Au hasard de nos offres
  • Maison 1 150 000 € UCCLE
  • Villa 1 290 000 € RHODE ST GENESE
  • Villa 1 550 000 € UCCLE
  • Villa 3 200 000 € UCCLE
  • Maison 1 950 000 € IXELLES
  • Villa Sorry : trop tard ! RHODE ST GENESE
  • Maison Sorry : trop tard ! IXELLES
  • Appartement 775 000 € FOREST
  • Appartement 420 000 € UCCLE
  • Maison 1 300 000 € IXELLES
  • Voir toutes les offres »

    Pim's newsetter

    Informations régulières gratuites : abonnez-vous !
    INSCRIPTION
    close-link
    Sed non luctus felis libero libero ut Nullam ut quis, risus at

    forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



    Révocation d'un préavis.

    libra
    Pimonaute intarissable
    Inscription : 05-02-2011
    Messages : 1 297

    Révocation d'un préavis.

    À Bruxelles.

    J'ai un locataire qui m'a remis son préavis. Malheureusement les choses ne se présentent pas comme prévus et le locataire se retrouve sans toit. Une prolongation du bail n'est pas une option. On ignore en effet quand le nouveau logement du locataire sera disponible.

    Conclure un nouveau bail ne me convient pas. D'ailleurs, je ne sais pas si c'est permis.

    Reste l'option, renoncer au préavis. Pour que les choses soient bien claire, je compte acter le renon du renon par courriel et de demander par retour une confirmation.

    Comment formuler ce renon? Merci d'avance pour vos suggestions.

    Hors ligne

    PIM
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
    Inscription : 10-03-2004
    Messages : 11 860
    Site Web

    Re : Révocation d'un préavis.

    Le demande écrite devrait émaner du locataire qui demanderait une prorogation du bail existant pour raisons exceptionnelles et renonçant à sa demande de résiliation anticipée envoyée le ... .
    Précisez, dans votre réponse, qu'il sera nécessaire de vous adresser un nouveau préavis.

    (durée du bail initial ? Résidence principale, je suppose)


    Erik DECKERS
    Pim's webmaster (notamment...)
    Propriétés Immobilières

    --------------------
    L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

    Hors ligne

    Aime ce post :
    libra
    Pimonaute intarissable
    Inscription : 05-02-2011
    Messages : 1 297

    Re : Révocation d'un préavis.

    Résidence principale.

    La prorogation du bail existant pour raisons exceptionnelles n'est pas une option attendu qu'on ignore quand le nouveau logement du locataire sera disponible.

    Par ailleurs, le locataire comme tous les locataires de l'immeuble occupent les lieux depuis plus de trois ans. Les baux sont donc de fait des baux à 9 ans. Cela me convient car tôt ou tard et plutôt tôt que tard je vais devoir rénover en profondeur cet immeuble.

    Le locataire n'a pas les capacités pour rédiger un renon du renon. Je dois donc lui soumettre un document. D'où ma demande de conseil.

    Dernière modification par libra (22-08-2018 08:50:23)

    Hors ligne

    PIM
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
    Inscription : 10-03-2004
    Messages : 11 860
    Site Web

    Re : Révocation d'un préavis.

    Et, hypothèse, que se passe-t-il, juridiquement parlant, s'il continue à occuper les lieux, sans votre opposition, au-delà du terme de son préavis donné ?


    Erik DECKERS
    Pim's webmaster (notamment...)
    Propriétés Immobilières

    --------------------
    L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

    Hors ligne

    libra
    Pimonaute intarissable
    Inscription : 05-02-2011
    Messages : 1 297

    Re : Révocation d'un préavis.

    PIM a écrit :

    Et, hypothèse, que se passe-t-il, juridiquement parlant, s'il continue à occuper les lieux, sans votre opposition, au-delà du terme de son préavis donné ?

    deux options:
    - le bail continue comme si de rien n'était
    - il y a un nouveau bail qui n'est pas écrit

    Hors ligne

    Aime ce post :
    panchito
    Pimonaute non modérable
    Inscription : 19-06-2012
    Messages : 6 541

    Re : Révocation d'un préavis.

    Etablir un document d’occupation précaire avec indemnité journalière?

    Hors ligne

    Aime ce post :
    jacq
    Pimonaute intarissable
    Lieu : La Hulpe brabant wallon Belgiq
    Inscription : 21-10-2005
    Messages : 938

    Re : Révocation d'un préavis.

    libra a écrit :
    PIM a écrit :

    Et, hypothèse, que se passe-t-il, juridiquement parlant, s'il continue à occuper les lieux, sans votre opposition, au-delà du terme de son préavis donné ?

    deux options:
    - le bail continue comme si de rien n'était
    - il y a un nouveau bail qui n'est pas écrit

    il est automatiquement prolongé pour un an si vous ne dite rien toute fois vous pouvez signer  un document qu'a titre exceptionnel et a titre précaire le bail est prolongé pour une période de 3 mois  vous indiquez le motif de la prolongation.
    En espérant qu'il vous paye le loyer.


    jacq

    Hors ligne

    PIM
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
    Inscription : 10-03-2004
    Messages : 11 860
    Site Web

    Re : Révocation d'un préavis.

    jacq a écrit :

    il est automatiquement prolongé pour un an si vous ne dite rien toute fois vous pouvez signer  un document qu'a titre exceptionnel et a titre précaire le bail est prolongé pour une période de 3 mois  vous indiquez le motif de la prolongation.
    En espérant qu'il vous paye le loyer.

    Prolongé automatiquement d'un an ???
    Prolongation "exceptionnelle et précaire" écrite de 3 mois ???
    Cela ne me semble pas reposer sur des textes légaux applicables, ces suggestions-là.


    Erik DECKERS
    Pim's webmaster (notamment...)
    Propriétés Immobilières

    --------------------
    L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

    Hors ligne

    libra
    Pimonaute intarissable
    Inscription : 05-02-2011
    Messages : 1 297

    Re : Révocation d'un préavis.

    panchito a écrit :

    Etablir un document d’occupation précaire avec indemnité journalière?

    C'est précaire pour les deux parties. Il peut partir du jour au lendemain. Pas intéressant à mon goût.

    L'individus a subi un mauvais coup et je crains que il lui faudra de nombreux mois avant de s'en sortir. Par ailleurs, si le sort s'acharne sur lui cela pourrait lui être financièrement fatal. Quoiqu'il en soit, pour s'en sortir, il devra faire appel à un avocat.

    Les choses doivent donc être clair.

    Par ailleurs, comme expliqué ci-avant, un bail de neuf ans au-delà de la troisième année me conviendrait parfaitement.

    jacq a écrit :

    il est automatiquement prolongé pour un an ...

    Jamais entendu pareille chose.

    Hors ligne

    grmff
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Sibulaga, Onatawani
    Inscription : 25-05-2004
    Messages : 16 373
    Site Web

    Re : Révocation d'un préavis.

    Je lui écrirais:

    Cher monsieur,
    Vous me dites par téléphone que vous n'avez pas retrouvé de logement et souhaiter annuler le préavis que vous avez donné en date du..., commençant le .... et se terminant le ....
    Actuellement, le bien n'est pas reloué, et je ne serais pas opposé à annuler le préavis... tant que je ne l'ai pas loué.

    Il est donc urgent que vous clarifiez les choses en me notifiant par écrit et officiellement que vous me demandez d'annuler ce préavis.

    Il est à noter que cette annulation, une fois acceptée de ma part, ferait que ce préavis n'a jamais été donné. Si vous décidiez de partir par la suite, un nouveau préavis devrait être donné.

    Si vous souhaitez annuler ce préavis, il vous suffit d'imprimer la présente, et de noter à la main"oui, je désire annuler le préavis", de dater et de signer. Vous pouvez m'en l'envoyer par la poste à mon adresse habituelle "........"

    Pour autant que le bien n'ait pas été reloué, je vous répondrai par mail pour confirmer cette annulation.

    Bien à vous

    Libra


    Grmf!
    ----------------
    N'envie pas les autres. Tu ne sais pas ce que l'avenir leur réserve...

    Hors ligne

    Aiment ce post :
    GT
    Pimonaute incurable
    Inscription : 11-10-2014
    Messages : 3 790

    Re : Révocation d'un préavis.

    https://forum.pim.be/topic-281240-locat … age-1.html

    Extraits de la discussion/intervention du SNPC

    Question 1: la locataire a perdu le droit au bail puisqu'elle a donné congé. Vous pouvez donc accepter de conclure un nouveau bail, à de nouvelles conditions. Par contre, il n'est pas logique ni justifiable de modifier le loyer en fonction du nombre de personnes. Plutôt axer les modifications sur les charges!
    A la lecture de vos commentaires sur votre locataire, je me demande toutefois si vous avez vraiment intérêt à poursuivre la relation locative avec elle.

    Question 2: comme dit ci-avant, mieux vaut selon moi faire un nouveau bail.

    Question 3: en effet, tout locataire peut demander, le cas échéant en justice, la prorogation du bail pour circonstances exceptionnelles, même s'il a lui-même décerné un congé. Toutefois cette prorogation a une durée limitée (généralement 6 mois au maximum) même si elle peut être renouvelée une fois. En outre, il faut justifier de circonstances imprévues. La prorogation peut être conditionnées à de nouvelles conditions, à apprécier par le juge.

    PS. N'auriez-vous pas intérêt à vous affilier à notre association?

    Hors ligne

    Aime ce post :
    jacq
    Pimonaute intarissable
    Lieu : La Hulpe brabant wallon Belgiq
    Inscription : 21-10-2005
    Messages : 938

    Re : Révocation d'un préavis.

    PIM a écrit :
    jacq a écrit :

    il est automatiquement prolongé pour un an si vous ne dite rien toute fois vous pouvez signer  un document qu'a titre exceptionnel et a titre précaire le bail est prolongé pour une période de 3 mois  vous indiquez le motif de la prolongation.
    En espérant qu'il vous paye le loyer.

    Prolongé automatiquement d'un an ???
    Prolongation "exceptionnelle et précaire" écrite de 3 mois ???
    Cela ne me semble pas reposer sur des textes légaux applicables, ces suggestions-là.


    Pour info
    La convention d'occupation à titre précaire est un document écrit par lequel deux personnes s'accordent sur l'hébergement temporaire de l'une d'elles (l'hébergé) par l'autre (l'hébergeur). Cette convention doit justifier les raisons pour lesquelles il s’agit effectivement d’une occupation précaire (hors champ d’application de la réglementation du bail de résidence principale). Les justificatifs mentionnés pourraient être : l'attente de la libération du logement social octroyé, ou l'accueil temporaire lors d'un retour de l'étranger, ou juste après une séparation de couple, etc. smile

    Si votre locataire reste plus 3 mois dans les lieux votre bail est automatiquement prolongé pour une durée de 1 an et sera considéré comme un bail de courte durée que cela n'en déplaise a certains intervenants sur ce sujet. smile
    Certains locataires sortant sont très malins il ne connaissent pas les lois mais les autres les connaissent pour eux smile

    Dernière modification par jacq (24-08-2018 07:00:25)


    jacq

    Hors ligne

    grmff
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Sibulaga, Onatawani
    Inscription : 25-05-2004
    Messages : 16 373
    Site Web

    Re : Révocation d'un préavis.

    jacq a écrit :

    Si votre locataire reste plus 3 mois dans les lieux votre bail est automatiquement prolongé pour une durée de 1 an et sera considéré comme un bail de courte durée que cela n'en déplaise a certains intervenants sur ce sujet. smile
    Certains locataires sortant sont très malins il ne connaissent pas les lois mais les autres les connaissent pour eux smile

    C'est pas que cela me déplaise, c'est que j'aime bien savoir d'où viennent les choses.

    Vous ne mentionnez aucune base légale à cette "prolongation automatique en bail de courte durée d'un an" dont je n'ai jamais entendu parler.

    Si vous nous citiez les sources du droit de cette prolongation, on pourrait réellement apprendre quelque chose.


    Grmf!
    ----------------
    N'envie pas les autres. Tu ne sais pas ce que l'avenir leur réserve...

    Hors ligne

    Aiment ce post :
    jacq
    Pimonaute intarissable
    Lieu : La Hulpe brabant wallon Belgiq
    Inscription : 21-10-2005
    Messages : 938

    Re : Révocation d'un préavis.

    Personnellement je ne me suis jamais trouvé devant ce genre de situation et j'espère ne pas la rencontrer, j'ai déjà prolongé mes baux pour une courte durée, mais locataires étaient des personnes âgées en attende d'un logement social ou bien d'une place dans un home.
    je faisais un écrit que de commun accord notre bail était terminé et que le/la locataire pouvait me quitter avec un minimum de préavis de 1 mois a tout moment
    pour circonstance exceptionnel.


    jacq

    Hors ligne

    libra
    Pimonaute intarissable
    Inscription : 05-02-2011
    Messages : 1 297

    Re : Révocation d'un préavis.

    À supposer que l'affaire vienne en justice de paix, je vais expliquer au juge 'Jacq a écrit que ...'.  lol

    Hors ligne

    Aiment ce post :
    jacq
    Pimonaute intarissable
    Lieu : La Hulpe brabant wallon Belgiq
    Inscription : 21-10-2005
    Messages : 938

    Re : Révocation d'un préavis.

    libra a écrit :

    À supposer que l'affaire vienne en justice de paix, je vais expliquer au juge 'Jacq a écrit que ...'.  lol

    Pour info

    LeBonBail - contrat de location
    » Cadre légal
    » Cadre juridique
    » Contrat de bail et convention d'occupation précaire.



    Contrat de bail et convention d'occupation précaire.



    La convention d’occupation précaire n’est un pas un bail. Elle doit être justifiée par des circonstances. Son préavis doit être très court et ses termes ne doivent pas prêter à confusion.


    On parle d’occupation précaire et non de location lorsque le propriétaire donne la jouissance d’un bien
    •sans garantie de durée ou pour une durée très courte,
    •tout en se réservant le droit d’en disposer à tout moment.

    Le propriétaire du bien devra respecter un certain nombre de critères s’il ne veut pas que le juge requalifie la convention d’occupation précaire en bail d’habitation. Le juge se fonde sur l’intention des parties, les clauses de la convention et les circonstances dans lesquelles elle a été conclue.

    Circonstances d’établissement de la convention d’occupation précaire

    La convention doit être justifiée par un certain contexte. Par exemple, dans le cas d’un appartement se situant dans immeuble voué à la démolition, ou d’un locataire dont le bail arrive à expiration et qui a besoin de temps supplémentaire pour trouver un nouveau logement.

    Il est vivement recommandé que le motif justifiant l’existence de la convention d’occupation précaire soit clairement indiqué dans celle-ci.

    L’indemnité payée dans le cadre d’une convention d’occupation précaire

    Le paiement d’un montant mensuel ou périodique est de nature à rendre la convention d’occupation précaire assimilable à un bail. Le montant devra être inférieur à ce que pourrait être un loyer.

    Durée de la convention d’occupation précaire

    Il n’existe pas de durée de la convention, celle pouvant prendre fin de plusieurs manières :
    •révocation par le propriétaire,
    •expiration du délai convenu,
    •disparition du motif ayant justifié la conclusion de la convention.

    Préavis de rupture d’une convention d’occupation précaire

    La convention peut prévoir un préavis à condition qu’il soit de courte durée.

    Rédaction d’une convention d’occupation précaire

    La convention n’est soumise à aucune forme particulière ; elle est consensuelle, c’est-à-dire qu’elle est formée lorsqu’il y a rencontre de la volonté des parties. Le rédacteur devra absolument éviter d’utiliser des termes comme « bailleur », « location », « loyer » pour leur préférer « propriétaire », « mise à disposition », « prix ».

    Voir également : Le bail de courte durée

    Noter cette page






     



    Twitter Facebook Google plus Linkedin Email

    Character


    jacq

    Hors ligne

    jacq
    Pimonaute intarissable
    Lieu : La Hulpe brabant wallon Belgiq
    Inscription : 21-10-2005
    Messages : 938

    Re : Révocation d'un préavis.

    grmff a écrit :
    jacq a écrit :

    Si votre locataire reste plus 3 mois dans les lieux votre bail est automatiquement prolongé pour une durée de 1 an et sera considéré comme un bail de courte durée que cela n'en déplaise a certains intervenants sur ce sujet. smile
    Certains locataires sortant sont très malins il ne connaissent pas les lois mais les autres les connaissent pour eux smile

    C'est pas que cela me déplaise, c'est que j'aime bien savoir d'où viennent les choses.

    Vous ne mentionnez aucune base légale à cette "prolongation automatique en bail de courte durée d'un an" dont je n'ai jamais entendu parler.

    Si vous nous citiez les sources du droit de cette prolongation, on pourrait réellement apprendre quelque chose.

    A la lecture de ce que je viens de vous faire parvenir avez vous enfin compris smile


    jacq

    Hors ligne

    Himura
    Pimonaute incurable
    Lieu : Liège
    Inscription : 05-06-2013
    Messages : 2 682

    Re : Révocation d'un préavis.

    Intéressant.

    Cependant, dans le cas cité, il faut faire attention :
    - au fait qu'il s'agissait déjà d'un bail d'habitation. Pas sûr que celui-ci puisse se transformer en occupation précaire, dont l'objectif premier est visiblement autre.
    - à ceci - étant donné que l'objectif n'est pas de perdre de l'argent, dans le chef du propriétaire :

    jacq a écrit :

    Le montant devra être inférieur à ce que pourrait être un loyer.

    Hors ligne

    grmff
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Sibulaga, Onatawani
    Inscription : 25-05-2004
    Messages : 16 373
    Site Web

    Re : Révocation d'un préavis.

    jacq a écrit :
    grmff a écrit :
    jacq a écrit :

    Si votre locataire reste plus 3 mois dans les lieux votre bail est automatiquement prolongé pour une durée de 1 an et sera considéré comme un bail de courte durée que cela n'en déplaise a certains intervenants sur ce sujet. smile
    Certains locataires sortant sont très malins il ne connaissent pas les lois mais les autres les connaissent pour eux smile

    C'est pas que cela me déplaise, c'est que j'aime bien savoir d'où viennent les choses.

    Vous ne mentionnez aucune base légale à cette "prolongation automatique en bail de courte durée d'un an" dont je n'ai jamais entendu parler.

    Si vous nous citiez les sources du droit de cette prolongation, on pourrait réellement apprendre quelque chose.

    A la lecture de ce que je viens de vous faire parvenir avez vous enfin compris smile

    A la lecture de ce que vous pointez, je ne vois pas ce qui vous permet de croire que cela se reconduit en bail de courte durée d'un an de manière automatique...

    Ce que vous pointez mentionne le fonctionnement précaire du bail d'occupation précaire, en précisant que le juge pourrait reconsidérer cette qualification...


    Grmf!
    ----------------
    N'envie pas les autres. Tu ne sais pas ce que l'avenir leur réserve...

    Hors ligne

    Aime ce post :

    GT

    GT
    Pimonaute incurable
    Inscription : 11-10-2014
    Messages : 3 790

    Re : Révocation d'un préavis.

    Libra nous a déjà fait savoir que, ds le cas qui l'occupait, il ne jugeait pas intéressante la convention précaire.

    Hors ligne

    Pied de page des forums

    Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

    Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
    Règlement du forum | Liste des membres



    derniers-tweets-small Derniers tweets

    Retweeted Muriel MICHEL (@mumitim): La réforme des régimes matrimoniaux entre en vigueur le 1er septembre, en même temps que le nouveau droit successoral. Qu'est-ce que ça change pour vous? lecho.be/r/t/1/id/10034… via @monargentbe

    Hier De PIM's Twitter

    Au hasard de nos offres
  • Appartement 735 000 € UCCLE
  • Villa 2 980 000 € WATERLOO
  • Maison 549 000 € UCCLE
  • Maison 4 600 000 € BRUXELLES
  • Villa 2 800 000 € UCCLE
  • Appartement 435 000 € ST-GILLES
  • Appartement 875 000 € FOREST
  • Villa Sous option BEERSEL
  • Appartement À partir de 365 000 € BRUXELLES
  • Maison 1 200 000 € UCCLE
  • Voir toutes les offres »

    commodo in commodo Phasellus dictum eleifend ut quis ipsum mattis ultricies ut