forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



Mes petites histoires de locataires...

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 17 178
Site Web

Mes petites histoires de locataires...

Comme ce forum me coûte beaucoup moins cher qu'un psy, j'ai décidé de m'épancher sur mes histoires avec mes candidats locataires, locataires et ex-locataires.

Aujourd'hui, j'ai un appart 2 chambres à louer. 3 visites sont prévues. Je groupe les visites, pour ne pas perdre mon temps.
La première m'a téléphoné pour me dire que le quartier ne lui convient pas. Incroyable! C'était même avant la visite...
J'ai envoyé un sms aux 2 autres pour dire que j'étais là (à temps pour une fois...)
Pas de réponse du premier.
Réponse "Evidemment que j'arrive" du second.

J'ai patienté le quart-d'heure académique et je suis parti.

Mes statistiques, c'est 3 sur 4 qui ne viennent pas et 1% qui prévient qu'il ne vient pas.


Grmf!
----------------
Il y a le ciel, le soleil et la mer...
Il y a aussi l'équipe pour gérer et les briques pour payer le tout.
Grmf! big_smile

En ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 17 178
Site Web

Re : Mes petites histoires de locataires...

Un locataire est parti. Il a signé l'état des lieux de sortie, avec une somme due de 200€. La garantie a été libérée à mon profit, pour couvrir le mois d'impayé, les dégâts, et les éventuels loyers manquants (préavis raccourci...) Il a reconnu être redevable du loyer jusque fin septembre, sauf si je trouvais un locataire plus tôt.

Je réclame donc mon dû, éventuellement en plusieurs tranches, bien que je ne sois pas banquier.

Coup de fil d'une personne se présentant comme son boss, agent immobilier d'une agence bien connue. (En grattant un peu, il l'avait été, mais ne l'était plus.) Il négocie sur base d'un problème technique d'il y a 6 mois. Me fait la proposition de tout laisser tomber. Pour lui faire plaisir, je coupe la poire en 4 et laisse tomber une partie.

"Je reviens vers vous" qu'il dit. Il est pas revenu. Justice de paix. Mais au fond, il n'est resté même pas 2 ans. Je rajoute donc les indemnités de rupture anticipée de deux mois.

Pas sûr qu'il y ai gagné, celui-là. On verra en justice de paix.


Grmf!
----------------
Il y a le ciel, le soleil et la mer...
Il y a aussi l'équipe pour gérer et les briques pour payer le tout.
Grmf! big_smile

En ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 17 178
Site Web

Re : Mes petites histoires de locataires...

Un autre locataire est parti aussi. Il a signé l'état des lieux de sortie, avec des dégâts importants et non chiffrés. La garantie a été libérée à mon profit, pour couvrir le mois d'impayé et partie des dégâts. Il a aussi reconnu être redevable du loyer jusque fin septembre, sauf si je trouvais un locataire plus tôt.

Je réclame donc mon dû à la sortie de la banque, évalué à un solde de 1400€, éventuellement en plusieurs tranches, bien que je ne sois pas banquier. Refus. Enervement.

J'ai refait le total. J'ai évidemment rajouté les 2 mois d'indemnité pour rupture anticipée dans la 2e année. La loi le prévoit. Le contrat aussi. Pourquoi ferais-je un cadeau à quelqu'un qui m'a massacré un appartement, pourri plus d'une matinée notamment dans un premier épisode en justice de paix

Comme il en restait de ce premier épisode (les dépens), j'ai ressorti l'affaire des cartons via un 747. C'est un peu casse pied, mais j'étais bien obligé d'y repasser.
Pas sûr qu'il y ai gagné, celui-là. On est passé de 1400 à 3400€ de réclamés. On verra en justice de paix. Insolvable, je doute que je touche un jour quelque chose. Boarf, un de plus.


Grmf!
----------------
Il y a le ciel, le soleil et la mer...
Il y a aussi l'équipe pour gérer et les briques pour payer le tout.
Grmf! big_smile

En ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 17 178
Site Web

Re : Mes petites histoires de locataires...

-Bonjour, je viens chercher un certificat de domicile pour Mr Untel, qui a quitté un de mes logements.
-Bonjour. Voici, son changement de domicile n'est pas encore fait, donc vous avez un certificat de l'ancien domicile, chez vous.
- Ben, vous pouvez pas me donner sa nouvelle adresse aussi, histoire qu'il soit convoqué à la nouvelle adresse?
- Ah ben non. Respect de la vie privée. Vous n'aurez qu'à en redemander un quand son changement sera effectif.
- Vous voulez rire? J'ai un certificat, je dépose ma requête comme la loi le prévoit. Je vais pas revenir dans 3 semaines pour en avoir un nouveau.
- C'est comme cela.
- Ben, c'est idiot. Il ne recevra pas sa convocation...

Kafka revient...


Grmf!
----------------
Il y a le ciel, le soleil et la mer...
Il y a aussi l'équipe pour gérer et les briques pour payer le tout.
Grmf! big_smile

En ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 17 178
Site Web

Re : Mes petites histoires de locataires...

-Bonjour, je vous dépose les requêtes.
-Ah mais monsieur, il faut noter le numéro national. C'est obligatoire maintenant.
- Ah ben zut flute, madame la greffière. Parce que je ne les ai pas, et le RGPD m'interdit de le conserver. Et comme sur le certificat de domicile de la commune, ils ne le mettent pas, on va faire comment?

Kafka, revient qu'on te dit...


Grmf!
----------------
Il y a le ciel, le soleil et la mer...
Il y a aussi l'équipe pour gérer et les briques pour payer le tout.
Grmf! big_smile

En ligne

GT
Pimonaute incurable
Inscription : 11-10-2014
Messages : 4 872

Re : Mes petites histoires de locataires...

grmff a écrit :

-Bonjour, je viens chercher un certificat de domicile pour Mr Untel, qui a quitté un de mes logements.
-Bonjour. Voici, son changement de domicile n'est pas encore fait, donc vous avez un certificat de l'ancien domicile, chez vous.
- Ben, vous pouvez pas me donner sa nouvelle adresse aussi, histoire qu'il soit convoqué à la nouvelle adresse?
- Ah ben non. Respect de la vie privée. Vous n'aurez qu'à en redemander un quand son changement sera effectif.
- Vous voulez rire? J'ai un certificat, je dépose ma requête comme la loi le prévoit. Je vais pas revenir dans 3 semaines pour en avoir un nouveau.
- C'est comme cela.
- Ben, c'est idiot. Il ne recevra pas sa convocation...

Kafka revient...

Je pense qu'au registre national figure la mention "parti pour " .
Il ne s'agit pas encore d'une inscription dans les registres de la population de la commune concernée.

La suite de l'histoire ?

Hors ligne

GT
Pimonaute incurable
Inscription : 11-10-2014
Messages : 4 872

Re : Mes petites histoires de locataires...

grmff a écrit :

-Bonjour, je vous dépose les requêtes.
-Ah mais monsieur, il faut noter le numéro national. C'est obligatoire maintenant.
- Ah ben zut flute, madame la greffière. Parce que je ne les ai pas, et le RGPD m'interdit de le conserver. Et comme sur le certificat de domicile de la commune, ils ne le mettent pas, on va faire comment?

Kafka, revient qu'on te dit...

La suite de l'histoire ?

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 17 178
Site Web

Re : Mes petites histoires de locataires...

GT a écrit :
grmff a écrit :

-Bonjour, je viens chercher un certificat de domicile pour Mr Untel, qui a quitté un de mes logements.
-Bonjour. Voici, son changement de domicile n'est pas encore fait, donc vous avez un certificat de l'ancien domicile, chez vous.
- Ben, vous pouvez pas me donner sa nouvelle adresse aussi, histoire qu'il soit convoqué à la nouvelle adresse?
- Ah ben non. Respect de la vie privée. Vous n'aurez qu'à en redemander un quand son changement sera effectif.
- Vous voulez rire? J'ai un certificat, je dépose ma requête comme la loi le prévoit. Je vais pas revenir dans 3 semaines pour en avoir un nouveau.
- C'est comme cela.
- Ben, c'est idiot. Il ne recevra pas sa convocation...

Kafka revient...

Je pense qu'au registre national figure la mention "parti pour " .
Il ne s'agit pas encore d'une inscription dans les registres de la population de la commune concernée.

La suite de l'histoire ?

J'ai reçu le certificat de domicile avec l'ancienne adresse. Idiot, mais c'est la procédure. M'en fiche, si c'est légal et à mon avantage, je ne vais pas faire mon don Quichotte...


Grmf!
----------------
Il y a le ciel, le soleil et la mer...
Il y a aussi l'équipe pour gérer et les briques pour payer le tout.
Grmf! big_smile

En ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 17 178
Site Web

Re : Mes petites histoires de locataires...

GT a écrit :
grmff a écrit :

-Bonjour, je vous dépose les requêtes.
-Ah mais monsieur, il faut noter le numéro national. C'est obligatoire maintenant.
- Ah ben zut flute, madame la greffière. Parce que je ne les ai pas, et le RGPD m'interdit de le conserver. Et comme sur le certificat de domicile de la commune, ils ne le mettent pas, on va faire comment?

Kafka, revient qu'on te dit...

La suite de l'histoire ?

J'avais la plupart des numéros nationaux. Je les ai donc noté pour éviter qu'ils ne doivent les rechercher. Les derniers, les greffiers les trouveront eux-même.

Je persiste à croire que ce serait tellement plus simple de mettre les numéros nationaux sur les baux. Plus simple à l'enregistrement. Plus simple pour refacturer les dépens à la partie succombante, etc. La CVP n'a pas été très intelligente sur ce coup-là.


Grmf!
----------------
Il y a le ciel, le soleil et la mer...
Il y a aussi l'équipe pour gérer et les briques pour payer le tout.
Grmf! big_smile

En ligne

GT
Pimonaute incurable
Inscription : 11-10-2014
Messages : 4 872

Re : Mes petites histoires de locataires...

C'est l'art 17.de la loi du 14/10/2018 (Loi modifiant le Code des droits d'enregistrement, d'hypothèque et de greffe en vue de réformer les droits de greffe) qui a modifié l'art.1034ter, 2° du Code judiciaire. Cette disposition est applicable depuis le 1/2/2019
" Dans l'article 1034ter, 2°, du même Code, inséré par la loi du 3 août 1992, les mots "inscription au registre de commerce ou au registre de l'artisanat" sont remplacés par les mots "son numéro de registre national ou numéro d'entreprise".

L' art. 1034ter du Code judiciaire prévoit La requête contient à peine de nullité :
  1° l'indication des jour, mois et an;
  2° les nom, prénom, domicile du requérant, ainsi que, le cas échéant, ses qualités et son numéro de registre national ou numéro d'entreprise;
  3° les nom, prénom, domicile et, le cas échéant, la qualité de la personne à convoquer;
  4° l'objet et l'exposé sommaire des moyens de la demande;
  5° l'indication du juge qui est saisi de la demande;
  6° la signature du requérant ou de son avocat.

Quant à l'art.1034quater, C. judiciaire, il énonce :
"Il est joint à la requête, à peine de nullité, un certificat de domicile ou un extrait du registre national des personnes physiques visées à l'article 1034ter, 3°, sauf lorsque l'instance a déjà été introduite antérieurement au moyen d'une citation ou en cas d'élection de domicile.  Le certificat ou l'extrait du registre national ne peut porter une date antérieure de plus de quinze jours à celle de la requête. Ce certificat est délivré par l'administration communale."

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 17 178
Site Web

Re : Mes petites histoires de locataires...

-Bonjour, je vous appelle pour l'appartement à louer
-Bien. Vous avez la garantie?
-Ben, yapa moyen de trouver un arrangement, genre la payer en plusieurs fois?
- Désolé, chaque fois que j'ai fait un arrangement, je me suis effectivement fait arrangé. Désolé, bonne recherche...


Grmf!
----------------
Il y a le ciel, le soleil et la mer...
Il y a aussi l'équipe pour gérer et les briques pour payer le tout.
Grmf! big_smile

En ligne

Aime ce post :
libra
Pimonaute intarissable
Inscription : 05-02-2011
Messages : 1 527

Re : Mes petites histoires de locataires...

grmff a écrit :

chaque fois que j'ai fait un arrangement, je me suis effectivement fait arrangé. Désolé, bonne recherche...

idem chez moi.

Hors ligne

Bim
Pimonaute assidu
Inscription : 09-10-2018
Messages : 146

Re : Mes petites histoires de locataires...

Pareil, garantie et premier loyer payé avant la remise des clés. C'est une condition suspensive de mes baux. Ca évite bien des problèmes smile

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 17 178
Site Web

Re : Mes petites histoires de locataires...

Aujourd'hui, jour de visite et de sortie, et programme chargé...
9H RV avec deux visiteurs pour des studios. Sont là tous les deux, merveille. L'un prend (rendez-vous demain à la banque pour signer le contrat), l'autre, étudiant français, en est à sa première visite. Statistiquement, je n'en entendrai plus parler.
10H: RV avec 2 personnes, dont les mêmes français et le locataire pour la sortie d'un appart 1ch. Bonne visite, mais ils en auront d'autres, et ne sont pas encore sûr d'avoir le droit d'étudier en Belgique... L'ELS se passe bien. Pas de dégats. Consommation de 6m3 en 10 mois... Il n'était jamais là...
11H: RV à la banque pour libérer la garantie. Le classique "Ah mais monsieur il faut prendre rendez-vous" suivi de la classique réponse "Ah mais madame, on a téléphoné et il nous ont dit de se présenter à l'accueil"... Boarf. Garantie libérée au profit du locataire en 10 minutes.
12H: RV avec 3 candidats pour deux apparts 2 chambres. Une seule est présente. Une autre "Ah mais j'avais oublié votre numéro", la 3e "Ah mais j'ai téléphoné et je pensais que c'était hier. Boarf... celle qui est présente va prendre l'appart.
13H: Faut bien manger un bout, vérifier un truc ou l'autre. Payer le personnel ALE. Donner quelques coups de fils.
14H: je tombe par hasard sur un locataire qui me doit des sous et qui était soi-disant à l'étranger, loin, 12h de vol. "Ah mais j'ai du rentrer plus tôt" Toi mon gaillard, tu me racontes des salades. On ne change pas un billet d'avion comme cela pour deux ou 3 jours... On en discutera devant le juge le 17 septembre...

Bilan de la journée:
6 rendez-vous avec des candidats locataires
3 présents
2 prennent le bien, dont un pas facile (voir post suivant... il vaut bien un post à lui tout seul.)
1 sortie sans soucis
1 qui m'annonce ne pas sortir
1 locataire qui s'est trahi et me raconte des salades.
J'ai toujours deux biens à louer vides d'occupation pour le mois de septembre, dont un vide depuis début août. Ya de la perte dans l'air...


Grmf!
----------------
Il y a le ciel, le soleil et la mer...
Il y a aussi l'équipe pour gérer et les briques pour payer le tout.
Grmf! big_smile

En ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 17 178
Site Web

Re : Mes petites histoires de locataires...

grmff a écrit :

-Bonjour Mr le locataire. Avant que je ne parte en vacances, vous aviez promis de me régler. Vous avez 3 mois de retard.
-Oui bon, mais hein quoi.
-?
-Je ne suis pas en Belgique. J'ai eu des soucis familiaux. Un enterrement. C'est ma compagne qui a payé le billet d'avion (la compagne vit avec lui, même si elle n'a pas son nom au bail...)
- Et vous revenez quand?
- Entre le 31 et le premier
- Vous pouvez être plus précis?
- Ben, je monte dans l'avion le 31, et après 12 heures de vol, j'atterris le premier.
- Vous vous rendez compte que vous me devrez 4 mois de loyer?
- Oui mais bon, hein. Vous saviez que j'étais ex-SDF et que je ne pourrais pas vous payer...

V'là-t-y pas que je le croise, en ce 29 août, devant chez lui.
-Alors, vous m'avez raconté des salades? Vous ne deviez pas rentrer le 1er septembre?
-Oui mais j'ai eu des choses à régler alors je suis rentré plus tôt

Le gars avait donc un billet qu'il a pu changer, donc pas un billet bon marché, pour un vol de 12h, et est rentré 3-4 jours plus tôt pour "des problèmes". Et je dois avaler tout ça?

C'en est insultant de la manière qu'il me prend pour un con...


Grmf!
----------------
Il y a le ciel, le soleil et la mer...
Il y a aussi l'équipe pour gérer et les briques pour payer le tout.
Grmf! big_smile

En ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 17 178
Site Web

Re : Mes petites histoires de locataires...

grmff a écrit :

Chez une locataire qui est chez moi depuis 6 mois. Dans son regard, j'ai cru percevoir qu'elle n'était pas toute seule dans sa tête, les voisins se sont plaints, et lors d'une visite que j'avais pourtant annoncé, c'était musique à fond et un peu de fumée, mais pas du tabac. Je lui ai donc remis le congé en bonne et due forme 3 mois avant la fin de son contrat de 6 mois.

- Bonjour Madame la Locataire. Vous vous souvenez que je vous ai donné le congé, et que le bail se termine fin du mois? Pouvons-nous prendre rendez-vous pour l'état des lieux de sortie?
- Ah oui mais non. J'ai un avocat. Et je suis encore chez moi.
- Ben oui, mais votre contrat se termine. Vous n'avez rien trouvé d'autre?
-Non
-Vous cherchez?
-Oui
-Vous en avez déjà visité combien?
-Cela ne vous regarde pas. Voyez tout cela avec mon avocat.

Coup de fil avec son administrateur de bien, parce que outre son avocat, elle a aussi un administrateur de bien.
- Oui Mr Grmf. Mais je ne suis pas mandaté pour trouver un logement pour mes protégés. J'en ai discuté avec Me Tuut (l'avocat pro déo, qui s'avère aussi être l'administrateur de plusieurs de mes locataires, et avec qui cela se passe correctement) Et effectivement votre congé est correct et inattaquable.
- Vous vous rendez compte que si je trouve quelqu'un pour l'appartement, je vais devoir loger ce locataire à l'hotel? Ce ne sera pas à mes frais, hein...
- Ne vous inquiétez pas, allez-y, il y a un peu de réserve...

Mail avec son avocat:
- Bonjour, vous êtes bien son avocat? On peut chercher une solution pour éviter les problèmes?

Sa réponse:

Monsieur,
J’accuse réception de votre mail du 22.08.2019.
Je vous confirme effectivement avoir été consulté par Madame votre locataire, dans le cadre du contrat de bail de courte durée prenant cours le 01.03.2019 pour se terminer le 31.08.2019.
Je l’invite à reprendre contact avec vous et avec son administrateur de biens qui me lit en copie.
Je clôture pour ma part mon intervention.
Je vous prie de recevoir, Monsieur, l’assurance de mes salutations distinguées.

Et hop, direction justice de paix, avec le cas précédent.

J'ai donc organisé une visite de ce logement dans le cadre de la remise en location.
Ca s'est moyennement bien passé. J'ai pu faire visiter. La candidate est plus qu'intéressée. Mais la locataire refuse de me donner la moindre information.
- Voyez cela avec mon avocat
- Mais quelle avocat, imbécile? Ton avocat me dit qu'il n'est plus ton avocat, et ton administrateur me dit qu'il n'est pas mandaté pour chercher un logement! (Le terme "imbécile" est sans doute techniquement valable. Néanmoins, je l'ai pensé très fort, sans qu'il ne sorte de ma bouche. Elle ne l'a pas entendu, malgré que n'importe qui aurait entendu ce que je pensais...)
- Vous n'avez plus rien à faire ici. Partez ou j'appelle la police

La candidate, intéressée, s'exprimant correctement, mais très naïve et abusable à souhait, m'explique sa situation:
- J'ai pas la garantie
- Je l'aurai fin septembre
- Pouvez-vous me garder l'appartement?

Moi:
- Je ne signe pas si pas de garantie
- Soyez tranquille, personne ne va signer dans ces conditions
- Je ne peux pas vous garantir de date de début de bail

Elle:
- Je suis logée. Si c'est pour début octobre, c'est bien. Si c'est début novembre aussi. Et début décembre aussi. Je veux l'appartement.

Moi:
-Recontactez moi fin septembre, quand vous aurez la garantie locative

Je passe sur les échanges que nous avons eu sur la manière dont elle peut réclamer 11.000€... à son ancien proprio marchand de sommeil. Pas sûr qu'elle le fera.

2h plus tard: "Bonjour, j'ai la garantie. On peut signer demain? J'ai bien compris que je l'aurai quand je l'aurai et cela ne me pose pas de soucis"

Bilan, je rajoute une deuxième signature de bail demain... et règle un problème de vide locatif évident à la sortie de la locataire actuelle (et de tous ceux qui sont dans sa tête.)

Quelle belle journée....


Grmf!
----------------
Il y a le ciel, le soleil et la mer...
Il y a aussi l'équipe pour gérer et les briques pour payer le tout.
Grmf! big_smile

En ligne

Aime ce post :

PIM

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 12 568
Site Web

Re : Mes petites histoires de locataires...

grmff a écrit :

2h plus tard: "Bonjour, j'ai la garantie. On peut signer demain? J'ai bien compris que je l'aurai quand je l'aurai et cela ne me pose pas de soucis"

Bilan, je rajoute une deuxième signature de bail demain... et règle un problème de vide locatif évident à la sortie de la locataire actuelle (et de tous ceux qui sont dans sa tête.)

Et avec la mention dans le bail de quelle date de prise d'effet ?


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
Propriétés Immobilières

--------------------
L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

Hors ligne

Aime ce post :

GT

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 17 178
Site Web

Re : Mes petites histoires de locataires...

PIM a écrit :
grmff a écrit :

2h plus tard: "Bonjour, j'ai la garantie. On peut signer demain? J'ai bien compris que je l'aurai quand je l'aurai et cela ne me pose pas de soucis"

Bilan, je rajoute une deuxième signature de bail demain... et règle un problème de vide locatif évident à la sortie de la locataire actuelle (et de tous ceux qui sont dans sa tête.)

Et avec la mention dans le bail de quelle date de prise d'effet ?

Là est bien le problème, et la raison de ma présence sur mon clavier: je pense...

Si vous avez une solution, je suis preneur.


Grmf!
----------------
Il y a le ciel, le soleil et la mer...
Il y a aussi l'équipe pour gérer et les briques pour payer le tout.
Grmf! big_smile

En ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 17 178
Site Web

Re : Mes petites histoires de locataires...

Le bail doit mentionner "la date de prise en cours".
Est-ce que cette date peut-être une date fonction des événements? Avec une clause de protection du locataire pour qu'il ne soit pas engagé trop longtemps, et qu'il puisse se dégager si cela dure au delà d'une certaine date?


Grmf!
----------------
Il y a le ciel, le soleil et la mer...
Il y a aussi l'équipe pour gérer et les briques pour payer le tout.
Grmf! big_smile

En ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 17 178
Site Web

Re : Mes petites histoires de locataires...

J'imagine une clause du style:

Le bail prend cours le 1er septembre. Néanmoins, le bien est encore occupé à ce jour, et la locataire actuelle ne prétend pas sortir. Une audience en justice de paix est prévue au 17 septembre. Le propriétaire s'engage à effectuer sans délai toutes les démarches possibles pour faire libérer le logement, si nécessaire par voie d'expulsion.
La locataire déclare qu'elle est actuellement logée, a peu de ressources, et désespère de trouver un logement. Elle accepte d'attendre le départ effectif (et l'éventuel temps de remise en état) de la locataire actuelle. Tant qu'elle n'est pas dans les lieux, elle pourra se désengager de la présente moyennant préavis de 40 jours calendrier, sans indemnité.

Je pourrais également mettre cette clause dans un avenant au bail, histoire de ne pas devoir l'exiper au juge...


Grmf!
----------------
Il y a le ciel, le soleil et la mer...
Il y a aussi l'équipe pour gérer et les briques pour payer le tout.
Grmf! big_smile

En ligne

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 12 568
Site Web

Re : Mes petites histoires de locataires...

Et, plus simplement, lui consentir une option écrite? Eventuellement payante.
A laquelle le bail est annexé.


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
Propriétés Immobilières

--------------------
L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

Hors ligne

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres