de leurs petites réunions, on en a une dizaine ici!
le syndic s'accole le cdc juste pour se couvrir en cas que! et pourra implorer la co gérance de fait si ça tourne mal! faut pas se leurrer.


"Les sans foi ni loi sont souvent les premiers à se cacher derrière un pseudo humanisme."
Patrick Louis Richard

Hors ligne

Dupuis
Pimonaute bavard
Inscription : 03-10-2016
Messages : 312

Re : Travaux terrasses

rexou a écrit :
Dupuis a écrit :

J’en ai parlé lors de l’ A G mais je n’ai pas eu de réponse , le syndic a expliqué qu’il fallait remercier le CdC pour ses présences aux réunions et la majorité des copropriétaires a applaudit  .....décourageant !

Il existe des gens au sein de votre acp qui se dévouent pour contribuer de manière positive à suivre le syndic et l'évolution  des travaux. Ceci dans l'intérêt général de tous les copropriétaires. Et cela vous décourage ? C'est triste.

En dehors de vos critiques, quelle solution positive et constructive préconisez-vous ?

Le syndic doit tenir une AGE pour vous expliquer les détails techniques d'un éventuel problème et demander votre avis éclairé ? Nul doute que tous les seconds résidents seront ravis et se précipiteront à cette AG en plein hiver ! Une autre proposition ?

Le syndic gère votre immeuble. Vous lui avez délégué cette fonction. Laissez-le faire et foutez-lui la paix. Sauf si vous remarquez des erreurs ou malversations évidentes bien sur. Ce n'est pas le cas.

Si tous les copropriétaires sont mis au courant de ces gros problèmes qui vont sérieusement augmenter la facture ils peuvent se mettre d’accord pour demander une au syndic d’organiser une À G E pour discuter du problème .
L’aspect de la façade pour laquelle il a fallu demander l’accord de l’urbanisme et la qualité vont être modifié , l’avis des copropriétaires est primordial.
A l’heure où la loi sur la copropriété est faite pour que TOUS les copropriétaires s’investissent plus dans la gestion de leur bien vous vous faites tout pour qu’ils la ferme et laissent le couple infernal syndic / CdC agir à leur guise .

Hors ligne

Dupuis
Pimonaute bavard
Inscription : 03-10-2016
Messages : 312

Re : Travaux terrasses

rexou a écrit :
copropriétaire engalère a écrit :

faites venir les pompiers et police de proximité (la nuit) vous même, puis insistez que si vous n'avez pas toutes les infos vous allez demander la suspension des travaux parce que ceci ou cela.

C'est simplement de la folie furieuse.

Les faire venir , je doute qu’ils arrivent à la demande mais on peut les informer du manque de visibilité du chantier et du risque d’accident pour les habitants de l’immeuble et pour les cyclistes et autres piétons.
De là à dire que c’est de la folie furieuse ....on a le droit d’essayer sans être traité de fou furieux

Hors ligne

luc
Pimonaute non modérable
Lieu : Evere, Bruxelles, Belgique
Inscription : 09-08-2004
Messages : 5 629
Site Web

Re : Travaux terrasses

Dupuis a écrit :
rexou a écrit :
copropriétaire engalère a écrit :

faites venir les pompiers et police de proximité (la nuit) vous même, puis insistez que si vous n'avez pas toutes les infos vous allez demander la suspension des travaux parce que ceci ou cela.

C'est simplement de la folie furieuse.

Les faire venir , je doute qu’ils arrivent à la demande mais on peut les informer du manque de visibilité du chantier et du risque d’accident pour les habitants de l’immeuble et pour les cyclistes et autres piétons.
De là à dire que c’est de la folie furieuse ....on a le droit d’essayer sans être traité de fou furieux

Dans deux cas semblables (2004 et 2018) j'ai décrit la siutuation, fait une/plusieurs  photos et envoyé l'ensemble par mail au service compétent de la commune et pour CC au syndic. Ils sont venu voir sur place en absence de moi ET en absence du syndic. J'ai contacté quelques heures par après ce service par téléphone.

Puis j'ai eu un réponse par mail. Staisfaisants pour l'essentiel, mais sans solution pour certains détails. Néansmoins le syndic tient compte avec certains de ces détails, pas tous.


Cordialement,

Luc

Hors ligne

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres