[h1_forum_fluxbb] 2017-03-22T11:29:16+00:00

forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



Evolution des prix

lucas
Pimonaute
Inscription : 25-12-2005
Messages : 9

Evolution des prix

Bonjour,

Pensez-vous que le boom immobilier que l'on connaît en ce moment durera très longtemps ?

Est-ce que quelqu'un aurait par ailleurs un site où je pourrais voir l'évolution des prix du marché immobilier à Bruxelles ?

Merci

Hors ligne

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 11 370
Site Web

Re : Evolution des prix

PichonBiere a écrit :

Recentrons le débat, que cela ne soit pas qu'un comptoir du commerce:

Aujourd'hui dans Le Monde

Essayons tout de même de rester concentré sur le marché belge...

Car, il y aussi ceci ,  et ceci ou encore ceci à propos du marché français, dans le genre information contradictoire.


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
Propriétés Immobilières

--------------------
L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

Hors ligne

ada
Pimonaute
Inscription : 24-03-2005
Messages : 20

Re : Evolution des prix

Sauf que choisr des articles à sensation qui ne sont pas un travail journalistique digne de ce nom n'a aucun intérêt pour élever le niveau du débat!
Lisez plutôt ceci:http://www.lesechos.fr/info/service/300341405-immobilier-les-notaires-prevoient-une-baisse-assez-sensible-des-prix-en-2009.htm et vous verrez qu'il n'y a pas de contradiction mais au contraire que les choses sont parfaitement cohérentes: Les notaires estiment ainsi que les prix des logements devraient connaître une "baisse assez sensible". Elle sera cependant extrêmement contrastée et non uniforme : les prix devraient en effet se maintenir voire poursuivre à augmenter très légèrement à Paris et pour les "biens d'excellence" ne présentant aucun défaut et situés en plein coeur des grandes métropoles (Paris, Lyon, Marseille, Bordeaux, Toulouse, Lille...)..facile pour un commentateur peu honnête intellectuellement de dire que les prix augmentent.Tout est dans la nuance et la rigueur du traitement de l'information: rule number one pour espérer être un peu informé: choisir ses sources et ce n'est pas difficile, celles qui sont fiables sont connues :-)
Ajoutez ceci: "Le quotidien Le Monde daté mercredi 8 avril 2009, actuellement en cours de bouclage, développe pour ses lecteurs les informations suivantes:LE TITRE DU JOUR ->L'immobilier pourrait encore baisser de 10 % en 2009
Le volume des transactions se contracte fortement, les périphéries souffrant plus que les centres-ville."

Hors ligne

ada
Pimonaute
Inscription : 24-03-2005
Messages : 20

Re : Evolution des prix

http://www.lemonde.fr/la-crise-financiere/article/2009/04/07/l-immobilier-pourrait-encore-baisser-de-10-en-2009_1177723_1101386.html#ens_id=1138263

"Le marché immobilier français s'est installé dans la baisse des prix", a estimé  René Pallincourt, président de la Fédération nationale de l'immobilier (Fnaim),"

"A titre de comparaison, nous sommes revenus au niveau le plus bas de la crise immobilière précédente, atteint en 1995", jugent les notaires."

"Après plusieurs mois au cours desquels les acquéreurs ont déserté leurs boutiques, les agents immobiliers constatent, depuis la mi-février, leur timide retour et reprennent espoir. "Entre la baisse des prix et celle des taux d'intérêt, les acheteurs ont gagné 5,2 % de pouvoir d'achat", explique M. Pallincourt. Ce gain profite d'abord aux primo-accédants, qui achètent à petit prix, moins de 150 000 euros, un deux ou trois-pièces en centre-ville. Ceux qui ont besoin de vendre avant d'acheter restent bloqués." -> réalité qui permet à certains d'annoncer la reprise...

"La Fnaim pronostique une nouvelle baisse des prix de 5 % à 10 % en 2009, ce que les notaires confirment, estimant, en outre, qu'elle s'établira entre 10 % et 20 % pour les maisons et terrains à bâtir dans les périphéries des villes." -> la FNAIM, les NOTAIRES ni crypto- marxistes, ni altermondialistes , si EUX parlent de baisse c'est que c'est encore bien pire dans la réalité...

Hors ligne

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 11 370
Site Web

Re : Evolution des prix

Merci, comme déjà indiqué, de rester concentré sur le marché immobilier résidentiel belge.


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
Propriétés Immobilières

--------------------
L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

Hors ligne

PichonBiere
Pimonaute assidu
Lieu : Bruxelles
Inscription : 05-05-2006
Messages : 96

Re : Evolution des prix

PIM a écrit :

Merci, comme déjà indiqué, de rester concentré sur le marché immobilier résidentiel belge.

Restons belges donc: la première maison à vendre à Quievrain est indiquée à 38K€, on peut espérer que la crise immobilière française ne sache pas nager...

Après tout, le nuage de tchernobyl n'avait pas ses papiers non plus et a bien été refoulé à la frontière en son temps!


La mer monte : achetez de l’eau !

Hors ligne

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 11 370
Site Web

Re : Evolution des prix

Après les approximations, les premiers chiffres officiels...

Lu ici (rtbf) :

16.04.09 - 12:35 Les prix de l'immobilier se sont légèrement tassés au quatrième trimestre 2008, après plusieurs années de hausse, indique le Service public fédéral (SPF) Economie jeudi.

Sur l'ensemble de l'année 2008, les prix ont cependant augmenté, même si l'augmentation est plus faible qu'en 2007. Ainsi, le prix des maisons d'habitation ordinaires a crû de près de 5% en 2008, contre 10% l'année précédente. Les villas sont plus touchées, avec une augmentation de 2% en 2008 contre 8 pc l'année précédente.

Une maison d'habitation ordinaire s'est vendue en moyenne à 172.509 euros, tandis qu'une villa partait à 315 512 euros en moyenne. Les logements sont toujours plus chers en Flandre qu'en Wallonie.

C'est encore en province de Hainaut qu'on trouve les biens les moins chers. Trois communes du Borinage se classent dans le "top 5" des communes les moins chères. Il ne faut par exemple débourser que 81 931 euros pour acheter une maison à Colfontaine. Woluwe-Saint-Pierre décroche par contre la palme de la commune la plus chère: il faut en moyenne 449 793 euros pour y acquérir un bien immobilier.

Trois autres communes bruxelloises (Uccle, Ixelles et Woluwe-Saint-Lambert) suivent et c'est Lasne qui complète ce top 5.

(Belga)


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
Propriétés Immobilières

--------------------
L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

Hors ligne

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 11 370
Site Web

Re : Evolution des prix

Dans la presse de ce samedi 18/7/09:

" Le rééquilibrage devrait donc s'opérer dans les mois qui viennent. Mais, selon les experts d'ING, il ne s'accompagnera pas d'un redressement des prix. Le niveau actuel devrait donc se maintenir jusqu'à la fin de l'année 2010.

Les prix de l'immobilier vont continuer à baisser et la chute pourrait atteindre 15% par rapport au pic de 2007, note une étude d'ING Economic Research, dont fait état la presse samedi.

La principale cause de la déprime est la chute de la demande. Au cours du premier trimestre, les dossiers introduits auprès des banques pour un prêt hypothécaire sont tombés à 19.300 demandes, soit 18% de moins par rapport au dernier trimestre 2008 qui était déjà le pire 4ème trimestre depuis 10 ans.

Cette chute de la demande résulterait du fait que de nombreux vendeurs n'ont pas encore conscience de la conjoncture et maintiennent des prétentions excessives. Selon ING, cette attitude des vendeurs ne devrait pas perdurer. ING note que la machine n'est pas bloquée pour autant. En plus de la baisse des prix demandés par les vendeurs, les taux d'intérêt, en baisse depuis décembre dernier, sont favorables à une reprise.

Le rééquilibrage devrait donc s'opérer dans les mois qui viennent. Mais, selon les experts d'ING, il ne s'accompagnera pas d'un redressement des prix. Le niveau actuel devrait donc se maintenir jusqu'à la fin de l'année 2010."


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
Propriétés Immobilières

--------------------
L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

Hors ligne

Pierre_Kiroule
Pimonaute assidu
Inscription : 07-01-2007
Messages : 96

Re : Evolution des prix

Notamment sur rtbf, sur base d'une dépêche Belga
25.08.09 - 12:16

Le marché de l'immobilier est confronté à une baisse des prix moyens de vente pour la première fois depuis des années, indique mardi le SPF Economie, sur base de données issues du cadastre du ministère des Finances.

Après un pic au troisième trimestre 2008, les prix se sont effrités pendant plusieurs trimestres consécutifs à partir du quatrième trimestre 2008.

C'est surtout dans le segment le plus cher (villas) que les diminutions de prix ont été importantes. Les prix des maisons d'habitation moins chères ont baissé dans une moindre mesure.

Cette évolution ne se manifeste pas pour les terrains à bâtir où la hausse des prix s'est légèrement accélérée au fil des dernières années.

Les appartements présentent une évolution différente: leurs prix semblent s'être stabilisés au cours des derniers trimestres passés.

Les seuls prix du premier semestre 2009 étant connus, le SPF Economie établit des comparaisons entre les 1er semestres 2009 et 2008.

Pour les six premiers mois de 2009, le prix moyen d'une villa, d'un bungalow ou d'une maison de campagne était de 315.592 euros, soit une baisse de 5,6%. Les deux années précédentes avaient enregistré des hausses de 3,7% (2008) et 8,6% (2007).

Le recul des maisons ordinaires est moins net: de 171.138 euros à 168.852 euros, soit -1,3% après des hausses de 6,9% (2008) et 10% (2007). Contrairement aux prix des villas qui ont continué à baisser, un léger redressement est perceptible entre le premier et le deuxième trimestre 2009.

Le prix moyen des appartements et studios était au premier semestre de 174.564 euros, soit une légère hausse de 0,9% après des hausses de 4,9% (2008) et 6,9% (2007).

Les terrains à bâtir ont continué à augmenter: ils coûtaient en moyenne 91,2 euros le m2, en hausse de 7,8%, qui s'ajoutent aux hausses de 7,1% (2008) et de 5,8% (2007).

"On peut se demander maintenant comment cette baisse des prix évoluera dans les années à venir. Les années 2009 et 2010 seront particulièrement intéressantes à suivre à cet égard", note le SPF Economie.

Région Wallonne

En Région wallonne, il faut dépenser en moyenne 131.154 euros pour une maison d'habitation (-1,4%) après des hausses de 8,2% (2008) et de 11% (2007).

Le Hainaut est le moins cher (113.363 euros) et le Brabant wallon le plus cher (207.132 euros). La commune la plus chère est Lasne (315.623 euros), suivie par Grez-Doixeau, La Hulpe, Waterloo et Rixensart.

A l'inverse, les communes les moins chères pour une maison d'habitation sont Meix-Devant-Virton (74.500 euros), devant Tellin, Colfontaine, Momignies, et Trois-Ponts.

Le prix moyen de l'appartement wallon est de 141.174 euros, en hausse continue: +12,4% (2007), +6,1 (2008) et +4,5% (2009).

Région de Bruxelles-Capitale

Les records wallons sont cependant en-deçà des chiffres enregistrés en Région de Bruxelles-capitale où le prix moyen d'une maison d'habitation est de 300.618 euros (-5,5%) après des hausses de 10% (2007) et de 4,9 % (2008).

Sept communes bruxelloises dépassent Lasne et se retrouvent dans le "Top 7" belge: Woluwe-Saint-Pierre (398.579 euros), Uccle, Ixelles, Woluwe-Saint-Lambert, Etterbeek, Watermael-Boitsfort et Auderghem.

A Bruxelles, l'appartement moyen coûtait 183.889 euros au premier semestre 2009 (-0,7%), après des hausses de 7,4% (2007) et de 5% (2008).

Région Flamande

En Flandre, une maison d'habitation ordinaire coûtait en moyenne 180.923 euros.

(Belga)

Hors ligne

Baxter
Pimonaute bavard
Inscription : 01-02-2006
Messages : 389

Re : Evolution des prix

La chronique radio d'Amid Faljaoui, directeur des magazines francophones de Roularta Media Group

Lien

L'immobilier belge a-t-il atteint son plancher ?

01/09/2009 10:01

C'est la rentrée des classes mais aussi des interrogations, notamment sur l'évolution du marché immobilier en Belgique. En la matière, je dois avouer que parfois tout et son contraire est dit sur ce marché. Le problème, c'est qu'il est parfois difficile de départager les avis des experts. Les derniers chiffres livrés par le SPF Economie n'en sont pas moins éclairants.

Sans entrer dans les détails, ils confirment ce qu'on pensait de manière intuitive : les trois derniers mois de 2008 et les trois premiers de 2009 ont été mauvais, dans le sens où le marché était littéralement gelé en termes de transactions. On a également constaté une baisse des prix - mais attention, il ne s'agit pas d'un krach immobilier. Comme, en Belgique, la hausse n'a pas été aussi forte qu'aux Etats-Unis ou dans d'autres pays européens, la baisse est restée limitée et a surtout frappé les grosses villas et les immeubles de prestige.

A en croire l'indice des notaires, le marché aurait toutefois connu une reprise de l'activité à la fin du premier semestre de 2009. Malgré ce signe positif, il est encore trop tôt pour se prononcer sur une vraie reprise de l'immobilier : les mois d'été sont des mois généralement calmes, et ce n'est sans doute qu'à la fin de 2009 que nous aurons une idée claire d'une éventuelle reprise du secteur immobilier.

En attendant, les prix semblent être retombés au niveau de 2007, avec, bien entendu, des variations selon les segments. On constate ainsi un recul de 4 % pour le prix des maisons et de 10 % pour les villas. En revanche, les appartements semblent observer une sorte de statu quo, pour la simple raison que les transactions restent faibles sur ce segment, en tous les cas en dessous de la moyenne. C'est très visible à Bruxelles, par exemple. Si l'on en croit les économistes d'ING, la baisse des prix des appartements n'aura lieu que durant les prochains trimestres.

Quant à savoir si, de manière globale, le marché a atteint un plancher - comme c'est le cas pour l'économie - il semble que personne ne veuille encore se prononcer, mis à part les économistes d'ING. Pour ceux-ci, le plancher sera atteint dans le courant de 2010. Quant aux autres experts, ils attendent. Il est vrai que, austérité oblige, le gouvernement a dans ses cartons des projets de taxation de l'immobilier. Cela peut avoir un impact négatif sur l'évolution des prix.

Hors ligne

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 11 370
Site Web

Re : Evolution des prix

image_1251971920_270.jpg

Pour les passionnés de ces chiffres, voici l'analyse annuelle du marché publiée par l'Echo.

Ce sera dans un supplément gratuit à paraître dans l'édition papier de ce samedi 5 septembre 2009.
(pub gratuite)


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
Propriétés Immobilières

--------------------
L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

Hors ligne

Baxter
Pimonaute bavard
Inscription : 01-02-2006
Messages : 389

Re : Evolution des prix

Dans la catégorie des infos contradictoires sur ce thème....

Voir : cet article dans Trends

"Les ventes de maisons ont explosé durant l'été

01/09/2009 09:45

+ 19 % en juin, + 15 % en août, entrecoupée d'une pause en juillet : la vente de maisons a connu une hausse plus que conséquente cet été, selon les chiffres des notaires, de Century 21 et d'ERA.

La vente de maisons est en hausse : en juin, 19 % de maisons supplémentaires ont été vendues par rapport à juin 2008, puis, après une stabilisation en juillet, le mois d'août a connu une nouvelle augmentation de 15 %, indiquent mardi les journaux De Standaard et Het Nieuwsblad.

Cette amélioration ressort des chiffres de la Fédération des notaires, que les journaux flamands ont pu consulter, et se voit confirmée par les grands acteurs du marché immobilier.

Chez Century 21, juin et juillet ont ainsi été des mois record : les ventes ont doublé depuis le début de l'année. Chez ERA, les chiffres de vente sont en augmentation depuis le mois de mars.

Du côté des prêts hypothécaires, les chiffres ne sont cependant disponibles que jusqu'en juin, mois au cours duquel 20.600 crédits ont été octroyés, soit autant qu'en juin 2008.

Trends.be, avec Belga"

briques.gif

Hors ligne

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 11 370
Site Web

Re : Evolution des prix



yikes


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
Propriétés Immobilières

--------------------
L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

Hors ligne

Francis
Pimonaute incurable
Lieu : Bruxelles
Inscription : 29-05-2004
Messages : 3 419

Re : Evolution des prix

Pim, j'adore la dernière vidéo, oui vraiment....


Francis

Il n´y a que deux définitions concernant l´infini:
l´univers et la bêtise humaine...
Albert Einstein...

Hors ligne

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 11 370
Site Web

Re : Evolution des prix

Francis a écrit :

Pim, j'adore la dernière vidéo, oui vraiment....

Moi aussi......


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
Propriétés Immobilières

--------------------
L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

Hors ligne

Francis
Pimonaute incurable
Lieu : Bruxelles
Inscription : 29-05-2004
Messages : 3 419

Re : Evolution des prix

et dire que je traite certains vendeurs immobiliers de marchands de tapis....pas très gentil pour tonton T et les autres.
Mais on entre ici dans un autre débat.


Francis

Il n´y a que deux définitions concernant l´infini:
l´univers et la bêtise humaine...
Albert Einstein...

Hors ligne

jc
Pimonaute assidu
Inscription : 09-12-2006
Messages : 100

Re : Evolution des prix

Anecdocte...

Agent: "une offre exagerement basse a ete refusee, mais je pense que X euros (= 80% du prix demande) devrait passer".

Le prix demande en question ayant deja subit une coupe de 15% il y a 7 ou 8  mois.

Moralite: ne pas etre timide dans vos offres ces temps-ci.

Hors ligne

jc
Pimonaute assidu
Inscription : 09-12-2006
Messages : 100

Re : Evolution des prix

Apparemment les professionels ne tablent pas sur une reprise rapide: un developpeur met en vente 18.000 m2 (140 apparts + commerces etc) en bloc, livrable en 2012.

Hors ligne

jc
Pimonaute assidu
Inscription : 09-12-2006
Messages : 100

Re : Evolution des prix

En suivi de mon dernier message sur les investisseurs professionels:

D'apres le rapport des tendances immobilieres europeenes 2009 de PWC pour investisseurs institutionnels (ici en anglais): dans les recommendations par secteurs et par villes, Bruxelles recoit 38% de recommendation de vente pour l'immobilier residentiel (page 38).

C'est la plus forte recommendation de vente pour tout les secteurs immobiliers des 20 'top markets' d'europe si on fait exception du secteur immobilier industriel/distribution a Milan (40% de sell).

Hors ligne

Baxter
Pimonaute bavard
Inscription : 01-02-2006
Messages : 389

Re : Evolution des prix

Suite du feuilleton:

Notamment sur RTL, ce jour (lien)

"Le marché immobilier bruxellois résiste à la crise"

"Selon les notaires de la capitale, le marché de l'immobilier bruxellois a pu résister au plus fort de la crise financière, contrairement à ce qu'on a observé dans d'autres pays (Etats-Unis, Espagne Royaume-Uni). Si le volume des ventes a globalement diminué de 25 pc, entamant depuis mars dernier une légère reprise, on n'a pas observé de forte baisse des prix, d'après NVN Ventes notariales qui regroupe des notaires bruxellois.

Sur foi d'une analyse des ventes de biens immobiliers à Bruxelles entre septembre 2007 et juin 2009, les notaires bruxellois ont décelé une baisse plus forte du nombre de ventes de maisons (-28,3 pc) que d'appartements (- 25,6 pc) dans le domaine des ventes de gré à gré.

Cet écart est accentué dans le domaine des ventes publiques qui représentent 7 à 10 pc du total des ventes. Mais au niveau des prix, la baisse est quasi inexistante pour les appartements (-0,1 pc). Elle est un peu plus prononcée pour les maisons (-4,5 pc).

Hors ligne

jc
Pimonaute assidu
Inscription : 09-12-2006
Messages : 100

Re : Evolution des prix

La saga continue: Immobilier: ventes et prix en recul sur le site de "Mon Argent" du 13/10/09

Hors ligne

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres



derniers-tweets-small Derniers tweets

Renseignements urbanistiques à Bruxelles: nouveautés pim.be/blog/renseigne…

Hier De PIM's Twitter

Au hasard de nos offres
  • Villa 1 290 000 € RHODE ST GENESE
  • Maison 469 000 € UCCLE
  • Villa 2 980 000 € WATERLOO
  • Appartement 875 000 € FOREST
  • Villa 845 000 € BEERSEL
  • Maison 1 450 000 € IXELLES
  • Maison 549 000 € UCCLE
  • Villa 1 550 000 € UCCLE
  • Maison Sorry : trop tard ! IXELLES
  • Villa 3 200 000 € UCCLE
  • Voir toutes les offres »

    dolor odio sed venenatis, massa Phasellus Donec