Au hasard de nos offres
  • Villa 1 495 000 € UCCLE
  • Maison 1 290 000 € ST-GILLES
  • Penthouse 890 000 € UCCLE
  • Maison 800 000 € WOLUWE-SAINT-PIERRE
  • Appartement 775 000 € FOREST
  • Loft 850 000 € RHODE ST GENESE
  • Appartement 595 000 € BRUXELLES 5
  • Maison Sous option UCCLE
  • Villa 1 990 000 € RHODE ST GENESE
  • Appartement 390 000 € ST-GILLES
  • Voir toutes les offres »

    Pim's newsetter

    Informations régulières gratuites : abonnez-vous !
    INSCRIPTION
    close-link
    mattis massa Praesent fringilla pulvinar suscipit Lorem elit. vulputate, accumsan

    forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



    percement d'un mur

    Zlurp
    Pimonaute intarissable
    Inscription : 31-10-2008
    Messages : 727

    percement d'un mur

    Bonjour,

    Je viens de recevoir le rapport semestriel du conseil de copro .
    Le propriétaire d'un garage qui aussi propiétaire d'une maison à l'arrière de l'immeuble a demandé de pouvoir percer le mur (partie commune) du fond de son garage pour y placer une porte afin d'accéder directement à son jardin
    On nous informe que l'autorisation a été donnée, cela sans l'avis de l'A.G.
    Le propriétaire a signé un papier (qui est chez le syndic) dans lequel il est écrit que s'il vend le garage, il remettra le mur en l'état.
    Que se passera t'il si ce mur n'est pas rebouché après la vente, ce papier signé a t'il une valeur en cas de problème ?


    zlurp

    Hors ligne

    Saxo
    Pimonaute intarissable
    Inscription : 15-08-2005
    Messages : 673

    Re : percement d'un mur

    Zlurp a écrit :

    On nous informe que l'autorisation a été donnée, cela sans l'avis de l'A.G.

    autorisation donnée par qui ?


    probablement pas par l'urbanisme, alors que c'est évidemment obligatoire.

    Hors ligne

    Zlurp
    Pimonaute intarissable
    Inscription : 31-10-2008
    Messages : 727

    Re : percement d'un mur

    Saxo a écrit :

    Zlurp a écrit :On nous informe que l'autorisation a été donnée, cela sans l'avis de l'A.G.

    autorisation donnée par qui ?


    probablement pas par l'urbanisme, alors que c'est évidemment obligatoire.

    Bonne question, par conseil de copro je suppose puisque à la fin de la lettre il est écrit  "le conseil de copropriété" sans signature.....
    Je compte, bien entendu, informer le syndic que je ne marque pas mon accord avec cette manière de procéder.


    zlurp

    Hors ligne

    Panchito-9340
    Pimonaute
    Inscription : 24-01-2008
    Messages : 1

    Re : percement d'un mur

    C'est justement pour que ce soit bien clair que depuis la nouvelle loi sur la copropriété, le conseil s'appelle désormais conseil de copropriété et non plus conseil de gérance.

    Ils n'ont en effet aucun pouvoir.

    Leur rôle se limite à contrôler le Syndic pour s'assurer qu'il exécute les décisions porises par l'AG.

    Ni plus, ni moins...

    Hors ligne

    rexou
    Pimonaute non modérable
    Lieu : bruxelles
    Inscription : 21-03-2010
    Messages : 6 920

    Re : percement d'un mur

    Le propriétaire du garage étant aussi propriétaire du jardin y attenant, je ne comprends pas pourquoi vous cherchez à couper les cheveux en quatre. Il perce un mur sous SA responsabilité et s'engage à le remettre en état en cas de vente séparée du garage. Quel est le problème ?
    Pourquoi vous investir du rôle de chien de garde de l'urbanisme ?
    Pourquoi vous inquiéter d'une situation qui ne vous concerne en rien ?
    Le conseil de copropriété peut "autoriser" au nom de l'ACP avec la réserve d'accord de l'urbanisme pour être couvert.
    Et le syndic a sans doute autre chose à faire...
    Ma conclusion... et si vous leur foutiez un peu la paix ?  smile


    rexou

    Hors ligne

    Zlurp
    Pimonaute intarissable
    Inscription : 31-10-2008
    Messages : 727

    Re : percement d'un mur

    rexou a écrit :

      Il perce un mur sous SA responsabilité et s'engage à le remettre en état en cas de vente séparée du garage. Quel est le problème ?

    Sous sa responsabilité ??? Il n'est nullement indiqué que le copropriétaire va faire les travaux sous sa responsabilité. Si le mur entier s'écroule (il est en mauvais état), le propriétaire pourra dire qu'il a reçu l'autorisation et on est parti pour un procès ou pour reconstruire le mur aux frais de la copropriété et ce sont les propriétaires qui ont un appartement ET un garage qui payeront le maximum.Il n'est indiqué nulle part qu'une autorisation de l'urbanisme a été demandée.
    Est-il si difficile pour un syndic de demander au copro d'attendre la prochaine A.G. qui a lieu dans 4 mois ?
    Si les syndics n'ont pas assez de temps pour respecter la loi qu'ils changent de métier, ils auront la paix.


    zlurp

    Hors ligne

    PIM
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
    Inscription : 10-03-2004
    Messages : 11 899
    Site Web

    Re : percement d'un mur

    Est-ce un mur mitoyen ?


    Erik DECKERS
    Pim's webmaster (notamment...)
    Propriétés Immobilières

    --------------------
    L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

    Hors ligne

    Zlurp
    Pimonaute intarissable
    Inscription : 31-10-2008
    Messages : 727

    Re : percement d'un mur

    PIM a écrit :

    Est-ce un mur mitoyen ?

    Je ne crois pas, mais c'est un mur d'une brique qui est déjà fissuré (dans mon garage)


    zlurp

    Hors ligne

    luc
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Evere, Bruxelles, Belgique
    Inscription : 09-08-2004
    Messages : 5 067
    Site Web

    Re : percement d'un mur

    rexou a écrit :

    Le conseil de copropriété peut "autoriser" au nom de l'ACP avec la réserve d'accord de l'urbanisme pour être couvert.

    NON, elle ne peut pas depuis le 01.08.1995, confirmé par la loi de 2010.


    Cordialement,

    Luc

    Hors ligne

    rexou
    Pimonaute non modérable
    Lieu : bruxelles
    Inscription : 21-03-2010
    Messages : 6 920

    Re : percement d'un mur

    Le propriétaire a signé un papier qui est chez le syndic et il ne serait pas indiqué qu'il fait ces travaux sous son unique responsabilité ??? Et que le copropriété marque son accord, sous réserve d'autorisations légales ? Et il ne serait pas non plus indiqué que le percement ne peut en aucun cas affaiblir l'ensemble de ce mur ?
    Alors pourquoi signer un document ?


    rexou

    Hors ligne

    rexou
    Pimonaute non modérable
    Lieu : bruxelles
    Inscription : 21-03-2010
    Messages : 6 920

    Re : percement d'un mur

    luc a écrit :

    rexou a écrit : Le conseil de copropriété peut "autoriser" au nom de l'ACP avec la réserve d'accord de l'urbanisme pour être couvert.
    NON, elle ne peut pas depuis le 01.08.1995, confirmé par la loi de 2010.

    J'ai utilisé les guillemets car je voyais le terme "autoriser"  dans le sens "ne pas émettre d'objection" dans la mesure où le CP concerné engage sa seule et entière responsabilité.
    Il possède les deux côtés du mur. S'il n'affaiblit pas ce mur, pourquoi lui chercher des poux ?


    rexou

    Hors ligne

    Zlurp
    Pimonaute intarissable
    Inscription : 31-10-2008
    Messages : 727

    Re : percement d'un mur

    rexou a écrit :

    luc a écrit : rexou a écrit : Le conseil de copropriété peut "autoriser" au nom de l'ACP avec la réserve d'accord de l'urbanisme pour être couvert.
    NON, elle ne peut pas depuis le 01.08.1995, confirmé par la loi de 2010.

    J'ai utilisé les guillemets car je voyais le terme "autoriser"  dans le sens "ne pas émettre d'objection" dans la mesure où le CP concerné engage sa seule et entière responsabilité.
    Il possède les deux côtés du mur. S'il n'affaiblit pas ce mur, pourquoi lui chercher des poux ?

    Ce mur ne lui appartient pas, c'est une partie commune, de même que la toiture.
    Et ni le syndic ni le conseil de copropriété  ne peuvent autoriser ce genre de modification , il faut que l'A.G. soit d'accord en plus d'une autorisation de l'urbanisme.
    Personnellement, j'en ai marre d'être mise devant le fait accompli par des syndics et des conseils de copro qui se croient tout permis.


    zlurp

    Hors ligne

    Saxo
    Pimonaute intarissable
    Inscription : 15-08-2005
    Messages : 673

    Re : percement d'un mur

    Zlurp a écrit :

    Et ni le syndic ni le conseil de copropriété  ne peuvent autoriser ce genre de modification , il faut que l'A.G. soit d'accord en plus d'une autorisation de l'urbanisme.
    Personnellement, j'en ai marre d'être mise devant le fait accompli par des syndics et des conseils de copro qui se croient tout permis.

    Vous n'êtes pas seul à vouloir le respect de la loi:

    Panchito a écrit :

    C'est justement pour que ce soit bien clair que depuis la nouvelle loi sur la copropriété, le conseil s'appelle désormais conseil de copropriété et non plus conseil de gérance.

    Ils n'ont en effet aucun pouvoir.

    Leur rôle se limite à contrôler le Syndic pour s'assurer qu'il exécute les décisions porises par l'AG.

    Ni plus, ni moins...

    La loi doit être respectée

    Hors ligne

    rexou
    Pimonaute non modérable
    Lieu : bruxelles
    Inscription : 21-03-2010
    Messages : 6 920

    Re : percement d'un mur

    Saxo a écrit :

    La loi doit être respectée

    Mais quelle argumentation !   

    mur.gif


    rexou

    Hors ligne

    luc
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Evere, Bruxelles, Belgique
    Inscription : 09-08-2004
    Messages : 5 067
    Site Web

    Re : percement d'un mur

    rexou a écrit :

    Saxo a écrit :
    La loi doit être respectée

    Mais quelle argumentation !

    @rexou

    Vous avez constitué un État indépendant à vous seul?
    Vous avez vos propres lois et "pouvoir en place"?

    PS: je me limite à 2 lignes.


    Cordialement,

    Luc

    Hors ligne

    rexou
    Pimonaute non modérable
    Lieu : bruxelles
    Inscription : 21-03-2010
    Messages : 6 920

    Re : percement d'un mur

    @ Luc :

    La vie en société, en communauté ou en copropriété demande un peu de souplesse et de conciliations. Le seul et strict respect de "la loi" est pour moi un argument affligeant. Ce n'est que mon avis...


    rexou

    Hors ligne

    Saxo
    Pimonaute intarissable
    Inscription : 15-08-2005
    Messages : 673

    Re : percement d'un mur

    rexou a écrit :

    La vie en société, en communauté ou en copropriété demande un peu de souplesse et de conciliations. Le seul et strict respect de "la loi" est pour moi un argument affligeant. Ce n'est que mon avis...


    Au fond, vous insultez les parlementaires et le gouvernement qui ont consacré de longs mois d'efforts pour réformer la loi sur la copropriété.

    Si on vous suit bien, vous dites à tout le monde :

    Moi y en a rien à foutre

    Moi faire la loi à moi tout seul

    Moi y en a être anarchiste !

    Hors ligne

    rexou
    Pimonaute non modérable
    Lieu : bruxelles
    Inscription : 21-03-2010
    Messages : 6 920

    Re : percement d'un mur

    Décidément, vous ne faites pas dans la nuance...
    Je n'insulte personne. Je fais preuve d'un peu de souplesse et pas d'une rigidité bornée.
    J'émets une opinion. Je suis désolé mais je conçois qu'elle vous déplaise. Là où vous voyez une insulte, je ne vois que la liberté d'expression.


    rexou

    Hors ligne

    luc
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Evere, Bruxelles, Belgique
    Inscription : 09-08-2004
    Messages : 5 067
    Site Web

    Re : percement d'un mur

    @rexou

    Les règles de vie en communauté s'expriment d'abord par la voie du droit commun. Si nécessaire ces règles sont transformé dans une loi.

    Ce qui c'est passé pour la copropriété en 1924, 1994 et 2010.

    Dire que c'est un argument lamentable de demander à respecter la loi, est en soi un argument lamentable et en fait autoritaire.


    Cordialement,

    Luc

    Hors ligne

    grmff
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Sibulaga, Onatawani
    Inscription : 25-05-2004
    Messages : 16 442
    Site Web

    Re : percement d'un mur

    camera.jpg
    Je sens que l'énervement des uns et des autres est en train de monter ces quelques derniers messages. Calmons nous svp... Le ton devient quasi insultant.
    C'est une dérive qui ne sera pas tolérée......

    (désolé - 3 lignes -cela rira tout de même?)


    Grmf!
    ----------------
    Dans une maison à trois briques, on est souvent à découvert.

    En ligne

    Pied de page des forums

    Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

    Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
    Règlement du forum | Liste des membres