Au hasard de nos offres
  • Maison 1 290 000 € ST-GILLES
  • Appartement 595 000 € BRUXELLES 5
  • Villa Sorry : trop tard ! RHODE ST GENESE
  • Maison Sorry : trop tard ! IXELLES
  • Villa 770 000 € WATERLOO
  • Villa 2 980 000 € WATERLOO
  • Appartement 390 000 € ST-GILLES
  • Appartement 775 000 € FOREST
  • Villa 2 800 000 € UCCLE
  • Villa 1 990 000 € RHODE ST GENESE
  • Voir toutes les offres »

    Pim's newsetter

    Informations régulières gratuites : abonnez-vous !
    INSCRIPTION
    close-link
    non ut accumsan luctus suscipit eget

    forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



    Vélo dans la partie commune de l'immeuble.

    libra
    Pimonaute intarissable
    Inscription : 05-02-2011
    Messages : 1 314

    Vélo dans la partie commune de l'immeuble.

    J'ai un locataire qui stationne deux bicyclettes dans les partie communes de l'immeuble. L'accès à la cave des compteurs se trouve encombrés.

    Le locataire ne donne aucune suite aux invitations à dégager. Que puis-je faire?

    Le même locataire, occupant l'appartement du rez-de-chaussée entrepose des effets personnels au pied de l'escalier menant au étage.Il est tout simplement impossible d'accéder aux étages avec un gros colis.

    Hors ligne

    Aime ce post :
    luc
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Evere, Bruxelles, Belgique
    Inscription : 09-08-2004
    Messages : 5 071
    Site Web

    Re : Vélo dans la partie commune de l'immeuble.

    ninifel a écrit :

    Ce sujet est emblématique de l'évolution de notre mobilité urbaine en 2018.

    Le nombre de boutique de vélos et vélos électrique augmente dans le quartier, voyez-vous également  cela ?

    Le nombre de vélos et la population augmente aussi, et les vélos à stationner également car tout le monde n'a pas un Brompton pliant qui rentre dans sa valise.

    Dans la même période de temps, des copropriétaires appauvris/désargentés vendent leurs garages à certains voisins/rentiers qui possèdent parfois comme l'une de mes voisines en maison mitoyenne 4 garages dans les diverses copropriétés du quartier. D'autres gens possèdent 20 garages dans différentes copropriété et qu'ils louent, c'est un métier loueur de garages.

    Dans ce contexte immobilier, les locataires n'ayant à dipsosition aucun garage/local à 2 roues sont tout de même bien contraints de trouver une solution pour vivre et reprendre leur moyen de transport le lendemain matin pour aller gagner leur vie et leur logement, non ?

    C'est ainsi que des solutions modernes de location d'une place de nuit dans un vélobox sont proposées au coin de certaines rues.

    Il y a également des loueurs de garages créatifs qui reconvertissent un garage en "parking à vélos" ce qui triple la rentabilité locative de leur garage.

    La solution du futur qui a déja commencé ce n'est pas de crier haro sur les vélos mais de songer  que si l'on veut moins de pollution en ville, nous devons pour protéger notre santé nous accomoder au besoin de ces gens non-pollluants qui circulent à vélos gentillement. wink

    Tout cela est très bien, mais doit rester dans le cadre du respect des statuts, ROI, ... (après les avoir mis à jour avec la législation actuelle) .

    Donc en appliquant les principes de base d'une bonne organisation:
    - règles applicables à tous
    - transparence envers les décideurs
    - contrôle indépendant des exécutants


    Cordialement,

    Luc

    Hors ligne

    rexou
    Pimonaute non modérable
    Lieu : bruxelles
    Inscription : 21-03-2010
    Messages : 6 920

    Re : Vélo dans la partie commune de l'immeuble.

    ninifel a écrit :

    Ce sujet est emblématique de l'évolution de notre mobilité urbaine en 2018.

    Le nombre de boutique de vélos et vélos électrique augmente dans le quartier, voyez-vous également  cela ?

    Le nombre de vélos et la population augmente aussi, et les vélos à stationner également car tout le monde n'a pas un Brompton pliant qui rentre dans sa valise.

    Dans la même période de temps, des copropriétaires appauvris/désargentés vendent leurs garages à certains voisins/rentiers qui possèdent parfois comme l'une de mes voisines en maison mitoyenne 4 garages dans les diverses copropriétés du quartier. D'autres gens possèdent 20 garages dans différentes copropriété et qu'ils louent, c'est un métier loueur de garages.

    Dans ce contexte immobilier, les locataires n'ayant à dipsosition aucun garage/local à 2 roues sont tout de même bien contraints de trouver une solution pour vivre et reprendre leur moyen de transport le lendemain matin pour aller gagner leur vie et leur logement, non ?

    C'est ainsi que des solutions modernes de location d'une place de nuit dans un vélobox sont proposées au coin de certaines rues.

    Il y a également des loueurs de garages créatifs qui reconvertissent un garage en "parking à vélos" ce qui triple la rentabilité locative de leur garage.

    La solution du futur qui a déja commencé ce n'est pas de crier haro sur les vélos mais de songer  que si l'on veut moins de pollution en ville, nous devons pour protéger notre santé nous accomoder au besoin de ces gens non-pollluants qui circulent à vélos gentillement. wink

    C'est bien beau de débattre de la mobilité. Le problème d'une copropriété est plus limité. Il revient à chaque utilisateur de vélo, de moto, de voiture de prendre ses dispositions sans déranger ses voisins et dans le respect des règles de sécurité de l'immeuble.

    Louer un garage est une possibilité. C'est payant aussi. C'est cher pour un vélo. Parfois il faut marcher.
    Partager un garage est un autre choix. C'est moins cher. C'est aussi moins sécurisant.
    Le vélobox est aussi une option. Si disponible.
    Attacher son vélo en rue est  gratuit. Mais risqué.
    Ou le placer dans la cave...

    Le problème concerne d'abord les utilisateurs de vélos. Il leur revient de penser lors de leur achat à la solution de parking. Je ne partage pas le concept que ce sont les autres qui doivent s'adapter. Il faudrait aussi accepter alors les voiturettes d'enfants, les motos, et tout ce que les occupants trouvent trop encombrants pour leur appartement... Non, désolé. On peut être tolérant dans une certaine mesure quand c'est possible, mais aucune obligation de "s'accomoder" à un vélo encombrant les communs


    rexou

    Hors ligne

    grmff
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Sibulaga, Onatawani
    Inscription : 25-05-2004
    Messages : 16 446
    Site Web

    Re : Vélo dans la partie commune de l'immeuble.

    S'il n'y a pas de possibilité de parking, il y a aussi moyen de prendre un vélo pliant qu'on rentre chez soi. Et qu'on emporte facilement et gratuitement dans le train.


    Grmf!
    ----------------
    Dans une maison à trois briques, on est souvent à découvert.

    Hors ligne

    Aime ce post :
    rexou
    Pimonaute non modérable
    Lieu : bruxelles
    Inscription : 21-03-2010
    Messages : 6 920

    Re : Vélo dans la partie commune de l'immeuble.

    grmff a écrit :

    S'il n'y a pas de possibilité de parking, il y a aussi moyen de prendre un vélo pliant qu'on rentre chez soi. Et qu'on emporte facilement et gratuitement dans le train.

    Il existe aussi des trottinettes électriques, des mono-roues...

    Bref, les choix et possibilités sont multiples, mais je ne partage pas le concept que ce sont "les autres" qui doivent s'adapter au sein d'une copropriété.


    rexou

    Hors ligne

    Pied de page des forums

    Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

    Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
    Règlement du forum | Liste des membres