forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



Questions d'investissement

Jeremy
Pimonaute assidu
Lieu : Liège
Inscription : 14-07-2020
Messages : 76

Questions d'investissement

Bonjour à tous

,

Je vous lis depuis plus de 2 ans et je franchis enfin le cap de l’inscription et du premier message  :-)

Je m’appelle Jeremy, je suis trentenaire et j’ai acquis mon premier bien de rapport il y à 2 ans. J’en suis très satisfait et je me suis découvert une « passion » pour l’immobilier, locatif entre autre. J’ai plein de projets en tête dont celui de l’achat d’un IDR d’ici 5 ans pour faire fructifier mon patrimoine.



Mais ce n’est pas ce qui m’amène à vous aujourd’hui, je viens vers vous car j’ai besoin de conseils avisés pour ma compagne. 

Celle-ci vient de perdre ses grands-parents, d’un âge très avancé.
Ces derniers possédait une maison 3 façades en région Liégeoise et d’une certaine somme d’argent en banque.



Nous nous posons les question suivante :



1 / Racheter la maison familiale, y faire des travaux, afin de la mettre en location. 

La maison, en estimant à 50k€ les travaux dedans, devrait lui couter 65k€ (en ayant déduit son héritage, bien entendu).
L’avantage serait qu’elle ne doivent pas payer de frais de notaire, « uniquement » les frais de successions.



Avantages : Pas de frais de notaire, coût faible (65k estimé), maison rénové, loyer estimé 800€


Inconvénients : Electricité à refaire, châssis, cuisine, SDB + rafraîchissement  Durée ? 1 an ? Sans loyers.



2 / La revendre et acheter une immeuble de rapport à la place ? (Prêt à louer)


Son patrimoine devrait lui permettre d’acheter un IDR de +- 250k€, en 20 ans.



Avantage : IDR prêt à louer immédiatement


Inconvénients : Avec un si faible budget, les IDR à Liège sont peu nombreux et ceux existants … Moyens, au mieux.



Mon idée actuelle est de racheter la maison de ses grands-parents, y réaliser les travaux, faire un PH sur 7 ans ( 720€/mois) ou sur 10 ans (450€/mois) et à la fin de ce PH, acheter un IDR, avec les économies réalisées grâce au premier investissement.



Je m’excuse si mes explications sont floues et/ou redondantes.



Je reste éventuellement disponible pour éclaircir certains points.



Merci d’avances à ceux qui prendront la peine de nous répondre.



Belle journée et belle vacances à tous.




 big_smile


L'échec est une réussite en cours.
Albert Einstein

Hors ligne

Himura
Pimonaute incurable
Lieu : Liège
Inscription : 05-06-2013
Messages : 3 428

Re : Questions d'investissement

grmff a écrit :
Himura a écrit :
GT a écrit :
Bim a écrit :

Pour avoir déjà refait et adapté des parties d'installations électrique en respectant les normes, ce n'est en effet pas une tâche insurmontable. Pour commencer, la lecture des brochures de vulgarisation du RGIE faites par vinçotte ou btv vous aideront à appréhender les choses de façon générale. Ensuite, quelques consultations de sources plus techniques et plus précises vous aiderons pour les détails. Il y a aussi d'excellents tuto faits par des pros sur youtube qui expliquent bien certains aspects techniques.
Je me suis toujours débrouillé comme cela et en me rappelant des notions vues en cours de physique. Mes installations sont toutes agréées.

En ce qui me concerne cette tâche est insurmontable.
Mais peu importe qu'elle soit insurmontable ou non dans mon chef, ce qui importe c'est la situation de Jeremy.

Le sujet semble effectivement avoir donné à chacun l'envie de faire part de ses propres réalisations. big_smile
(Je me retiens, je me retiens roll )

Mais ne vous retenez pas. Le forum n'est-il pas le lieu par excellence de partage d'expérience qui pourraient en inspirer d'autres?


Je ne me suis pas retenu. Il me semble avoir été le premier à mentionner les fascicules synthétisés de Vinçotte et autres, si l'envie et la connaissance du sujet touchaient Jeremy.

Je ne vois par contre pas l'intérêt pour lui que je mette en avant mes propres réalisations ou mes propres compétences.
Chaque installation et situation est différente, et ça reste un domaine qu'il faut prendre avec précaution. J'ai rarement visiter des maisons avec des installations proprement réalisées - quand bien même leur propriétaire bricoleur en était fier.

Si Jeremy venait à poser des questions plus techniques, ça serait avec plaisir, mais on n'en est pas là.

Hors ligne

panchito
Pimonaute non modérable
Inscription : 19-06-2012
Messages : 8 598

Re : Questions d'investissement

Grmff a écrit :

C'est aussi une raison pour laquelle le "haut de gamme" est plus cher...

C'est vrai aussi que si j'avais gardé le nombre de prises que j'avais dans la cuisine (et dans les autres pièces) dans le bien qui datait de 1957, je pense que le montant du loyer serait descendu vertigineusement. Comme c'est une villa 5 chambres avec 2 salle de bains dans un quartier huppé du Hainaut, c'est clair que ce n'est pas pour un célibataire et que beaucoup de membres de la famille veulent Internet et la TV dans leur chambre. Et dans la cuisine...

Mais effectivement tout se loue...à des prix qui sont fonction de la "qualité" de votre rénovation.

Hors ligne

Bim
Pimonaute bavard
Inscription : 09-10-2018
Messages : 212

Re : Questions d'investissement

panchito a écrit :
Grmff a écrit :

C'est aussi une raison pour laquelle le "haut de gamme" est plus cher...

C'est vrai aussi que si j'avais gardé le nombre de prises que j'avais dans la cuisine (et dans les autres pièces) dans le bien qui datait de 1957, je pense que le montant du loyer serait descendu vertigineusement. Comme c'est une villa 5 chambres avec 2 salle de bains dans un quartier huppé du Hainaut, c'est clair que ce n'est pas pour un célibataire et que beaucoup de membres de la famille veulent Internet et la TV dans leur chambre. Et dans la cuisine...

Mais effectivement tout se loue...à des prix qui sont fonction de la "qualité" de votre rénovation.

Les prestations offertes par le bien sont à considérer comme un tout, dont l'installation électrique et ses équipements font partie. L'ensemble doit être cohérent. Il est clair qu'une villa avec finitions luxueuses, piscine, jacuzzi, cuisine et SDB hyperéquipées et co. avec une installation électrique non adaptée au style de vie actuel de personnes aisées habitant dans des quartiers huppés (sans caricature  big_smile ), ça refroidira des candidats locataires à la recherche de ce type de biens...

Par contre, louer un bien moyen gamme à une clientèle de locataires "type monsieur tout le monde" où l'installation électrique comprend certains réseaux sans prise de terre, où la cuisine ne comporte pas 20 prises accessibles depuis le plan de travail et où le salon ne comporte pas 20 prises pour installer un home cinéma dernier cri, ne posera aucun problème pour trouver preneur.

Tout est question de cohérence par rapport à la gamme et au segment visé (bonjour les cours de marketing !).
Pour continuer dans la caricature :
Autant la première catégorie de locataires risque de vous râler dessus lorsqu'ils brancheront trop d'appareils simultanément sur un réseau, tirant ainsi une intensité de courant supérieure à celle supportée par ce réseau, déclenchant le fusible... Hors de question de brancher un multiprise à partir d'un autre réseau, trop moche d'avoir un câble qui passe sur le magnifique parquet en chêne massif !
Autant la deuxième catégorie se débrouillera avec une allonge ou un multiprise et sera enchantée....

Dernière modification par Bim (03-08-2020 17:02:28)

Hors ligne

panchito
Pimonaute non modérable
Inscription : 19-06-2012
Messages : 8 598

Re : Questions d'investissement

@BIM, je suis entièrement d'accord à vous.

C'est pour cela que je voulais connaître le périmètre exact des travaux de rénovation envisagés par la femme de Jeremy, le type de locataires recherchés, le quartier etc...
Voici les très maigres données dont nous disposons via son mari:

Jeremy a écrit :

Nous nous posons les question suivante :



1 / Racheter la maison familiale, y faire des travaux, afin de la mettre en location. 

La maison, en estimant à 50k€ les travaux dedans, devrait lui couter 65k€ (en ayant déduit son héritage, bien entendu).
L’avantage serait qu’elle ne doivent pas payer de frais de notaire, « uniquement » les frais de successions.



Avantages : Pas de frais de notaire, coût faible (65k estimé), maison rénové, loyer estimé 800€


Inconvénients : Electricité à refaire, châssis, cuisine, SDB + rafraîchissement  Durée ? 1 an ? Sans loyers

Je pense que si la maison est en indivision actuellement, et que Madame veut racheter sa part, il y aura des frais de notaire en plus des droits de succession. Ou bien est-elle la seule héritière? Non parce qu'alors Jeremy n'aura pas parlé d'un rachat de part.

Je pense que pour une maison de 70m² (une maison 2 façades? Sans garage ni jardin? Combien de chambres? En ville? A la campagne?) demander un loyer de 800€ est excessif surtout si on ne connait pas le niveau de rénovation que la femme de Jeremy souhaite obtenir.

C'est comme pour estimer la durée, comment pouvons-nous le conseiller sans savoir:
- la liste exacte des travaux
- s'il compte effectuer lui-même une partie des travaux
- s'il compte engager un architecte ou un entrepreneur général qui va coordonner tous les corps de métier
- s'il va effectuer ces supervisions lui-même en passant tous les jours sur le chantier
- s'il travaille à temps plein, ou s'il a le temps d'effectuer tous ces suivis lui-même ainsi que la coordination de tous ces corps de métier


J'ai donné plusieurs exemples pour savoir où la femme de Jeremy voulait placer le curseur. Mais elle ne nous a pas encore répondu, Jeremy non plus...

Hors ligne

Jeremy
Pimonaute assidu
Lieu : Liège
Inscription : 14-07-2020
Messages : 76

Re : Questions d'investissement

Bonsoir à tous, et toute, ma chère Panchita.

Ce fil à bien vécu les quelques jours où je n'ai pas su venir (retour de vacances...)

Je vous remercie tous pour vos réaction, ainsi que Panchito qui à su modérer ses propos, pour une fois. wink

Je vais essayer de répondre à tout le monde, je m'excuse si j'oublie certaines personnes.

grmff a écrit :
Jeremy a écrit :
Bim a écrit :
panchito a écrit :

D'abord il faut refaire toute l'électricité. Car depuis les années 60, elle est surement bien loin d'être conforme...

Si rien n'a été fait depuis cette date, il faut probablement changer tous les fils, et donc ouvrir sols, murs et plafonds...

Ceci est fort spéculatif sans connaître les motifs de non-conformité.
Quand vous avez une installation ou partie d'installation électrique qui date d'avant 1981, les normes du RGIE sont différentes de celles des installations actuelles. Certaines choses ne sont pas demandées et ne peuvent pas être imposées pour une installation/partie d'installation d'avant 1981. Par exemple, certains réseaux peuvent rester sans prise de terre alors que pour une installation récente il faut la terre partout. Le rapport de contrôle mentionne les points sur lesquels une mise en conformité est obligatoire en tenant compte de l'âge de l'installation.

Il ne faut non plus nécessairement casser murs, sols et plafonds. Une installation électrique/partie d'installation peut se faire en apparent. Cela vous épargne tous les saignées, fait gagner du temps et de l'argent. Si c'est bien fait, ça peut même très correct point de vue esthétique.

Merci pour les précision Bim

Si ces précisions, parfaitement correctes, vous sont utiles, je suppose que la lecture d'un forum tel que Bricozone vous sera également une mine d'inspiration et d'information. Ces informations seront évidemment plus axées sur la technique et sur la rénovation de la maison des parents de votre compagne. Pas tellement sur le côté "investissement".

Je vais allez jeter un coup d'oeil, par curiosité, malheureusement je souffre du même problème que vous... Nous avons tout deux Quatres mains gauches big_smile

GT a écrit :

La lecture des prescriptions particulières relatives aux installations électriques existantes reprises dans le lien suivant ( pages 239 et suivantes) pourrait être utile

https://economie.fgov.be/fr/file/83554/ … n=pqw9O1tN

Merci pour toutes les précisions technique et mentions légales.

libra a écrit :
Himura a écrit :

Avec une connaissance de base de l'électricité, un bon bricoleur - attentif - sera à même de modifier son installation facilement.

En 1997, j'ai refait toute l'installation électrique d'un immeuble de 8 appartements. Lors du contrôle, c'est passé comme une lettre à la poste. L'électricité c'est mettre deux bons fils ensemble; pas plus. Le seul problème que j'ai eu c'était avec un inverseur Legrand. Cependant, je n'ai pas eu des difficultés avec un inverseur Niko.

Félicitations, à vous et tous les autres intervenants qui ont retapés leur bien eux-mêmes leurs bien, j'en suis tout à fait incapables ...

Bim a écrit :
panchito a écrit :
Grmff a écrit :

C'est aussi une raison pour laquelle le "haut de gamme" est plus cher...

C'est vrai aussi que si j'avais gardé le nombre de prises que j'avais dans la cuisine (et dans les autres pièces) dans le bien qui datait de 1957, je pense que le montant du loyer serait descendu vertigineusement. Comme c'est une villa 5 chambres avec 2 salle de bains dans un quartier huppé du Hainaut, c'est clair que ce n'est pas pour un célibataire et que beaucoup de membres de la famille veulent Internet et la TV dans leur chambre. Et dans la cuisine...

Mais effectivement tout se loue...à des prix qui sont fonction de la "qualité" de votre rénovation.

Les prestations offertes par le bien sont à considérer comme un tout, dont l'installation électrique et ses équipements font partie. L'ensemble doit être cohérent. Il est clair qu'une villa avec finitions luxueuses, piscine, jacuzzi, cuisine et SDB hyperéquipées et co. avec une installation électrique non adaptée au style de vie actuel de personnes aisées habitant dans des quartiers huppés (sans caricature  big_smile ), ça refroidira des candidats locataires à la recherche de ce type de biens...

Par contre, louer un bien moyen gamme à une clientèle de locataires "type monsieur tout le monde" où l'installation électrique comprend certains réseaux sans prise de terre, où la cuisine ne comporte pas 20 prises accessibles depuis le plan de travail et où le salon ne comporte pas 20 prises pour installer un home cinéma dernier cri, ne posera aucun problème pour trouver preneur.

Tout est question de cohérence par rapport à la gamme et au segment visé (bonjour les cours de marketing !).
Pour continuer dans la caricature :
Autant la première catégorie de locataires risque de vous râler dessus lorsqu'ils brancheront trop d'appareils simultanément sur un réseau, tirant ainsi une intensité de courant supérieure à celle supportée par ce réseau, déclenchant le fusible... Hors de question de brancher un multiprise à partir d'un autre réseau, trop moche d'avoir un câble qui passe sur le magnifique parquet en chêne massif !
Autant la deuxième catégorie se débrouillera avec une allonge ou un multiprise et sera enchantée....

Excellent argumentaire, j'ai bien aimé le passage avec la 2eme catégorie qui utilisera un multiprise et qui en sera enchanté wink


L'échec est une réussite en cours.
Albert Einstein

Hors ligne

Jeremy
Pimonaute assidu
Lieu : Liège
Inscription : 14-07-2020
Messages : 76

Re : Questions d'investissement

Et enfin, the last but not the least ... Très chère Panchito.

panchito a écrit :

@BIM, je suis entièrement d'accord à vous.

C'est pour cela que je voulais connaître le périmètre exact des travaux de rénovation envisagés par la femme de Jeremy, le type de locataires recherchés, le quartier etc...
Voici les très maigres données dont nous disposons via son mari:

Jeremy a écrit :

Nous nous posons les question suivante :



1 / Racheter la maison familiale, y faire des travaux, afin de la mettre en location. 

La maison, en estimant à 50k€ les travaux dedans, devrait lui couter 65k€ (en ayant déduit son héritage, bien entendu).
L’avantage serait qu’elle ne doivent pas payer de frais de notaire, « uniquement » les frais de successions.



Avantages : Pas de frais de notaire, coût faible (65k estimé), maison rénové, loyer estimé 800€


Inconvénients : Electricité à refaire, châssis, cuisine, SDB + rafraîchissement  Durée ? 1 an ? Sans loyers

Je pense que si la maison est en indivision actuellement, et que Madame veut racheter sa part, il y aura des frais de notaire en plus des droits de succession. Ou bien est-elle la seule héritière? Non parce qu'alors Jeremy n'aura pas parlé d'un rachat de part.

Je pense que pour une maison de 70m² (une maison 2 façades? Sans garage ni jardin? Combien de chambres? En ville? A la campagne?) demander un loyer de 800€ est excessif surtout si on ne connait pas le niveau de rénovation que la femme de Jeremy souhaite obtenir.

C'est comme pour estimer la durée, comment pouvons-nous le conseiller sans savoir:
- la liste exacte des travaux
- s'il compte effectuer lui-même une partie des travaux
- s'il compte engager un architecte ou un entrepreneur général qui va coordonner tous les corps de métier
- s'il va effectuer ces supervisions lui-même en passant tous les jours sur le chantier
- s'il travaille à temps plein, ou s'il a le temps d'effectuer tous ces suivis lui-même ainsi que la coordination de tous ces corps de métier


J'ai donné plusieurs exemples pour savoir où la femme de Jeremy voulait placer le curseur. Mais elle ne nous a pas encore répondu, Jeremy non plus...

Ma chère, je vais tenter de répondre à vos nombreuses questions, mais posés relativement agréablement.

La maison appartient aux 2 soeurs, ma femme va racheter la part de sa soeur, pas de frais de notaires hormis les frais de successions.

Maison 3 façades, garages, jardin, situé au calme en périphérie liégeoise dans une rue charmante.

La liste des travaux : Electricité, châssis, nouvelle cuisine, transformation d'un bureau en SDB, pose de revêtement au sol de type vinyl effet parquet au Rez, et sans doutes du quickstep à l'étage.

Je compte engager une société de rénovation générale, qui coordonnera le tout.

Vous avez une idée plus précise d'où nous voulons placer le curseur ?

J'ai pris plusieurs RDV afin de réaliser des devis.

Belle soirée à toutes et tous.


L'échec est une réussite en cours.
Albert Einstein

Hors ligne

panchito
Pimonaute non modérable
Inscription : 19-06-2012
Messages : 8 598

Re : Questions d'investissement

Jeremy a écrit :

j'ai bien aimé le passage avec la 2eme catégorie qui utilisera un multiprise et qui en sera enchanté

Mais qui risque de mettre le feu à votre bien et de le réduire en cendres!

Voir ici

Et ici

Hors ligne

panchito
Pimonaute non modérable
Inscription : 19-06-2012
Messages : 8 598

Re : Questions d'investissement

Jeremy a écrit :

J'ai pris plusieurs RDV afin de réaliser des devis.

Merci de suivre mon conseil!

Hors ligne

Jeremy
Pimonaute assidu
Lieu : Liège
Inscription : 14-07-2020
Messages : 76

Re : Questions d'investissement

panchito a écrit :
Jeremy a écrit :

J'ai pris plusieurs RDV afin de réaliser des devis.

Merci de suivre mon conseil!

Je suis peut-être un investisseur en herbe mais je ne suis pas un imbécile.
Je fais toujours plusieurs devis et je ne prends jamais le moins cher ni me plus cher, la coût juste se trouvant toujours quelque part entre les 2 extrêmes...


L'échec est une réussite en cours.
Albert Einstein

Hors ligne

Bim
Pimonaute bavard
Inscription : 09-10-2018
Messages : 212

Re : Questions d'investissement

panchito a écrit :
Jeremy a écrit :

j'ai bien aimé le passage avec la 2eme catégorie qui utilisera un multiprise et qui en sera enchanté

Mais qui risque de mettre le feu à votre bien et de le réduire en cendres!

Voir ici

Et ici

Ceci suppose bien-sûr que :
1. les occupants utilisent correctement un multiprise sans dépasser la puissance supportée par celui-ci
2. L'installation électrique derrière est conforme et sûre (présence du différentiel et du fusible adapté à la puissance supportée par les fils)

En général, un multiprise tolère une puissance max de 3500 Watts, ce qui correspond à une intensité de 16 ampères (sur du 220 Volts).
Pour les réseaux de prises électriques, il est obligatoire du mettre du fil de section 2,5 mm2 qui permet une puissance max de 4400 W, ce qui correspondant à une intensité de 20 ampères max. Dans certains cas, si le réseau est protégé par un fusible de 20 A et que le multiprise branché dessus ne tolère que du 16 A, il peut y avoir une surcharge locale du multiprise qui peut effectivement constituer un risque d'incendie...
A noter que certains multiprises disposent de leur propre fusible pour éviter ce problème.

En tant que bailleur, si votre installation électrique est agréée, l'incendie provoqué par le mauvais usage d'un multiprise sera de la responsabilité de l'usager, c-à-d du locataire. Ce sera donc son assurance incendie qui interviendra, encore faut-il qu'il soit correctement assuré. (Il existe des assurances incendie pour propriétaire non-occupant avec abandon de recours, un peu plus chères, mais qui vous permettent d'être indemnisé si le locataire est mal assuré).

Bref, un multiprise c'est génial, mais il faut l'utiliser correctement smile

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 18 930
Site Web

Re : Questions d'investissement

A noter aussi que les puissances admissibles sur les appareils, multiprises, prises, interrupteurs etc sont des puissances pour les fusibles. Si vous avez un disjoncteur, vous passez à la gamme au dessus.

En clair, un multiprise 3600W, c'est ok pour un fusible de 16A ou un disjoncteur de 20A....
(Cela m'a été dit suf bricozone. Je ne connais pas la base legale)

En ligne

Aime ce post :

Bim

Himura
Pimonaute incurable
Lieu : Liège
Inscription : 05-06-2013
Messages : 3 428

Re : Questions d'investissement

grmff a écrit :

A noter aussi que les puissances admissibles sur les appareils, multiprises, prises, interrupteurs etc sont des puissances pour les fusibles. Si vous avez un disjoncteur, vous passez à la gamme au dessus.

En clair, un multiprise 3600W, c'est ok pour un fusible de 16A ou un disjoncteur de 20A....
(Cela m'a été dit suf bricozone. Je ne connais pas la base legale)


C'est une validation pratico-technique, mais pas normée telle quelle.

Les fusibles ne tiennent pas compte d'une coupure thermique, mais des disjoncteurs (type C) bien. En conséquence, s'il y a surchauffe sur le câblage, un disjoncteur devrait "sauter", là où un fusible ne repérera que la surtension.


Cela dit, je trouve tout de même que c'est un jeu dangereux. Les multiprises doivent être utilisées très précautionneusement et avec partimonie.
Malheureusement, on les rencontre plus souvent en série, sur le même circuit électrique... et ça : pas bon.

Hors ligne

Aiment ce post :
Bim
Pimonaute bavard
Inscription : 09-10-2018
Messages : 212

Re : Questions d'investissement

En effet, les disjoncteurs apportent une sécurité supplémentaire par rapport aux simples fusibles quant aux déperditions thermiques. J'avais simplifié l'explication. Il faut toujours être vigilant quand on branche des multiprises sur des anciennes installations où les réseaux sont protégés par des fusibles et non des disjoncteurs.
Egalement, ne pas lésiner sur la qualité du multiprise. Quand je dois brancher beaucoup d'appareils, je prends toujours un multiprise haut de gamme avec disjoncteur intégré qui apporte une sécurité supplémentaire.

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 18 930
Site Web

Re : Questions d'investissement

Les fusibles doivent être évités. Il y aura toujours un locataire fou pour ponter un fusible qui a fondu... et adieu la sécurité...

En ligne

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 13 469
Site Web

Re : Questions d'investissement

Le premier qui remarque qu’on a dévié du sujet de départ est autorisé à me faire signe...


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
Propriétés Immobilières

--------------------
Ce n'est pas parce que l'erreur se propage qu'elle devient vérité. (Ghandi)

Hors ligne

Aime ce post :
Jeremy
Pimonaute assidu
Lieu : Liège
Inscription : 14-07-2020
Messages : 76

Re : Questions d'investissement

PIM a écrit :

Le premier qui remarque qu’on a dévié du sujet de départ est autorisé à me faire signe...

Ils ont déviés c'est sûr mais ce qu'ils expliquent est très intéressant, donc ça me dérange pas de continuer.

Quand à mes futures questions, elles arriveront bientôt


L'échec est une réussite en cours.
Albert Einstein

Hors ligne

panchito
Pimonaute non modérable
Inscription : 19-06-2012
Messages : 8 598

Re : Questions d'investissement

Non, je ne trouve pas qu'il y a déviation.

Le noeud du problème était de savoir si cela valait la peine d'investir pour disposer d'une installation électrique moderne et non pas juste le strict minimum pour mettre aux normes une installation qui date de plus de 60 ans...époque où l'on se contentait d'une ou 2 prises par exemple par pièce...

Bim a écrit :

Egalement, ne pas lésiner sur la qualité du multiprise. Quand je dois brancher beaucoup d'appareils, je prends toujours un multiprise haut de gamme avec disjoncteur intégré qui apporte une sécurité supplémentaire.

Bim est un locataire modèle mais je pense qu'il s'agit d'une exception....

Hors ligne

Bim
Pimonaute bavard
Inscription : 09-10-2018
Messages : 212

Re : Questions d'investissement

panchito a écrit :

Bim est un locataire modèle mais je pense qu'il s'agit d'une exception....

Merci du compliment ! Mais je pratique cela indépendamment du fait d'être locataire ou propriétaire... Je suis juste prudent avec l'électricité smile

Hors ligne

Jeremy
Pimonaute assidu
Lieu : Liège
Inscription : 14-07-2020
Messages : 76

Re : Questions d'investissement

Revenons à nous moutons.

J'ai eu un premier entrepreneur qui est venu pour un devis, que j'aurai sous 14 jours, je lui ai demandé un premier devis à la louche qui est inférieur à l'estimation de l'agent Immo mais attention, hors travaux d'électricité, il préfère revenir avec son électricien afin de peaufiné le devis dans le cas où je souhaiterai travailler avec lui. Rénovation de type home staging, bon ressenti par rapport à la société.
Je compte faire faire 2 autres devis afin de comparer, et si le delta est important, encore d'autres.

Ce qui m'intéresse, c'est plutôt le côté financier des choses.

Ma compagne à la chance d'avoir un peu de liquidités derrière elle et j'aimerai qu'elle en garde.

Donc, passage par un emprunt.

Mon banquier actuel, avec qui je travail pour mon premier bien, essaie, je penses, de m'enfumer. Je m'explique.

J'aimerai emprunter (je parle en Je, mais je parle au nom de ma femme, c'est plus facile pour la compréhension big_smile ) uniquement le montant des travaux, avec une durée la plus longue possible afin de diminuer les mensualités et d'augmenter le cash flow positif (CF+) de ma femme.
Idéalement, j'aimerai faire un emprunt hypothécaire de 120k€ (Part de sa soeur + travaux) - 70k d'apport afin de réduire au maximum le taux. Mon banquier, appelons le Gripsou, me dit qu'il n'est pas intéressant de souscrire un PH car trop de frais (+-4k€ sur cette opération) par rapport à un crédit personnel tellement simple et rapide, mais à un taux de... 3.5%. Les mensualités seront les mêmes voir légérement plus basses me dit-il.

Donc j'ai pris RDV dans une banque avec laquelle on a déjà eu à faire et où le banquier est beaucoup plus à l'écoute, suite demain.

Beau dimanche caniculaire.


L'échec est une réussite en cours.
Albert Einstein

Hors ligne

Himura
Pimonaute incurable
Lieu : Liège
Inscription : 05-06-2013
Messages : 3 428

Re : Questions d'investissement

Jeremy a écrit :

Mon banquier actuel, avec qui je travail pour mon premier bien, essaie, je penses, de m'enfumer. Je m'explique.

J'aimerai emprunter (je parle en Je, mais je parle au nom de ma femme, c'est plus facile pour la compréhension big_smile ) uniquement le montant des travaux, avec une durée la plus longue possible afin de diminuer les mensualités et d'augmenter le cash flow positif (CF+) de ma femme.
Idéalement, j'aimerai faire un emprunt hypothécaire de 120k€ (Part de sa soeur + travaux) - 70k d'apport afin de réduire au maximum le taux. Mon banquier, appelons le Gripsou, me dit qu'il n'est pas intéressant de souscrire un PH car trop de frais (+-4k€ sur cette opération) par rapport à un crédit personnel tellement simple et rapide, mais à un taux de... 3.5%. Les mensualités seront les mêmes voir légérement plus basses me dit-il.

Donc j'ai pris RDV dans une banque avec laquelle on a déjà eu à faire et où le banquier est beaucoup plus à l'écoute, suite demain.

Beau dimanche caniculaire.


L'avantage avec les crédits et les banquiers, c'est que tout ce qu'ils peuvent vous dire (hors invest) peut se calculer et se vérifier.
Dans votre cas, c'est assez simple à voir : faites les 2 simulations, et comparez les coûts totaux.

Votre banquier n'a pas forcément tort. C'est d'ailleurs des cas assez réguliers.
Un CH implique presque automatiquement une série d'obligations et frais annexes (enregistrement notarié bien sûr, mais aussi assurance, ou obligation de compte, etc.). Alors qu'un crédit personnel (type "travaux") n'implique presque aucune obligation annexe.

Comparez en "coût total", simplement.

Hors ligne

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres