Evolution des prix (Page 27) / Ventes et achats / Pim.be
[h1_forum_fluxbb] 2017-03-22T11:29:16+00:00

forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



Evolution des prix

lucas
Pimonaute
Inscription : 25-12-2005
Messages : 9

Evolution des prix

Bonjour,

Pensez-vous que le boom immobilier que l'on connaît en ce moment durera très longtemps ?

Est-ce que quelqu'un aurait par ailleurs un site où je pourrais voir l'évolution des prix du marché immobilier à Bruxelles ?

Merci

Hors ligne

cochise
Pimonaute incurable
Inscription : 07-07-2006
Messages : 2 726

Re : Evolution des prix

cochise a écrit :

José Garcia, outre le fait d'être l'homonyme d'un acteur rigolo ...


avec Hutchinson (Allo, allo zebra3, ici cap'tain Dobey), décidément, il y en a des acteurs connus là dedans. Z'êtes sur que c'est pas un bêtisier?


Coch'
********
Notre passé est abominable et notre présent est pire; heureusement, nous n'avons pas d'avenir.

Hors ligne

JoLeTaxi
Pimonaute assidu
Inscription : 21-02-2007
Messages : 111

Re : Evolution des prix

Je suppose que le plombier c'est Huggy les bons tuyaux   tongue  tongue  tongue

Hors ligne

oli
Pimonaute assidu
Inscription : 31-03-2006
Messages : 42

Re : Evolution des prix

Je suis persuadé qu'il n'y a pas de manque de logements à Bruxelles (on n'arrête pas de construire depuis ces 5 dernières années alors que la population a à peine augmenté à Bxl) mais bien de logements à un prix abordable !

Hors ligne

Ben1980
Pimonaute bavard
Lieu : 1190
Inscription : 30-11-2005
Messages : 298

Re : Evolution des prix

oli a écrit :

Je suis persuadé qu'il n'y a pas de manque de logements à Bruxelles (on n'arrête pas de construire depuis ces 5 dernières années alors que la population a à peine augmenté à Bxl) mais bien de logements à un prix abordable !

perspicace ...  lol

Hors ligne

oli
Pimonaute assidu
Inscription : 31-03-2006
Messages : 42

Re : Evolution des prix

La baisse de l'activité en matière de crédits hypothécaires s'est confirmée au premier trimestre 2007, selon les chiffres de l'Union professionnelle du Crédit (UPC). Ainsi, par rapport au premier trimestre 2006, la production a reculé de 14,1 pc en montants et de 16,5 pc en nombre de contrats.

"Cette diminution continue de la production, hors refinancements, est probablement, tout comme en 2006, liée à l'augmentation des taux qui a diminué la capacité de crédit des ménages et qui semble, dans une certaine mesure, être en ligne avec le début de saturation du marché immobilier", a souligné l'UPC.

Mon lien

Hors ligne

jc
Pimonaute assidu
Inscription : 09-12-2006
Messages : 100

Re : Evolution des prix

oli a écrit :

Citation :"Cette diminution continue de la production, hors refinancements, est probablement, tout comme en 2006, liée à l'augmentation des taux qui a diminué la capacité de crédit des ménages et qui semble, dans une certaine mesure, être en ligne avec le début de saturation du marché immobilier", a souligné l'UPC.

D'ailleur en parlant de taux, aujourd'hui l'ECB vient de les augmenter de 3.75% a 4%. Selon les types de prets et la longueur ca peut ratiboiser de 1% a 3% de capacite d'achat (a la louche).

Les totos experts prevoient des taux a 4.5% d'ici la fin d'annee.

Hors ligne

JoLeTaxi
Pimonaute assidu
Inscription : 21-02-2007
Messages : 111

Re : Evolution des prix

En plus des nouvelles lois, certains politiques désirent :

1) le blocage des loyers (voir dans la DH : Bruxelles) :

http://www.dhnet.be/

Louez, qu'ils disaient, louez..." 

Trop chers, les loyers à Bruxelles ? Quatre candidats donnent leur avis sur la question

BRUXELLES : Blocage ou encadrement des loyers, réquisition des logements vides, taxes sur les bâtiments laissés à l'abandon, incitants pour restaurer les étages situés au-dessus des commerces, vaste plan de construction de logements sociaux... Les idées et projets destinés à améliorer la situation du logement locatif ou privatif à Bruxelles foisonnent.

Elles n'ont, pour l'instant, aucune influence sur l'augmentation du prix des loyers. Si ceux-ci semblent tout à fait raisonnables au regard de ce qui se passe dans d'autres villes du même gabarit que Bruxelles, il est évident que de plus en plus de Bruxellois peinent à trouver un appartement décent à un loyer décent. Les quatre formations politiques sondées le constatent d'ailleurs dans leurs commentaires (lire ci-dessous),

La question, néanmoins, pourrait être aisément retournée. Les Bruxellois ne sont-ils pas trop pauvres par rapport à des tarifs locatifs somme toute pas si élevés que cela. Un propriétaire n'a-t-il, par ailleurs, pas le droit de jouir de son bien comme bon lui semble pour autant qu'il ne le laisse bien évidemment pas péricliter, même si certaines sociétés pilotées par les pouvoirs publics - la SA Bruxelles Midi par exemple - ont laissé pourrir certains bâtiments durant de longues années. Quant au locataire, en quoi n'aurait-il pas le droit de payer un loyer élevé s'il en a les moyens ?

Ce discours, le ministère de la Crise du Logement, association momentanée créée par le président du syndicat des locataires José Garcia à l'approche des législatives, en est à mille lieues. Défenseurs des revenus les plus modestes, ils veulent à tout prix le blocage des loyers.

Selon une récente étude menée par ECA International, les loyers à Bruxelles sont les moins élevés des grandes villes d'Europe, avec Berlin et Prague.

Mathieu Ladevèze



Le prix des loyers à Bruxelles augmente de manière caractérisée. Trop en tous les cas par rapport à l'évolution du pouvoir d'achat des Bruxellois. (sablon

CDH :

Loyers peu élevés" Nouvelle Recherche

BRUXELLES Danielle Caron, dernière effectif sur la liste CDH à la Chambre estime que les loyers à Bruxelles sont peu élevés par rapport à d'autres villes européennes du même gabarit (réponse C).

1. "Il n'empêche qu'à Bruxelles, les loyers ont augmenté beaucoup plus que l'indice des prix à la consommation. C'est surtout vrai pour les loyers des logements du segment le moins élevé du marché de qualité inférieure. Ces augmentations de coût touchent donc principalement les revenus faibles. Certains quartiers de Bruxelles deviennent même inabordables."

2. "Pour éviter certains effets pervers que peuvent entraîner les mesures visant au blocage des loyers, je suis pour un système incitatif d'encadrement des loyers visant à encourager fiscalement les propriétaires à se conformer à des loyers de référence."

3. "Je suis pour mettre fin au scandale des logements inoccupés. Cela dégrade l'environnement et cela crée un sentiment d'insécurité. À Bruxelles, 15.000 à 30.000 logements seraient inoccupés, ce qui correspond grosso modo au nombre de ménages en attente d'un logement social... Le pouvoir communal est le mieux placé pour détecter, objectiver et taxer ces logements inoccupés."


ECOLO



BRUXELLES Christos Doulkeridis, dernier effectif sur la liste Ecolo à la Chambre, estime que les loyers à Bruxelles se situent dans une juste moyenne par rapport à d'autres villes européennes du même gabarit (réponse B).

1. "Mais, le problème est que les loyers ont augmenté plus rapidement que les revenus des ménages ces dernières années. Cette situation a pour conséquence, entre autres, de réduire le pouvoir d'achat des ménages."

2. "Pour éviter la hausse injuste des loyers, Ecolo propose de les encadrer en liant le montant des loyers à la qualité du logement. Cet encadrement doit se faire sur base de critères objectifs et toute augmentation devra être conditionnée à l'amélioration du bien. Nous proposons aussi d'agir sur la performance énergétique des logements en soutenant financièrement les propriétaires à réaliser ces investissements."

3. "Ecolo est favorable à la réquisition des logements vides. Entre 15.000 et 30.000 logements sont vides à Bruxelles. Si nous voulons lutter contre la crise du logement et permettre aux ménages disposant de faibles revenus de se loger décemment, le politique doit employer de tels dispositifs pour amener les propriétaires à remettre leurs biens sur le marché."


MR :


BRUXELLES Bernard Clerfayt, en queue de liste pour le MR, estime que les loyers bruxellois sont dans la moyenne (réponse B).

1. "Ce qui pose problème, c'est que ces loyers restent souvent bien trop élevés par rapport aux moyens financiers d'une grande partie de la population bruxelloise. Il faut donc augmenter les moyens financiers des Bruxellois, accroître leur pouvoir d'achat."

2. Pour Bernard Clerfayt, "le blocage des loyers est une mesure démagogique. Il faut une politique ciblée efficace pour qui en a besoin. Ce système a démontré à l'étranger son inutilité et ses effets pervers à moyen et long terme. Cela va réduire l'offre de logements car décourager la construction, la rénovation... Il faut combiner les aides locatives, les incitants, accroître le travail des immobilières sociales..."

3. Le maïeur schaerbeekois estime qu'il "est inacceptable que des propriétaires laissent leurs logements vides. Il faut agir avec conviction mais avec les mesures adéquates. À Schaerbeek, il y a longtemps que nous taxons les biens inoccupés, abandonnés, les parcelles non construites. C'est très efficace. Je suis pour la création d'un cadastre des immeubles publics inoccupés en vue de les affecter au logement."

PS :


BRUXELLES Charles Picqué pense que les loyers sont bien trop élevés par rapport à d'autres villes européennes du même gabarit (réponse A).

1. Néanmoins, il estime que "ce qui compte, c'est de constater que les loyers sont devenus trop élevés à Bruxelles en comparaison avec le revenu des habitants. L'appauvrissement d'une partie de la population augmente encore plus la pression sur le logement public qui est déjà saturé. L'évolution est telle qu'aujourd'hui, les familles ont des difficultés à se loger à Bruxelles alors que ce n'était pas le cas il y a 10 ans."

2. "Il faut pouvoir bloquer les loyers temporairement dans des zones de très fortes spéculations. Nous voulons généraliser les grilles de loyers pour des types de logements par quartier et permettre à la justice de paix d'être saisie lorsque des bailleurs exigent des loyers excessifs pour des logements n'offrant pas le confort minimum."

3. "Je suis pour car on ne peut pas faire n'importe quoi avec sa propriété. Lorsque l'on constate des abus, il faut pouvoir favoriser l'utilisation temporaire des immeubles avant leur transformation, utiliser la fiscalité pour contraindre le propriétaire et utiliser la réquisition ou le droit de gestion publique en ultime recours."

Hors ligne

jc
Pimonaute assidu
Inscription : 09-12-2006
Messages : 100

Re : Evolution des prix

les loyers à Bruxelles sont les moins élevés des grandes villes d'Europe

Les prix immobiliers sont evidement d'abord une question de lieu donc cet argument de comparaison avec les grandes villes (d'ailleur grand favori des agents immobiliers) est sans interet. Bruxelles, toute capitale qu'elle soit, ne sera pas Londres, Geneve ou Paris pour bien des raisons.

Sur un autre sujet, mes 2 dernieres visites sont des biens appartenant a des francais de retour au terroir. Effet sarko? On verra ca clairement d'ici un an ou deux au vu de l'evolution des prix a Uccle  lol

Hors ligne

JoLeTaxi
Pimonaute assidu
Inscription : 21-02-2007
Messages : 111

Re : Evolution des prix

Comparer représente un intérêt certains, personne ne peut le nier, mais le tout est de connaître le degré de comparaison.  smile

C'est bien pour cela que ECA International parle de grande villes d'Europe tels que Berlin et Prague.

Bien sûr qu'il existe des différences mais vous ne trouverez jamais deux pommes parfaitement identiques.

N'avez vous jamais comparer le prix d'un produit (ou service) dans tel magasin par rapport à un autre magasin tenant compte aussi des "lieux" (distance - environnement --> Ex: parking, ...).

Bien entendu il y a bien d'autres facteurs qui interviennent mais ce n'est pas le problème ici abordé.

Hors ligne

jc
Pimonaute assidu
Inscription : 09-12-2006
Messages : 100

Re : Evolution des prix

JoLeTaxi a écrit :

N'avez vous jamais comparer le prix d'un produit (ou service) dans tel magasin par rapport à un autre magasin tenant compte aussi des "lieux" (distance - environnement --> Ex: parking, ...).

L'analogie est discutable: comme son nom l'indique l'immobilier est immobile et c'est pour ca que c'est une classe de biens a part, y compris dans les marches immobiliers beaucoup plus fluides et plus transparents comme celui des etats unis.

L'Allemagne par exemple a un taux de proprietaires autour de 50% alors que la Belgique a +70% alors ca biaise un peu la comparaison. Pour Prague, la croissance en CZ est grosso modo 2 fois celle de la Belgique donc la aussi aucun rapport.

Hors ligne

JoLeTaxi
Pimonaute assidu
Inscription : 21-02-2007
Messages : 111

Re : Evolution des prix

L'immobilier est immobile certes, mais pas les gens qui achètent, qui y logent, qui y vivent.

Ex :
1) Les anglais achètent dans le Nord pas de Calais, et prennent tous les jours le train pour allez travailler en GB;
2) Les hollandais achètent en Belgique et traversent chaque jour la frontière pour leur travail.

Conséquence : le prix de l'immobilier dans ces régions à particulièrement augmenté.

On pourra toujours trouver des éléments que l'on considérera comme particulièrement "peu pertinent, peu adaptés" et dans certains cas ce sera exact, aussi selon vous quelles sont les bons critères, les bons points de comparaisons, les villes que vous compareriez ?

Hors ligne

LaMangouste
Pimonaute
Inscription : 11-03-2007
Messages : 2

Re : Evolution des prix

Ex :
1) Les anglais achètent dans le Nord pas de Calais, et prennent tous les jours le train pour allez travailler en GB;
2) Les hollandais achètent en Belgique et traversent chaque jour la frontière pour leur travail.

Conséquence : le prix de l'immobilier dans ces régions à particulièrement augmenté.

*****

3) Les régions frontalières avec le grand duché du Luxembourg suivent le même schéma.

Hors ligne

cochise
Pimonaute incurable
Inscription : 07-07-2006
Messages : 2 726

Re : Evolution des prix

Ca a été le même avec les villages nordistes frontaliers avec la Belgique, vu le statut fiscal particulier des travailleurs frontaliers mais malheureusement, c'est fini ça...


Coch'
********
Notre passé est abominable et notre présent est pire; heureusement, nous n'avons pas d'avenir.

Hors ligne

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 11 492
Site Web

Re : Evolution des prix

Lu ceci sur Canal Z :

BRUXELLES 13/06 (BELGA) = L'augmentation des prix sur le marché immobilier belge restera limitée dans les prochaines années à un petit 5 pc par an.

Le risque d'un grave recul ou d'une crise en Belgique, comme aux Etats-Unis, au Royaume-Uni ou en Espagne, est faible, estime Bart Van Craeynest, économiste chez KBC, dans "De Tijd" et "De Morgen".

Le marché immobilier belge a connu de fortes hausses ces dernières années, à l'image de la plupart des pays industrialisés. Entre 1998 et 2006, le prix des maisons a augmenté de 9,5 pc en moyenne. Ces trois dernières années, l'augmentation moyenne s'est élevée à près de 14 pc par an. De plus en plus de signaux sur le plan international annoncent cependant la fin de cette forte croissance.

Bart Van Craeynest pense toutefois qu'une crise du marché de l'immobilier résidentiel est peu probable en Belgique. "La situation du marché belge ne peut pas être comparée à celle des Etats-Unis, du Royaume-Uni ou de l'Espagne. Contrairement à celui des autres pays, le secteur de l'immobilier belge n'a jamais vraiment atteint la surchauffe", explique-t-il. (NLE)


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
Propriétés Immobilières

--------------------
L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

Hors ligne

cochise
Pimonaute incurable
Inscription : 07-07-2006
Messages : 2 726

Re : Evolution des prix

PIM a écrit :

  le secteur de l'immobilier belge n'a jamais vraiment atteint la surchauffe

Laurette, c'est ce qu'on se tue à t'expliquer! J'espère que tu as compris maintenant  lol


Coch'
********
Notre passé est abominable et notre présent est pire; heureusement, nous n'avons pas d'avenir.

Hors ligne

curieux
Pimonaute bavard
Inscription : 23-06-2006
Messages : 347

Re : Evolution des prix

cochise a écrit :

PIM a écrit :  le secteur de l'immobilier belge n'a jamais vraiment atteint la surchauffe

Laurette, c'est ce qu'on se tue à t'expliquer! J'espère que tu as compris maintenant  lol

Elle préfère désormais l'opposition.

Comme ça elle pourra réfléchir.


--------------
curieux

Hors ligne

jc
Pimonaute assidu
Inscription : 09-12-2006
Messages : 100

Re : Evolution des prix

PIM a écrit :

BRUXELLES 13/06 (BELGA) = L'augmentation des prix sur le marché immobilier belge restera limitée dans les prochaines années à un petit 5 pc par an.

On verra en juillet, mais pour les 12 derniers mois c'est assez mal parti pour 5pct:

http://www.trevi.be/fr/groupe_indice_fr.php

Le risque d'un grave recul ou d'une crise en Belgique, comme aux Etats-Unis, au Royaume-Uni ou en Espagne, est faible, estime Bart Van Craeynest, économiste chez KBC.

Bon, si le gugus qui gagne son pain en vendant des prets annoncait un 'grave recul', la il faudra vraiment partir aux abris.

En immobilier, comme en mobilier, ne faite jamais confiance aux predictions d'un banquier.

Hors ligne

DonaldTrump
Pimonaute
Inscription : 07-04-2006
Messages : 10

Re : Evolution des prix

http://www.knightfrank.com/ResearchReportDirPhase2/11137.pdf

FYI

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 26-05-2004
Messages : 16 003
Site Web

Re : Evolution des prix

Et?


Grmf!
----------------
Le bonheur n'est pas une destination. C'est une façon de voyager. (Lao Tseu)
Et un peu de chocolat... (Grmf!)

En ligne

bifa
Pimonaute
Inscription : 20-06-2007
Messages : 4

Re : Evolution des prix

Salut,

si les prix évoluent trop vite à votre goût moi j'ai trouvé mon paradis avec *****.net

ps du modérateur: lien publicitaire supprimé. Pfffff....

Hors ligne

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres



derniers-tweets-small Derniers tweets

Le retour efficace d'une assurance "Loyer Garanti" pim.be/blog/le-retour…

Il y a 54 minutes De PIM's Twitter

Au hasard de nos offres
  • Appartement À partir de 365 000 € BRUXELLES
  • Villa 3 200 000 € UCCLE
  • Maison 1 200 000 € UCCLE
  • Penthouse 890 000 € UCCLE
  • Villa 2 980 000 € WATERLOO
  • Villa 2 800 000 € UCCLE
  • Appartement 875 000 € FOREST
  • Maison 2 100 000 € IXELLES
  • Villa 2 700 000 € UCCLE
  • Maison 1 300 000 € IXELLES
  • Voir toutes les offres »

    leo libero ut id elit. ipsum