forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



Clause de bail - intérêts de retard... (et associés)

Himura
Pimonaute incurable
Lieu : Liège
Inscription : 05-06-2013
Messages : 3 482

Clause de bail - intérêts de retard... (et associés)

Tout le monde ou presque dispose de la même clause dans ses baux, relative aux intérêts de retard possibles en cas de non-paiement ou de paiement tardif.

Il me semble que personne (ou presque - du moins hors Brabant/Bxl) ne les applique jamais.
Même lors de jugements, ces éléments sont pas/rarement pris en compte.
Il faut dire que généralement, ces intérêts correspondent à 1 ou 2 € sur le mois pris en compte...

Pourtant, courir après un locataire qui paie tout le temps tardivement, est pénible.
Et les conséquences éventuelles sur la balance des comptes l'est également.

Du coup, je me demandais : pourquoi ne pourrait-on pas appliquer les mêmes règles que tant de sociétés qui ont aussi l'habitude de devoir envoyer X rappels de paiement (les sociétés énergétiques principalement, mais aussi les hôpitaux ou même les petits entrepreneurs) ?
Ceux-ci indiquent toujours dans leurs conditions - et pour la plupart appliquent - qu'un "montant forfaitaire minimum de [5 / 10 / 15] € sera comptabilisé pour le 1er rappel, puis X € pour le second rappel, …"
Vous voyez le principe.

Est-ce que quelque chose empêcherait d'inclure un élément de ce type des les clauses d'un bail (habitation / commercial) ?

Hors ligne

GT
Pimonaute non modérable
Inscription : 11-10-2014
Messages : 7 286

Re : Clause de bail - intérêts de retard... (et associés)

YAKA a écrit :

Hello,
A vrai dire, c'est la législation qu'il faudrait changer, je vois autour de moi quand même pas mal de locataires qui préfèrent faire l'impasse sur leur loyer que sur leurs vacances, etc...  A quand l'obligation de payer à temps et à l'heure avec tout ce qui va avec?  Autre débat sans doute.

L'obligation de payer son loyer  à temps et à heure existe. Je me trompe ou pas ?
Que proposez-vous concrètement comme solution pour éviter ce comportement que je condamne en principe ?
Rendre passible ce comportement de sanctions pénales ( la prison et/ou une amende) ?

Pourrait-on envisager d'exiger des agences immobilières et des agences de voyages qu'elles demandent à leurs clients qui sont des locataires qu'ils prouvent qu'ils sont en ordre de paiement de leurs loyers ? doter ces locataires d'un administrateur ? des cours de civisme ? des cours sur la gestion d'un budget ?la récupération du loyer sur les allocations familiales éventuellement perçues ? une dérogation en faveur du bailleur au principe de l'insaisissabilité des revenus du débiteur en dessous d'un certain montant ?......(questions faussement naïves)

Hors ligne

Aime ce post :
panchito
Pimonaute non modérable
Inscription : 19-06-2012
Messages : 8 755

Re : Clause de bail - intérêts de retard... (et associés)

J'ai une affaire pendante en justice en résiliation de bail avec expulsion pour un locataire:
- qui ne paie jamais son loyer en temps et heure
- qui ne sait pas fournir la preuve qu'il a a fait procéder à l'entretien de la chaudière
- qui ne sait pas fournir la preuve qu'il a pris une assurance "incendie"

Mme la Juge nous avait demandé de revenir à l'audience du 11 mai et il devait apporter les preuves d'entretien, d'assurance et que ses loyers d'avril et mai avaient été payés en date et heure (ce qui n'est pas le cas).

En ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 19 132
Site Web

Re : Clause de bail - intérêts de retard... (et associés)

Pour ce qui est des intérêts, au taux actuel, pas la peine de les compter. J'ai bien un intérêt de 12% l'an au contrat, mais ils sont systématiquement rabotés au taux légal par le juge. Alors, je ne les compte plus.

Pour ce qui est des frais de rappel, je ne suis pas sûr qu'ils seraient acceptés. Je pense que non. Alors, ils ne sont plus au contrat.

Pour ce qui est de la clause pénale, le juge va demander avant longtemps qu'elle soit réciproque, un peu comme dans les contrats commerciaux. Si elle n'est pas réciproque, le juge l'annulera.

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 19 132
Site Web

Re : Clause de bail - intérêts de retard... (et associés)

GT a écrit :

Peut-on prévoir dans le bail des pénalités à l'égard du bailleur qui n'exécuterait pas ses obligations qui devraient lui être rappelées par son locataire ?

Certains juges le demandent...

Les baux devraient peut-être être adaptés en conséquences...

Hors ligne

libra
Pimonaute intarissable
Inscription : 05-02-2011
Messages : 1 976

Re : Clause de bail - intérêts de retard... (et associés)

grmff a écrit :

Pour ce qui est des intérêts, au taux actuel, pas la peine de les compter. J'ai bien un intérêt de 12% l'an au contrat, mais ils sont systématiquement rabotés au taux légal par le juge. Alors, je ne les compte plus.

Quand je passe en Justice de Paix, je réduis le taux d'intérêt contractuel au taux légal. Si c'est un locataire qui systématiquement payait ses loyers en retard, cela fait quelques dizaines d'euros.

grmff a écrit :

Pour ce qui est des frais de rappel, je ne suis pas sûr qu'ils seraient acceptés. Je pense que non. Alors, ils ne sont plus au contrat.

Il y a une vingtaine d'année, j'avais réclamé des frais de recommandé. J'avais été débouté sur ce point. Pourtant ce sont des frais réels.

En ligne

Himura
Pimonaute incurable
Lieu : Liège
Inscription : 05-06-2013
Messages : 3 482

Re : Clause de bail - intérêts de retard... (et associés)

PIM a écrit :

ps: j'ai poursuivi un peu ma lecture de ce bail: ce modèle prévoit une prise d'effet "aux alentours" de telle date.
Je n'ai pas été plus loin.

J'ai finalement lu plus loin : le bail est clairement rédigé à destination de logements pour étudiants. On voit qu'il a été adapté et précisé à plusieurs endroits en fonction de ces situations et expériences spécifiques.

Cela explique - un peu - le pourquoi des dates "alentours".

Hors ligne

GT
Pimonaute non modérable
Inscription : 11-10-2014
Messages : 7 286

Re : Clause de bail - intérêts de retard... (et associés)

panchito a écrit :

Il me semble que vous ne pouvez pas réclamer 8 € après seulement 10 jours.

Détrompez-vous, j'ai choisi un bail PIM:

MONTANTS NON PAYES A L'ECHEANCE

En cas de retard de paiement quelconque dû par une partie, celle-ci sera redevable, dès l'échéance, de plein droit et sans mise en demeure préalable, d'un intérêt de douze pour cent l'an, l'intérêt étant compté chaque fois pour l'entièreté du mois entamé.

Himura a pris la précaution d'écrire : "il me semble."
Vous ajoutez maintenant seulement une précision  : l'intérêt est compté pour l'ensemble du mois écoulé.
Précision que nous ignorions tous.

Hors ligne

Aime ce post :
panchito
Pimonaute non modérable
Inscription : 19-06-2012
Messages : 8 755

Re : Clause de bail - intérêts de retard... (et associés)

Pourtant c'est dans les baux "PIM" et probablement tous les autres excellents baux "standards"...

En ligne

Girkou
Pimonaute bavard
Inscription : 12-05-2020
Messages : 242

Re : Clause de bail - intérêts de retard... (et associés)

bonjour
je reviens sur cette discussion, si c'est via une société immobilière est ce différent? peut on mettre une clause de frais forfaitaire pour le 1er, 2e et 3 rappel et/ou des frais administratif aussi ou le concept de consommateur est d'application vu que c'est une location?
au final peut-on mettre une clause raisonnable de frais qui seraient supporté par le locataire qui est responsable du fait de ne pas payer son loyer ( je ne parle pas d'une mauvaise passe ou le propriétaire serait prévenu et qu'un arrangement pourrait être trouvé... ). un recommandé c'est quasi 8E maintenant et pourquoi le propriétaire devrait il supporter des frais pour une manquement (volontaire) du locataire?

Hors ligne

Himura
Pimonaute incurable
Lieu : Liège
Inscription : 05-06-2013
Messages : 3 482

Re : Clause de bail - intérêts de retard... (et associés)

Girkou a écrit :

bonjour
je reviens sur cette discussion, si c'est via une société immobilière est ce différent? peut on mettre une clause de frais forfaitaire pour le 1er, 2e et 3 rappel et/ou des frais administratif aussi ou le concept de consommateur est d'application vu que c'est une location?
au final peut-on mettre une clause raisonnable de frais qui seraient supporté par le locataire qui est responsable du fait de ne pas payer son loyer ( je ne parle pas d'une mauvaise passe ou le propriétaire serait prévenu et qu'un arrangement pourrait être trouvé... ). un recommandé c'est quasi 8E maintenant et pourquoi le propriétaire devrait il supporter des frais pour une manquement (volontaire) du locataire?

Ca n'a rien de différent (heureusement que le droit est le même pour une société ou un particulier !!!...)

De cette discussion, il ressort que ces clauses ne sont pas interdites, mais rarement utilisées, et seraient potentiellement retoquées par un juge.
Personnellement, je pense tout de même pondre quelque chose dans le genre - de façon à avoir mes locataires plus attentifs, et avoir une carte en plus à jouer au besoin.  Si un jour c'est annulé par un juge sur une action particulière… soit. On verra bien.

NB : les recommandés sont rarement nécessaires à l'heure actuelle

Hors ligne

panchito
Pimonaute non modérable
Inscription : 19-06-2012
Messages : 8 755

Re : Clause de bail - intérêts de retard... (et associés)

les recommandés sont rarement nécessaires à l'heure actuelle

Certains juges de paix les exigent....

En ligne

Girkou
Pimonaute bavard
Inscription : 12-05-2020
Messages : 242

Re : Clause de bail - intérêts de retard... (et associés)

merci :-)

Hors ligne

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres