forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



Evolution des prix

lucas
Pimonaute
Inscription : 25-12-2005
Messages : 9

Evolution des prix

Bonjour,

Pensez-vous que le boom immobilier que l'on connaît en ce moment durera très longtemps ?

Est-ce que quelqu'un aurait par ailleurs un site où je pourrais voir l'évolution des prix du marché immobilier à Bruxelles ?

Merci

Hors ligne

Himura
Pimonaute incurable
Lieu : Liège
Inscription : 05-06-2013
Messages : 3 918

Re : Evolution des prix

Tibir a écrit :

L'accélération actuelle des prix est forcément tirée par la masse de liquidités disponible et l'appétit des investisseurs.
Par contre la tendance de fond est toujours la même et est toujours autant négligée par les analystes : la démographie. Nous sommes de plus en plus nombreux en Belgique donc la demande est soutenue. Par ailleurs, la taille des ménages se réduit de plus en plus à cause des divorces, ce qui démultiplie la pression sur le logement.
Au Japon où la démographie est stable, les prix évoluent très peu.

Je suis assez d'accord.
J'ajouterai peut-être quand même qu'il faut aussi tenir compte de la densité de population élevée dans la Belgique, du peu de terrains constructibles et parrallèlement, du viellissement très important du parc immobilier.
Et peut-être aussi des politiques de soutien très discutables pour les rénovations.

A noter que l'appétit de l'investisseur n'est jamais qu'orienté en fonction des possibilités dont il dispose.
Lorsque le marché obligataire reprendra des couleurs, ça donnera moins envie à monsieur tout-le-monde d'investir dans l'immobilier, juste parce qu'il se dit que c'est un placement garantit (mais pour plusieurs, sans avoir "la fibre" nécessaire).

Hors ligne

Aime ce post :
Pierre1
Pimonaute assidu
Inscription : 03-02-2021
Messages : 78

Re : Evolution des prix

Tibir a écrit :

L'accélération actuelle des prix est forcément tirée par la masse de liquidités disponible et l'appétit des investisseurs.
Par contre la tendance de fond est toujours la même et est toujours autant négligée par les analystes : la démographie. Nous sommes de plus en plus nombreux en Belgique donc la demande est soutenue. Par ailleurs, la taille des ménages se réduit de plus en plus à cause des divorces, ce qui démultiplie la pression sur le logement.

Pas certain que la composante démographique soit sous-estimée par les analystes (surtout qu'elle est facile à anticiper). Il était prévu que les prix augmentent tout comme il est prévu qu'ils augmentent encore. Mais ils ont jusqu'à présent augmenté plus vite que prévu (à cause de l'argent gratuit plus qu'autre chose).

Tibir a écrit :

Au Japon où la démographie est stable, les prix évoluent très peu.

Elle est même décroissante. L'évolution des prix du marché immobilier japonais ces dernières décennies, c'est quelque chose... Pour ceux que ça intéresse, ça vaut le coup d'oeil. Ça fait froid dans le dos.
Sans aller aussi loin, vous avez par exemple l'Italie, qui retrouve à peine ses niveaux d'avant la crise de 2008... Décroissance démographique...


Himura a écrit :

A noter que l'appétit de l'investisseur n'est jamais qu'orienté en fonction des possibilités dont il dispose.
Lorsque le marché obligataire reprendra des couleurs, ça donnera moins envie à monsieur tout-le-monde d'investir dans l'immobilier, juste parce qu'il se dit que c'est un placement garantit (mais pour plusieurs, sans avoir "la fibre" nécessaire).

Le problème de l'épargne qui ne rapporte rien... Tout le monde à la recherche d'un peu de rendement.

Dernière modification par Pierre1 (16-03-2021 23:08:34)

Hors ligne

Himura
Pimonaute incurable
Lieu : Liège
Inscription : 05-06-2013
Messages : 3 918

Re : Evolution des prix

Pierre1 a écrit :
Tibir a écrit :

Au Japon où la démographie est stable, les prix évoluent très peu.

Elle est même décroissante. L'évolution des prix du marché immobilier japonais ces dernières décennies, c'est quelque chose... Pour ceux que ça intéresse, ça vaut le coup d'oeil. Ça fait froid dans le dos.
Sans aller aussi loin, vous avez par exemple l'Italie, qui retrouve à peine ses niveaux d'avant la crise de 2008... Décroissance démographique...


Je ne connais pas le marché japonais (c'est loin aussi, faut dire).
Google est mon ami ; mais si vous m'éviter la flemme de devoir résumer des articles à lire, je vous mettrai un pouce (en tout bien, tout honneur  big_smile )

Mais sans le connaitre, peut-on vraiment comparer, même dans un futur hypothétique ?
Les métropoles japonaises sont connues depuis très longtemps pour avoir atteint une certaine démesure. N'est-ce pas juste une correction logique pour retrouver une certaine réalité, après des hausses trop rapides ?

Est-ce que c'est similaire dans tout le pays ?

Hors ligne

Pierre1
Pimonaute assidu
Inscription : 03-02-2021
Messages : 78

Re : Evolution des prix

Voici smile  :

Le Japon c'était une économie qui tournait à plein régime et des taux d'intérêt trop bas.
Une bulle s'est constituée sur les actifs (financiers et immobiliers).
Puis des craintes d'inflation sont apparues, il a fallu remonter un peu les taux, la démographie n'allait plus dans le bon sens, la bulle a explosé. Ils ont mis quasi 30 ans à s'en remettre.
Niveau immobilier, les plus impactés ont été ceux qui avaient acheté dans les métropoles à des prix au mètre carré qui était énorme.
Je vous invite éventuellement à regarder quelques graphiques, ça doit se trouver sur Google Images  wink

Hors ligne

Aiment ce post :
Himura
Pimonaute incurable
Lieu : Liège
Inscription : 05-06-2013
Messages : 3 918

Re : Evolution des prix

Pierre1 a écrit :

Voici smile  :

Le Japon c'était une économie qui tournait à plein régime et des taux d'intérêt trop bas.
Une bulle s'est constituée sur les actifs (financiers et immobiliers).
Puis des craintes d'inflation sont apparues, il a fallu remonter un peu les taux, la démographie n'allait plus dans le bon sens, la bulle a explosé. Ils ont mis quasi 30 ans à s'en remettre.
Niveau immobilier, les plus impactés ont été ceux qui avaient acheté dans les métropoles à des prix au mètre carré qui était énorme.
Je vous invite éventuellement à regarder quelques graphiques, ça doit se trouver sur Google Images  wink

OK si ça remonte à cette bulle japonaise, j'en avais les grandes lignes. Comme ça touchait toute l'économie, je n'avais jamais orienté cela sur le secteur immobilier.

Ce qui est particulier, c'est qu'ici, une hausse des taux devrait plutôt bénéficier à ces 2 secteurs (finance surtout et immo indirectement).

Hors ligne

Pierre1
Pimonaute assidu
Inscription : 03-02-2021
Messages : 78

Re : Evolution des prix

@Himura : Ils ont connu une très grosse bulle immobilière. Elle a bien explosé d'ailleurs en 1990. Un bel exemple pour ceux qui pourraient penser que "l'immobilier ne peut jamais baisser". Heureusement, en Belgique, on est pas dans un scénario à la japonaise (pour le moment...).

Par contre, c'est plutôt la baisse des taux qui fait monter les prix. Si les taux devaient subitement grimper, une baisse des prix sera à prévoir.

Hors ligne

Aiment ce post :
grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 20 617
Site Web

Re : Evolution des prix

Pierre1 a écrit :

Par contre, c'est plutôt la baisse des taux qui fait monter les prix. Si les taux devaient subitement grimper, une baisse des prix sera à prévoir.

Si les taux devaient subitement augmenter, vous pouvez dire tout ce que vous voulez, mais tout ce que vous aurez prévu sera à côté de la plaque. Avec notre niveau d'endettement au niveau national et notre liaison économique au niveau européen, on aurait une situation "à la grèque" au niveau d'un continent, ce qui aurait des conséquences incalculables et impossibles à prévoir.

Il est tout de même à noter que le fait d'être propriétaire de brique, même hypothéquées, est une excellente protection contre l'inflation.

Hors ligne

copropriétaire engalère
Pimonaute incurable
Inscription : 10-10-2019
Messages : 2 624

Re : Evolution des prix

grmff a écrit :

situation "à la grèque" .

Qu'est ce que vous entendez par "situation "à la grèque" ?


ELLES SONT BELLES MES GALERADES, ELLES SONT UNIQUES MES GALERADES, ACHETEZ MES GALERADES, TROIS GALERADES = UN MANON.

"Moi, je dis qu'il existe une société secrète avec des ramifications dans le monde entier, qui complote pour répandre la rumeur qu'il existe un complot universel."
U.E.

Hors ligne

Pierre1
Pimonaute assidu
Inscription : 03-02-2021
Messages : 78

Re : Evolution des prix

@Grmff : Ce serait vraiment le scénario catastrophe, vous êtes d'humeur pessimiste aujourd'hui ?  big_smile

Normalement, si les taux remontent, ça devrait être pour contenir l'inflation, donc a priori une bonne chose. Si non, nous finirions par acheter de l'immobilier avec un taux réel négatif, ce qui ne serait pas déplaisant ( wink ) mais à terme je doute que ce soit un modèle viable.

Dans tous les cas, si les taux remontent, cela agira comme un frein à l'augmentation des prix, c'est mécanique. Et si on arrive dans une situation à la grecque, j'espère qu'ils ne s'effondreront pas autant  sad

Grmff a écrit :

Il est tout de même à noter que le fait d'être propriétaire de brique, même hypothéquées, est une excellente protection contre l'inflation..

100% d'accord.

Dernière modification par Pierre1 (18-03-2021 15:09:12)

Hors ligne

Aime ce post :
grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 20 617
Site Web

Re : Evolution des prix

copropriétaire engalère a écrit :
grmff a écrit :

situation "à la grèque" .

Qu'est ce que vous entendez par "situation "à la grèque" ?

Vous pouvez pas comprendre. Faut être grec ou y passer de temps en temps pour savoir la catastrophe qu'ils ont vécu et vivent encore avec la crise de la dette. big_smile

Hors ligne

copropriétaire engalère
Pimonaute incurable
Inscription : 10-10-2019
Messages : 2 624

Re : Evolution des prix

grmff a écrit :
copropriétaire engalère a écrit :
grmff a écrit :

situation "à la grèque" .

Qu'est ce que vous entendez par "situation "à la grèque" ?

Vous pouvez pas comprendre. Faut être grec ou y passer de temps en temps pour savoir la catastrophe qu'ils ont vécu et vivent encore avec la crise de la dette. big_smile

comme si vous avez tout compris en y travaillant , ayant prêt hypothécaire, terrains, maisons, peut être? ce n'est pas avec quelques ploufs ploufs à Mykonos et les journalieux que vous pouvez prétendre que la grèce a connue une crise catastrophique. parce que justement ils vivent très bien, mieux que vous !

voilà,


ELLES SONT BELLES MES GALERADES, ELLES SONT UNIQUES MES GALERADES, ACHETEZ MES GALERADES, TROIS GALERADES = UN MANON.

"Moi, je dis qu'il existe une société secrète avec des ramifications dans le monde entier, qui complote pour répandre la rumeur qu'il existe un complot universel."
U.E.

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 20 617
Site Web

Re : Evolution des prix

Il est à noter que le risque et la crise causées éventuellement par une inflation est certes couverte par le fait de posséder les briques.

Il n'empêche que c'est un risque non négligeable pour l'économie, surtout quand on vit dans un pays aussi endetté que la Belgique. Si les taux s'envolent, la dette belge va reprendre son effet boule de neige et on va en reprendre à perpète. C'est pas du pessimisme, c'est de l'économie de base.

Si les taux explosent, les prix des biens vont s'effondrer et les gens ne pourront plus acheter ni vendre. Quelqu'un qui voudra vendre ne le pourra plus parce que son prêt ne sera plus couvert par la vente. Ceux qui seront acculés à la vente se retrouveront en situation de faillite personnelle, avec un impact sur les banques. Un tel impact, aux USA, s'est appelé "crise des subprimes"... Et cela s'est vu au niveau macro-économique mondial.

Personnellement, je ne suis pas pessimiste. Je pense que cela ne risque pas d'arriver. Et pour mon cas personnel, même si cela arrive, je ne crois pas que cela affectera ma vie ou que cela ébranlera mes revenus au point de me retrouver par terre. Je n'ai donc aucune inquiétude pour ma situation personnelle. Non, ce qui me fait frissonner quand j'y pense trop, c'est le risque fiscal...

Hors ligne

Aime ce post :
PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 14 737
Site Web

Re : Evolution des prix

Publié ce 29/3/21 sur "meilleurplacement.com" sous le titre: La ruée vers l'immobilier"

L'immobilier flambe.
Partout dans le monde.

Il avait déjà atteint des sommets avant la crise sanitaire.
Du fait du niveau historiquement bas des taux d'intérêt.
Mais les milliards de milliards de soutien des banques centrales et des gouvernements ont provoqué une accélération de la hausse.

NOUVEAUX RECORDS...
...de hausse des prix de l'immobilier dans les 37 pays de l'OCDE à la fin de l'année 2020.
Une hausse de plus de 5% en un an.
Du jamais vu depuis 20 ans.
Du Danemark aux États-Unis en passant par l'Australie, c'est le même scénario.
Les ménages se ruent vers l'immobilier.

LA HAUSSE EST TELLE...
...que certaines banques centrales commencent à s'inquiéter et tentent de calmer les ardeurs des ménages.
La banque centrale du Danemark a lancé un avertissement. Il faut dire que le Danemark a même des crédits hypothécaires à taux négatifs.
En Chine, les régulateurs n'ont pas hésité à parler de bulle.

LES CAUSES DE CETTE ENVOLÉE ?
Les taux d'intérêt, toujours aussi bas, et durablement bas dans des zones économiques en difficulté comme la zone euro.
Le statut de valeur refuge de la pierre en des temps troublés.
Le maintien du pouvoir d'achat et l'explosion de l'épargne du fait de la crise sanitaire et des programmes de soutien de l'économie.
Et enfin, le changement de mode de vie, notamment avec le télétravail, qui a remis la résidence principale au coeur de la vie des ménages.

LES BANQUES...
...n'arrivent même pas à faire face à l'afflux de dossiers de demandes de crédits dans de nombreux pays.
C'est le cas, par exemple, en Australie où les délais de traitement atteignent des records.

FLAMBÉE
En Hollande, les prix ont flambé de 7.8% en un an, après une hausse de 6.9% en 2019, et les banques sont aussi sous pression.
Au Canada la hausse dépasse les 17% en un an et la banque centrale évoque un "excès d'exubérance".
En Corée du Sud, où la hausse en un an dépasse les 15%, les couples décalent leurs mariages car les conditions d'obtention de prêts immobiliers sont plus favorables pour les célibataires que pour les couples"


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
PIM.be srl

---------------------------------
Bien écouter, c'est presque répondre (Marivaux)

Hors ligne

Tibir
Pimonaute assidu
Inscription : 07-02-2016
Messages : 39

Re : Evolution des prix

grmff a écrit :

Il est à noter que le risque et la crise causées éventuellement par une inflation est certes couverte par le fait de posséder les briques.

Il n'empêche que c'est un risque non négligeable pour l'économie, surtout quand on vit dans un pays aussi endetté que la Belgique. Si les taux s'envolent, la dette belge va reprendre son effet boule de neige et on va en reprendre à perpète. C'est pas du pessimisme, c'est de l'économie de base.

Si les taux explosent, les prix des biens vont s'effondrer et les gens ne pourront plus acheter ni vendre. Quelqu'un qui voudra vendre ne le pourra plus parce que son prêt ne sera plus couvert par la vente. Ceux qui seront acculés à la vente se retrouveront en situation de faillite personnelle, avec un impact sur les banques. Un tel impact, aux USA, s'est appelé "crise des subprimes"... Et cela s'est vu au niveau macro-économique mondial.

Personnellement, je ne suis pas pessimiste. Je pense que cela ne risque pas d'arriver. Et pour mon cas personnel, même si cela arrive, je ne crois pas que cela affectera ma vie ou que cela ébranlera mes revenus au point de me retrouver par terre. Je n'ai donc aucune inquiétude pour ma situation personnelle. Non, ce qui me fait frissonner quand j'y pense trop, c'est le risque fiscal...

Je comprends votre inquiétude mais je ne la partage pas tout-à-fait.
D'une part, il faut distinguer l'endettement public (certes très élevé en Belgique) de l'endettement privé qui lui est raisonnable. La situation des emprunteurs belges est très éloignée de celle des Américains à l'aube de la crise des subprimes.

Ensuite, pour que les taux explosent, il faudrait que le taux d'emprunt de l'Etat belge explose ce qui me paraît improbable à court & moyen terme car la BCE veille au grain via son programme d'assouplissement quantitatif d'une part et parce que la situation de l'Etat belge n'est pas très éloigné de celle des Etats voisins qui sont tous très endettés.

Finalement, je vois plutôt une augmentation des taxes sur l'immobilier (refonte du RC, taxation différente des loyers ou modification du précompte immobilier) car l'Etat sera forcément attiré par le magot que ça pourrait représenter en période de disette. Il faut dire que d'un point de vue macro-économique, cela aurait du sens d'augmenter le précompte car cela pourrait limiter la spéculation et réorienter cet argent vers l'économie réelle. Evidemment, à titre personnel, j'espère que ça n'arrivera pas!

Hors ligne

Aime ce post :

PIM

GT
Pimonaute non modérable
Inscription : 11-10-2014
Messages : 8 975

Re : Evolution des prix

Tibir a écrit :

Evidemment, à titre personnel, j'espère que ça n'arrivera pas!

Bravo pour l' honnêteté de cette affirmation.

Hors ligne

Himura
Pimonaute incurable
Lieu : Liège
Inscription : 05-06-2013
Messages : 3 918

Re : Evolution des prix

Tibir a écrit :

Finalement, je vois plutôt une augmentation des taxes sur l'immobilier (refonte du RC, taxation différente des loyers ou modification du précompte immobilier) car l'Etat sera forcément attiré par le magot que ça pourrait représenter en période de disette. Il faut dire que d'un point de vue macro-économique, cela aurait du sens d'augmenter le précompte car cela pourrait limiter la spéculation et réorienter cet argent vers l'économie réelle. Evidemment, à titre personnel, j'espère que ça n'arrivera pas!

C'est un scénario étudié et ré-étudié depuis des années.
Sur un objectif financier pour l'état, ça se défendrait.
Mais le fondement d'un changement fiscal serait (présenté comme) social. Et là, on devine très facilement qui serait le payeur de cette augmentation de taxe, du moins après de courtes années.

Hors ligne

Aime ce post :
PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 14 737
Site Web

Re : Evolution des prix


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
PIM.be srl

---------------------------------
Bien écouter, c'est presque répondre (Marivaux)

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 20 617
Site Web

Re : Evolution des prix

Mon notaire me disait pas plus tard qu'il n'y a pas longtemps qu'il était surpris du nombre de pensionnés qui plaçaient leur argent dans de l'immobilier de rendement. Ben oui, les comptes-épargne ne rapportent plus rien du tout, la bourse a eu des soubresauts violents avec la dernière crise due au covid-19 et l'immobilier est rassurant parce qu'on (a l'impression de) maitrise(r).

Bref, il me commentait un sentiment de changement de comportement d'une tranche de la population qui a normalement les moyens... et qui va donc faire augmenter les prix.

Hors ligne

Pierre1
Pimonaute assidu
Inscription : 03-02-2021
Messages : 78

Re : Evolution des prix

Tibir a écrit :

Ensuite, pour que les taux explosent, il faudrait que le taux d'emprunt de l'Etat belge explose ce qui me paraît improbable à court & moyen terme car la BCE veille au grain via son programme d'assouplissement quantitatif d'une part

Injecter des liquidités doit (théoriquement) finir par générer de l'inflation. Il y a quelques années, le risque de perte excessive de valeur de la monnaie était l'argument de tous les détracteurs.
Plutôt que d'aller dans l'économie réelle, l'inflation surgit dans les actifs financiers et immobiliers (cfr l'article de PIM ci-dessus).
Le risque d'inflation est donc présent. Cependant, il semble qu'il soit maîtrisé et qu'on ne risque pas de connaitre d'inflation forte en Europe dans les prochaines années (hormis par exemple sur l'immobilier...). Et puis, de toute façon, tous les Etats du monde font la même chose en ce moment.

Tibir a écrit :

et parce que la situation de l'Etat belge n'est pas très éloigné de celle des Etats voisins qui sont tous très endettés.

Sauf l'Allemagne, la Hollande, le Luxembourg, ... (pour ne citer que nos voisins directs).
Rappelons d'ailleurs que l'Allemagne (qui a un grand pouvoir sur la BCE) n'est par nature pas favorable aux interventions de la banque centrale. Il faudra voir lorsque Merkel ne sera plus là.

Tibir a écrit :

Finalement, je vois plutôt une augmentation des taxes sur l'immobilier (refonte du RC, taxation différente des loyers ou modification du précompte immobilier) car l'Etat sera forcément attiré par le magot que ça pourrait représenter en période de disette. Il faut dire que d'un point de vue macro-économique, cela aurait du sens d'augmenter le précompte car cela pourrait limiter la spéculation et réorienter cet argent vers l'économie réelle.

Beaucoup de personnes privées ont une grande part de leur patrimoine dans l'immobilier. Au niveau politique, ce serait compliqué à gérer pour celui qui essayera...
D'autant plus que cela créerait soudain de grandes incertitudes sur la fiscalité future, ce qui dissuadera tout à coup plus d'un investisseur (avec l'impact potentiel que cela peut avoir à court/moyen terme sur le marché).

Grmff a écrit :

Mon notaire me disait pas plus tard qu'il n'y a pas longtemps qu'il était surpris du nombre de pensionnés qui plaçaient leur argent dans de l'immobilier de rendement. Ben oui, les comptes-épargne ne rapportent plus rien du tout, la bourse a eu des soubresauts violents avec la dernière crise due au covid-19 et l'immobilier est rassurant parce qu'on (a l'impression de) maitrise(r).

Quand votre notaire dit "immobilier de rendement", j'imagine qu'il parle d'appartements neufs big_smile En effet, ceux-ci se vendent comme des petits pains aux retraités.

Hors ligne

Tibir
Pimonaute assidu
Inscription : 07-02-2016
Messages : 39

Re : Evolution des prix

D'accord avec vos remarques pertinentes Pierre1.

Quand je parlais de la fiscalité immobilière, je pensais plutôt aux droits d'enregistrement. Évidemment depuis la régionalisation, les Régions sont en concurrence et la région flamande les a déjà mis beaucoup plus bas que les deux autres donc les augmenter encore semble compliqué.

Hors ligne

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres