forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum

#1 Re : Copropriétés forcées » Répartiteur de chaleur en folie... » 31-07-2020 11:11:53

Petit suivi du problème de calorimètre expliqué ci-dessus.
Le résultat du relevé bimensuel du calorimètre incriminé n'a rien révélé d'anormal : il ne marque pas lorsque le radiateur est fermé; par contre il marque anormalement beaucoup lorsque le radiateur est ouvert - et jamais à plus de 3 avec vanne thermostatique. La vanne est neuve et tout à fait fonctionnelle. Pour Caloribel, il s'agit d'une consommation excessive de l'occupant, point à la ligne. L'occupant dément, et la propriétaire la croit, dans la mesure où elle occupe l'appart depuis 15 ans et que le problème ne se pose que depuis deux ans, c'est à dire lorsque les calorimètres à évaporation ont été remplacés par des calorimètres électroniques. Impasse... Il a été décidé de laisser le radiateur incriminé fermé dès que la saison de chauffe recommencera et de n'ouvrir que l'autre ( il y en a deux dans la pièce) ; on demandera un relevé intermédiaire après quelques semaines pour voir si la consommation est normale ou s'emballe comme pour l'autre... Caloribel est, en l'occurrence, fort peu ouvert à la discussion...

#2 Re : Copropriétés forcées » Répartiteur de chaleur en folie... » 31-07-2020 11:11:53

Judicieuses remarques. J'ai en effet faut la demande à Techem d'un relevé journalier ou presque.
Et pour la proportion des unités consommées par l'occupante de l'appartement en question, les voici:
- année 2019-20 : unités totales consommées bâtiment : 39220; unités appartement : 11400 ( dont 9988 pour 1 seul radiateur)
-année 2018-19 :                                                                38105                                    14341 ( dont 11000 pour 1 seul radiateur)
-année 2017-18 :                                                                     485                                         70
-année 2016-17 :                                                                      391                                         69
-année 2015-16 :                                                                      368                                         73
Les deux années de chauffe les plus récentes sont par radio fréquence.
Pour les autres appartements, les unités consommées varient entre 2000 et 6500 pour les plus frileux.
Le pourcentage des unités consommées pour l'appartement en question est tout de même fort différent ces deux dernières années... et un seul radiateur - ou répartiteur?- est en cause

#3 Copropriétés forcées » Répartiteur de chaleur en folie... » 31-07-2020 11:11:53

x1Macha
Réponses : 25

Bonjour!
Il y a deux ans, la copropriété, dont tous les appartements sont équipés de calorimètres TECHEM , a opté pour un système par radio fréquence; le gros avantage est naturellement que la présence de l'occupant ne soit plus requise pour le relevé.
Or, les décomptes des deux dernières années de chauffe font état d'une consommation anormalement élevée sur un radiateur de living d'un seul appartement ( il y en a 7 dans le bâtiment) ( plus de 11000 unités en 2019, 9988 unités en 2020- alors que les années précédentes - avec le même occupant depuis 15 ans- les unités consommées étaient autour de 50). Techem Caloribel, contacté en 2019 déjà, nous a assurés qu'un problème au répartiteur était à exclure mais qu'il s'agissait fort probablement d'un problème de vanne. La vanne a dont été changée immédiatement. L'occupante assure que ses habitudes n'ont absolument pas changé et qu'elle n'ouvre qu'occasionnellement ce radiateur, et encore, seulement par temps froid; au vu de ses consommations passées, on a tendance à la croire. Une visite à l'improviste nous a d'ailleurs montré que le radiateur était fermé et froid.
Le chauffagiste est formel : la nouvelle vanne est tout à fait fonctionnelle. Et Techem l'est aussi: leur répartiteur ne peut pas être défectueux.
Si un technicien de chez eux doit passer, ce sera à notre charge.
Ma question est la suivante : un lecteur de ce forum a-t-il déjà connu ce genre de problème et qu'en est-il advenu?
Merci de vos avis!
Une syndic bénévole et...perplexe

#4 Re : Locations et baux » Coronavirus et retards de loyers » 23-04-2020 16:12:13

Je suis propriétaire d'une surface commerciale; mon locataire- qui a bien payé jusqu'à présent- me dit , en raison de sa fermeture forcée due au Covid 19, connaître des difficultés de paiement du loyer et me demande un geste; je lui fais une ristourne d'un tiers du loyer d'avril. Quelques jours se passent, et il me dit ne pas pouvoir payer la somme due. Je lui propose un moratoire sur un an: ne pas payer ni avril ( montant réduit), ni mai ( montant plein) mais, à partir de juin, payer, en plus de son loyer, 1/12 des sommes additionnées dues. Cette solution ne lui convient pas non plus... Il maintient une demande de réduction du loyer ( déjà accordée sur avril, cependant) Je pensais avoir été assez large, d'autant que j'ai besoin de ce loyer... Je suppose que d'autres pimonautes connaissent ce genre de problème... A quelle solution avez vous pensé??

#5 Re : Copropriétés forcées » état des lieux avant rénovation façade bâtiment » 19-06-2018 21:29:24

GT a écrit :
x1Macha a écrit :

Nous allons tout de même suivre la piste de l'huissier...et déciderons après.

En quoi consiste le recours à l'huissier ? Qu'attendez-vous de lui ?

L'un des intervenants évoquait la possibilité" d'une mission extra-légale réalisable  par un huissier assermenté qui vient sur place et rédige un PV de "constat" avec les photos que vous lui donnerez." Je sais que les huissiers font des état des lieux locatifs en France mais j'ignorais que cela pouvait s'envisager en Belgique.

#6 Copropriétés forcées » contrôle périodique des ascenseurs obligatoire » 19-06-2018 13:52:07

x1Macha
Réponses : 2

L'ascenseur de notre copropriété a été mis aux normes en 2004. Nous nous croyions naïvement en règle avec les prescriptions légales. Mais nous avons appris incidemment que, outre une analyse de risque obligatoire tous les quinze ans, nous devons aussi signer un contrat avec une SECT- Vinçotte, BTV ...- pour une vérification périodique ( deux fois l'an). Je précise que l'ascenseur est régulièrement entretenu par l'ascensoriste.
L'un des visiteurs de ce forum a-t-il l'expérience de ces contrôles et en connaît-il le coût?
Merci d'avance de vos interventions

#7 Re : Copropriétés forcées » état des lieux avant rénovation façade bâtiment » 19-06-2018 21:29:24

Un grand merci pour toutes vos interventions. L'intérêt de l'opération est naturellement de prémunir les copropriétaires contre des dégâts occasionnés par l'entrepreneur au cours des travaux et de prémunir la copropriété contre un recours de la ville en cas de dégâts éventuels à la voirie. Tous les devis obtenus de géomètres tournent autour de 2500 € hors TVA. Nous allons tout de même suivre la piste de l'huissier...et déciderons après.

#8 Copropriétés forcées » état des lieux avant rénovation façade bâtiment » 19-06-2018 21:29:24

x1Macha
Réponses : 10

Bonjour
Notre copropriété s'est décidée à faire effectuer un ravalement de façade. L'architecte nous informe que nous devons, préalablement à tous travaux, faire effectuer un état des lieux ( façade, châssis, trottoir, éventuellement les façade jouxtant la nôtre ...) par un expert indépendant. Il s'agit d'un immeuble comprenant 17 lots, dont deux commerces en rez de chaussée. Coût estimé des travaux : 136000€ Nous avons reçu un premier devis de 2500€ hors TVA, ce qui nous paraît fort cher. Un photographe expert nous propose de réaliser un reportage photographique - à ses dires incontestable- pour 150 € hors TVA.
Pensez-vous que ce genre de reportage est valable en cas de contestation ???
Cela paraît un peu irréaliste, non?
Merci de partager vos expériences.

#9 Re : Copropriétés forcées » prêt à une copropriété » 16-01-2018 21:14:33

Merci de vos réponses intéressantes. Nous allons travailler sur cette base-là. smile

#10 Copropriétés forcées » prêt à une copropriété » 16-01-2018 21:14:33

x1Macha
Réponses : 6

Je souhaiterais savoir si quelqu'un connaît des associations de copropriétaires qui ont eu recours à un prêt pour financer de gros travaux. Nous avons un contact avec les Assurances Fédérales, qui octroient ce genre de prêt depuis relativement peu de temps. Mais j'aimerais savoir s'il existe d'autres organismes qui proposent ce genre de service, à part les banques qui semblent avoir des conditions draconiennes... Merci de partager vos expériences!

#11 Re : Locations et baux » non paiement des arriérés de charges par le locataire » 03-09-2014 10:15:31

Vous avez malheureusement raison... j'essaie toujours de privilégier le dialogue car, dans le cas fort probable où le Juge de Paix le condamne à payer, s'il ne s'exécute pas, s'en suivent des frais d'huissier etc... j'ai déjà donné, et plusieurs fois! Mais bon, il faut bien arrêter l"hémorragie. Merci de votre réponse, en tous les cas! smile

#12 Re : Locations et baux » non paiement des arriérés de charges par le locataire » 03-09-2014 10:15:31

panchito a écrit :

Il vous doit déjà plus que la garantie?

Le bail a pris effet quand? Vous avez adapté chaque année la provision mensuelle pour charges en fonction des coûts réels?

Il consomme plus que la provision que vous aviez estimée?

Le bail a pris cours en novembre 2013; la provision mensuelle a été revue à la hausse en juillet, après l'année de chauffe et ses charges réelles sont plus élevées que prévu, en raison de sa consommation fort importante de chauffage. De toute évidence, il ne s'y attendait pas et ne l'a pas prévu dans son budget. Nous avons donc proposé un plan d'apurement, sauf qu'il ne l'a pas respecté et ne répond pas aux lettres ou e-mails; il vous raccroche au nez quand vous appelez. Ca ne sent pas bon! mad

#13 Locations et baux » non paiement des arriérés de charges par le locataire » 03-09-2014 10:15:31

x1Macha
Réponses : 6

Un propriétaire a-t-il un recours contre un locataire qui s'acquitte régulièrement de ses loyers et provisions de charges mais qui fait la sourde oreille quant au règlement de l'arriéré de charges communes et de chauffage, malgré l'offre qui lui a été faite d'étaler sa dette? Nous aimerions éviter le recours en justice, d'où l'on sort souvent perdant, même si le juge nous donne raison... Une idée de génie?? wink

#14 Copropriétés forcées » réfection de façade : majorité requise » 27-12-2014 14:49:33

x1Macha
Réponses : 8

Lors de l'AG de 2013, une majorité des 3/4 a voté pour le principe de la réfection d'une façade d'immeuble; toutefois, il n'y a eu, à cette époque, aucune précision quant au coût ni au délai de réalisation de ce travail; décision a été prise de faire faire une étude.
Lors de l'AG de 2014, les offres ont été examinées : cinq entreprises ont été consultées; leurs offres s'étalent de 450.000 à 500.000 €; l'immeuble compte 16 lots - ce qui fait la participation par lot à plus ou moins 30.000 €. Ce point a été mis à l'ordre du jour avec un majorité nécessaire de 1/2 +1. Certains copropriétaires - dont certains avaient voté contre en 2013, et d'autres, pour, se sont inquiétés du montant très important des travaux- d'autant qu'il a été décidé de faire exécuter les travaux à partir d'octobre... ce qui ne laisse pas à certaines personnes le temps de provisionner ce montant important! Le syndic soutient qu'une majorité de 1/2 est légale dans la mesure où la décision d'effectuer les travaux s'est prise à la maj. de 3/4. A-t-il raison? Et un juge ne pourrait-il pas imposer un délai de réalisation - p.ex 4 ou 5 ans? Merci de vos avis et expériences... yikes

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres