forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



Coronavirus: et maintenant?

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 18 931
Site Web

Coronavirus: et maintenant?

Le gouvernement a clairement donné des directives très complètes et des perspectives nettes pour tous les secteurs de l'économie. Youpie.

Si on peut supposer que les agences immobilières vont réouvrir le 11 mai, étant donné qu'on peut les considérer comme des "commerces", rien n'a été précisé pour les travaux dans les appartements et communs que ce soit des réparations, des rénovations, ou des travaux urgents.

Pour ma part, j'ai interrompu le nettoyage des communs de mes immeubles, étant donné l'impossibilité de la distanciation sociale de 1m50. Quand le personnel nettoie, si quelqu'un doit passer pour sortir, il passe forcément à moins d'1m50. Donc, distanciation sociale impossible.

Idem pour les travaux, que ce soit des travaux de peinture dans les communs, et encore plus a fortiori pour les travaux dans les appartements. Je n'ai donc plus fait appel aux prestataires pour ces travaux.

Le B2B réouvre au 4 mai, sans que la distanciation sociale soit une obligation.
Les commerces réouvrent le 11 mai, et des mesures spécifiques seront encore édictées. On suppose le port du masque, la limitation du nombre de client, et des mesures d'hygiène avec présence et utilisation de gel hydroalcoolique.

Mais le plombier, le carreleur, le chauffagiste, le peintre, le personnel de nettoyage des communs, les déménageurs, l'expert pour faire des états des lieux, l'agent immobilier pour faire des visites, que ce soit pour une vente ou une location, les psychologues à domicile, les serruriers, et les propriétaires privés qui font office de toutes ces fonctions? Peuvent-ils intervenir chez leur locataire? Les instructions qui s'appliquent à nous sont "Restez chez vous autant que possible"...

Un prestataire qui intervient dans un logement n'est ni un commerce, ni un B2B. Ils ont été complètement oubliés...

En ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 18 931
Site Web

Re : Coronavirus: et maintenant?

C'est tout de même lamentable que le moniteur publie des lois avec effet rétroactif...

Quand il est impossible de faire autrement, je ne dis pas. Mais ici, c'est juste lamentable. Pas grave, non. Mais une démonstration de plus de l'incompétence de notre système législatif.

En ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 18 931
Site Web

Re : Coronavirus: et maintenant?

Je reviens sur la question initiale du fil de discussion:

grmff a écrit :

Mais le plombier, le carreleur, le chauffagiste, le peintre, le personnel de nettoyage des communs, les déménageurs, l'expert pour faire des états des lieux, l'agent immobilier pour faire des visites, que ce soit pour une vente ou une location, les psychologues à domicile, les serruriers, et les propriétaires privés qui font office de toutes ces fonctions? Peuvent-ils intervenir chez leur locataire? Les instructions qui s'appliquent à nous sont "Restez chez vous autant que possible"...

Et je rappelle cette communication de la ministre de l'emploi qui est peut-être passée inaperçue:

Muylle confirme l’autorisation des travaux intérieurs

Les travaux intérieurs sont bien autorisés à partir de lundi, à condition de respecter une distance physique de sécurité, a confirmé dimanche la ministre fédérale de l’Emploi Nathalie Muylle (CD&V) à VTM Nieuws et à la VRT, mettant fin à la confusion autour de la question.
En effet, les questions fréquentes (FAQ) du centre de crise et l’arrêté ministériel qui définit les conditions du plan de déconfinement se contredisaient.

Selon la ministre, la liste de ces questions fréquentes «n’a aucune valeur juridique». La seule valable est l’arrêté ministériel et «sur cette base...

Cette communication date du 3 mai.

En ligne

GT
Pimonaute non modérable
Inscription : 11-10-2014
Messages : 7 085

Re : Coronavirus: et maintenant?

grmff a écrit :

C'est tout de même lamentable que le moniteur publie des lois avec effet rétroactif...

Quand il est impossible de faire autrement, je ne dis pas. Mais ici, c'est juste lamentable. Pas grave, non. Mais une démonstration de plus de l'incompétence de notre système législatif.

L'arrêté a été signé le 4 mai 2020.
Il prévoit une entrée en vigueur  le lendemain du jour de sa signature (soit le 5 mai 2020).
Il a été publié le  8 mai 2020.

Etait-il humainement  possible d'agir plus rapidement pour un gouvernement chargé de traiter des dossiers à traiter tous dans l'urgence ? Je l'ignore.

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 18 931
Site Web

Re : Coronavirus: et maintenant?

GT a écrit :
grmff a écrit :

C'est tout de même lamentable que le moniteur publie des lois avec effet rétroactif...

Quand il est impossible de faire autrement, je ne dis pas. Mais ici, c'est juste lamentable. Pas grave, non. Mais une démonstration de plus de l'incompétence de notre système législatif.

L'arrêté a été signé le 4 mai 2020.
Il prévoit une entrée en vigueur  le lendemain du jour de sa signature (soit le 5 mai 2020).
Il a été publié le  8 mai 2020.

Etait-il humainement  possible d'agir plus rapidement pour un gouvernement chargé de traiter des dossiers à traiter tous dans l'urgence ? Je l'ignore.

Il était évident que ce délai allait devoir être prolongé. Rien n'a changé spécifiquement le 4 mai pour prolonger ce délai. Les autres délais ont été prolongés à temps et à heure, y compris ceux qui étaient dans le même arrêté de base, et dans les arrêtés similaires.

Donc, oui, puisqu'ils l'ont fait pour beaucoup d'autres délais, ils devaient soit le prolonger à l'occasion de la prolongation des autres délais, soit ne pas le prolonger.

Travailler dans l'urgence est certes compliqué. Mais quand on est responsable d'avoir créé l'urgence par manque de prévoyance, on n'appel plus cela de l'urgence, mais de l'incompétence ou de l'imprévoyance à tout le moins. Je laisse ma valise où elle se trouve: je rage sur l'amateurisme de nos gouvernants.

En ligne

GT
Pimonaute non modérable
Inscription : 11-10-2014
Messages : 7 085

Re : Coronavirus: et maintenant?

grmff a écrit :

Le gouvernement a clairement donné des directives très complètes et des perspectives nettes pour tous les secteurs de l'économie. Youpie.

Si on peut supposer que les agences immobilières vont réouvrir le 11 mai, étant donné qu'on peut les considérer comme des "commerces", rien n'a été précisé pour les travaux dans les appartements et communs que ce soit des réparations, des rénovations, ou des travaux urgents.

Pour ma part, j'ai interrompu le nettoyage des communs de mes immeubles, étant donné l'impossibilité de la distanciation sociale de 1m50. Quand le personnel nettoie, si quelqu'un doit passer pour sortir, il passe forcément à moins d'1m50. Donc, distanciation sociale impossible.

Idem pour les travaux, que ce soit des travaux de peinture dans les communs, et encore plus a fortiori pour les travaux dans les appartements. Je n'ai donc plus fait appel aux prestataires pour ces travaux.

Le B2B réouvre au 4 mai, sans que la distanciation sociale soit une obligation.
Les commerces réouvrent le 11 mai, et des mesures spécifiques seront encore édictées. On suppose le port du masque, la limitation du nombre de client, et des mesures d'hygiène avec présence et utilisation de gel hydroalcoolique.

Mais le plombier, le carreleur, le chauffagiste, le peintre, le personnel de nettoyage des communs, les déménageurs, l'expert pour faire des états des lieux, l'agent immobilier pour faire des visites, que ce soit pour une vente ou une location, les psychologues à domicile, les serruriers, et les propriétaires privés qui font office de toutes ces fonctions? Peuvent-ils intervenir chez leur locataire? Les instructions qui s'appliquent à nous sont "Restez chez vous autant que possible"...

Un prestataire qui intervient dans un logement n'est ni un commerce, ni un B2B. Ils ont été complètement oubliés...

D'après ce que j'ai pu lire, les entreprises et services B2C ("business to customers) sont concernées par la phase 1b de déconfinement qui débutera en principe, conformément à une décision du conseil de sécurité du 24 avril 2020, le 11 mai 2020. Cette date de début e la phase 1b a été confirmée ce mercredi .

Dernière modification par GT (08-05-2020 11:23:21)

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 18 931
Site Web

Re : Coronavirus: et maintenant?

GT a écrit :
grmff a écrit :

Mais le plombier, le carreleur, le chauffagiste, le peintre, le personnel de nettoyage des communs, les déménageurs, l'expert pour faire des états des lieux, l'agent immobilier pour faire des visites, que ce soit pour une vente ou une location, les psychologues à domicile, les serruriers, et les propriétaires privés qui font office de toutes ces fonctions? Peuvent-ils intervenir chez leur locataire? Les instructions qui s'appliquent à nous sont "Restez chez vous autant que possible"...

Un prestataire qui intervient dans un logement n'est ni un commerce, ni un B2B. Ils ont été complètement oubliés...

D'après ce que j'ai pu lire, les entreprises et services B2C ("business to customers) sont concernées par la phase 1b de déconfinement qui débutera en principe, conformément à une décision du conseil de sécurité du 24 avril 2020, le 11 mai 2020. Cette date de début e la phase 1b a été confirmée ce mercredi .

Si c'est si clair, je ne vois pas pourquoi la ministre de l'emploi s'est fendu d'un communiqué qui précise que les corps de métier qui interviennent dans les logements de privés peuvent recommencer à travailler à partir du 4 mai, et que ce que info-coronavirus mentionne n'a qu'une valeur indicative...

En ligne

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres