Au hasard de nos offres
  • Maison 1 950 000 € IXELLES
  • Maison 1 600 000 € IXELLES
  • Villa 1 550 000 € UCCLE
  • Penthouse 890 000 € UCCLE
  • Villa 3 200 000 € UCCLE
  • Villa 675 000 € RHODE ST GENESE
  • Villa 2 800 000 € UCCLE
  • Villa 770 000 € WATERLOO
  • Appartement 420 000 € UCCLE
  • Villa 1 990 000 € RHODE ST GENESE
  • Voir toutes les offres »

    Pim's newsetter

    Informations régulières gratuites : abonnez-vous !
    INSCRIPTION
    close-link
    lectus Aliquam Praesent elit. efficitur. mi, massa commodo elit. dictum libero

    forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



    Fournisseurs d'énergie: pas un pour rattraper l'autre

    grmff
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Sibulaga, Onatawani
    Inscription : 25-05-2004
    Messages : 16 374
    Site Web

    Fournisseurs d'énergie: pas un pour rattraper l'autre

    Tout est dans le titre: Fournisseur d'énergie: pas un pour rattraper l'autre

    J'ai envie d'ouvrir ce post pour raconter mes mésaventures avec les fournisseurs d'énergie. Ils nous prennent tellement par dessus la jambe, et se foutent tellement de nous désorganiser les affaires que je demande l'exceptionnelle permission de pouvoir citer les acteurs dans les méfaits et désorganisations qu'ils nous font subir à longueur de journée.

    Electrabel, évidemment en temps que fournisseur historique, sera le premier concerné. Ils l'ont renommé "Electrabel Customer Solution"... mais j'adore ce qu'un des lecteur du Cri avait utilisé comme nouveau nom: Electrabel Customer Problem!

    Netmanagement en temps que gestionnaire du réseau (ou je ne sais quoi)

    Indexis aussi...

    Les acteurs de la libéralisation qui n'est toujours pas résolue pour certains de mes compteurs.

    Et puis tous les autres qui nous cassent les cieds (ou qui nous cherche des poux): Luminus, Essent, Lampiris, Nuon, Belpower, et tous les autres que je ne connais pas.

    Parce qu'à mon avis, il n'y en a pas un pour rattrapper l'autre. Il n'y en a pas un pour avoir une vision globale telle que cela résoudrait les problèmes des consommateurs. Il n'y en a pas un pour mettre le consommateur au centre de ses préoccupations.

    Bref, un long fil de râlerie que j'alimenterai, que vous alimenterez, avec tous les problèmes kafkaïens que nous rencontrons grâce à leur incapacité de communiquer entre eux, à cause de leur incohérence interne. Tous ces ennuis qui font parfois qu'on se bat contre des moulins...

    Je disais que je pouvais en écrire un bouquin, et ben je vais squatter le forum de pim pour l'écrire, ce bouquin. J'ai hésité de faire un blog complet pour ce sujet. Mais ils ne le méritent pas...

    Bonne lecture.


    Grmf!
    ----------------
    N'envie pas les autres. Tu ne sais pas ce que l'avenir leur réserve...

    Hors ligne

    Aime ce post :
    grmff
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Sibulaga, Onatawani
    Inscription : 25-05-2004
    Messages : 16 374
    Site Web

    Re : Fournisseurs d'énergie: pas un pour rattraper l'autre

    Je suis bien d'accord avec vous. Ils font n'importe quoi et feraient mieux de faire leur job correctement.

    Mais, s'ils vous traînent en justice, vous devrez être présent et vous défendre. Autant savoir ce qui prend le moins d'énergie...

    S'il y a quelque chose à débattre et que l'affaire est reportée à une audience ultérieure fixée lors de l'audience préliminaire, vous êtes parti pour plusieurs déplacements. En ce cas, il vaut mieux demander un 747. Cela évite de devoir se déplacer. Les échanges se font suivant un calendrier précis, et il n'y a, normalement, qu'une audience de "plaidoirie".

    S'il n'y a rien, il est possible qu'ils renvoient l'affaire "au rôle". Il est également possible de la faire déclarer sans objet, avec l'accord des parties. Elle est alors complètement clôturée.

    Pour ce qui est des indemnités pour procédure téméraire et vexatoire, ne rêvez pas.


    Grmf!
    ----------------
    N'envie pas les autres. Tu ne sais pas ce que l'avenir leur réserve...

    Hors ligne

    Himura
    Pimonaute incurable
    Lieu : Liège
    Inscription : 05-06-2013
    Messages : 2 687

    Re : Fournisseurs d'énergie: pas un pour rattraper l'autre

    grmff a écrit :

    Pour ce qui est des indemnités pour procédure téméraire et vexatoire, ne rêvez pas.

    Pas sûr, car d'après les informations que j'ai reçue, les tribunaux en ont ras-le-bol des dossiers des fournisseurs d'énergie, qui sont presque tous jugés en leur défaveur quand il s'agit d'un imbroglio dans le dossier (les défauts de paiement évidents, c'est autre chose).
    Les magistrats sont bien conscients qu'ils "gagnent" une grande partie de leurs dossiers grâce à des jugements rendus "par défaut", vu que plusieurs personnes ne pensent pas utiles de faire le déplacement.

    En ligne

    Francis
    Pimonaute incurable
    Lieu : Bruxelles
    Inscription : 28-05-2004
    Messages : 3 478

    Re : Fournisseurs d'énergie: pas un pour rattraper l'autre

    Il en est de même pour les taxes des parcmètres .  Qui se déplace pour 25 €.
    Moi je l'ai fait.  Le juge de paix était tout surpris et un agenda de dépôt des conclusions a été fixé de même qu'une date d'audience.
    J'ai réclamé une indemnité pour le temps perdus ainsi que pour procédure téméraire et vexatoire.  L'avocat adverse à fait une petite boulette et malgré sa plaidoirie, j'ai eu gain de cause.
    Ils ont été en appel, tribunal de première instance, chambre à 3 juges, retour aux échanges de conclusions et 2 ans et demi après la justice de paix, audience d'appel.  J'ai, par ignorance commis une petite erreur de procédure au niveau de l'envoi de mes dernières conclusions et l'avocat adverse n'était pas cette fois ci un stagiaire mais un avocat bien routiné, et assez imbu de lui.  Ma plaidoirie, sans être avocat, a permis de rectifier partiellement mon erreur de conclusion, et in fine, le jugement a été rendu entièrement en ma faveur sur le fond mais mon indemnité accordée par le juge de paix a été réduite.

    Donc, avec un bon dossier, il y a moyen d'obtenir ces indemnités.


    Francis

    Il n´y a que deux définitions concernant l´infini:
    l´univers et la bêtise humaine...
    Albert Einstein...

    Hors ligne

    libra
    Pimonaute intarissable
    Inscription : 05-02-2011
    Messages : 1 297

    Re : Fournisseurs d'énergie: pas un pour rattraper l'autre

    libra a écrit :
    grmff a écrit :

    Vous pouvez tenter d'obtenir un renvoi au rôle. Il peut vous le confirmer par mail.

    Et sinon, rien en vous empêche de demander un 747. Si vous demandez un 747, vous ne devez pas vous déplacer avant l'audience de plaidoirie. Si c'est avec Electrabel et que l'avocat n'a pas les pièces, Electrabel est trop lent pour faire ses recherches et communiquer. Du coup, vous aurez gain de cause par manque de réactivité de l'adversaire.

    Je m'y connais pas dans le 747. Puis, qu'elle est ma cause? Qu'on me laisse tranquille. Si je demande une indemnité pour procédure téméraire et vexatoire comme celà se fait souvent, on va ignorer ma demande.

    L'affaire est passé ce matin. Dès que j'ai ouvert ma bouche, l'affaire fut renvoyé au rôle. Il y avait une autre affaire semblable. Là aussi, l'affaire fut renvoyé au rôle dès que la partie demanderesse contestait.

    Hors ligne

    Himura
    Pimonaute incurable
    Lieu : Liège
    Inscription : 05-06-2013
    Messages : 2 687

    Re : Fournisseurs d'énergie: pas un pour rattraper l'autre

    Ne faut-il pas donner une raison avant de renvoyer au rôle (cad mettre au placard) purement et simplement ?

    En ligne

    PIM
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
    Inscription : 10-03-2004
    Messages : 11 865
    Site Web

    Re : Fournisseurs d'énergie: pas un pour rattraper l'autre

    Himura a écrit :

    Ne faut-il pas donner une raison avant de renvoyer au rôle (cad mettre au placard) purement et simplement ?

    Non.
    Et ce n'est pas une mise au placard.
    La première séance, introductive concerne surtout les "défauts", etc.
    Si le juge constate qu'il y a présence de la partie adverse et/ou contestation, le timing rapide prévu ne permet pas des débats contradictoires et l'affaire est donc renvoyée à plus tard.


    Erik DECKERS
    Pim's webmaster (notamment...)
    Propriétés Immobilières

    --------------------
    L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

    En ligne

    Himura
    Pimonaute incurable
    Lieu : Liège
    Inscription : 05-06-2013
    Messages : 2 687

    Re : Fournisseurs d'énergie: pas un pour rattraper l'autre

    Quand on remet au rôle, on ne précise pas de future date d'audience. On attend que l'une des parties relance l'histoire.
    Je maintiens ma perception de "mise au placard", même si je comprends le pourquoi. Ca reste une des lourdeurs de la justice.

    En ligne

    Himura
    Pimonaute incurable
    Lieu : Liège
    Inscription : 05-06-2013
    Messages : 2 687

    Re : Fournisseurs d'énergie: pas un pour rattraper l'autre

    PIM a écrit :
    Himura a écrit :

    Ne faut-il pas donner une raison avant de renvoyer au rôle (cad mettre au placard) purement et simplement ?

    Non.
    Et ce n'est pas une mise au placard.

    Je ne suis pas seul à l'interpréter ainsi :
    http://www.droitsquotidiens.be/fr/lexiq … re-au-role

    En ligne

    grmff
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Sibulaga, Onatawani
    Inscription : 25-05-2004
    Messages : 16 374
    Site Web

    Re : Fournisseurs d'énergie: pas un pour rattraper l'autre

    Il y a quelques temps, j'ai voulu faire plaisir à une locataire qui travaille comme sous-dealer indépendant pour Essent via un dealer principal.

    Grosse erreur.

    Contrat signé par le locataire le jeudi 31 mars. Porté immédiatement par le sous-dealer chez le dealer.
    Particularité: le compte est un compteur à budget, avec la fonction "budget" activée (rechargement par carte) et le compteur de gaz est scellé. C'est donc très urgent de régler le problème, parce que le locataire est sans gaz et sans électricité.

    Appel dès le lundi chez Ores pour voir si le compteur était passé au nom du locataire: pas ok.
    Appel chez Essent pour savoir où cela en est. Pas de contrat reçu.
    Idem le mardi, mercredi et jeudi.

    Le jeudi, on me dit cependant que le contrat est dans le système, chez Essent, mais pas activé parce qu'ils n'ont pas le contrat signé. En clair, le dealer a bien encodé les données (avec des erreurs) mais le scan du contrat signé n'est pas arrivé. Donc, procédure en attente chez Essent. Ils ne font donc pas confiance à leur dealers, et acceptent une procédure à la con qui reste bloquée. Et donc preuve que les opérateurs précédents m'avaient menti.

    Le vendredi, je resonne. On me propose de m'envoyer le contrat par mail, de le signer, et de le renvoyer par fax à un numéro précis. Et de retéléphoner directement de la librairie où j'ai envoyé le fax. De cette manière, le contrat pourra être débloqué. Je me déplace donc rapidos chez ma locataire avec le contrat prérempli et imprimé, lui fais signer, renvoye le document par fax, et sonne Essent (Service Commercial - 0800)

    Ils trouvent le document, l'attachent au contrat, et me disent de rappeler dans 30 minutes à Essent (Service Client - 078 - et vous savez ce que je pense des numéros 078) C'est Essent 078 qui s'occupe de faire la demande de carte de désactivation, qu'ils disent.

    30 minutes plus tard? Essent 078 ne voit rien. J'insiste, ils finissent par me raccrocher au nez.
    Je resonne: ils ne trouvent rien. Je ne suis sans doute plus très poli... Je raccroche. Dans la conversation, j'ai glissé que Essent, c'est fini. Qu'ils racontaient n'importe quoi. Que les services avaient des discours incohérent, et que l'info ne circulait pas.

    Pas content donc. Faut dire que le compteur gaz est scellé/fermé/coupé, et qu'il reste 5€ sur le compteur d'électricité, que ma locataire est donc presque sans courant et est sans gaz, et que les opérateurs ont comme réponse "on vous préviendra par courrier quand le dossier est en ordre et que vous pouvez faire la demande de carte de désactivation. J'ai vraiment peté un cable quand j'ai entendu l'opératrice me dire: "mais vous ne m'avez pas dit que le compteur était coupé". J'ai aussi dit qu'ils pouvaient me rappeler s'ils voulaient des conseils en gestion. En raccrochant, j'avais comme info "tout est en ordre, le système va envoyer les demandes chez Ores, y compris la demande de carte de désactivation".

    J'ai compris que j'aurais besoin d'une séance psim quand Essent m'a rappelé pour me demander de faire un relevé des compteurs ce vendredi (après une semaine donc) pour démarrer le compteur avec les bons indexes, et que sans cette information, je ne serais pas servi.

    Je pense donc que c'était un mensonge, parce que dans la même phrase, il me répétait que tout était en ordre et que les infos avaient été transmises à Ores.

    Bref, mensonge sur mensonge. Erreur sur erreur. Et pour couronner le tout, si ma locataire lui avait donné les index, erreur et trou de contrat et consommation entre l'ancien et le nouveau. Avec tous les problèmes qui vont avec. (Courrier à Occupants/propriétaire sans numéro de boite et donc perdu, etc.)

    Bref aperçu des différentes durées des appels, dans l'ordre:
    Jeudi :
    16:50 - 078   : 6 minutes
    16:56 - 0800 : 11 minutes
    Vendredi:
    09:08 - 0800: 10 minutes
    13:49 - 0800: 8 minutes
    14:21 - 078  : 17 minutes
    14:38 - 078  : 17 minutes
    14:57 - 0800: 28 minutes
    16:24 - Essent : 16 minutes
    113 minutes passées au téléphone avec Essent. Soit avec un menteur/incompétent, soit avec leur musique d'attente.

    Je ne compte pas la dizaine de tentative d'appel que j'ai faite vers ma locataire "sous-dealeuse"

    Personnellement, vous aurez compris que je déconseille Essent. On peut considérer à ce niveau d'incompétence que c'est de l'escroquerie.
    Je déconseille également les gens qui font du porte à porte et qui proposent de faire le changement de fournisseurs. Ils transmettent des infos erronées qui leur sont transmises par les "boss" qui mentent dans toutes les langues pour fourguer un contrat peu avantageux, quand ils arrivent à le faire passer chez le fournisseur.
    Et je déconseille fort aussi de s'engager dans une relation de travail pour vendre ces contrat et faire du porte à porte: on est payé au total environ 1 à 2€/h. C'est de l'esclavagisme, et rien d'autre.

    Oups. Merci Pim, cela va mieux.


    Grmf!
    ----------------
    N'envie pas les autres. Tu ne sais pas ce que l'avenir leur réserve...

    Hors ligne

    Aime ce post :

    PIM

    Himura
    Pimonaute incurable
    Lieu : Liège
    Inscription : 05-06-2013
    Messages : 2 687

    Re : Fournisseurs d'énergie: pas un pour rattraper l'autre

    Vous le racontez bien ;-)

    Mais si Essent est connu pour cela, je suis en train de vivre la même expérience - en plus lent encore, et plus de contacts - avec Lampiris.
    Ca fait 1 mois qu'il n'y a plus ni gaz ni électricité... Autant dire que je me sens bien vis-à-vis du locataire qui vit grâce à une rallonge électrique, porte toujours entre-ouverte.

    En ligne

    grmff
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Sibulaga, Onatawani
    Inscription : 25-05-2004
    Messages : 16 374
    Site Web

    Re : Fournisseurs d'énergie: pas un pour rattraper l'autre

    Hier lundi, appel chez Ores et Essent. Que dalle. J'ai joué le rôle de la balle de Ping-Pong. Ores me renvoyait chez Essent. Essent me disait que le nécessaire avait été fait. Sachant que pour obtenir une carte de désactivation, la demande se fait par mail, de manière unilatérale par le fournisseur, Essent a été capable de me dire qu'ils attendaient le retour de Ores.

    Bref, je vais pas revenir sur une journée énervante de plus. Au bout du compte, pour un contrat électricité et gaz, avec une demande de carte de désactivation du compteur à budget électricité et une réouverture nécessaire du compteur gaz, le tout demandé le 30/3, je me retrouve avec "un contrat actif" pour l'électricité (mais toujours pas de carte de désactivation de la fonction "budget" du compteur à budget. Et pas de contrat de gaz, donc pas possible de demander la réouverture. (Même si Essent, en plus, prétendait que c'était à eu de demander la réouverture du compteur gaz!)

    Ce matin, j'appelle Ores. Les deux contrats sont "actifs". La carte de désactivation est disponible. Et on me donne un rendez-vous pour demain pour ouvrir le compteur de gaz. La journée commençait bien.

    (Mais tout le reste a été merdique, je vous passe les détails: mauvaise passe en justice de paix, joint de culasse sans doute niqué, voire culasse à changer, je me suis cassé la gueule dans les escaliers, un locataire à problème qui avait annoncé qu'il quittait ne quitte plus, je me suis croqué le dos, j'ai dû retourné 5x chez une locataire parce que j'oubliais chaque fois un truc. Et en plus, il pleut sur le gazon que je dois ramasser. Sans compter que le prix du pain a encore augmenté et que ma cave a vin est à sec. Sinon, je garde le moral, merci...)


    Grmf!
    ----------------
    N'envie pas les autres. Tu ne sais pas ce que l'avenir leur réserve...

    Hors ligne

    PIM
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
    Inscription : 10-03-2004
    Messages : 11 865
    Site Web

    Re : Fournisseurs d'énergie: pas un pour rattraper l'autre

    grmff a écrit :

    (Mais tout le reste a été merdique, je vous passe les détails: mauvaise passe en justice de paix, joint de culasse sans doute niqué, voire culasse à changer, je me suis cassé la gueule dans les escaliers, un locataire à problème qui avait annoncé qu'il quittait ne quitte plus, je me suis croqué le dos, j'ai dû retourné 5x chez une locataire parce que j'oubliais chaque fois un truc. Et en plus, il pleut sur le gazon que je dois ramasser. Sans compter que le prix du pain a encore augmenté et que ma cave a vin est à sec. Sinon, je garde le moral, merci...)

    yikes
    Heureusement, il y a Findus Pim


    Erik DECKERS
    Pim's webmaster (notamment...)
    Propriétés Immobilières

    --------------------
    L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

    En ligne

    Himura
    Pimonaute incurable
    Lieu : Liège
    Inscription : 05-06-2013
    Messages : 2 687

    Re : Fournisseurs d'énergie: pas un pour rattraper l'autre

    Petit truc qui a l'air de (très) bien fonctionner avec les fournisseurs d'énergie : utiliser leurs page Facebook pour exposer les problèmes.
    (J'ai du utiliser le compte de me femme, étant un réfractaire)... mais dans l'heure, mes problèmes étaient résolus comme par magie.
    L'employée que j'ai eu m'indiquant de venir automatiquement sur Facebook par la suite, ce qui me garantirait plus de rapidité, une seule personne de contact qui suit le dossier, et des traces écrites (sic).

    En gros, quand leur image s'affiche, ils prennent les choses au sérieux.

    En ligne

    didier21
    Pimonaute bavard
    Lieu : Mons
    Inscription : 06-09-2004
    Messages : 231

    Re : Fournisseurs d'énergie: pas un pour rattraper l'autre

    J'ai eu un truc tordu aussi dans ton genre mais sans compteur à budget

    Des heures au tel avec Lampiris, heureusement ils ont un tel vert 0800

    Après avoir subit cela + d'apprendre qu'ils n'était pas très vert et leur revirement vers Total, j'ai tout viré mes abonnements

    Pour le nouveau, je verrai, pas un pour rattraper l'autre ....

    grmff a écrit :

    Tout est dans le titre: Fournisseur d'énergie: pas un pour rattraper l'autre

    J'ai envie d'ouvrir ce post pour raconter mes mésaventures avec les fournisseurs d'énergie. Ils nous prennent tellement par dessus la jambe, et se foutent tellement de nous désorganiser les affaires que je demande l'exceptionnelle permission de pouvoir citer les acteurs dans les méfaits et désorganisations qu'ils nous font subir à longueur de journée.

    Electrabel, évidemment en temps que fournisseur historique, sera le premier concerné. Ils l'ont renommé "Electrabel Customer Solution"... mais j'adore ce qu'un des lecteur du Cri avait utilisé comme nouveau nom: Electrabel Customer Problem!

    Netmanagement en temps que gestionnaire du réseau (ou je ne sais quoi)

    Indexis aussi...

    Les acteurs de la libéralisation qui n'est toujours pas résolue pour certains de mes compteurs.

    Et puis tous les autres qui nous cassent les cieds (ou qui nous cherche des poux): Luminus, Essent, Lampiris, Nuon, Belpower, et tous les autres que je ne connais pas.

    Parce qu'à mon avis, il n'y en a pas un pour rattrapper l'autre. Il n'y en a pas un pour avoir une vision globale telle que cela résoudrait les problèmes des consommateurs. Il n'y en a pas un pour mettre le consommateur au centre de ses préoccupations.

    Bref, un long fil de râlerie que j'alimenterai, que vous alimenterez, avec tous les problèmes kafkaïens que nous rencontrons grâce à leur incapacité de communiquer entre eux, à cause de leur incohérence interne. Tous ces ennuis qui font parfois qu'on se bat contre des moulins...

    Je disais que je pouvais en écrire un bouquin, et ben je vais squatter le forum de pim pour l'écrire, ce bouquin. J'ai hésité de faire un blog complet pour ce sujet. Mais ils ne le méritent pas...

    Bonne lecture.


    Rénovateur / Investisseur immo pour une meilleur pension et profiter + de la vie avant d'être à la pension, je rénove de A à Z chaque bien moi même (sauf tout ce qui touche au Gaz) , électricien de profession,  maçon de formation, je test la copropriété pour un studio, ça change des maisons, rien de prévu comme achat dans le futur sauf opportunité, mais comme dit ma femme, t'en a pas marre de voir le notaire ....

    Hors ligne

    libra
    Pimonaute intarissable
    Inscription : 05-02-2011
    Messages : 1 297

    Re : Fournisseurs d'énergie: pas un pour rattraper l'autre

    grmff a écrit :
    libra a écrit :

    La moins bonne. Je reçois une citation. Un fournisseur d'énergie me cite en justice. Je n'ai jamais été client de ce fournisseur d'énergie.

    J'ai aussi reçu ce genre de joyeuseté. Cela venait d'Electrabel.

    A l'audience, l'avocat m'a dit qu'il n'avait rien de sérieux dans le dossier, et donc qu'il demandait que ce soit renvoyé au rôle.

    Il s'agissait d'un bien mis en location, et cela fait des années que je ne travaille plus avec Electrabel...

    L'affaire fut mis au rôle. Près d'un an après, le demandeur, Luminus, remet l'affaire sur le tapis. Je suppose qu'il ont une "nouvelle tournée" au tribunal.

    Pourtant pour ce qui me concerne, rien de nouveau. Aucune pièce m'a été communiquée.

    Hors ligne

    libra
    Pimonaute intarissable
    Inscription : 05-02-2011
    Messages : 1 297

    Re : Fournisseurs d'énergie: pas un pour rattraper l'autre

    Luminus est condamné à me payer une somme de 500 €.  Je crains cependant que la note d'avocat soit plus élevée.

    Hors ligne

    Himura
    Pimonaute incurable
    Lieu : Liège
    Inscription : 05-06-2013
    Messages : 2 687

    Re : Fournisseurs d'énergie: pas un pour rattraper l'autre

    libra a écrit :

    Luminus est condamné à me payer une somme de 500 €.  Je crains cependant que la note d'avocat soit plus élevée.

    Pouvez-vous détailler ce qui a été avancé par Luminus (ça parait curieux d'avoir repris l'affaire...) ?
    Et quelle a été votre réaction (demande reconventionnelle pour procédure abusive ?)

    En ligne

    libra
    Pimonaute intarissable
    Inscription : 05-02-2011
    Messages : 1 297

    Re : Fournisseurs d'énergie: pas un pour rattraper l'autre

    Himura a écrit :
    libra a écrit :

    Luminus est condamné à me payer une somme de 500 €.  Je crains cependant que la note d'avocat soit plus élevée.

    Pouvez-vous détailler ce qui a été avancé par Luminus (ça parait curieux d'avoir repris l'affaire...) ?
    Et quelle a été votre réaction (demande reconventionnelle pour procédure abusive ?)

    Je soupçonne que la plupart des prestataires de services vont en justice par paquet. On regroupe tout ce qu'on peut et on y fourre tout ce qu'on peut. Ainsi, un seul avocat pour une multitude d'affaires et le coût marginal d'une affaire est faible.

    Pour le défenseur, le coût marginal est très élevé vu qu'il doit spécialement engagé des frais pour cette unique affaire.

    J'ai défendu cette thèse et réclamé 2.000 € d'indemnité pour procédure vexatoire.

    Par ailleurs, jamais Luminus a justifié sa demande de payer une somme. Comme précisé précédemment, aucune pièce m'a été remise. Jamais, Luminus aurait dû relancer l'affaire plus d'un an après que l'affaire fut mis au rôle.

    Hors ligne

    PIM
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
    Inscription : 10-03-2004
    Messages : 11 865
    Site Web

    Re : Fournisseurs d'énergie: pas un pour rattraper l'autre

    Lu ceci sur la page FB d'un ami, à propos d'Hydrobru:

    "Et maintenant, une petite histoire vraie : mi-juillet, je contacte Hydrobru pour un nouveau raccordement. J'envoie mon dossier. Le 4 août, je parle au technicien (dès son retour de vacances, c'est urgent). Rendez-vous, il m'adresse son devis, le dossier est complet, je fais le paiement. Et là, plus de nouvelles.
    Aujourd'hui, je les appelle une nième fois pour obtenir une date de travaux, et là, nous nous rendons compte que plus rien n'a été fait dans le dossier. Raison de cette "suspension" :
    * Le virement est bien arrivé
    * Le numéro de compte bancaire est bon
    * La communication structurée est correcte
    * Le montant est ... euh, non, attendez, ... problème : le montant (versé) est de 1.528,58 € au lieu de 1.528,52 € !
    Donc, pour 6 cents (de trop), ces *%£#{µ ont arrêté la procédure ("vous comprenez, nous avons des règles !"), mais sans se donner la peine de prévenir leur client, alors qu'ils avaient déjà l'argent sur leur compte !
    6 cents...
    Quand je pense aux émoluments indécents de leurs dirigeants, je ressens comme une impression diffuse de déphasage, de non-causalité, de décalage étiologique, dirais-je, nous ramenant inéluctablement à la distorsion causale, composante intrinsèque de la Weltschmerz chère à Johann Paul Friedrich Richter.
    Ca vous fait ça aussi ?
    Allez, tournée générale :-)"


    Erik DECKERS
    Pim's webmaster (notamment...)
    Propriétés Immobilières

    --------------------
    L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

    En ligne

    libra
    Pimonaute intarissable
    Inscription : 05-02-2011
    Messages : 1 297

    Re : Fournisseurs d'énergie: pas un pour rattraper l'autre

    PIM a écrit :

    Donc, pour 6 cents, ces *%£#{µ ont arrêté la procédure ("vous comprenez, nous avons des règles !"), mais sans se donner la peine de prévenir leur client, alors qu'ils avaient déjà l'argent sur leur compte !

    Par contre pour vous harasser quand vous contestez une facture, ils ont votre n° de tél.

    Par ailleurs, il faut faire attention avec Hydrobru. Ce sont des méchants loups qui vous tendent des pièges.

    Hors ligne

    Pied de page des forums

    Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

    Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
    Règlement du forum | Liste des membres



    derniers-tweets-small Derniers tweets

    Retweeted Muriel MICHEL (@mumitim): La réforme des régimes matrimoniaux entre en vigueur le 1er septembre, en même temps que le nouveau droit successoral. Qu'est-ce que ça change pour vous? lecho.be/r/t/1/id/10034… via @monargentbe

    Hier De PIM's Twitter

    Au hasard de nos offres
  • Appartement 735 000 € UCCLE
  • Villa 2 980 000 € WATERLOO
  • Maison 549 000 € UCCLE
  • Maison 4 600 000 € BRUXELLES
  • Villa 2 800 000 € UCCLE
  • Appartement 435 000 € ST-GILLES
  • Appartement 875 000 € FOREST
  • Villa Sous option BEERSEL
  • Appartement À partir de 365 000 € BRUXELLES
  • Maison 1 200 000 € UCCLE
  • Voir toutes les offres »

    commodo in commodo Phasellus dictum eleifend ut quis ipsum mattis ultricies ut