forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



Mes petites histoires de locataires...

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 19 358
Site Web

Mes petites histoires de locataires...

Comme ce forum me coûte beaucoup moins cher qu'un psy, j'ai décidé de m'épancher sur mes histoires avec mes candidats locataires, locataires et ex-locataires.

Aujourd'hui, j'ai un appart 2 chambres à louer. 3 visites sont prévues. Je groupe les visites, pour ne pas perdre mon temps.
La première m'a téléphoné pour me dire que le quartier ne lui convient pas. Incroyable! C'était même avant la visite...
J'ai envoyé un sms aux 2 autres pour dire que j'étais là (à temps pour une fois...)
Pas de réponse du premier.
Réponse "Evidemment que j'arrive" du second.

J'ai patienté le quart-d'heure académique et je suis parti.

Mes statistiques, c'est 3 sur 4 qui ne viennent pas et 1% qui prévient qu'il ne vient pas.

Hors ligne

Aime ce post :
Himura
Pimonaute incurable
Lieu : Liège
Inscription : 05-06-2013
Messages : 3 534

Re : Mes petites histoires de locataires...

grmff a écrit :

il faudra que je mouille ma chemise aussi et que je manie le rouleau et le manche...

(Et donc, vous ne me verrez pas beaucoup)

(Comme c'est un forum publique, je vous laisse deviner ma pensée... devil devil devil )

Dernière modification par Himura (23-08-2020 22:11:39)

Hors ligne

Aime ce post :
grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 19 358
Site Web

Re : Mes petites histoires de locataires...

Himura a écrit :
grmff a écrit :

il faudra que je mouille ma chemise aussi et que je manie le rouleau et le manche...

(Et donc, vous ne me verrez pas beaucoup)

(Comme c'est un forum publique, je vous laisse deviner ma pensée... devil devil devil )

Je n'ose deviner.

Pour être clair, quand je dis "le manche", je pense au manche sur lequel on met le rouleau pour peindre murs et plafonds, et aussi au manche de pinceau...
origin.png

Hors ligne

Himura
Pimonaute incurable
Lieu : Liège
Inscription : 05-06-2013
Messages : 3 534

Re : Mes petites histoires de locataires...

Vous brisez directement un mythe  angel

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 19 358
Site Web

Re : Mes petites histoires de locataires...

Sms reçu ce matin d'une locataire qui ne s'est pas présentée à l'audience du premier septembre et me doit 1800€ d'arriérés de loyer (en plus du reste):

Bonjour monsieur vous désirez que je parte au plus vite ok je vous donne RDV à l'agence BELFIUS demain il faut prendre RDV.  j'ai besoin d'une partie de la caution pour le déménagement seule c'est impossible j'ai des problèmes aux yeux et il manque une partie pour le loyer où je déménage je vous ferez un virement pour ce qu'il restera je n'ai pas le choix vue que j'ai du donner pour une des pierres tombales de mes frères. Je vous laisse prendre RDV pour demain (plus vite fait plus vite partie) vue que vous etes plus occupé que moi ? Merci.  Cordialement

Allez-y, déchainez vous et dites moi ce que vous en pensez...

Hors ligne

Himura
Pimonaute incurable
Lieu : Liège
Inscription : 05-06-2013
Messages : 3 534

Re : Mes petites histoires de locataires...

grmff a écrit :

Sms reçu ce matin d'une locataire qui ne s'est pas présentée à l'audience du premier septembre et me doit 1800€ d'arriérés de loyer (en plus du reste):

Bonjour monsieur vous désirez que je parte au plus vite ok je vous donne RDV à l'agence BELFIUS demain il faut prendre RDV.  j'ai besoin d'une partie de la caution pour le déménagement seule c'est impossible j'ai des problèmes aux yeux et il manque une partie pour le loyer où je déménage je vous ferez un virement pour ce qu'il restera je n'ai pas le choix vue que j'ai du donner pour une des pierres tombales de mes frères. Je vous laisse prendre RDV pour demain (plus vite fait plus vite partie) vue que vous etes plus occupé que moi ? Merci.  Cordialement

Allez-y, déchainez vous et dites moi ce que vous en pensez...

La vie, en vrai  big_smile  big_smile  big_smile

La seule question se pose sur le résultat de votre audience.
Jugement par défaut ? Signifié ? Vous pensez le faire exécuter ?  Si oui, je répondrais probablement qu'elle a déjà dépassé les limites acceptables, et qu'elle n'aura qu'à s'arranger avec l'huissier.
Si pas, je prendrais rdv à la banque avec elle, et demanderai sur place la libération intégrale à mon profit, jugement en main. Tout en la prévenant que tout déménagement tardif entrainera des saisies supplémentaires.

Elle a un nouveau logement ? Fort bien, qu'elle s'explique à son nouveau propriétaire...

Hors ligne

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 13 743
Site Web

Re : Mes petites histoires de locataires...

grmff a écrit :

je vous ferez un virement pour ce qu'il restera je n'ai pas le choix vue que j'ai du donner pour une des pierres tombales de mes frères.

Elle gère un cimetière ?


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
Propriétés Immobilières

--------------------
Ce n'est pas parce que l'erreur se propage qu'elle devient vérité. (Ghandi)

Hors ligne

Aime ce post :
grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 19 358
Site Web

Re : Mes petites histoires de locataires...

PIM a écrit :
grmff a écrit :

je vous ferez un virement pour ce qu'il restera je n'ai pas le choix vue que j'ai du donner pour une des pierres tombales de mes frères.

Elle gère un cimetière ?

A peu près, à l'entendre... Le pire, c'est que c'est sans doute vrai. Cette personne est en dépression grave. Lors de l'audience de juin ou je demandais arriérés et confirmation du congé de fin de bail, on s'est accordé à un report au 1er septembre. Elle n'était pas là au premier septembre et avait annoncé un certificat médical que le juge n'a pas reçu. J'ai eu un jugement conforme, pas encore signifié vu que c'était la semaine dernière seulement.

Elle est toujours dans le logement. Elle serait solvable. Je vais donc signifier, expulser, saisir. Je n'ai aucun moyen de la focer à se soigner et à se prendre en charge. J'ai déjà essayé par le passé, avec plus ou moins de succès, mais cela demande une certaine coopération que je n'ai pas du tout dans le cas qui m'occupe. Et ce n'est pas le Cpas service d'urgence qui va faire quoi que ce soit, j'ai déjà essayé pour d'autres. Donc, je n'ai d'autre solution que de l'expulser.

Hors ligne

GT
Pimonaute non modérable
Inscription : 11-10-2014
Messages : 7 463

Re : Mes petites histoires de locataires...

grmff a écrit :

Allez-y, déchainez vous et dites moi ce que vous en pensez...

D'un côté ,il y a la loi non respectée et/ou inconnue par des locataires.
D'un autre coté, il  y a des situations de détresse psychologiques ou autres vécues par des locataires.

Je n'ai pas l'intention de me déchaîner sur cette locataire.
Je n'ai pas l'intention de porter un jugement sur la décision que prendra Grmff.

Hors ligne

Aime ce post :
copropriétaire engalère
Pimonaute intarissable
Inscription : 10-10-2019
Messages : 1 299

Re : Mes petites histoires de locataires...

grmff a écrit :

Sms reçu ce matin d'une locataire qui ne s'est pas présentée à l'audience du premier septembre et me doit 1800€ d'arriérés de loyer (en plus du reste):

Bonjour monsieur vous désirez que je parte au plus vite ok je vous donne RDV à l'agence BELFIUS demain il faut prendre RDV.  j'ai besoin d'une partie de la caution pour le déménagement seule c'est impossible j'ai des problèmes aux yeux et il manque une partie pour le loyer où je déménage je vous ferez un virement pour ce qu'il restera je n'ai pas le choix vue que j'ai du donner pour une des pierres tombales de mes frères. Je vous laisse prendre RDV pour demain (plus vite fait plus vite partie) vue que vous etes plus occupé que moi ? Merci.  Cordialement

Allez-y, déchainez vous et dites moi ce que vous en pensez...


hihihi (pardon)


"Moi, je dis qu'il existe une société secrète avec des ramifications dans le monde entier, qui complote pour répandre la rumeur qu'il existe un complot universel."
U.E.

P.S ma boite MP est tout le temps pleine, désolée, je sais rien y faire, envoyez moi un email au cas où;
4sousce4sous@gmail.com

Hors ligne

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 13 743
Site Web

Re : Mes petites histoires de locataires...

GT a écrit :
grmff a écrit :

Allez-y, déchainez vous et dites moi ce que vous en pensez...

D'un côté ,il y a la loi non respectée et/ou inconnue par des locataires.
D'un autre coté, il  y a des situations de détresse psychologiques ou autres vécues par des locataires.

Je n'ai pas l'intention de me déchaîner sur cette locataire.
Je n'ai pas l'intention de porter un jugement sur la décision que prendra Grmff.

Le concept du "déchaînez vous" avancé par Grmff s'inscrit dans la logique de son message initial "Comme ce forum me coûte beaucoup moins cher qu'un psy" et son vécu relaté montre à suffisance qu'il n'est pas question d'un déchaînement effectif.


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
Propriétés Immobilières

--------------------
Ce n'est pas parce que l'erreur se propage qu'elle devient vérité. (Ghandi)

Hors ligne

Aiment ce post :
grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 19 358
Site Web

Re : Mes petites histoires de locataires...

Voici donc la solution que sur laquelle nous nous sommes mis d'accord pour éviter les mesures extrêmes:
1. Je vais chercher l'expédition, que le greffe veut bien me préparer en urgence vu la situation et me délivrer sur place malgré la fermeture Covid.
2. Nous allons ensemble chez l'huissier, qui lui fait signification du jugement
3. Elle acquiesce au jugement (qui n'est donc plus susceptible d'appel ou d'opposition), avec arriérés et indemnités
4. Elle accepte la cession/saisie/younémite irrévocable de 200€/mois sur ses revenus, jusqu'à apurement des sommes dues dans la signification
5. Nous libérons la garantie locative à concurrence de 400€ sur son compte, et le solde sur le mien, en avance sur les sommes qui seront dues à sa sortie effective
6. Elle peut signer son contrat de bail vendredi après midi
7. Elle peut déménager pour le 20 septembre
8. Je reloue et on en parle plus. Enfin, il restera 15 ou 16 versements de 200€ à recevoir...

Et on évite que ses deux chats se retrouvent à la rue et orphelins

Mes avantages:
- elle se casse
- je n'ai pas un décédé de plus à mon actif à gérer (on peut expulser un décédé?)
- je ne dois pas replacer les chats
- pas d'appel ni d'opposition possible
- je ne dois pas avancer de fonds pour l'expulsion
- j'ai une saisie amiable plus importante que la quotité saisissable, et donc je mets un an plutôt que 10 à récupérer mes sous.
- je peux dire que j'ai été au bout des possibilités juridiquement sûres... (enfin, j'espère)

Hors ligne

Aiment ce post :
libra
Pimonaute incurable
Inscription : 05-02-2011
Messages : 2 027

Re : Mes petites histoires de locataires...

grmff a écrit :

1. Je vais chercher l'expédition, que le greffe veut bien me préparer en urgence vu la situation et me délivrer sur place malgré la fermeture Covid.

Lundi, le 24/08/2020, il y a donc plus de quinze jours de cela, je me suis rendu au greffe de la Justice de Paix de Schaerbeek en vue de recevoir des expéditions d'anciens jugements.

Vu la surcharge de travail, on ne sait pas me le remettre sur le champs. On va me l'envoyer par la poste.

Hier, n'ayant toujours rien reçu, je m'informe. Prenez patience qu'on me dit.

Hors ligne

libra
Pimonaute incurable
Inscription : 05-02-2011
Messages : 2 027

Re : Mes petites histoires de locataires...

SMS d'un locataire: 'Mon four ne marche pas pendant que je prends ma douche'.

Dernière modification par libra (10-09-2020 08:03:11)

Hors ligne

Aiment ce post :
Himura
Pimonaute incurable
Lieu : Liège
Inscription : 05-06-2013
Messages : 3 534

Re : Mes petites histoires de locataires...

libra a écrit :

SMS d'un locataire: 'Mon four ne marche pas pendant que je prends ma douche'.

Je pense que je lui dirais que c'est pour des raisons de sécurité  big_smile

Mais en pratique : il faut vérifier l'ampérage disponible. Ou la répartition des phases si c'est du triphasé.

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 19 358
Site Web

Re : Mes petites histoires de locataires...

Le premier avril, une locataire m'indique que cela va être compliqué de payer le loyer de 455€. En effet, le commerce où elle "travaille" est covid-fermé.
Le 2 avril, je reçois 100€. Le 14 avril, 100€. Le 29 avril, 80€. Manquent 175€ pour avril.
Le 12 mai, 100€. Le 19 mai, 75€. Avril est payé et nous sommes fin mai.
Le 23 juin, 250€.
Le 27 juillet, 225€. Mai est payé, et nous sommes presque en août. Bientôt 3 mois de retard.

Elle m'appelle (par interprête interposé) pour me dire qu'elle a repris le travail, et qu'elle me payera 150€/semaine.
Le 4 août, 140€. le 13 août, 140€. Le 25 août 175€. En un mois, elle a payé un mois de loyer. Juin est payé, mais le retard ne diminue pas...

Le premier septembre 140€. Le 8 septembre 140€. On est parti sur la même veine?
Aujourd'hui, 200€. Juillet est payé, et 45€ sont payés sur août. En 3 semaines (elle me fait le versement le lundi). Cela avance donc, et j'ai eu raison de faire confiance tant en son honnêteté qu'en la situation autour d'elle. Enfin, jusqu'ici...

Hors ligne

libra
Pimonaute incurable
Inscription : 05-02-2011
Messages : 2 027

Re : Mes petites histoires de locataires...

Himura a écrit :
libra a écrit :

SMS d'un locataire: 'Mon four ne marche pas pendant que je prends ma douche'.

Je pense que je lui dirais que c'est pour des raisons de sécurité  big_smile

Mais en pratique : il faut vérifier l'ampérage disponible. Ou la répartition des phases si c'est du triphasé.

Pour ce qui concerne la douche, c'est un chauffe eau au gaz. Donc pas d'électricité. En fait, c'était le bouton de réglage du débit d'eau du chauffe eau qui était bloqué.

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 19 358
Site Web

Re : Mes petites histoires de locataires...

grmff a écrit :

Voici donc la solution que sur laquelle nous nous sommes mis d'accord pour éviter les mesures extrêmes:
1. Je vais chercher l'expédition, que le greffe veut bien me préparer en urgence vu la situation et me délivrer sur place malgré la fermeture Covid.
2. Nous allons ensemble chez l'huissier, qui lui fait signification du jugement
3. Elle acquiesce au jugement (qui n'est donc plus susceptible d'appel ou d'opposition), avec arriérés et indemnités
4. Elle accepte la cession/saisie/younémite irrévocable de 200€/mois sur ses revenus, jusqu'à apurement des sommes dues dans la signification
5. Nous libérons la garantie locative à concurrence de 400€ sur son compte, et le solde sur le mien, en avance sur les sommes qui seront dues à sa sortie effective
6. Elle peut signer son contrat de bail vendredi après midi
7. Elle peut déménager pour le 20 septembre
8. Je reloue et on en parle plus. Enfin, il restera 15 ou 16 versements de 200€ à recevoir...

Et on évite que ses deux chats se retrouvent à la rue et orphelins

Mes avantages:
- elle se casse
- je n'ai pas un décédé de plus à mon actif à gérer (on peut expulser un décédé?)
- je ne dois pas replacer les chats
- pas d'appel ni d'opposition possible
- je ne dois pas avancer de fonds pour l'expulsion
- j'ai une saisie amiable plus importante que la quotité saisissable, et donc je mets un an plutôt que 10 à récupérer mes sous.
- je peux dire que j'ai été au bout des possibilités juridiquement sûres... (enfin, j'espère)

Elle devait signer son bail le soir même de la finalisation de notre accord chez l'huissier, vendredi soir. Puis, plus de nouvelles si ce n'est des joyeusetés. Beaucoup de texte, aucune réponse...

Aujourd'hui, sms d'excuse pour les joyeusetés, demande de sursis supplémentaire de quelques jours. Elle prétend avoir signé un bail pour un studio moins cher que prévu (et pour lequel je lui avais dit qu'elle ne s'en sortirait pas financièrement), dans lequel elle pourra entrer le 1er octobre. Les paris restent ouverts...

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 19 358
Site Web

Re : Mes petites histoires de locataires...

grmff a écrit :
grmff a écrit :

Voici donc la solution que sur laquelle nous nous sommes mis d'accord pour éviter les mesures extrêmes:
1. Je vais chercher l'expédition, que le greffe veut bien me préparer en urgence vu la situation et me délivrer sur place malgré la fermeture Covid.
2. Nous allons ensemble chez l'huissier, qui lui fait signification du jugement
3. Elle acquiesce au jugement (qui n'est donc plus susceptible d'appel ou d'opposition), avec arriérés et indemnités
4. Elle accepte la cession/saisie/younémite irrévocable de 200€/mois sur ses revenus, jusqu'à apurement des sommes dues dans la signification
5. Nous libérons la garantie locative à concurrence de 400€ sur son compte, et le solde sur le mien, en avance sur les sommes qui seront dues à sa sortie effective
6. Elle peut signer son contrat de bail vendredi après midi
7. Elle peut déménager pour le 20 septembre
8. Je reloue et on en parle plus. Enfin, il restera 15 ou 16 versements de 200€ à recevoir...

Et on évite que ses deux chats se retrouvent à la rue et orphelins

Mes avantages:
- elle se casse
- je n'ai pas un décédé de plus à mon actif à gérer (on peut expulser un décédé?)
- je ne dois pas replacer les chats
- pas d'appel ni d'opposition possible
- je ne dois pas avancer de fonds pour l'expulsion
- j'ai une saisie amiable plus importante que la quotité saisissable, et donc je mets un an plutôt que 10 à récupérer mes sous.
- je peux dire que j'ai été au bout des possibilités juridiquement sûres... (enfin, j'espère)

Elle devait signer son bail le soir même de la finalisation de notre accord chez l'huissier, vendredi soir. Puis, plus de nouvelles si ce n'est des joyeusetés. Beaucoup de texte, aucune réponse...

Aujourd'hui, sms d'excuse pour les joyeusetés, demande de sursis supplémentaire de quelques jours. Elle prétend avoir signé un bail pour un studio moins cher que prévu (et pour lequel je lui avais dit qu'elle ne s'en sortirait pas financièrement), dans lequel elle pourra entrer le 1er octobre. Les paris restent ouverts...

Il m'en arrive une bien bonne sur ce dossier. Un chocolat à celui qui devine l'étape suivante du dossier!
(Et une fois de plus, lâchez vous... ça fait du bien, vous verrez)

Hors ligne

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 13 743
Site Web

Re : Mes petites histoires de locataires...

grmff a écrit :
grmff a écrit :
grmff a écrit :

Voici donc la solution que sur laquelle nous nous sommes mis d'accord pour éviter les mesures extrêmes:
1. Je vais chercher l'expédition, que le greffe veut bien me préparer en urgence vu la situation et me délivrer sur place malgré la fermeture Covid.
2. Nous allons ensemble chez l'huissier, qui lui fait signification du jugement
3. Elle acquiesce au jugement (qui n'est donc plus susceptible d'appel ou d'opposition), avec arriérés et indemnités
4. Elle accepte la cession/saisie/younémite irrévocable de 200€/mois sur ses revenus, jusqu'à apurement des sommes dues dans la signification
5. Nous libérons la garantie locative à concurrence de 400€ sur son compte, et le solde sur le mien, en avance sur les sommes qui seront dues à sa sortie effective
6. Elle peut signer son contrat de bail vendredi après midi
7. Elle peut déménager pour le 20 septembre
8. Je reloue et on en parle plus. Enfin, il restera 15 ou 16 versements de 200€ à recevoir...

Et on évite que ses deux chats se retrouvent à la rue et orphelins

Mes avantages:
- elle se casse
- je n'ai pas un décédé de plus à mon actif à gérer (on peut expulser un décédé?)
- je ne dois pas replacer les chats
- pas d'appel ni d'opposition possible
- je ne dois pas avancer de fonds pour l'expulsion
- j'ai une saisie amiable plus importante que la quotité saisissable, et donc je mets un an plutôt que 10 à récupérer mes sous.
- je peux dire que j'ai été au bout des possibilités juridiquement sûres... (enfin, j'espère)

Elle devait signer son bail le soir même de la finalisation de notre accord chez l'huissier, vendredi soir. Puis, plus de nouvelles si ce n'est des joyeusetés. Beaucoup de texte, aucune réponse...

Aujourd'hui, sms d'excuse pour les joyeusetés, demande de sursis supplémentaire de quelques jours. Elle prétend avoir signé un bail pour un studio moins cher que prévu (et pour lequel je lui avais dit qu'elle ne s'en sortirait pas financièrement), dans lequel elle pourra entrer le 1er octobre. Les paris restent ouverts...

Il m'en arrive une bien bonne sur ce dossier. Un chocolat à celui qui devine l'étape suivante du dossier!
(Et une fois de plus, lâchez vous... ça fait du bien, vous verrez)

Elle conteste subitement la résiliation


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
Propriétés Immobilières

--------------------
Ce n'est pas parce que l'erreur se propage qu'elle devient vérité. (Ghandi)

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 19 358
Site Web

Re : Mes petites histoires de locataires...

PIM a écrit :

Elle conteste subitement la résiliation

Ce serait trop simple et trop basique. Non-non, c'est beaucoup plus imprévisible.

Hors ligne

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres