[h1_forum_fluxbb] 2017-03-22T11:29:16+00:00

forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



Location et CPAS: mes petites histoires...

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 26-05-2004
Messages : 15 782
Site Web

Location et CPAS: mes petites histoires...

Bonjour

Je me fends d'un sujet spécial, où je vais vous relater mes aventures avec les CPAS.

Pour rappel, la loi prévoit que le CPAS doit donner une garantie locative au bénéficiaire s'il est en état de besoin. Ou quelque chose comme cela. Je n'ai trouvé aucune spécification particulière, aucune norme... c'est donc l'arbitraire le plus absolu en la matière.

La loi prévoit cependant que le CPAS est tenu de répondre endéans le mois.

La loi prévoit que la garantie locative sert à garantir les obligations du locataire. Il ne limite pas ces obligations. Mais de nombreux CPAS limite la garantie aux dégats locatifs. C'est limite (à mon avis illégal et peut être remis en cause par le bénéficiaire), mais le propriétaire ne peut pas se plaindre si il le savait avant.


Mes expériences:
=========================================
Du côté flamand:
Décisions prises en deux heures directement par l'assistant une fois que le candidat répond aux conditions que le CPAS a fixé. Ils parlent français ou font tous les efforts possibles, et sont fort efficaces. Pour toute somme due sans soucis.

Anderlues:
Eviter. Ils limitent la garantie aux dégâts locatifs. J'ai pas été voir plus loin, mais ils m'ont précisé qu'il n'y avait pas d'exception.

Bièvre: Des escrocs à l'époque. Ils n'ont pas prévenus AVANT que la garantie locative serait limitée aux dégâts locatifs. Ils m'ont donc volé 150€ de ma garantie. Je ne sais plus en combien de temps ils avaient pris une décision, mais je ne travaillerai plus jamais avec ces gens-là.

Binche
Eviter: 2 mois de caution max et caution limitée aux dégâts locatifs uniquement
Je n'ai pas creusé plus, mais en plus, la garantie ne serait accordée qu'une fois qu'ils ont le bail et l'état des lieux...
Aucune idée des délais non plus, je me suis arrêté à "dégâts locatifs uniquement"

Carnières
N'acceptent pas les conditions normales (3 mois pour toute somme due). Donc non. (Fait partie de Morlanwez)

Charleroi:
La procédure a évolué au fil des ans. Evidemment.
Actuellement, garantie Belfius pour toute somme due (sauf frais judiciaire)
Acceptent 3 mois de garantie. Acceptent de payer le premier mois aussi, en extra, avec récupération sur les allocations du bénéficiaire.
Donnent un formulaire à remplir par le propriétaire.
Font visiter le logement dans un délai assez court actuellement (une semaine environ)
Prennent une décision et la délivrent en 3 semaine environ.
Dans le passé, cela a pris jusqu'à 6 semaines entre le moment où le document est remplis par le propriétaire et où la décision est rendue au bénéficiaire.

Là où cela cloche, c'est que certains assistants sociaux, lors de la sortie, font faire marche arrière à leur bénéficiaire, et leur font se dédire de leur signature. J'ai personnellement dû aller au procès contre le CPAS pour récupérer mes sous et frais de procédure. Et ils ne répondent actuellement pas et ne payent donc pas non plus. Je pense que je vais demander à mon huissier de procéder.

Les travailleurs sociaux ne sont pas de mauvaise composition, mais le système fonctionne globalement mal: les flamands y arrivent en 2h. Il faut 3 à 6 semaines aux wallons. J'ai honte.

Depuis fin 2016, ils forcent pratiquement le propriétaire à ester en justice contre le locataire, même si le locataire marque son accord pour une libération de garantie locative pour le propriétaire.

La garantie du Cpas de Charleroi a donc de tel inconvénient actuellement qu'il devient idiot de l'accepter. Personnellement, j'ai décidé de ne plus l'accepter. C'est sans doute ce qu'ils recherchent. Su ce point, ils ont gagné.

Chatelet:
Eviter. Ils ne donnent pas la garantie pour toute somme due. Ils font croire au téléphone qu'il n'y a pas de problème, qu'on eput demander la garantie pour toute somme due. Mais en pratique, ils m'ont toujours refusé la garantie pour des prétextes irrelevants.

Chimay
Assez souples. Verseraient l'argent de la garantie et du premier mois en direct sur le compte du propriétaire.

Courcelles:
Ont donné une garantie de 3 mois pour toute somme due, avec engagement de principe par mail en 5 jours ouvrable. Très efficace.

Fleurus:
Ont donné une garantie de 3 mois pour toute somme due et premier loyer, avec engagement de principe par mail en quasi instantanné. Et loyer arrivé sur compte en moins d'une semaine. Très très efficace.

Florennes:
Eviter. Ils ne donnent pas la garantie pour toute somme due. (Belfius)

Fontaine-l'Eveque
Limité à deux mois. Ceci dit, ils ont répondu lundi matin vers 10h par téléphone à mon mail du week-end. Assez réactif donc. Mais, je me suis arrêté au deux mois. Je ne travaillerai pas avec eux.

Montignies-le-Tilleul:
A priori, ne donnent pas la garantie pour toute somme due. En outre, ils ont une procédure à la noix qui permet sur papier au CPAS de refuser la garantie sur des critères inconnus une fois que le bénéficiaire est dedans.

En pratique, si on refuse le logement, ils changent d'avis et adaptent leur procédure. M'ont annoncé que la procédure allait être clarifiée. Sont à priori de bonne foi et fort efficaces

Namur
(Expérience de Chris-Namur - 5/11/2012)
Voici quelques infos reçues du CPAS de Namur par téléphone sur leur garantie locative:
- garantie bancaire Belfius équivalent à maximum 2 mois de loyer
- la garantie est sur toutes sommes dûes
- la décision est prise en 2 ou 3 jours car ils ne veulent pas perdre d'"opportunités" dans la région
-la restitution de la garantie se fait dans un délai de ~1 mois

Morlanwez
Voir Carnières...

St Ghislain:
Versent la garantie sur le compte du proprio sans aucune vérification et sans se poser de question. Assez efficace, mais complètement illégal...

Schaerbeek
(Multiples sources)
A éviter absolument...
D'un autre côté, c'est le seul CPAS que je connaisse qui a une décision qui ne pénalise pas le propriétaire par des délais infernaux: la décision est prise avant.... Donc, Zéro attente.


Grmf!
----------------
Si vous pensez avoir tout compris de l'immobilier,
c'est qu'on vous l'a mal expliqué.

Hors ligne

Aime ce post :
grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 26-05-2004
Messages : 15 782
Site Web

Re : Location et CPAS: mes petites histoires...

Update pour Courcelles:
Accordent ce que la loi prévoit, soit 3 mois pour toute somme due, décision prise tous les mardis (avant, c'était tous les 15 jours)
En plus, ils sont sympas!


Grmf!
----------------
Si vous pensez avoir tout compris de l'immobilier,
c'est qu'on vous l'a mal expliqué.

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 26-05-2004
Messages : 15 782
Site Web

Re : Location et CPAS: mes petites histoires...

Update pour Florennes:
Génial!!! Ils prennent une décision anticipée. C'est le PREMIER Cpas Wallon à avoir compris qu'une décision anticipée était positive!
Par ailleurs, ils imposent à leur allocataire de faire une épargne afin de constituer cette garantie avant même de commencer à chercher! Bref, enfin une procédure adaptée à ceux qui ont besoin de la garantie locative.

Par contre, limitent à deux mois et uniquement pour dégâts locatifs.

Et je vais rajouter: les AS ne savent pas de quoi ils causent, et ne connaissent pas la différence "toute somme due" et "uniquement pour les dégâts locatifs". C'est seulement quand on creuse un peu qu'on a toutes les explications.

En plus, ils ne travaillent pas par mail, mais uniquement par courrier.

Bref, complètement rétrograde et à côté de la plaque. Donc, toujours à éviter.


Grmf!
----------------
Si vous pensez avoir tout compris de l'immobilier,
c'est qu'on vous l'a mal expliqué.

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 26-05-2004
Messages : 15 782
Site Web

Re : Location et CPAS: mes petites histoires...

Update pour Fleurus, à qui j'avais envoyé une "mise en demeure" (voir mon message du 27/5 à 11h36)
Ils ont appliqué leur promesse et ont accordé la garantie comme promis, finalement.

Comme quoi, quand on esplique bien, on est parfois entendu...


Grmf!
----------------
Si vous pensez avoir tout compris de l'immobilier,
c'est qu'on vous l'a mal expliqué.

Hors ligne

CQFD
Pimonaute
Inscription : 28-05-2015
Messages : 4

Re : Location et CPAS: mes petites histoires...

Tout ce que je peux dire sur cette problématique c'est que les conditions supplétives émises par certains CPAS sont illégales, j'ai entendu certains Juges dire, et ce, face aux propriétaires complètement anéantis qu'ils leurs semblaient que les CPAS s'attribuaient des droits sur leur base politique.
Le problème c'est que les requête sont toujours introduites envers les locataires et non les cpas.
En terme juridique ; une garantie locative ou caution locative couvre toute somme due du chef de la location. au CPAS de nommer cette garantie sous un autre nom.
N'empêche que beaucoup de propriétaires connaissent leur jeu de dupe et n'accepte plus une garantie qui n'en n'a que le nom et non le respect des formes.
En ce qui me concerne mon organisme financier me pousse à ne plus accepter ce type de garantie qui n'est que virtuelle.
Je ne peux m'y soustraire au vu des remboursements hypothécaires et en plus nous ne sommes pas le centre public d'aide social, ce n'est pas notre mission.
La loi dit : 2 mois de garantie si constituée avant l'entrée dans les lieux par le locataire lui-même et limitée à 3 mois si constituée par un tiers ou si constituée après l'entrée dans les lieux.
Les locataires malveillants connaissent les lois ou sont bien conseillés.  un contrat c'est un contrat, si l'on prend le temps de le rédiger et de le signer c'est pour qu'il soit respecté autrement à quoi bon faire un contrat.
Un prop. doit toujours comprendre les malheurs des autres par contre dans l'autre sens je n'ai jamais lu d'article ou d'info m'indiquant qu'un locataire avait fait acte de bienfaisance vis à vis de son propriétaire.
Ou alors c'est arrivé un jour, mais dans ce cas informez-moi.
En bref, vous voulez tout changer n'accepter plus ces garanties virtuelles !

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 26-05-2004
Messages : 15 782
Site Web

Re : Location et CPAS: mes petites histoires...

CQFD a écrit :

Tout ce que je peux dire sur cette problématique c'est que les conditions supplétives émises par certains CPAS sont illégales, j'ai entendu certains Juges dire, et ce, face aux propriétaires complètement anéantis qu'ils leurs semblaient que les CPAS s'attribuaient des droits sur leur base politique.
Le problème c'est que les requête sont toujours introduites envers les locataires et non les cpas.

Ce n'est pas complètement vrai. Un juge m'a déjà dit "si vous ne saviez pas que c'était limité à toute somme due, déposez devant moi et vous aurez gain de cause.

A l'époque, je n'ai pas déposé. J'ai cru que je devrais y aller par voie d'huissier, donc d'avocat, avec tous les frais qui vont avec et que je ne retoucherais pas. Tout cela pour 135€ que je n'avais pas retouché. J'ai laissé tomber. Aujourd'hui, je ne laisserais plus tomber. Je sais que c'est très simple et pas cher de déposer en justice de paix, et j'en aurais fait une histoire de principe.

A noter que j'ai déjà poursuivi un Cpas, et que j'ai eu gain de cause sur toute la ligne. Il n'est pas difficile de battre un Cpas de mauvaise foi. Il y a juste que cela prend du temps et use les nerfs...


Grmf!
----------------
Si vous pensez avoir tout compris de l'immobilier,
c'est qu'on vous l'a mal expliqué.

Hors ligne

Erico
Pimonaute non modérable
Inscription : 04-10-2006
Messages : 5 476

Re : Location et CPAS: mes petites histoires...

J'ai loué une fois à un CPAS, à leur demande, dans une commune où ils cherchaient des biens à louer...connaissant assez bien les responsables du CPAS, je me suis dit que ça allait aller.
C'était un bien tout à fait nickel, remis à neuf, vaste et bien situé.
J'ai demandé un très bon loyer et l'ai obtenu sans discussion...il faut dire que la discussion se faisait avec une gamine de 20 ans fraîchement engagée. Les responsables ont cautionné.
Ce n'était pas un bail, mais une convention de location ou d'occupation si je me souviens bien. 3 ans, renouvelable.
Le CPAS y logeait des familles étrangères en attente de statut.
Pas de garantie locative mais un engagement écrit du CPAS de remplir toutes ses obligations, notamment de payer le loyer, même si à un moment le bien était vide...
Mes personnes de contact étaient 3 jeunes femmes peu expérimentées.
Première famille, souci, on chauffait au max, on vivait torse nu en plein hiver, on aérait parce qu'on fumait, après 3 mois tout l'appart était jaune et ils avaient enlevé un calorimètre. Je m'énerve un peu, le CPAS fait tout repeindre dès qu'ils partent, répare bien sûr à ses frais le calorimètre et d'autres familles se succèdent. Elles restaient au max entre 3 et 6 mois avec parfois un mois vide entre 2 familles..
Voyant quand même que le CPAS ne surveillait pas grand chose, on convient qu'une fois par mois je peux aller jeter un coup d'oeil et entre deux locations, je faisais un check up complet et si nécessaire je faisais moi même quelques petites réparations....car je m'étais rendu compte que le CPAS les faisait faire par la femme de ménage...Donc accord avec mes personnes de contact, j'avais les clés, dès que c'était vide, j'y allais, et faisait ce qu'il y avait à faire ( c'était chaque fois des babioles ) et elles ça les arrangeait je faisais en quelque sorte leur boulot.
Nouveau président de CPAS. Et je constate un problème sérieux que je ne pouvais ( et voulais ) pas réparer moi même et qui aurait pu avoir des conséquences importantes : meuble des lavabos dans la SDB qui bougeait et donc risque de fuites aux arrivées et aux sorties d'eau. Le bien était au premier étage et le rez en dessous aurait pu subir aussi le dégât des eaux
Je signale la chose aux jeunes femmes mais rien ne bouge, j'envoye donc un courrier recommandé au président.....en réponse, une lettre de sa part résiliant la convention, me reprochant entre autres d'être entré dans les lieux alors qu'ils n'étaient pas occupés ( alors que c'était un accord verbal avec ses employées )....nous étions dans la quatrième année, donc le première du renouvellement...je me renseigne à une amie notaire qui me dit qu'une convention on ne peut la résilier comme ça, qu'il doit la respecter jusqu'au bout, c à d encore 2 ans.
Je lui signale avoir consulté un avocat et qu'il n'était pas question de résilier avant la fin.
Le CPAS convient par courrier que j'ai raison et la convention continue .
Ils font la réparation et y logent encore des gens ( notamment une famille d'afghans qui un jour s'est taillée avec une partie des meubles et de l'électro ménager dont le CPAS avait équipé l'appartement... tongue )
Ils voulaient éviter aussi que ce problème devienne public  car ils avaient des difficultés à trouver des proprios prêts à leur louer des biens, et j'avais bien prévenu que si ça ne s'arrangerait pas j'en parlerais partout.
Et la dernière année, ils n'y ont logé personne, mais on continué à me payer mon bon loyer, cela pour éviter que de nouveaux problèmes surviennent avec ces familles qui étaient loin d'être des locataires de tout repos.
Ils ont demandé que ça reste entre nous, j'ai dit ok.
2 mois avant la fin de la location j'ai demandé à voir le bien, ai fait la liste de tout ce qu'il y avait à refaire et leur ai bien fait comprendre que si ce n'était pas remis en état nickel ben tout le monde saurait qu'ils avaient payé un an de loyer pour un bien vide.
Ils ont tout remis à neuf nickel !:P
Mais plus jamais une location avec un CPAS

Dernière modification par Erico (13-08-2015 08:39:12)


--------------------------------------------------------------------
N'aie pas peur d'avancer...crains seulement de t'arrèter.....

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 26-05-2004
Messages : 15 782
Site Web

Re : Location et CPAS: mes petites histoires...

Mais il ne faut pas confondre. Vous avez loué au Cpas qui mettait n'importe qui, n'importe comment, et à court terme  chaque coup. Les locataire ne connaissent pas le propriétaire. Pour eux, ils s'adressent à une grosse institution impersonnelle pleine de cash. Flouer un Cpas, ce n'est pas la même chose que faire du tort à une personne que vous connaissez, avec qui vous avez eu un réel contact. Il y a complète dépersonnalisation de la relation.

C'est évidemment complètement différent quand vous louez à une personne qui veut y loger sa famille, et qui vous demande personnellement de lui faire la faveur d'accepter la garantie du Cpas et de l'accepter elle, qui émarge au Cpas, et qui a eu 150 refus avant de vous avoir au bout du fil. Il y a tout de suite une relation qui est différente.

Dans un cas, la personne se sent un numéro et les dégâts sont fait "au Cpas" donc on s'en fout.

Dans un autre, la personne se rend compte de la chance qu'elle a de trouver quelqu'un qui est compréhensif. Cela met tout de suite un rapport humain. Elle vous raconte "son histoire": situation familiale, raison pour laquelle elle se retouve au Cpas, ou raison pour laquelle elle doit demander la garantie du Cpas.

Personnellement, c'est bien la raison pour laquelle je ne louerais jamais à une AIS ou un Cpas: la réaction des locataires n'est pas du tout la même...


Grmf!
----------------
Si vous pensez avoir tout compris de l'immobilier,
c'est qu'on vous l'a mal expliqué.

Hors ligne

Erico
Pimonaute non modérable
Inscription : 04-10-2006
Messages : 5 476

Re : Location et CPAS: mes petites histoires...

J'étais un propriétaire débutant quand j'ai signé avec eux.
J'ai appris de mon erreur

Et j'ai plus que bien limité les dégâts   wink


--------------------------------------------------------------------
N'aie pas peur d'avancer...crains seulement de t'arrèter.....

Hors ligne

rexou
Pimonaute non modérable
Lieu : bruxelles
Inscription : 21-03-2010
Messages : 6 367

Re : Location et CPAS: mes petites histoires...

grmff a écrit :

...
Dans un cas, la personne se sent un numéro et les dégâts sont fait "au Cpas" donc on s'en fout.

Dans un autre, la personne se rend compte de la chance qu'elle a de trouver quelqu'un qui est compréhensif. Cela met tout de suite un rapport humain. Elle vous raconte "son histoire": situation familiale, raison pour laquelle elle se retouve au Cpas, ou raison pour laquelle elle doit demander la garantie du Cpas.

Personnellement, c'est bien la raison pour laquelle je ne louerais jamais à une AIS ou un Cpas: la réaction des locataires n'est pas du tout la même...

D'un autre côté, une location faite directement au CPAS vous assure de la solvabilité du locataire, contrairement à une location à un allocataire social. La garantie (2 ou 3 mois) est loin de couvrir toutes les sommes qui pourraient être dues ! Dans le cas de la location d'un petit studio/chambre à petit prix et sommairement meublé, le risque est relativement faible ; si la location concerne un bien plus luxueux (et il en existe beaucoup) le bailleur est bien plus exposé à un risque d'impayés et/ou de dégâts couteux notamment.

Les locataires qui racontent leur histoire, c'est bien... parfois, cela tourne au récit du souci de la semaine qui justifie l'impossibilité de payer. C'est répétitif et récurrent et les retards s'accumulent. Le bailleur remplace vite l'AS du cpas...

D'autre part, dans le cas cité par Erico, le bailleur perd tout contrôle sur le choix de ses locataires. Dans un immeuble à appartements d'un certain niveau, cela peut aussi poser des soucis relationnels avec les voisins. (imaginez qu'en plus, ils possèdent des chiens ??? devil ) Mais le loyer et les dégâts éventuels seront payés.

Perso, je louerais volontiers à un cpas/ais une maison correcte, mais sans équipement luxueux ou trop coûteux, ou un kot dans un immeuble bon marché... mais pas un appartement dans un immeuble de luxe...


rexou

Hors ligne

Erico
Pimonaute non modérable
Inscription : 04-10-2006
Messages : 5 476

Re : Location et CPAS: mes petites histoires...

il s'agit d'un immeuble de rapport normal, qui avait été entièrement rénové, mais pas de manière luxueuse, mais de manière correcte avec tout le confort moderne c'est à dire cuisine entièrement équipée et belle SDB.

mais même si je ne le referais plus, j'avais en louant en direct au CPAS des certitudes de solvabilité et pour moi c'était important

mais il a fallu que je discute sec

d'autres personnes de la commune, plus gentilles que moi, ce sont, je le sais, faites un peu entuber par ce même CPAS

et de toutes façons, des locs pareils, en direct ou via un CPAS, c'est terminé pour moi

même si le risque zéro n'existe pas avec d'autres, j'en suis bien conscient aussi

quoique peu de risques de problèmes de chiens avec ces candidats réfugiés en attente de statut quand ils viennent d'Asie, Rexou, puisque les chiens ils les bouffent !    tongue

Dernière modification par Erico (13-08-2015 12:26:20)


--------------------------------------------------------------------
N'aie pas peur d'avancer...crains seulement de t'arrèter.....

Hors ligne

Francis
Pimonaute incurable
Lieu : Bruxelles
Inscription : 29-05-2004
Messages : 3 420

Re : Location et CPAS: mes petites histoires...

c'est pourquoi, on n'emmène pas son chien dans un resto asiatique, ou alors au risque de le retrouvé cuit dans son assiette.

Un des problèmes avec les locataires des AIS, CPAS ou logement social, c'est qu'il sont des assistés et qu'ils estiment qu'à ce titre assisté, ils ne sont responsables de rien.  (cela m'a été expliqué il y a quelques années par un directeur de société de logement social assez importante)  S'ils cassent quelque chose, ils s'adresse à leur AS, ou au service réparation, et rien ou quasi rien ne leur est porté en charge.  Notez que je constate dans les AIS et autres que je côtoie  de petite modifications avec responsabilisation (aussi financière) des locataires.


Francis

Il n´y a que deux définitions concernant l´infini:
l´univers et la bêtise humaine...
Albert Einstein...

Hors ligne

Aiment ce post :
rexou
Pimonaute non modérable
Lieu : bruxelles
Inscription : 21-03-2010
Messages : 6 367

Re : Location et CPAS: mes petites histoires...

Francis a écrit :

Notez que je constate dans les AIS et autres que je côtoie  de petite modifications avec responsabilisation (aussi financière) des locataires.

De petites modifications... y a pas de mal !
Mais difficile de faire saigner un caillou et difficile de changer la mentalité de gens qui se sentent "assistés de droit".


rexou

Hors ligne

Aime ce post :
grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 26-05-2004
Messages : 15 782
Site Web

Re : Location et CPAS: mes petites histoires...

Fin août, j'accepte de donner deux appartements avec garantie du Cpas de Charleroi. Très rapidement, je suis contacté par le service logement du Cpas qui doit vérifier la salubrité des logements. Rendez-vous est pris, visite positive avec un OK de la part du contrôleur. Efficace.

Pour le premier, je suis recontacté 3 jours plus tard: je reçois donc confirmation (accord de principe) que garantie et premier loyer seront octroyés. Cela aura donc été très vite, même si je n'ai pas encore reçu le loyer à ce jour.

Pour le 2e, le dossier aura dû passer par le Comité du mercredi. C'est donc passé mercredi dernier. L'assistant social a refusé d'envoyer un mail de confirmation que c'est bien passé. Il est passé sur place pour avoir la copie de la décision, on a refusé de lui donner copie de la décision. Il doit l'attendre par la poste. On lui a affirmé que c'était posté vendredi dernier. Et hier, ce n'était toujours pas arrivé. A mon avis, ce n'a pas été posté vendredi, mais préparé pour la signature. Et entre la date du courrier, et la date de la poste, il y a souvent une semaine complète.

Ce qui est comique, c'est que j'ai reçu le loyer pour le 2e hier. Toujours pas de courrier. Toujours pas de mail. Toujours pas de confirmation. Mais le loyer, je l'ai reçu. Il y a donc certaines parties qui fonctionnent au Cpas de Charleroi: le Service Logement (pour l'instant...) et, parfois, le service des payements.

Et dire qu'on paye du personnel pour appliquer ces procédures idiotes, qui n'apporte que des problèmes et pas tellement de solution.

A quand une loi organique des Cpas qui imposent un fonctionnement réel?


Grmf!
----------------
Si vous pensez avoir tout compris de l'immobilier,
c'est qu'on vous l'a mal expliqué.

Hors ligne

Aime ce post :
barnay62
Pimonaute
Inscription : 05-01-2016
Messages : 4

Re : Location et CPAS: mes petites histoires...

Bonjour,

je viens de lire quelques posts que vous avez rédiges concernant l'ocmw -cpas
personnellement je loue des studios de 25 m2 dans les Flandres à des locataires que je choisis moi-même mais qui sont pris en charge par le cpas..
Tout se passe très bien, la garantie est déposé sur un compte bloqué à nos deux noms et le locataire peut entrer dans le courant de la semaine. Les
loyers sont payés tous les premiers du mois. Par contre, les travaux éventuels sont pour moi et le studio doit être impérativement dans les normes
et avoir une attestation de mise en conformité (très stricte, moins de 15 points sur 535)

Hors ligne

libra
Pimonaute intarissable
Inscription : 05-02-2011
Messages : 1 113

Re : Location et CPAS: mes petites histoires...

Comme précisé dans le message initial, les Cpas flamandes c'est du sérieux. Comme je suis propriétaire à Bruxelles, j'ai rarement affaire à une CPAS flamande. Cependant c'est 100% sans problème. Il en va de même des administrations communales pour l'obtention d'une attestation de domicile.

Hors ligne

Erico
Pimonaute non modérable
Inscription : 04-10-2006
Messages : 5 476

Re : Location et CPAS: mes petites histoires...

barnay62 a écrit :

Bonjour,

je viens de lire quelques posts que vous avez rédiges concernant l'ocmw -cpas
personnellement je loue des studios de 25 m2 dans les Flandres à des locataires que je choisis moi-même mais qui sont pris en charge par le cpas..
Tout se passe très bien, la garantie est déposé sur un compte bloqué à nos deux noms et le locataire peut entrer dans le courant de la semaine. Les
loyers sont payés tous les premiers du mois. Par contre, les travaux éventuels sont pour moi et le studio doit être impérativement dans les normes
et avoir une attestation de mise en conformité (très stricte, moins de 15 points sur 535)

quels travaux éventuels ?  si le loc abîme qui répare ?


--------------------------------------------------------------------
N'aie pas peur d'avancer...crains seulement de t'arrèter.....

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 26-05-2004
Messages : 15 782
Site Web

Re : Location et CPAS: mes petites histoires...

Fontaine-l'Eveque
Limité à deux mois. Ceci dit, ils ont répondu lundi matin vers 10h par téléphone à mon mail du week-end. Assez réactif donc. Mais, je me suis arrêté au deux mois. Je ne travaillerai pas avec eux.


Grmf!
----------------
Si vous pensez avoir tout compris de l'immobilier,
c'est qu'on vous l'a mal expliqué.

Hors ligne

calaz
Pimonaute
Lieu : hainaut , belgique
Inscription : 07-08-2011
Messages : 24

Re : Location et CPAS: mes petites histoires...

Bonjour,
je vous fait part de ma petite expérience très fraiche concernant une garantie CPAS de Rebecq.
Un jeune couple est venu visité mon RDC, ils travaillent tous les 2 de façon récente et n'ont pas encore pu mettre de côté une caution. Ils demandent donc l'aide au CPAS de Rebecq. Visite du bien le samedi 12/11 , je n'arrive pas à joindre le CPAS le mardi 15/11 ( ben oui , fête du roi ... roll ) j'arrive a joindre l'assistante sociale le mercredi. Elle me confirme que la caution sera pour les dégâts et les loyers dûs éventuels. Je contacte le jour même le jeune couple pour leur donner mon accord pour la location. La demoiselle passe chez l'assistante le vendredi 18/11 pour effectuer la demande et le 21/11 j'avais confirmation par mail du CPAS que la garantie leur était accordée. A recevoir dans les meilleurs délais les documents de chez Belfius .

Première caution CPAS , jespère que tout se passera bien!!

Carla


calaz
-------------------------
advienne que pourra

Hors ligne

Aime ce post :

PIM

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 26-05-2004
Messages : 15 782
Site Web

Re : Location et CPAS: mes petites histoires...

@calaz:
Et donc ce fut rapide.
Et c'est pour toute somme due non limitée aux dégats locatifs?
Est-ce une garantie de 3 mois?


Grmf!
----------------
Si vous pensez avoir tout compris de l'immobilier,
c'est qu'on vous l'a mal expliqué.

Hors ligne

calaz
Pimonaute
Lieu : hainaut , belgique
Inscription : 07-08-2011
Messages : 24

Re : Location et CPAS: mes petites histoires...

grmff a écrit :

@calaz:
...
Et c'est pour toute somme due non limitée aux dégats locatifs?

oui c'est bien ça

grmff a écrit :

Est-ce une garantie de 3 mois?

et c'est là que ma "jeunesse" me mets en défaut, j'ai envoyé un mail demandant 2 mois de caution car je croyais que c'était la base légale même pour une caution CPAS. Dans le mail de retour, l'assistante sociale me dit " ... Je me permets de vous écrire afin de vous faire savoir que notre Présidente, Madame K., a marqué son accord pour l'octroi de la garantie locative en faveur de Mlle F. et de Mr R."  donc je ne sais pas de combien de mois elle sera. Pensez-vous qu'un nouveau mail pourrait changer quelques chose ?
De plus ce gentil couple m'avait proposé d'avoir un garant supplémentaire ( maman  du locataire ) mais celle-ci fait marche arrière car j'ai accepté la garantie via le CPAS et elle pense que le CPAS ira chercher chez elle les cautions ? Elle travaille comme secrétaire au CPAS d'une autre commune. Est-ce correcte sa vision ?


calaz
-------------------------
advienne que pourra

Hors ligne

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres



derniers-tweets-small Derniers tweets

Au hasard de nos offres
  • Appartement 735 000 € UCCLE
  • Appartement 1 050 000 € UCCLE
  • Maison 4 600 000 € BRUXELLES
  • Villa 845 000 € BEERSEL
  • Maison 549 000 € UCCLE
  • Villa Sorry : trop tard ! RHODE ST GENESE
  • Maison 2 100 000 € IXELLES
  • Villa 3 200 000 € UCCLE
  • Penthouse 890 000 € UCCLE
  • Maison À partir de 675 000 € UCCLE
  • Voir toutes les offres »

    venenatis, ut eget leo venenatis facilisis sed