[h1_forum_fluxbb] 2017-03-22T11:29:16+00:00

forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



Evolution des prix

lucas
Pimonaute
Inscription : 25-12-2005
Messages : 9

Evolution des prix

Bonjour,

Pensez-vous que le boom immobilier que l'on connaît en ce moment durera très longtemps ?

Est-ce que quelqu'un aurait par ailleurs un site où je pourrais voir l'évolution des prix du marché immobilier à Bruxelles ?

Merci

Hors ligne

Sebastien
Pimonaute assidu
Lieu : Belgique
Inscription : 09-08-2005
Messages : 75

Re : Evolution des prix

Merci, je n’avais pas vu ça, je vais peut être faire une visite dans la capitale, d’autant plus que si les avis sont aussi partagés que dans ce forum, il risque d’y avoir de l’animation. Et ce sera instructif je pense. smile

Hors ligne

Immoreal
Pimonaute assidu
Lieu : Washington
Inscription : 18-01-2006
Messages : 98

Re : Evolution des prix

Grmff a écrit :

C'est ce que mon banquier me disait il y a 15 ans. Aujourd'hui, il me déroule le tapis rouge... Mais on est en Belgique, pas en France. Certainement pas à Paris.

Ceci dit, merci pour le lien sur lequel j'ai trouvé ce joli texte, avec lequel je ne suis pas d'accord, mais qui m'a fait bien marré. Alors, je copicolle pour le bonheur de tous les pimseurs.

Content de lire que vous n'avez pas perdu votre sens de l'humour. Merci pour le texte, ca m'a fait bien marré. J'ai eu quelques mauvaises experiences avec certains agens immobiliers (pas tous) mais je dois avouer que les banquiers d'agence ne sont pas toujours mieux. Ils sont souvent plus commerciaux que conseillers.

Mon conseiller financier ne recoit pas de commissions, frais d'entree, de sortie ou de gestion mais un pourcentage de mes profits. De cette facon, nos interets sont convergents...

La Belgique n'est pas la France, encore moins Paris, mais si vous remplacer "les anglais" par "les fonctionnaires européens" on peut trouver quelques similitudes.

Hors ligne

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 11 308
Site Web

Re : Evolution des prix

En couverture de la Dernière Heure de ce 22 février 06: "le marché immobilier continue de flamber"...

voir ici

Je cite :

BRUXELLES Votre petit nid d'amour devient décidément chaque année un peu plus hors de prix: les hausses de l'immobilier ont à nouveau été vertigineuses, selon les données récoltées auprès de plusieurs Maisons des notaires à Bruxelles ou en Région wallonne. À Bruxelles, les hausses vont, par exemple, jusqu'à 35% dans certaines communes. En Flandre, elle a été de 7,6% pour les maisons et de 5,3% pour les appartements, selon la société immobilière ERA.


Il faudra toutefois encore attendre quelques mois avant de connaître l'évolution précise de l'immobilier, Région par Région, commune par commune, lorsque l'INS aura recueilli et analysé toutes les ventes de 2005. Ivan van de Cloot, économiste chez ING Belgique, table d'ores et déjà sur une nouvelle hausse située entre 8 et 10%, soit un bond similaire à 2004. «La hausse ne peut pas continuer à ce rythme-là. Cela devient intolérable.»


Cela n'a toutefois pas empêché les ménages belges de massivement sauter le pas en 2005 pour devenir propriétaires de leur habitation. Les nouveaux emprunts hypothécaires ont, par exemple, représenté un volume de 17,2 milliards d'euros au cours des onze premiers mois de l'année, contre 12,8 milliards pour la période correspondante en 2004, selon les dernières données de la Banque Nationale de Belgique (BNB).


Et cet appétit ne se dément pas. Quelque 17% des investisseurs belges ont ainsi l'intention d'acheter une maison ou un appartement cette année, selon le baromètre des investisseurs d'ING. Sans surprise, ce pourcentage est plus élevé chez les moins de 35 ans (26%).


Cette bonne santé du crédit logement s'explique par la faiblesse des taux: la moyenne des taux des crédits en 2005 a été de 3,72%, toutes formules confondues, contre 4% en 2004, selon la BNB.


La faiblesse des taux a donc permis d'encaisser la hausse du prix de l'immobilier. Mais ces taux peuvent difficilement descendre encore plus bas, ou alors de quelques points, relève Ivan van de Cloot. Et même si les achats «sont de plus en plus difficiles, il n'y a pas de surévaluation de l'immobilier», note encore l'économiste d'ING pour qui «le scénario de crash est improbable».


Cette hausse du coût de l'immobilier et la stagnation des revenus ont d'ailleurs amené plusieurs banques à sortir récemment de leur chapeau des produits qui doivent malgré tout permettre aux plus jeunes d'accéder à la propriété.


AGF et Fortis Banque proposent, par exemple, un crédit à 40 ans, destiné aux jeunes de 25 à 35 ans: l'allongement de la durée de remboursement permet de diminuer les mensualités. Dexia Banque a lancé pour sa part le crédit à remboursement progressif: vous remboursez moins au début du crédit et plus à partir de la moitié de la durée de l'emprunt pour mieux coller à l'évolution de vos revenus. ING propose le crédit bullet ; vos mensualités sont moins élevées tout simplement parce que vous ne remboursez que les intérêts. À l'échéance du crédit, il faudra alors rembourser l'intégralité du capital. Autant de nouvelles formules lancées fort opportunément sur le marché à l'approche du salon Batibouw, qui ouvrira ses portes au grand public le samedi 4 mars prochain.



(suite sur post suivant)


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
Propriétés Immobilières

--------------------
L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

Hors ligne

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 11 308
Site Web

Re : Evolution des prix

suite de la citation


10 ans de hausse

BRUXELLES Ce n'est certes pas un scoop, mais, pour la dixième année consécutivement, les prix de l'immobilier sont en hausse. Les données rendues publiques par le Conseil francophone de la Fédération royale du notariat belge, représentée pour la Région de Bruxelles-Capitale par NVN, ne représentent cependant qu'une partie des ventes réalisées sur le territoire bruxellois. Les études sur l'évolution du prix de l'immobilier peuvent donc varier en fonction de leurs auteurs puisque aucune ne prend en compte les mêmes transactions. Cependant, chacune demeure un reflet du marché immobilier, davantage indicateur de tendances que véritable modèle de calcul de la plus-value que peuvent réaliser les propriétaires.


Parmi ces tendances, détaillées dans la DH en PDF, on observe une nouvelle envolée des prix en 2005, sur la quasi-totalité des biens et dans toutes les communes bruxelloises. Sept catégories ont été analysées: les maisons unifamiliales, bourgeoises et de maître, les maisons de commerce et de rapport, les appartements, duplex, lofts et penthouses d'une chambre, le même type de biens deux chambres, le même type de bien trois chambres, les garages et emplacements de parking et, enfin, les terrains à bâtir.


Le marché de l'immobilier ne semble donc pas stagner, comme l'espèrent les candidats à l'achat chaque année. Au contraire, si 2004 pouvait encore être qualifiée de raisonnable et en ligne avec les évolutions des années précédentes, on observe une envolée fulgurante en 2005. Une hausse s'expliquant par la faiblesse des taux et l'allongement de la durée des crédits. La question se pose donc d'année en année: où s'arrêtera la flambée de la brique?


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
Propriétés Immobilières

--------------------
L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

Hors ligne

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 11 308
Site Web

Re : Evolution des prix

Suis tombé par hasard sur le forum organisé par le site portail Immoscan.

On y lit déjà des messages "annonçant la catastrophe" par le même Immoreal et un certain Belgokrach. Celui-ci l'annonce depuis juin 2005 !...

Ah bon !...

voir ici

Bizarre ? Vous avez dit "bizarre" ?...


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
Propriétés Immobilières

--------------------
L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

Hors ligne

giannigianni
Pimonaute intarissable
Inscription : 16-08-2004
Messages : 546

Re : Evolution des prix

PIM a écrit :

Suis tombé par hasard sur le forum organisé par le site portail Immoscan.

On y lit déjà des messages "annonçant la catastrophe" par le même Immoreal et un certain Belgokrach. Celui-ci l'annonce depuis juin 2005 !...

Ah bon !...

voir ici

Bizarre ? Vous avez dit "bizarre" ?...

Arriver à predir une catastrophe donne apparement une certaine excitation, surtout aux economistes, quoique dans ce cas on ne comprend pas à qui on voudrait sauver la vie.

Hors ligne

Immoreal
Pimonaute assidu
Lieu : Washington
Inscription : 18-01-2006
Messages : 98

Re : Evolution des prix

Encore un article qui utilise des moyennes sur 12 mois pour cacher la réalité du terrain. Une façon comme une autre d’essayer de rameuter les acheteurs. Allez, revenez vous faire plumer, c’était si drôle…

En ce qui me concerne, j’ai dit à de nombreuses reprises que je ne prévois pas et ne souhaites surtout pas de crash de l’immobilier en Belgique. Par contre, j’invite les investisseurs a une extrême prudence s’ils n’investissement pas a long terme. Je pense aux 25-35 ans qui achètent des appartements en vue de les revendre dans 4-5 ans pour acheter une unifamiliale. Ils sont malheureusement assez nombreux a croire que les arbres montent jusqu’au ciel…

1/ Certains experts pensent comme moi qu’il est probable que la hausse va ralentir, se stabiliser ou même que les prix vont légèrement reculer selon le type de biens.

Lu dans L’Echo ce matin :

« … a expliqué Marc Verboven, directeur 'product management' du groupe bancaire. "Et personne ne prévoit de chute importante des prix de l'immobilier résidentiel, même s'il est vraisemblable que la hausse va ralentir, se stabiliser ou même que les prix vont légèrement reculer selon le type de biens et leur localisation", a-t-il ajouté …

Selon cette dernière, investir dans l'immobilier à l'heure actuelle est une bonne option "dans le cadre d'un investissement à long terme. Et le choix du bien est un élément déterminant". "La réponse est plus nuancée quand il s'agit d'investir pour donner en location ou d'investir dans la brique-papier (SICAV, SICAFI,...)", a-t-elle conclu en pointant notamment du doigt la baisse du rendement locatif et les perspectives de 'return' limitées en ce qui concerne la brique-papier. »

2/ De plus, si l’on regarde l’évolution du marché sur le dernier trimestre, on constate déjà un net ralentissement du marché.

Lu dans La Libre en Janvier 2006 : « Même légère, la montée des taux d'intérêt depuis l'été a stoppé l'activité. Ce que confirment les agences du groupe Trevi qui ont noté, d'avril à octobre, une baisse du nombre de transactions de 6 pc. »

3/ et de la hausse des prix

Lu sur Immoscan en Janvier 2006 :  « En janvier 2005, le réseau d'agences Trevi lançait le premier indice général centré sur l'immobilier résidentiel basé sur quelque 8.000 petites annonces couvrant toute la Belgique et tous les segments du marché (villas, maisons, appartements, immeubles de rapport et terrains à bâtir)… En analysant plus attentivement les données, il ressort que le "soft landing" a bien eu lieu sur le marché bruxellois où l'on constate une stabilisation quasi parfaite des prix tandis que les marchés provinciaux sont restés très performants et ont enregistré une hausse substantielle. Et le courtier d'en tirer la conclusion que l'effet de stabilisation va probablement atteindre progressivement toutes les régions dès le milieu de l'année 2006. »

J’ai du mal à comprendre comment quelqu’un qui ne prévois pas de crash mais invite à la prudence peut être traité de catastrophiste. J’imagine que ça doit être la peur d’avoir pris trop de risques ou l'envie d'en plumer d'autres...

Pourquoi ne pas faire une moyenne sur les cinq dernieres annees? De cette facon on pourra dire que les prix sont en forte hausse pendant encore 2-3 ans.  tongue

Hors ligne

giannigianni
Pimonaute intarissable
Inscription : 16-08-2004
Messages : 546

Re : Evolution des prix

Immoreal a écrit :

Encore un article qui utilise des moyennes sur 12 mois pour cacher la réalité du terrain. Une façon comme une autre d’essayer de rameuter les acheteurs. Allez, revenez vous faire plumer, c’était si drôle…

En ce qui me concerne, j’ai dit à de nombreuses reprises que je ne prévois pas et ne souhaites surtout pas de crash de l’immobilier en Belgique. Par contre, j’invite les investisseurs a une extrême prudence s’ils n’investissement pas a long terme. Je pense aux 25-35 ans qui achètent des appartements en vue de les revendre dans 4-5 ans pour acheter une unifamiliale. Ils sont malheureusement assez nombreux a croire que les arbres montent jusqu’au ciel…

1/ Certains experts pensent comme moi qu’il est probable que la hausse va ralentir, se stabiliser ou même que les prix vont légèrement reculer selon le type de biens.

Lu dans L’Echo ce matin :

« … a expliqué Marc Verboven, directeur 'product management' du groupe bancaire. "Et personne ne prévoit de chute importante des prix de l'immobilier résidentiel, même s'il est vraisemblable que la hausse va ralentir, se stabiliser ou même que les prix vont légèrement reculer selon le type de biens et leur localisation", a-t-il ajouté …

Selon cette dernière, investir dans l'immobilier à l'heure actuelle est une bonne option "dans le cadre d'un investissement à long terme. Et le choix du bien est un élément déterminant". "La réponse est plus nuancée quand il s'agit d'investir pour donner en location ou d'investir dans la brique-papier (SICAV, SICAFI,...)", a-t-elle conclu en pointant notamment du doigt la baisse du rendement locatif et les perspectives de 'return' limitées en ce qui concerne la brique-papier. »

2/ De plus, si l’on regarde l’évolution du marché sur le dernier trimestre, on constate déjà un net ralentissement du marché.

Lu dans La Libre en Janvier 2006 : « Même légère, la montée des taux d'intérêt depuis l'été a stoppé l'activité. Ce que confirment les agences du groupe Trevi qui ont noté, d'avril à octobre, une baisse du nombre de transactions de 6 pc. »

3/ et de la hausse des prix

Lu sur Immoscan en Janvier 2006 :  « En janvier 2005, le réseau d'agences Trevi lançait le premier indice général centré sur l'immobilier résidentiel basé sur quelque 8.000 petites annonces couvrant toute la Belgique et tous les segments du marché (villas, maisons, appartements, immeubles de rapport et terrains à bâtir)… En analysant plus attentivement les données, il ressort que le "soft landing" a bien eu lieu sur le marché bruxellois où l'on constate une stabilisation quasi parfaite des prix tandis que les marchés provinciaux sont restés très performants et ont enregistré une hausse substantielle. Et le courtier d'en tirer la conclusion que l'effet de stabilisation va probablement atteindre progressivement toutes les régions dès le milieu de l'année 2006. »

J’ai du mal à comprendre comment quelqu’un qui ne prévois pas de crash mais invite à la prudence peut être traité de catastrophiste. J’imagine que ça doit être la peur d’avoir pris trop de risques ou l'envie d'en plumer d'autres...

Pourquoi ne pas faire une moyenne sur les cinq dernieres annees? De cette facon on pourra dire que les prix sont en forte hausse pendant encore 2-3 ans.

Vous dites:  "Je pense aux 25-35 ans qui achètent des appartements en vue de les revendre dans 4-5 ans pour acheter une unifamiliale".

Donc vous etes preoccupé pour eux...mais il faudra dire que:
- si il y a baisse meme les maisons unifamiliales seront plus a bon marché au moins que vous estime que les appartement souffrent plus que les maison;
- quel serait l'alternative de ladite couple aujourd'hui? Payer un loyer encore 5 ans? Sur quel calcul vous vous basez pour suggerer cet option?
- pourquoi vous voulez convaincre un couple à reporter leur choix d'investir dans l'immobilier sans savoir leur profil et situation fiscale et familiale?

Sur le plan du copier coller je vous invites à respecter la totalité des articles:
l'article d'Immoscan à une final different du votre:
Immoscan

Hors ligne

Immoreal
Pimonaute assidu
Lieu : Washington
Inscription : 18-01-2006
Messages : 98

Re : Evolution des prix

giannigianni a écrit :

- si il y a baisse meme les maisons unifamiliales seront plus a bon marché au moins que vous estime que les appartement souffrent plus que les maison;
- quel serait l'alternative de ladite couple aujourd'hui? Payer un loyer encore 5 ans? Sur quel calcul vous vous basez pour suggerer cet option?
- pourquoi vous voulez convaincre un couple à reporter leur choix d'investir dans l'immobilier sans savoir leur profil et situation fiscale et familiale?

Sur le plan du copier coller je vous invites à respecter la totalité des articles:
l'article d'Immoscan à une final different du votre:
Immoscan

1/ Je pense en effet que les appartements vont souffrir plus que les maisons.

La Libre Belgique : "Le risque d'une surchauffe à court terme de l'offre d'appartements neufs est évident partout en Belgique, selon le bureau de consultance en immobilier Stadim".

2/ Aujourd'hui, si vous n'avez pas de perspective d'investissement a long terme (15 ans+), mieux vaut louer et epargner pendant quelques annees afin de pouvoir investir dans un bien a long terme lorsque le moment sera venu  que de speculer sur la hausse/baisse des appartements sur les 4-5 prochaines annees.

Si vous achetez un appartement a 250.000 Euros, payez 33.000 Euros de taxes et frais et devez le revendre dans 5 ans a 220.000 Euros, vous aurez perdu 63.000 Euros. Même si vous payer un loyer de 1.000 Euros par moi pendant cette période, vous avez encore intérêt à louer. Si vous voulez une analyse plus détaillée :

http://www.leblogfinance.com/2006/02/acheter_ou_loue.html#more

3/ Vous prenez un malin plaisir a deformer mes propos. Mon propos n'est pas de pretendre qu'il existe une formule magique qui s'appliquerait a tous les couples/acheteurs. J'ai recemment recommande a des amis d'acheter parce qu'ils etaient pret a faire l'achat d'une maison qu'ils occuperont, je le leur souhaite, pendant 20 ans ou plus.

Par contre, cet ami celibataire qui veut acheter un appartement afin de le revendre dans trois ans lorsqu'il aura trouve l'elu de son coeur, il risque de devoir le revendre a perte pour pouvoir acheter son logement "definitif".

Et que dire de cet autre ami qui veut investir dans des appartements a louer a Ixelles alors que le marche de la location est une veritable catastrophe.

Ces pigeons sont malheureusement plus nombreux qu'on ne le pense et certains se sont un malin plaisir a les plumer...

Hors ligne

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 11 308
Site Web

Re : Evolution des prix

Dans La Libre de ce jour :

En 2005, les candidats se sont jetés sur la brique: les crédits habitation ont progressé de 47pc! Sans toutefois, ajoute Fortis, faire apparaître de bulle.


Il y a quelques années encore, Batibouw était le théâtre d'une terrible guerre bancaire des taux. Depuis 2 ou 3 ans, ils sont tellement bas que c'est sur un autre terrain que les banques doivent combattre: celui de l'imagination (lançant des formules plus spécifiques les unes que les autres) ou de l'analyse. L'étude désormais annuelle de Fortis Banque participe de ce phénomène.

Tout comme l'année dernière, les chiffres étonnent par leur ampleur: le nombre de ventes dépasserait les 180000, en hausse de plus de 30pc par rapport à 2004; avec l'impact que l'on imagine sur les prix, toujours en augmentation, et même de manière spectaculaire à Bruxelles dans le segment des maisons d'habitation et à la côte en appartements; les crédits habitation (hors refinancement) ont, eux, progressé de plus de 47pc par rapport à 2004, atteignant en volume près de 20 milliards d'euros!

Sans toutefois, assure le groupe bancaire, faire naître de bulle et donc de risque de chute anormale des prix. Si le marché (demande et prix) est si soutenu, c'est en raison entre autres de la faiblesse des taux (au cours du 1er semestre 2005, ils ont atteint leur niveau le plus bas depuis 60 ans), de l'allongement de la durée des emprunts (en janvier 2006, 18pc des demandes de crédit auprès de Fortis couraient sur 25 ans fixes et 12pc sur 30 ans fixes contre 20pc sur 20 ans fixes) et de divers avantages fiscaux. Trois «aubaines» dont ont principalement profité les plus jeunes, qui empruntent plus tôt (en 2005, 11pc de ceux qui ont emprunté chez Fortis avaient entre 18 et 25 ans pour seulement 1pc en 2000), mais également... de plus en plus (la quotité empruntée de cette tranche d'âge est passée de 81 à 86pc).

Si Fortis se veut rassurant face au marché immobilier, c'est que ses économistes sont rassurés tant sur la hausse des taux (elle sera limitée) que sur l'offre (qui grandit de manière significative). Mais encore parce que les candidats-acquéreurs semblent s'être assagis: en fin d'année (novembre et décembre), l'activité a légèrement ralenti et la demande qui subsiste n'est pas spéculative (les candidats n'achètent pas pour réaliser une plus-value au bout d'un an). Et d'annoncer un ralentissement de l'augmentation, à tout le moins une stabilisation, voire une diminution selon le type de bien (grosse villa) et la localisation (appartements à Bruxelles).

Conclusion? Sur base de différentes simulations (5 et 3pc par an de plus-value immobilière, 3,5 et 8pc par an de rendement du capital investi en Bourse...), le groupe bancaire arrive à dire qu'il est toujours aujourd'hui préférable d'acheter sa propre habitation que de la louer et encore mieux de passer par un crédit plutôt que de financer l'achat par fonds propres. Pour ce qui est de l'investissement à long terme (plus-values à la clé), Fortis donne également son feu vert. Mais il est plus nuancé, voire réticent, quand il s'agit d'investir pour donner en location (les rendements locatifs diminuent) ou d'investir dans la brique-papier (perspectives de return limitées).


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
Propriétés Immobilières

--------------------
L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

Hors ligne

Immoreal
Pimonaute assidu
Lieu : Washington
Inscription : 18-01-2006
Messages : 98

Re : Evolution des prix

Comme le disait Giannigianni il y a quelques semaines:

"Les seuls qui devraient faire de l'information correcte sont les banques/courtiers quand ils pretent l'argent alors qu'on sait bien qui ne le font pas..."

Voila ce que ces banquiers proposent dans le L'Echo de ce matin:

"«Si les prix devaient continuer à grimper, le Belge pourrait même emprunter sur plusieurs générations comme c’est déjà le cas chez certains de nos voisins européens», prédit Fortis Banque."

Le reve de tout banquier, plusieurs générations de pigeons déja plumés...

Il fait probablement reference a la France ou ces pratiques ont amene le gouverneur de la banque de France a declare que la bulle immobiliere pose un risque majeur pour l'economie et le rapport du sénat a prevoir une baisse pouvant aller jusqu'a 30% dans les trois ans a venir. Merci pour le conseil!

Encore mieux, ils pretendent que le marché n'est pas spéculatif parce que, je cite, "les candidats n'achètent pas pour réaliser une plus-value au bout d'un an". Pourquoi pas 1 mois ou 1 semaine?

Enfin, ils admettent que l'activité a baissé significativement en novembre et decembre et qu'il est probable que les prix vont baisser sur certains types de bien. C'est deja pas mal pour un banquier dont le bonus est lié au nombre de prets vendus.

Hors ligne

Immoreal
Pimonaute assidu
Lieu : Washington
Inscription : 18-01-2006
Messages : 98

Re : Evolution des prix

Lu dans Le Soir de ce matin:

"Malgré un marché immobilier morose. Quatre nouvelles sociétés arrivent dans le parc d'affaires ...

Alors que le marché belge de l'immobilier ne semble guère être porteur pour l'instant, les promoteurs de l'Axisparc Business Center surfent sur la vague du succès. "

Hors ligne

Immoreal
Pimonaute assidu
Lieu : Washington
Inscription : 18-01-2006
Messages : 98

Re : Evolution des prix

Lu dans Le Soir de ce matin:

"Et 2006 ? L'indice Trevi s'élevait au 31 décembre 2005, à 106,11. Il confirme une hausse du prix moyen de l'immobilier résidentiel en région bruxelloise. « Nous constatons toutefois, depuis 6 à 8 mois, une stabilisation des prix. …

« Nous confirmons un ralentissement du rythme des ventes », ajoute Jean Corman, administrateur délégué de Victoire Properties. « Les prix ne baissent pas mais ne montent plus, le délai de concrétisation des ventes s'allonge. »
« Il n'y a plus le même stress chez les acquéreurs. Les promoteurs se sont tous précipités dans le moyen et le haut de gamme."

Hors ligne

Ben1980
Pimonaute bavard
Lieu : 1190
Inscription : 30-11-2005
Messages : 298

Re : Evolution des prix

ralentissement de l'augmentation, stabilisation à Bxl .. une impression de déjà lu ici wink

Hors ligne

giannigianni
Pimonaute intarissable
Inscription : 16-08-2004
Messages : 546

Re : Evolution des prix

Hors ligne

Immoreal
Pimonaute assidu
Lieu : Washington
Inscription : 18-01-2006
Messages : 98

Re : Evolution des prix

Pour ceux qui pretendent que les prix ne baissent jamais en Belgique:

Paru dans la libre le 14 mars:

"Globalement, le budget pour acquérir un appartement correspond pratiquement aux deux tiers de celui des maisons unifamiliales. En cours d'année, la tendance à la hausse a toutefois marqué le pas. «C'est surtout dans le courant du second semestre que l'on a observé un sérieux fléchissement des résultats». Traduction: les prix ont baissé... «de l'ordre de 5 pc en moyenne». "

5 pc sur 250.000 Euros, ca fait tout de meme 12.500 Euros de perte en 6 mois...

Et ce n'est qu'un debut, paru dans la libre le meme jour:

"on dénote une baisse sensible du prix des appartements au cours du second semestre de l'année. En cause, d'après le spécialiste - qui évoque le chiffre de 3200 appartements neufs, en cours de construction ou en projet, selon un état des lieux datant de juin 2005 -, l'affluence trop importante sur le marché d'immeubles neufs. «L'amateur d'appartement peut mieux choisir qu'avant, ajoute Marc Dekeuleneer, surtout dans le nord de la Région». Ce qui n'est pas sans risque selon lui sur l'équilibre du marché immobilier bruxellois."

On va encore me dire que l'affablissement du marche bruxellois n'est pas neuf mais c'est la premiere fois que l'on nous donnes des donnees chiffrees. 5% de baisse en six mois, c'est un bon debut...

Hors ligne

giannigianni
Pimonaute intarissable
Inscription : 16-08-2004
Messages : 546

Re : Evolution des prix

Immoreal a écrit :

Pour ceux qui pretendent que les prix ne baissent jamais en Belgique:

Paru dans la libre le 14 mars:

"Globalement, le budget pour acquérir un appartement correspond pratiquement aux deux tiers de celui des maisons unifamiliales. En cours d'année, la tendance à la hausse a toutefois marqué le pas. «C'est surtout dans le courant du second semestre que l'on a observé un sérieux fléchissement des résultats». Traduction: les prix ont baissé... «de l'ordre de 5 pc en moyenne». "

5 pc sur 250.000 Euros, ca fait tout de meme 12.500 Euros de perte en 6 mois...

Et ce n'est qu'un debut, paru dans la libre le meme jour:

"on dénote une baisse sensible du prix des appartements au cours du second semestre de l'année. En cause, d'après le spécialiste - qui évoque le chiffre de 3200 appartements neufs, en cours de construction ou en projet, selon un état des lieux datant de juin 2005 -, l'affluence trop importante sur le marché d'immeubles neufs. «L'amateur d'appartement peut mieux choisir qu'avant, ajoute Marc Dekeuleneer, surtout dans le nord de la Région». Ce qui n'est pas sans risque selon lui sur l'équilibre du marché immobilier bruxellois."

On va encore me dire que l'affablissement du marche bruxellois n'est pas neuf mais c'est la premiere fois que l'on nous donnes des donnees chiffrees. 5% de baisse en six mois, c'est un bon debut...

Je me demande comme on peut calculer ce 5% et sur quoi on se base parce qu’à mon avis il s'agit d'une pourcentege tout à fait normale de marge de négociation. Prix affichés et prix réels et payés n'ont jamais été la même chose... et entre-temps on a baissé le droit d'enregistrement qui fait 1850 € de moins pour votre couple jeune à l'achat de la première résidence à Bruxelles...

Hors ligne

Immoreal
Pimonaute assidu
Lieu : Washington
Inscription : 18-01-2006
Messages : 98

Re : Evolution des prix

giannigianni a écrit :

Je me demande comme on peut calculer ce 5% et sur quoi on se base parce que à mon avis il s'agit d'une percentage tout à fait normale de marge de negotiation. Prix affichés et prix reels et payés n'ont jamais été la meme chose...et entretemps on a baissé le droit d'enregistrement qui fait 1850 € de moins pour votre couple jaune à l'achat de la premiere residence à Bruxelles...


Il s'agit d'une etude tres serieuse des géomètres-experts immobiliers de Bruxelles qui se base sur les prix de vente reels. Rien a voir donc avec les prix affiches ou marges de negotiation.

Quant a la baisse de 1.850 Euros des droits d'enregistrement, c'est une bien faible consolation lorsque l'on a deja perdu 12.500 Euros en 6 mois.

Certains ont du mal a accepter la realite mais les prix reels ont bien baisses de 5% en six mois sur certains types de biens.

J'avais mis en garde les jeunes candidats acheteurs qui pensent revendre leur appartement dans quelques annees en vue d'acheter une unifamiliale. Je les invitent a nouveau a une extreme prudence. Les prix baissent et ce n'est qu'un debut...

J'invite a nouveau les jeunes candidats acheteurs a une extreme prudence!

Hors ligne

oli
Pimonaute assidu
Inscription : 31-03-2006
Messages : 42

Re : Evolution des prix

Je trouve les haussiers bien sûr d'eux et très très arrogants.
Je suis entièrement d'accord avec Immoreal. Contrairement aux autres interventions sur le Forum, il est le seul à ne pas tomber dans les clichés.
J'ai récemment lu qu'un organisme de formateurs d'agents immo (situé à Louvain-la-Neuve) proposait une conférence sur le thème "vers un éclatement de la bulle immobilière 2000-? - analyse des cycles". Le dernier cycle remontait à 1987-1992. Bref, à tous les agents présents sur ce forum (il n'y a que ça), je vous conseille d'aller vous former. A+

Voici le lien: Mon lien

Hors ligne

Immoreal
Pimonaute assidu
Lieu : Washington
Inscription : 18-01-2006
Messages : 98

Re : Evolution des prix

Et il n'y a pas qu'en Belgique que cela baisse. Paru dans les echos ce matin:

"En mars, les prix ont reculé de 1,4% par rapport à février

Le ralentissement de la hausse des prix dans l'immobilier ancien se confirme dans l'Hexagone, indique la Fédération nationale de l'immobilier (FNAIM) en dévoilant ses dernières statistiques mensuelles. Le mois dernier, les prix ont certes progressé de 3,3% par rapport au même mois de l'année 2005 mais ils ont baissé de 1,4% comparé à février, souligne la FNAIM. ... En glissement mensuel, la baisse des prix est plus sensible pour les appartements (-1,9%) que pour les maisons (-0,9%)."

Si meme les agents immobiliers (FNAIM) finissent par publier des statistiques montrant la chute des prix...

Hors ligne

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres



derniers-tweets-small Derniers tweets

Vous donnez un immeuble en location en Belgique. Comment le déclarer au fisc ? lecho.be/dossier/guide-…

Hier De PIM's Twitter

Au hasard de nos offres
  • Appartement À partir de 775 000 € UCCLE
  • Appartement Sorry : trop tard ! IXELLES
  • Maison 4 600 000 € BRUXELLES
  • Villa 1 550 000 € UCCLE
  • Villa 1 290 000 € RHODE ST GENESE
  • Maison Sorry : trop tard ! IXELLES
  • Appartement À partir de 350 000 € BRUXELLES
  • Villa 3 200 000 € UCCLE
  • Appartement 875 000 € FOREST
  • Appartement 735 000 € UCCLE
  • Voir toutes les offres »

    Pim's Newsletter

    Informations régulières gratuites.
    Abonnez-vous !
    Inscription
    close-link
    18832a4a566df89db865e4d04bcef8ee&&&&&&&&&